Le fruit picking est une pratique très répandue en Australie. C’est l’un des seuls jobs qui peut être bien rémunéré et pratiqué pendant quelques semaines/jours seulement. Le tout est de se trouver au bon endroit, au bon moment. Il est vivement conseillé de se renseigner sur les saisons de récolte, en fonction des états et des différents fruits à récolter. Il suffit ensuite de contacter les fermes (pour ceux qui ont le guide), sinon il faudra vous rendre sur place pour démarcher.

Fruit picking d’oranges à Waïkerie

Le travail peut être rémunéré à l’heure ou à la quantité ramassée, cela dépend des fruits et de l’organisation des fermes. Le travail à l’heure est bien souvent plus rentable et moins usant. Aussi, de par leur rareté, certains fruits seront plus rentables que d’autres. Orange, cerise, mandarine, pêche mais aussi oignon, noix et pastèque… on peut trouver de tout, il suffit de trouver le ou les bons fruits à picker ! Dans notre cas, c’était des oranges et nous avons été payé au rendement : 25$ / benne. Notre objectif était donc de réaliser un minimum de 4 bennes par jour.

Les techniques de ramassage dans le fruit picking d’oranges

Pour pouvoir picker des oranges, il faut d’abord un sac (ou un seau selon les fermes). Kathy, notre employeur du moment nous a fourni 3 sacs contre une caution de 100$ ou du passeport (par sécurité, nous vous conseillons le dépôt de 100$ !). Il est recommandé de porter des habits à manches longues qui ne craignent pas trop de finir à la poubelle. Prévoir également des lunettes de soleil, des gants, de la crème solaire et de l’eau en quantité (15 litres par jour pour 3 personnes) !

Le but est donc de vider le plus rapidement possible ces magnifiques allées d’arbres verts et oranges afin de remplir vos bennes. Toutes les oranges doivent disparaître !

Fruit Picking Oranges Backpackers Australie 2

3 étapes pour vider un arbre

  1. Picker les oranges du bas (à hauteur d’homme) en faisant le tour
  2. Picker les oranges en hauteur, (à l’aide des grandes échelles) en commençant par la cime de l’arbre et de préférence avec un seau vide !
  3. Nettoyer les arbres des dernières oranges difficilement accessibles en passant par l’intérieur (le monkey)

Les 2 premières étapes permettent de remplir rapidement et facilement la benne. Mais la dernière étape, probablement la plus laborieuse et la moins gratifiante, doit être faite correctement car dans notre ferme, un superviseur faisait le tour des arbres et pouvait demander de revenir sur certains arbres « pas clean ». Les numéros de bennes doivent être communiqués à Kathy et au superviseur. Et si par la suite des problèmes sont détectés avec certaines bennes, à savoir : oranges pourries, tiges apparentes ou autre, ils se réservaient le droit de déduire une partie de notre salaire.

Fruit Picking Oranges Backpackers Australie

Bilan de Picking à Waïkerie

L’endroit était sympa, on s’est bien marrés, mais malheureusement cette opération n’a pas été très rentable pour nous. Principalement car les arbres n’étaient pas bien entretenus et les oranges pas vraiment mûres. Dans un autre contexte et avec d’autres types d’oranges, il peut être relativement aisé de remplir ces énormes bennes. C’est pour cette raison qu’il est difficile de se faire une idée de salaire, lorsque la rémunération est au rendement. Car selon le type d’arbre et la qualité des fruits, votre salaire peut passer du simple au double

Attention aux quarantaines !
Petite compensation, il est possible de partir avec beaucoup d’oranges ! Elles nous ont suivi pendant plusieurs jours, c’était exquis ! Mais lors du changement d’état, nous avons dû les presser pour passer la frontière dans la légalité. Il est interdit en Australie de faire transiter des fruits et légumes entre certains états !!

Article écrit par Thomas, Romain et Francois
Mis à jour le 20 Août 2019 – Publié initialement le 10 Mars 2013

4.7/5 - (8 votes)

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.