Home Road Trip Faire ses courses en Australie

Faire ses courses en Australie

Faire ses courses en Australie

Nul besoin de faire durer le suspense, surtout sur un fait qui n’est plus un secret. En Australie, la vie est chère, plus chère en moyenne qu’en France. Comment les backpackers font-ils alors, pour arriver à faire leurs provisions sans se ruiner ? Des astuces et des bons plans existent, et nous vous les offrons sur un plateau dans cet article !

Les enseignes de grande distribution

Les principales grandes surfaces : Woolworths et Coles

Du coté des grandes surfaces, deux ogres se taillent la part du lion, à savoir les enseignes Coles et Woolworths. En parfaits frères ennemis, lorsque vous croisez l’enseigne verte du Woolworths, soyez certains que l’enseigne rouge du Coles doit se cacher pas loin de l’autre côté de la rue.

À l’intérieur, les mêmes magasins, les mêmes modes de fonctionnement, avec simplement des couleurs et des musiques différentes. Niveau prix, pratiquement les mêmes, même si certains produits sont à des prix légèrement plus bas chez Coles par rapport à Woolworths.

Quelques idées de prix dans ces enseignes :

  • Une bouteille de Coca Cola 1,25 litres (non fraîche, car le coca dans les réfrigérateurs coûte plus chers que celui dans les rayons) coûte environ 3$, contre 3,79$ pour 1 litre frais.
  • Un paquet de pâtes coûte 1$ pour le premier prix (qualité très correcte) et 2$ pour la marque Barilla.
  • Un litre de lait : 1.25$ pour le premier prix (qualité correcte)
  • Fraises : 5$ environ pour une barquette (selon la saison)
  • Avocat : 2 à 3$ pièce selon les saisons
  • Tomates : entre 2,98$ le kilo et 8$ suivant les saisons et promotions
  • Bananes : le prix du kilo varie entre 1.50$ et 4$ (voir plus) suivant les saisons et promotions
  • Salade : 4$ le sachet de 300 grammes
  • Jambon : environ 5$ pour 6 tranches.
  • Bœuf : entre 7,5 et 10$ les 500 grammes de viande hâchée
  • Yaourt nature / aux fruits : 3$ à l’unité, 6$ les pots d’un kilo, entre 4 et 8$ pour 4 pots individuels.
  • Nutella : 9,30$ pour un pot de 750 grammes
  • Pain de mie : 1$ pour un pain de mie premier prix (qualité moyenne) et 3,50$ pour un bon pain de mie
  • Déodorant : hommes 5$ et 4$ pour les femmes
  • Dentifrice : entre 3 et 7$
  • Gel Douche : entre 4 et 8$.

Certains prix sont vraiment importants, d’autres, convertis en euros (-30% environ) sont en fait assez comparables avec les prix français, mais les prix en dollars sont souvent trompeurs puisque l’écart de 30% entre les monnaies est souvent oublié alors que certains prix sont finalement plutôt corrects, pas tous évidemment.

Les autres enseignes : Aldi, IGA et Foodworks

Aldi

Face aux deux enseignes qui règnent sur le marché, quelques gaulois résistent, avec notamment, l’enseigne favorite des backpackers : Aldi. Les prix y sont beaucoup moins chers, la qualité peut varier de très moyenne à plutôt bonne. Il faut simplement essayer pour savoir les bons produits à acheter à Aldi. Aldi propose de bons fromages pas très chers et leurs produits surgelés sont variés.

IGA et Foodworks

IGA & Foodworks sont des enseignes moins répandues. Elles se retrouvent souvent dans les villes moins peuplées d’Australie. Ces enseignes affichent généralement des prix plus élevés que Woolies et Coles. Ces prix s’expliquent de par l’isolement des magasins et leur notoriété moins importante.

Mais alors comment survivre en Australie ? Pas d’inquiétude, il est tout à fait possible de manger à sa faim sans se ruiner tout au long de votre roadtrip ou de votre séjour en Australie.

Les aliments préférés des backpackers : Noodles, Wraps et conserves !

Premièrement, dites bonjour à vos nouveaux copains, ces aliments que vous ne mangeriez pas en France, mais que vous allez consommer sans modération sur la route :

Evidemment, les fameuses Noodles, pâtes précuites et frites à souhait, qui ne coûtent pas cher, cuisent presque instantanément à l’eau bouillante, et sont facilement transportables. La marque Indomie est la plus chère mais les sauces fournies avec changeront votre vision des noodles.

