Faire des études en Australie peut apparaître comme un rêve, toutefois quelque peu inaccessible. En effet, les études en Australie représentent un réel budget, et ce facteur n’est pas à prendre à la légère. Selon les études que vous envisagez, le budget pour étudier « down under » varie énormément. Il est vrai que les études en université sont difficilement accessibles, pouvant grimper jusqu’à 50 000 AUD$ pour un an. Heureusement, il existe d’autres options plus accessibles comme les TAFE, qui sont des formations plus professionnelles comparables au BTS ou DUT en France ; ou les programmes ELICOS, permettant de passer quelques mois en Australie pour apprendre l’anglais.

Bien que représentant un certain budget, il existe tout de même des solutions pour rendre les études en Australie plus accessibles. Nous vous donnons quelques astuces pour financer vos études en Australie. 

Préparer son voyage en économisant en amont

Lorsque l’on décide de partir étudier en Australie, le facteur budgétaire est très important à prendre en compte. En effet, le prix des études en Australie est élevé. Il faut également prendre en compte les frais de la vie sur place, comme le logement, les transports ou vos différentes activités. C’est pour ces raisons qu’il est indispensable de partir avec des économies. C’est d’ailleurs ce que vous demande le gouvernement australien lorsque vous demandez le visa étudiant. En effet, vous devez avoir les fonds nécessaires pour couvrir au moins le prix de vos études. Cette information n’est pas à prendre à la légère. Le gouvernement peut vous demander des justificatifs avant d’accepter votre demande. 

Pour mettre de l’argent de côté avant son départ, il est judicieux de s’y prendre plusieurs mois à l’avance. Vous pouvez donc trouver un petit boulot en France pendant quelque temps. Afin de financer ses études en Australie, plusieurs solutions existent. Dans tous les cas, vous aurez peut-être quelques sacrifices à faire. Un des meilleurs moyens d’économiser est de retourner vivre chez ses parents. Cela n’est jamais évident, surtout après avoir connu l’indépendance, mais vous économiserez un budget considérable. En effet, pas de loyer, de factures ou de courses à payer (même si bien entendu, vous pouvez toujours apporter votre petite participation).

Ensuite, vous devrez sans doute devenir raisonnable sur les sorties, les activités et le shopping. Cela ne veut pas dire qu’il faut se priver de tout et ne plus profiter de la vie, mais certaines alternatives sont possibles. Par exemple, concernant le shopping, vous pouvez essayer de privilégier le seconde-main. Et puis, vous n’aurez pas la place de tout emmener dans votre valise ! En ce qui concerne les sorties, vous pouvez trouver des sorties gratuites ou inviter vos amis chez vous, plutôt que de sortir au restaurant. De cette façon, vous pourrez mettre de l’argent de côté rapidement, et partir pour l’Australie le plus vite possible. 

Besoin de conseils ?
Vous vous posez des questions sur les études en Australie et les démarches que cela implique ? N’hésitez pas à vous adresser à l’organisme Study Connection pour obtenir des conseils 100% gratuits.

Les bourses d’études

Dépendant de vos études, leur durée et le cadre dans lequel elles sont envisagées, il existe différentes solutions pour obtenir des aides pour financer vos études en Australie. 

La solution idéale est de partir dans le cadre d’un voyage Erasmus ou d’un échange avec votre école/université. Dans ce cadre là, vous aurez l’avantage de pouvoir garder vos aides françaises, car vous serez relié à un établissement français. En effet, si vous êtes un étudiant boursier et bénéficiez des aides du CROUS, celles-ci seront toujours valables lors de votre séjour à l’étranger. Si vous ne bénéficiez pas des bourses sur critères sociaux, le CROUS propose un échelon zéro pour les étudiants partant étudier à l’étranger.  Celui-ci vous permettra malgré tout d’avoir un soutien financier. 

Dans le cas où vous ne partez pas dans le cadre d’un échange, mais par vos propres moyens, les aides sont malheureusement assez minimes. Il existe cependant une aide appelée «aide à la mobilité internationale». Celle-ci est destinée aux étudiants souhaitant suivre une formation à l’étranger dans le cadre de leur cursus d’études, ou effectuer un stage international. Cette aide reste limitée quantitativement, et n’est donc pas ouverte à tout le monde. Elle peut s’obtenir uniquement selon certains critères. En effet, elle peut être attribuée aux étudiants pouvant bénéficier d’une bourse sur critères sociaux, et qui préparent un diplôme national relevant de la compétence du ministère de l’enseignement supérieur. Cette aide peut être accordée pour un séjour d’une durée maximale de 9 mois, et est d’environ 400 euros par mois. Elle est également cumulable avec la bourse Erasmus. 

