Shannon Fraser, une jeune australienne de 30 ans a été retrouvée mercredi dernier après avoir passé 17 jours perdue dans le bush. Dans notre blog Australie, nous avions déjà raconté l’histoire d’un backpacker allemand qui avait survécu au bush australien en mangeant des mouches, ou celle d’un australien qui lui avait été retrouvé après 2 mois de disparition. Cette fois-ci c’est dans la jungle que la scène se déroule, à quelques kilomètres d’Innisfail dans le Queensland.

Une terrible disparition au coeur de la jungle

Cette mère de 3 enfants était partie à un spot réputé de la région du nord Queensland, le Golden Hole. Un bassin naturel où elle était censée passer la journée avec son mari. Mais quelques temps après leur pique nique, ils se seraient séparés un instant et Shannon ne retrouvant pas son chemin s’est retrouvée face à elle-même en pleine forêt tropicale.

Malgré un gros dispositif de recherche, avec hélicoptères, quads et une battue méthodique à travers la jungle les autorités n’ont pas réussi à la localiser.

Seulement vêtue d’un legging, d’un Tshirt et d’une paire de tongs, elle sera retrouvée presque nue 17 jours plus tard par un fermier. Elle était couverte d’égratigniures, de piqures d’insectes et aurait perdu plus de 16kg. Son frère Dylan déclarera à la presse locale « On aurait dit qu’elle sortait d’une emission entre le « Biggest Loser » et « Man vs Wild ».

« Elle était si épuisée qu’elle ne pouvait plus marcher »

« Ses vêtements avaient été déchirés par les arbres… Mais elle est restée forte et s’en est tirée« 

Elle raconta à son mari qu’elle s’était perdue dans la jungle en suivant le cour d’une rivière puis en escaladant une colline. Lui pensait vraiment qu’elle s’était faite attaquer par un crocodile !

Un officier de police déclare « Je ne suis pas sûr de croire aux miracles, mais c’est sans aucun doute une chance inouïe de retrouver quelqu’un après 17 jours dans de telles conditions »

Mme Fraser raconta ensuite à sa famille qu’elle a réussi à survivre en mangeant de petits poissons dans les criques, et des insectes. Elle a également passé 3 jours allongée dans l’eau afin d’apaiser ses brûlures. Tous les soirs elle pleurait en pensant à ses enfants, mais c’est ce qui l’a aidé à survivre.

Survivre dans la jungle, une épreuve plus mentale que physique

Les experts confirment que vaincre sa solitude et sa peur a également été une terrible épreuve pour cette mère de famille.

Il est assez rare de se retrouver seul dans la nature pendant plus de 24 hrs, et le fait d’évoluer dans cet environnement étranger et hostile représente un véritable challenge pour l’homme. Le corps humain est capable d’incroyables prouesses, cependant, sans le mental, Mme Fraser n’aurait surement pas survécu à cette épreuve.

Les experts soulignent également ici que le manque de nourriture ne constitue pas en lui même une épreuve (jusqu’à un certain point).

Au bout de 17 jours sans nourriture, Mme Fraser était probablement à la moitié de ses ressources selon les experts.

Sources : www.abc.net.au // www.telegraph.co.uk

5/5 - (1 vote)

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.