Home Travailler en Australie Faire du volontariat en Australie

Faire du volontariat en Australie

Faire du volontariat en Australie

Une autre façon de découvrir l’Australie, sa culture, sa faune et sa flore, et de faire de progrès en anglais est de faire du volontariat ! En plus d’acquérir de nouvelles compétences et de vous imprégner de la vie locale, vous vous rendrez réellement utile ! Cela dit, ce n’est pas toujours facile de trouver une mission sur Internet car beaucoup d’informations sont disponibles. Nous allons vous aidez à vous y retrouver et à choisir celle(s) qui vous correspond(ent) le mieux.

Généralités sur le volontariat

Avant toute chose, il est important d’introduire cet article avec la définition du volontariat pour que vous puissiez le comprendre dans sa globalité ainsi que les différentes formes de volontariat existantes.

Le volontariat est une mission non rémunérée (parfois indemnisée ou payante), dans le cadre d’un projet éducatif, social ou environnemental, sportif ou éco-volontaire. Cette expérience peut s’étendre sur une durée allant de quelques semaines à plusieurs mois, voire un an ou deux. Pour réaliser votre mission, vous vous mettez généralement au service d’une association locale ou d’un programme.

Il existe plusieurs types de volontariat. Vous pourrez être amené à apporter votre aide dans des fermes biologiques, lors de séjours à la ferme, dans des ranchs, des auberges, des lodges, et parfois même sur des voiliers. Parmi les expériences disponibles, vous aurez le choix de donner de votre temps pour la protection de l’environnement (notamment dans des projets d’éco-volontariat) ou pour le bien-être animal. D’autre part, il est également possible de « travailler » dans le domaine du sport ou de l’enseignement.

Le volontariat animalier

Vous serez amené à vous occuper des animaux les plus emblématiques d’Australie tels que le koala, le kangourou, le wallabie, le diable de Tasmanie, le wombat, l’ornithorynque, différentes espèces d’oiseaux et de reptiles, et bien plus encore ! Votre rôle consistera alors à préparer les repas pour les animaux, les nourrir (souvent au biberon), nettoyer leurs enclos (mangeoires et nids inclus), collecter des plantes (eucalyptus en général), assister aux soins… C’est assez large et de manière globale, vous l’aurez compris, vous interviendrez dans toutes les tâches quotidiennes.

Le volontariat environnemental

L’idée principale est d’apporter votre soutien pour renforcer, maintenir et conserver l’environnement. Vous pouvez « travailler » dans des forêts tropicales, des chaînes de montagnes, mais aussi en plein cœur de l’outback australien ou encore sur la côte maritime. Parmi les rôles que vous pourrez endosser, vous retrouverez : réhabilitation de la nature après des catastrophes naturelles (incendies, inondations, cyclones, marées…) en particulier plantation d’arbres et reforestation, sauvegarde de plages, d’îles et d’écosystèmes marins (la plus connue étant bien évidemment la Grande Barrière de Corail), etc.

Le volontariat sportif

En Australie, vous aurez la possibilité de partir pendant plusieurs jours voire semaines à bord d’un bateau où vous pourrez pratiquer la plongée sous-marine. L’idée est que vous apportez votre aide quotidiennement en faisant le ménage, en préparant les repas et en débarrassant, en vous occupant du matériel de plongée… En contrepartie, si vous souhaitez passer vos niveaux de plongée sous-marine, un instructeur vous formera en échange de votre aide aux tâches ménagères. Une autre option peut être envisageable. Si vous le souhaitez (et que vous disposez déjà de vos niveaux de plongée), vous pouvez alors encadrer des baptêmes ou des plongées avec les clients de l’école/du club. En échange de cela, vous serez logé et nourris pendant toute la durée de votre séjour sur le bateau. Il existe également des volontariats avec des écoles de surf pour donner des cours.

Volontariat éducatif

Ici, il s’agit simplement d’intervenir dans des écoles ou d’autres structures pour enseigner le français ou l’anglais à des enfants ou des adultes.

En outre, sachez qu’il est possible de faire du volontariat auprès des communautés locales, autrement dit les aborigènes.

Comment ça marche ?

En règle générale, le volontariat s’appuie sur un principe non financier. C’est-à-dire que pour un service rendu, vous en obtiendrez un autre en retour. Peu importe le type de volontariat, habituellement vous serez logé, nourris et blanchis par l’association (c’est souvent par leur biais que vous réaliserez vos missions). Il arrive aussi que le transport soit compris. D’autre part, vous bénéficierez peut-être d’autres services tels qu’un accès à Internet, participer à des activités ou des sorties…

Cela dit, certains types de volontariat son payants. En effet, cet argent est en quelque sorte un « don » que vous faites à une association, une entreprise ou un organisme. Celui-ci sera utilisé de manière responsable pour soutenir un projet lambda (celui que vous aurez choisi). Il est en outre possible de payer pour accéder à un « programme » préétabli de volontariat en Australie. Certains de ses programmes allie même le volontariat et le voyage en proposant des activités, des visites et des sorties.

Pourquoi tenter l’aventure ?