Les jobs étudiants

Lorsque vous êtes en visa étudiant, vous avez un temps de travail limité pendant les périodes de cours. En effet, vous êtes autorisé à travailler seulement 20 heures par semaine. Cependant, les revenus en Australie sont relativement élevés. Souvent, le salaire minimum par heure sera d’environ 20$. Mais il peut considérablement augmenter selon vos compétences. De plus, pendant vos périodes de vacances, vous n’avez alors plus de limite de temps de travail. Vous pouvez donc travailler à plein temps. 

Selon l’endroit où vous vous trouvez en Australie, il est relativement facile de trouver du travail. Les jobs « part-time » sont d’ailleurs assez répandus, notamment dans le domaine de l’ « hospitality », qui est un secteur très en demande. Ce domaine comprend le travail dans des restaurants, en tant que serveur, barman, barista ou cuisinier ; mais aussi dans des hôtels, ou dans le domaine du tourisme. Il est également relativement simple de trouver des jobs en tant que Nanny/baby-sitter ou bien « cleaner » par exemple. 

Dans tous les cas, vous trouverez de nombreuses annonces sur internet, notamment sur Facebook et des groupes spécialisés. Vous pourrez aussi trouver des annonces aux vitrines des restaurants/bars, etc. Pour trouver du travail en Australie, il ne faut pas non plus hésiter à se rendre directement sur place pour y déposer votre CV. Les démarches pour commencer à travailler sont bien plus simples et rapides qu’en France. Il n’est pas impossible qu’un patron vous propose un essai l’après-midi même, avant de vous embaucher si votre travail a été satisfaisant. 

En conclusion, bien que travailler à temps partiel puisse paraître effrayant, cela est en réalité suffisant pour vivre correctement sur place et avoir un mode de vie convenable. Il est même possible de réussir à économiser pour financer ses études en Australie. En effet, si vous travaillez à temps complet durant vos vacances, cela peut être une aide considérable. Mais cela peut également être possible selon l’endroit dans lequel vous travaillez, et selon vos compétences et expériences. 

Le prêt étudiant

Le prêt étudiant est évidemment une autre option, bien qu’elle ne soit pas à prendre à la légère. En effet, lorsque vous décidez d’obtenir un prêt étudiant, vous vous engagez donc sur plusieurs années. Cependant, le prêt étudiant reste assez avantageux, ayant un taux assez bas, souvent compris entre 0,90% et 3%. De plus, vous avez l’avantage de ne pas avoir à le rembourser directement. En effet, la plupart du temps, les premières mensualités arrivent seulement à la fin de vos études, ce qui vous aura sans doute permis d’avoir trouvé un meilleur job, et d’avoir plus de facilités à le rembourser. Cela vous laisse également le temps d’économiser, notamment grâce à votre job en Australie, comme vu plus haut et de financer vos études en Australie.  

Les études moins coûteuses

Enfin, bien que les études en université soient coûteuses en Australie, il existe tout de même certaines options plus abordables. Il y a tout d’abord les TAFE (Technical and Further Education), qui sont des formations professionnelles s’apparentant au BTS en France. Elles concernent plusieurs secteurs d’études comme le tourisme, le fitness, la coiffure, le design, et bien d’autres. Ces formations s’étendent sur une durée de six mois à deux ans. Elles vous permettent d’obtenir un Certificate, Diploma ou Advanced Diploma, selon la durée. Pour une année dans une institution TAFE, il faut compter entre 8000$ et 15000$. Cela reste un prix élevé, mais bien moins que celui des universités. 

Une autre possibilité pour étudier en Australie avec un budget restreint, est le programme ELICOS (English Language Intensive Courses for Overseas Students). Ce dernier est un programme permettant d’étudier l’anglais, et est destiné aux étrangers. Il faut compter entre 250 et 350AUD$ pour une semaine d’environ 25 heures de cours. Il existe d’ailleurs un visa étudiant spécialisé pour le programme ELICOS.

Pour conclure, bien que les études en Australie représentent un budget, il existe toujours des solutions. Cependant, il reste indispensable et plus prudent de partir avec des économies. Les conseils évoqués dans cet article vous aideront à couvrir vos dépenses de la vie quotidienne. En attendant, faire des études en Australie reste une expérience exceptionnelle. Cela vous apportera beaucoup, et on ne peut que vous recommander de le faire.

Ecrit par Mathilde Benard – (Instagram : mathildebnrd)