Viennent ensuite les conserves de thon et de poulet qui vous permettent de manger des protéines sans avoir à conserver du frais dans cet endroit qui vous sert de voiture, de salon, de lit, et à l’occasion de four quand c’est l’été en Australie.

Les pains à wraps enfin, se conservent bien dans les véhicules et vous évitent de jeter une moitié de paquet de pain de mie à la fin d’une journée de chaleur.

Les promotions et réductions « Quicksale », la solution pour se faire plaisir

Chaque semaine, devenez un pro des promos, qui sont souvent très intéressantes, et faites du stock grâce aux promos plus de 50% notamment (conserves, produits d’hygiène) ou profitez des promotions pour vous faire plaisir, sur les produits que vous ne consommez plus ou peu, les fruits affichent souvent des promotions intéressantes, les boissons gazeuses également…

Quicksales

Le vrai copain du backpacker, ce sont les réductions quicksale, qui consistent à casser les prix des produits invendus qui vont bientôt périmer. Ces mêmes produits qui sont jetés en France, sont bradés en Australie, avec parfois des baisses affolantes ! Sous forme d’étiquette rouge pour Coles et Orange pour Woolworths, ces baisses dépendent souvent de chaque magasin. A vous de trouver celui qui baisse vraiment ses prix chaque soir, afin de pouvoir goûter aux joies des yaourts et du pain pour presque rien !

Réductions Coles courses australie

Autres astuces

Sur le même principe, certaines boulangeries cassent les prix en fin de journée. Certaines offrent même des produits avant de fermer, ou laissent les produits devant le magasin pour que les gens se servent, plutôt que de jeter le tout à la poubelle, incroyable mais vrai.

Pensez enfin, à jeter un coup d’œil dans les rayons de Big W, Target et Reject Shop notamment, qui proposent certains produits alimentaires à des prix réduits par rapport aux grandes surfaces, comme le Pepsi, certaines chips, le lait, les confiseries…

Manger local, sain et à des prix raisonnables

Les marchés de chaque ville vous donnent l’occasion de pouvoir vous acheter des fruits et légumes sans pour autant vider votre compte en banque. Quand vous connaîtrez les prix moyens en supermarché, vous trouverez rapidement de très bons plans sur les étals des producteurs locaux, de quoi manger sainement et à des prix vraiment sympa.

Si vous voyagez, cherchez sur les bords de route, les petits étals qui vous permettent d’acheter des fruits et légumes pour très peu d’argent. Ces étals sont aussi l’exemple parfait de la confiance entre individus en Australie, puisque les agriculteurs ne passent pas la journée à coté de leur étal, et qu’il vous faudra payer le prix affiché dans une petite boite prévue à cet effet avant de repartir avec vos produits.

Les bons plans

Le Mardi, jour des offres spéciales

Le Mardi c’est le jour des bons plans en Australie. Souvent les grandes enseignes comme Yogurtland ou Hungry Jacks affiche des offres spéciales telles que « 1 acheté 1 offert ». LEs pizzas seront aussi moins chères à Dominos et d’autres enseignes…

Le Mardi c’est aussi le jour pour aller au cinéma, où les prix sont souvent réduits. Quand on sait que le prix d’un plein tarif au cinéma est de 20-23$, c’est toujours bon à prendre !

Les autres bons plans

L’application Hungry Jacks, disponible sur le store Australien, vous donne deux chances par jour de gagner des produits gratuits, café ou jus d’orange le matin, et burgers, frites ou boissons l’après midi. C’est gratuit, sans obligation d’achat complémentaire lorsque vous gagnez.

Dans certaines enseignes de restauration, lisez vos tickets de caisse, remplir un questionnaire sur votre repas vous permet parfois de bénéficier d’une entrée ou d’un petit extra gratuit si vous revenez… (Hungry jacks, Pizza hut…)

Si vous avez envie de pizza, les deux enseignes Pizza hut et Dominos offrent une gamme de pizza classiques à 5$ à emporter, la qualité reste la qualité Pizza Hut et Dominos, vous mangerez une pizza au feu de bois une autre fois…

Les solutions alternatives (non recommandées)

Si elles versent dans l’illégalité, d’autres solutions sont aujourd’hui le quotidien de certains backpackers, et doivent être évoquées pour sensibiliser les nouveaux arrivants sur le territoire. Nous ne vous recommandons pas ces solutions mais il est bon de les connaître.