Devenir volontaire ce n’est pas seulement apporter une aide (précieuse) auprès de la population locale. C’est bien plus que ça !

Renforcer vos compétences linguistiques

Lors de votre mission, vous serez uniquement entouré d’australiens et d’autres volontaires venus du monde entier. Ainsi, l’anglais étant la langue locale et également la langue internationale la plus parlée au monde, c’est en anglais que vous échangerez avec les autres. Comme vous le savez certainement, le meilleur moyen d’apprendre une langue étrangère est de la pratiquer, en particulier auprès des natifs. Petit plus : un niveau d’anglais minimum est toujours apprécié, au moins afin de pouvoir comprendre les missions qui vous sont confiés ainsi que le déroulement de votre volontariat.

Découvrir la faune australienne

Comme nous avons pu le voir précédemment, l’Australie possède une faune atypique et donc de nombreuses espèces animales caractéristique du pays et que vous ne retrouverez par conséquent nulle part ailleurs. Cette expérience de volontaire vous permet de les approcher au plus près et de vous créer des souvenirs incroyables. Vous pourrez les caresser et même les biberonner, ce qui est carrément adorable et assez extraordinaire ! D’autant plus si vous ne travaillez pas dans le milieu animalier en France (ou dans un autre pays limitrophe).

Découverte du pays

En dehors de votre temps de « travail » (durant votre temps libre) ou entre plusieurs missions de volontariat, vous pourrez découvrir l’Australie et ses sites époustouflants : plages paradisiaques, forêt tropicale, bush australien et bien d’autres lieux dont certains sont même inscrits au patrimoine mondial culturel !

Obtention des second et troisième visa

Depuis Février 2021, le gouvernement australien permet aux voyageurs « travaillant » dans des zones sinistrées par les feux de brousse et inondations, d’obtenir leur second, et même leur troisième WHV (Working Holiday Visa). Vous l’aurez compris, si vous êtes actuellement en première année de WHV et que vous avez envie de tenter l’expérience (soit par curiosité, soit pour aider, soit les deux) ou qu’il vous manque des jours pour obtenir une autre année, foncez !

Enfin, l’expérience du volontariat vous permet d’être au plus près de la population locale et de vous immerger de sa culture. Vous vivrez à coup sûr une belle expérience de vie et une aventure humaine !

Les différentes plateformes et sites Internet

Wwoofing

WWOOF est un mouvement mondial qui permet de mettre en relation des bénévoles et des agriculteurs ou des producteurs biologiques. Le but est de promouvoir des expériences culturelles et éducatives. Ces échanges exclut tout aspect financier sauf pour l’adhésion en tant que bénévole qui est payante. En effet, l’adhésion vous coûtera soit 70$ (pour une personne seule) soit 120$ (pour deux personnes ou pour une famille). Elle est valable pendant 2 ans.

En tant que volontaire, vous apporterez votre aide à la ferme pendant 4 à 6 heures par jour (maximum 38 heures/semaine) en échange du gîte et du couvert.

Cest une belle opportunité d’apprentissage sur plusieurs niveaux (voir le paragraphe « Pourquoi tenter l’expérience Vous découvrirez une diversité de compétences pratiques, les méthodes de culture biologique, de permaculture et bien d’autres encore. Vous apprendrez à faire pousser votre propre nourriture ainsi que l’importance de la durabilité et de la provenance de vos aliments.

Faire du Wwoofing en Australie

Faire du bénévolat est un excellent moyen de rencontrer les locaux, d’apprendre une langue étrangère ou encore de vivre de nouvelles expériences !

Helpx

HelpX est également une plateforme en ligne d’échange de services entre hôtes et bénévoles. Vous serez accueillis dans leurs fermes (biologiques ou non) et dans d’autres lieux comme nous l’avons vu précédemment. Cet échange culturel permet aux vacanciers qui souhaitent s’immerger dans la vie locale et découvrir une expérience pratique, de voyager mais aussi de « travailler ».

De manière générale, vous aiderez votre hôte durant 4 heures par jour et bénéficierez du logement et des repas. Ceci-dit, votre emploi du temps est assez subjectif puisque l’amplitude de vos horaires peut varier en fonction des tâches à accomplir. Certains hôtes peuvent n’avoir besoin de vous seulement pendant 2 heures par jour et vous proposez en échange uniquement l’hébergement. Il vous sera alors demandé de fournir votre propre nourriture et de cuisiner. À contrario, certains hôtes vous feront profiter d’autres bénéfices tels que l’utilisation gratuite d’lnternet, pratiquer l’équitation, le kayak ou encore le vélo, faire des visites touristiques locales, participer à des cours de yoga ou d’anglais, etc. Si vous intervenez pendant de longues heures sur la journée, vous pouvez également être amené à avoir un ou plusieurs jours de repos par la suite.

Tout comme le Wwoofing, une inscription payante en ligne est nécessaire. Deux niveaux d’adhésion sont disponibles, l’un est gratuit et l’autre payant. Afin de profiter pleinement de tout ce que la plateforme HelpX a à vous offrir, nous vous conseillons de choisir l’option payante. Le tarif est de 20€ pour 2 ans. Il est évident que vous devez avoir plus de 18 ans pour participer à ces missions volontaires.

