Home News L’Australie ouvre ses frontières pour la première fois depuis le début de la pandémie

L’Australie ouvre ses frontières pour la première fois depuis le début de la pandémie

L’Australie ouvre ses frontières pour la première fois depuis le début de la pandémie

Après 18 mois de frontières fermées dans les deux sens, l’Australie semble enfin se réouvrir au monde extérieur. En effet, le Premier Ministre Scott Morrison a annoncé vendredi 1er octobre, la réouverture des frontières du pays. Les frontières internationales s’ouvriront donc pour les États atteignant un taux de vaccination de plus de 80% de la population éligible (plus de 16 ans). L’état du NSW devrait atteindre ce seuil dans quelques jours tandis que le Victoria devrait atteindre cet objectif en novembre. On vous en dit plus sur la situation actuelle et ce que l’on peut espérer dans les semaines et mois à venir.

Annonce de réouverture des frontières

En juillet dernier, Scott Morrison avait annoncé que tous les états et territoires s’étaient entendus sur un plan national de réouverture des frontières internationales. Celui-ci prévoit 4 phases avec des seuils de vaccination à atteindre pour progresser vers la phase 4, où le covid serait traité comme “toute autre maladie infectieuse”. Le plan devait prendre plusieurs mois pour se mettre en place, cependant l’arrivée du variant Delta a accéléré les choses.

En effet, le variant Delta a forcé les villes de Sydney, Melbourne et Canberra à entrer en confinement. Cela a provoqué une augmentation de la vaccination au cours des derniers mois dans les états du NSW, Victoria et ACT. Permettant ainsi d’atteindre plus rapidement le seuil des 80% de la population vaccinée. Sydney est sorti d’un confinement de 13 semaines le 11 octobre dernier. Le NSW, état le plus peuplé, devrait atteindre ce seuil dans les semaines à venir, ce qui signifie que l’état va pouvoir rouvrir ses frontières. Il est prévu que l’état ouvre ses frontières le 1er novembre prochain.

Rappelons qu’initialement, le plan national prévoyait une ouverture des frontières lorsque les états et territoires ET l’ensemble du territoire national aurait atteint les 80% de personnes vaccinées. Le NSW a annoncé l’ouverture de ses frontières lorsqu’il aurait atteint le seuil des 80% et cela même si le reste du pays n’a pas atteint ce chiffre. Une décision supportée par le gouvernement fédéral.

A partir du 1er novembre, les Australiens et résidents permanents ayant reçu leurs deux doses de vaccin n’auront plus besoin de demander d’autorisation pour quitter le pays et pourront se mettre en quarantaine chez eux pendant sept jours à leur retour en Australie. Les Australiens à l’étranger pourront donc retourner en Australie plus facilement avec la suppression des quotas d’entrée dans le pays via le NSW.

Rappelons que jusqu’à aujourd’hui, les voyages internationaux au départ et vers l’Australie ont été limité au minimum depuis la fermeture du pays en mars 2020.

Cependant, cette ouverture des frontières ne s’applique pas à tous les états. En effet, seuls les états ayant atteint le seuil des 80% des personnes âgées de plus de 16 ans vaccinées pourront réouvrir leur frontière.

Vols pris d’assault suite à l’annonce du PM

Le plan du gouvernement d’ouvrir ses frontières internationales en novembre prochain a entraîné une vague de réservations de vols pour l’étranger immédiate.

“Le moment est venu de rendre leur liberté aux Australiens. Nous nous y préparons, et l’Australie sera prête à décoller, très bientôt”

Scott Morrison

Le comparateur Skyscanner a déclaré que les visiteurs australiens avaient augmenté de 195% dans les heures qui ont suivi l’annonce du gouvernement. Ils déclarent une augmentation de 133% des réservations.

La compagnie aérienne Qantas a répondu en annonçant qu’il reprendrait ses vols internationaux vers Londres et Los Angeles le 14 novembre. Qantas avait déjà mis en place des vols vers les principales destinations étrangères à partir du 18 décembre prochain.

Qantas a confirmé que leur premier vol vers Londres, le 15 novembre, était complet vendredi, le même jour qu’il a été annoncé. La compagnie a depuis ajouté deux autres vols Sydney-Londres en novembre. La compagnie prévoir 3 vols par semaine entre Sydney et Los Angeles (USA) et 3 vols par semaine entre Sydney et London (UK).