La première technique, porte le nom de Dumpster Diving, et consiste ni plus ni moins à plonger dans les grandes poubelles derrière les grandes surfaces. Le but ici est de se procurer des produits encore consommables qui auraient dépassé la date limite de consommation officielle des magasins. Si vous vous posiez la question, au niveau de la loi, le Dumpster Diving n’est pas vraiment illégal en soi, mais peut être assimilé à une violation de la propriété privée par les enseignes chez qui vous visitez les poubelles, à éviter donc. Si vous veniez à devenir Dumpster Diver malgré cet avertissement, soyez conscients des risques que certains aliments présentent. Pensez aussi au risque sanitaire à vous jeter dans un endroit qui recueille habituellement des ordures (coupures, infections, rats…).

La seconde technique, qui est quant à elle totalement illégale et punie par la loi, est surnommée French Shopping. Cette expression devient malheureusement de plus en plus connue par les locaux. Vous l’avez compris, nous nous devions d’évoquer les vols dans les magasins qui sont aujourd’hui assez répandus chez les backpackers en Australie. Habitués à un confort et à un niveau de vie correct dans leur pays natal, certains backpackers profitent parfois de la trop grande confiance de l’Australie pour voler quelques produits.

Cet article n’est pas destiné à accuser ou condamner les backpackers qui volent, mais sachez simplement que cette pratique existe et qu’elle est totalement illégale. Les commerces sont aujourd’hui de plus en plus méfiants vis à vis des backpackers. Alors ne gâchez pas votre voyage pour un morceau de viande ou un peu de fromage. Ce serait dommage d’être expulsés d’un si beau pays pour un caprice de votre estomac. Pensez également que ces actes auront un impact sur l’image de notre pays à l’étranger et que nous en paieront le prix un jour ou l’autre !

Aller au restaurant en Australie

En Australie, les restaurants et les boissons alcoolisées affichent des prix qui vous forcent à vous demander si l’Australie c’était vraiment une bonne idée.

Ainsi, à moins de vous ruer chez Domino’s ou Pizza hut, ce bon plan bien connu de tous les backpackers (évoqué en amont), la moindre pizza, la plus classique, fine et parfois fade soit elle, vous coûtera au minimum 25 dollars. Le plat de pâtes que vous pourriez préparer chez vous, affichera aussi deux chiffres au compteur, pour un résultat souvent convenable, pour un prix franchement gonflé.

Inutile d’évoquer les restaurants spécialisés dans la viande ou le poisson, qui, s’ils étaient déjà de l’ordre du rare dans votre natal pays, figureront instantanément dans la case de l’impossible en Australie.

Du coté des boissons, dans les magasins spécialisés les prix tournent autour de 15$ pour un pack de 6 bières d’entrée de gamme en réduction, quand les alcools forts se pavanent à 45$ minimum pour une bouteille de 700ml de Gin, à partir de 30$ pour une bouteille de Vodka. Autant vous dire que le goon sera votre boisson.

Vous l’aurez compris, vous risquez de ne pas souvent vous faire des petits diners au restaurant!

Conclusion sur votre nouvelle façon de faire les courses en Australie

En résumé, votre Australie sera faite de denrées sèches et de conserves, que vous saurez agrémenter au fil des réductions et trouvailles au marché local. Niveau alcool, le Goon, l’infâme, sera votre compagnon de voyage. De temps en temps, le mardi notamment, vous pourrez vous accorder des extras pour pas trop cher, et puis si vous êtes chanceux ou malins vous arriverez à gagner des produits gratuits dans certaines grandes chaînes du pays.


Article mis à jour le 05/11/21

4.2/5 - (16 votes)
L’aventure en Australie a commencé avec un road trip de presque 2 ans autour du pays. Mon copain et moi en sommes tombés amoureux et avons décidé de tout faire pour y rester. Après plusieurs années passées à Sydney et plusieurs visas, nous sommes aujourd’hui d'heureux citoyens australiens.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.