Faire du HelpX en Australie

Est-ce que vous connaissez le HelpX ? Souvent comparé au Wwoofing et au Couchsurfing, il est tout de même assez différent.

Workaway

Toujours dans le même style, il existe le Workaway. Cette communauté est basée sur l’apprentissage, le partage et l’exploration de nouveaux modes de vie. Des missions sont disponibles à la campagne, à la plage ou encore à la montagne. Il y en a pour tous les goûts.

Le tarif de l’adhésion est de 43€ pour une personne seule ou de 52€ pour un couple ou deux amis. Vous pouvez même tenter l’expérience avec des enfants. Vous avez même la possibilité de lier votre compte avec d’autres Workawayer ce qui vous permet de postuler ensemble et donc de voyager avec eux. Vous devez avoir 18 ans pour être volontaire.

La plateforme est notée 4,9/5 avec presque 500.000 avis.

Petite précision : sachez que Wwoofing et Workaway possèdent leurs propres applications mobiles.

Sites spécialisés

Il existe de nombreux sites dédiés au volontariat. Le seul point négatif est que nombre d’entre eux propose des missions payantes. En voici quelques-uns :

  • Www.volunteerworld.com
  • Goeco.org
  • Servicevolontaire.org
  • Australianvolunteers.com
  • Conservationvolunteers.com.au

Groupes Facebook

Les groupes Facebook regorgent de bonnes adresses. Les voyageurs volontaires postent très souvent une annonce lorsqu’ils quittent leur hôte. Le but étant de trouver de nouveaux volontaires pour les remplacer. Vous pourrez trouver cela sur les pages « Les français à Sydney (ou tout autre nom de ville), « Australie – Conseils & Bons plans »

Quelques addresses

• Koala Hospital Port Macquarie (New South Wales)

L’hôpital Koala est principalement géré par des bénévoles. Le point positif est que le panel de rôles à endosser est très large. Vous trouverez des guides touristiques, des vendeurs en boutique de souvenirs, du personnel d’entretien, des accompagneurs pour les soins des koalas, du personnel pour s’occuper des plantations d’eucalyptus, et bien plus encore. Tous contribuent à la réhabilitation et à la conservation des koalas sauvages.

Les bénévoles doivent être âgés de 18 à 84 ans. Les plus jeunes peuvent faire du bénévolat dans le cadre de programmes encadrés par l’hôpital.

  • La RPCSA (Royal Society for the Prevention of Cruelty to Animals)

Elle est l’équivalent de notre SPA (Société Protectrice des Animaux) française et possède des branches dans tous les états australiens. Il existe plus de 5500 bénévoles couvrant une gamme étendue de rôles : ambulancier, opérateur pour le centre d’appels, « travailleurs » au sein du refuge, préposés à l’administration qui gerent les familles d’accueil, les finances, les soins, etc.

Vous devez avoir minimum 16 ans pour pouvoir prétendre au rôle de bénévole auprès de la RSPCA.

  • Kangaroo Haven Wildlife Rescue (Kununurra – Western Australia)

Ce refuge pour kangourous (principalement mais on y trouve d’autres animaux) a été créé par un couple d’anglais, installés depuis une dizaine d’années en Australie. Ils récupèrent les bébés kangourous orphelins qui ont été trouvés dans les poches de leurs mères décédée (dans un accident ou tuée par un chasseur). Le but final étant de les relâcher dans leur milieu naturel.

  • Kaarakin Black Cockatoo Conservation Centre (Martin – Western Australia)

Cette clinique s’occupe des cacatoès noirs orphelins. Cela-dit, bien d’autres animaux sont soignés ici. Vos rôles iront de gardien d’oiseaux à manipulateurs de dingos, ou encore guide touristique ou chargé de l’administration. Il en existe des dizaines.

Les volontaires doivent être âgés de 16 minimum. Entre 13 et 16 ans, ils doivent être accompagnés par l’un de leur parent ou un tuteur.

  • Brindle Creek Sanctuary (Mareeba – Queensland)
  • Penny’s Wildlife Sanctuary (Pambula – New South Wales)
  • Wild Life West (Fitroy crossing – Western Australia)
  • McIntyre Wildlife Shelter (Preston – Victoria)
  • Express Wildlife Rescue (Perth – Western Australia)
  • Lone Pine Koala Sanctuary (Fig Tree Pocket – Queensland)
  • Anarra Wildlife Rescue & Rehabilitation (Glastonbury – Queensland)

Enfin, le mieux est de vous render directement sur place et de rencontrer les associations/sanctuaires et de les interroger au sujet des missions de volontariat qu’ils proposent.

Notez cet article
La communauté des backpackers vous aide à préparer votre voyage en Australie. Partage de bons plans, d'expériences, conseils jobs, astuces de backpackers etc.. Guide gratuit (eBook) pour travailler et voyager en Australie avec un Working Holiday Visa ! Un guide écrit par des backpackers, pour les backpackers

2 Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.