Cependant, les tarifs des billets sont nettement plus chers en raison du coût du trajet retour pour l’Australie. Les vols vers l’Australie restent encore à ce jour limités. Les compagnies aériennes attendent de connaître les dates de ré-ouverture totale des frontières avant de re-planifier un grand nombre de vols depuis l’Europe ou les US vers l’Australie. Il n’y a donc pas beaucoup de disponibilités sur les vols au départ d’Europe ou US vers l’Australie. La plupart des compagnies aériennes n’ont pas encore annoncé de capacité supplémentaire à ce stade.

Les vols de la compagnie Qantas au départ de Melbourne et d’autres villes, ne devraient pas redémarrer avant le 18 décembre. Date de redémarrage des vols qui avait été initialement indiquée par la compagnie aérienne. Qantas a également annoncé des vols plus réguliers vers Singapore, Nouvelle Zélande, Fiji, Japon, Canada à partir de mi-Décembre.

Dans tous les cas, Qantas a annoncé que tous les passagers devront être complètement vaccinés et retourner un test PCR négatif dans les 72 heures suivant le départ pour voyager vers l’Australie. Il est fort probable que les règles de voyage soient les mêmes pour les autres compagnies aériennes desservant l’Australie.

Assouplissement des mesures de quarantaine pour les vaccinés

Actuellement, tout voyageur entrant en Australie doit se plier à une quarantaine obligatoire de 14 jours en hôtel. M. Morrison a déclaré que la quarantaine obligatoire de 14 jours en hôtel (tarif d’environ 3 000$ par personne) serait prochainement remplacée par sept jours de quarantaine à domicile. Et pour l’instant, ce projet n’est envisagé que pour les Australiens vaccinés ou les résidents permanents. Certains états d’Australie sont en train de tester différents systèmes de “home quarantine” avec des Australiens doublement vaccinés. Dans le NSW, une application de géolocalisation avec reconnaissance faciale est mise en place. Dans le South Australia, l’état teste en ce moment un système de bracelet électronique pour s’assurer du bon fonctionnement de la ‘home quarantine’.

Il n’est pas encore précisé à ce stade si ces conditions de quarantaine s’appliqueront aux skilled migrants, étudiants, ou backpackers arrivant en Australie suite à une réouverture totale.

Les voyageurs non vaccinés devront toujours faire une quarantaine à leur frais de 14 jours dans les hôtels prévus à cet effet.

Quid des touristes et visas temporaires?

À l’heure actuelle, il n’y a encore que peu d’informations concernant les touristes étrangers et la reprise du tourisme en Australie.

Scott Morisson a annoncé qu’après les australiens, la priorité serait mise sur les étudiants internationaux et les travailleurs qualifiés pour leur permettre de rentrer dans le pays. Le gouvernement espère le retour des étudiants étranger et travailleurs qualifiés fin 2021, début 2022.

L’immigration australienne est à son plus bas niveau depuis la Seconde Guerre Mondiale à cause des restrictions mises en place depuis mars 2020.

Le gouvernement espère une réouverture des frontières pour tous les voyageurs internationaux l’année prochaine, d’ici Mars 2022. Le gouvernement a ainsi déclaré qu’il travaillait “pour accueillir les touristes sur le territoire”.

De son côté, la compagnie aérienne Qantas a annoncé une reprise de tous ces vols internationaux à partir d’Avril 2022.

Une chose est sûre, il faudra être vacciné pour entrer dans le pays. Le vaccin devra faire partie de la liste des vaccins approuvés par l’Australie. M. Morrison a déclaré que le CoronaVac (Sinovac) et Covishield (AstraZeneca/Serum Institute of India) sont à présent des vaccins reconnus. Ils s’ajoutent ainsi aux vaccins Pfizer, AstraZeneca, Moderna et Janssen COVID-19.

La politique australienne stricte face aux frontières

Dès le début de la pandémie, l’Australie a fermée ses frontières pour se protéger. Le gouvernement fédéral a donc mis en place une interdiction stricte de voyager à l’étranger pour ses citoyens et résidents permanents (depuis mars 2020). L’une des restrictions aux frontières les plus strictes au monde, avec la nécessité de demander une autorisation pour sortir du pays.

A ce jour, si vous êtes citoyen australien ou résident permanent, vous ne pouvez pas quitter l’Australie en raison des restrictions liées au COVID-19, sauf si vous disposez d’une exemption. Vous pouvez postuler en ligne, mais vous devez remplir au moins l’un des critères suivants :

  • vous voyagez pour apporter une aide en réponse à la pandémie de COVID-19
  • voyage d’affaires
  • vous voyagez pour recevoir un traitement médical urgent qui n’est pas disponible en Australie
  • vous voyagez en dehors de l’Australie pour une raison impérieuse pendant trois mois ou plus
  • votre voyage est justifié pour des motifs impérieux ou humanitaires
  • votre voyage est dans l’intérêt national
  • vous résidez habituellement dans un pays autre que l’Australie.

Depuis cette date, des milliers de vols internationaux ont été cloués au sol et les voyages internationaux ont été réduits au strict minimum. Des milliers de personnes ont été séparés de leurs proches et près de 40 000 australiens se trouvent encore bloqués à l’étranger à cause des quotas limitant les entrées sur le territoire.

Selon les chiffres de Home Affairs, plus de 110 000 demandes d’entrée et sortie du territoire ont été refusées depuis le début de l’année 2021.

Grace à cette politique extrêmement stricte, l’Australie estime avoir sauvé plus de 30 000 vies. En effet, depuis le début de la pandémie l’Australie compte “seulement” 1389 morts et 120 000 cas de covid.

Cependant, avec l’arrivée du variant Delta dans le NSW et le Victoria ces derniers mois, ces deux états ont du renoncer à leur politique de “covid-zéro”. En milieu d’année le taux de vaccination restait très faible en Australie. La population ne se sentait évidemment pas menacée, l’approvisionnement des doses de Pfizer est arrivée tardivement et la réputation du vaccin AstraZeneca était à l’époque ternie par les cas de thromboses.

Les états de Sydney et de Melbourne ont donc été plongés successivement dans de longs confinements. L’état du NSW est enfin sortie de son dernier confinement le 11 octobre après avoir atteint 70% de vaccination (2 doses). La ville de Melbourne et l’état du Victoria, sont toujours en confinement avec 1571 cas de covid et 60.9% de vaccination (2 doses – vic.gov.au). Melbourne est d’ailleurs récemment devenue la ville au monde qui est restée le plus longtemps en confinement avec 250 jours.

L’arrivée du variant Delta a donc mis à mal la stratégie du Zero Covid et a entraîné une accélération de la vaccination.

D’autres états et territoires, qui ont réussi à poursuivre leur stratégie de “Covid-zéro” en fermant leurs frontières internes, entendent demeurer fermés au reste du pays. On pense ici au Queensland et Western Australia qui ont menacé de garder leurs frontières fermées jusqu’à ce que les taux de vaccination soient encore plus élevés que ceux fixés au niveau fédéral (potentiellement 90%).

L’annonce du premier ministre de vendredi dernier pourrait signifier que d’ici novembre, il sera plus facile pour les habitants de Sydney ou Melbourne de voyager jusqu’à Londres ou Los Angeles que d’aller à Perth ou Brisbane.

A quoi s’attendre lors de la réouverture

À ce stade, rien n’est certain et il est encore difficile de faire des prévisions. Cependant, il est fort probable que les voyages soient fortement différents de ce que nous avons connus. Il semble maintenant clair qu’il sera nécessaire d’être vacciné pour venir en Australie (en tout cas pour l’année à venir, à moins d’accepter de faire une quarantaine de 14j en hôtel..). Le pays va mettre en place un Visible Digital Seal autrement un passeport vaccinal pour ceux qui souhaitent quitter le territoire. Le VDS est un code barre en 2D délivré par le gouvernement et qui contient vos informations vaccinales. L’Australie devra se mettre d’accord avec les autres pays du globe pour que ces ‘passeports de vaccinations’ puissent être reconnus et lus partout.

Il est également fort probable que de nombreux tests PCR soient demandés. Pour l’Australie, il faut faire un test avant le départ, un test à l’arrivée et 2 autres tests dans les jours suivants. Sachant que les tests “PCR voyage” en Australie coûtent 150$.

Les experts en aviation prévoient également des check in à rallonge, où l’on vérifie à plusieurs reprises votre passeport vaccinal, votre itinéraire, vos tests PCR etc.

Il est ensuite clair que le port du masque ne va pas s’arrêter de si tôt. Alors autant investir dans un masque de bonne qualité pour un voyage de plus de 24h. Cependant Qantas va bientôt lancer des vols directs entre Londres et Perth (ou Darwin). Un vol de 14,500km, et d’une durée d’environ 17 heures ! Les services à bord seront également réduits, surtout en classe éco.

On parle également d’applications sur votre téléphone permettant de vous suivre durant votre séjour et donc de pouvoir retracer vos pas en cas de nécessité sanitaire.

La communauté des backpackers vous aide à préparer votre voyage en Australie. Partage de bons plans, d'expériences, conseils jobs, astuces de backpackers etc.. Guide gratuit (eBook) pour travailler et voyager en Australie avec un Working Holiday Visa ! Un guide écrit par des backpackers, pour les backpackers

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.