Home Travailler en Australie Faire son CV australien – Guide & Exemple

Faire son CV australien – Guide & Exemple

Faire son CV australien – Guide & Exemple

Vous préparez votre départ en Australie ? La recherche de boulot vous inquiète un peu ? La création du CV australien est une étape importante dans la recherche de job. D’autant plus que le CV pour trouver un travail en Australie est différent de celui qu’on connait en France. Retrouvez dans cet article tous les conseils pour bien réussir votre CV australien ainsi qu’un modèle à télécharger.

Le CV : votre meilleur allié pour trouver du travail

Selon les types de jobs que vous souhaitez faire dans le pays, votre CV, si vous en avez besoin, sera différent ! Vous pourrez trouver des jobs dans les fermes (fruit picking, packing, pruning etc), sur le court terme, ou encore un travail sur une plus longue durée. 

Un CV pour un job en ferme ?

Le CV n’est pas toujours nécessaire pour travailler en Australie. On ne vous en demandera pas pour des petits boulots comme le fruit picking. En effet, si vous cherchez un job en ferme, la rédaction d’un CV sera inutile. En effet, mieux vaut se présenter directement chez les fermiers et parlez avec eux ou encore les appeler. Ils ne vous demanderont généralement pas de CV.

Un CV pour les jobs qualifiés et petits boulots ?

Cependant, si vous cherchez un emploi temporaire ou stable, avoir un CV bien rédigé selon les critères australiens sera indispensable. Comme en France, le CV (“resume” en Australie) sera essentiel à votre recherche d’emploi surtout pour un job qualifié. Pour un “petit boulot” dans le service, en cuisine, en magasin, votre CV servira surtout à prouver que vous avez des bases en anglais.

NB : Avec un WHV vous ne pouvez travailler que 6 mois avec le même employeur. Cependant, vous pouvez faire tous types de jobs (qualifié, non qualifié etc).

Réductions pour passer son RSA en Australie

Payez moins cher votre formation RSA (Responsible Service of Alcohol) pour pouvoir travailler dans les lieux où de l’alcool est servi ou vendu.

Les différences entre le CV français et le CV australien

Tout d’abord, il faut savoir que le CV australien doit être plus long et détaillé que le CV français. Quand un CV en France atteint deux pages maximum, le « resume » australien peut faire largement jusqu’à 5 voire 7 pages si vous postulez à un job très qualifié. Dans ce cas, n’hésitez pas à être précis sur vos expériences passées et vos qualités personnelles.

Pour travailler dans la restauration (serveur, plongeur, etc) il est conseillé d’opter pour un CV plus court (une ou deux pages) pour faciliter la lecture. Sauf évidemment si vous visez un poste qualifié dans un grand hôtel !

Sur votre CV australien, il n’est pas nécessaire de mettre une photo de vous, ni d’indiquer votre âge. Cependant ajoutez une partie “Referees” dans laquelle vous indiquerez les noms et contacts de précédents employeurs qui pourraient vous recommander. Choisissez des personnes qui savent parler anglais et avec qui vous avez de ‘bonnes relations’.

Rédiger son CV australien

Voici les différentes rubriques qui doivent apparaître sur votre CV “resume” australien.

L’ordre des catégories est malléable. Si vous avez peu d’experience professionnelle et un cursus scolaire en rapport avec le job que vous recherchez, vous pouvez faire apparaitre la section “Education” avant “Work experience”. Si vous cherchez un job en restauration, faire apparaitre la catégorie “Compétences” avec son RSA avant ses expériences pro peut être une bonne idée.

1 – Présentation et contact : “Details”

Faites apparaître les informations personnelles suivantes :

  • Nom et prénoms
  • Adresse
  • Numéro de téléphone
  • Adresse e-mail (professionnelle, type john.smith@gmail.com non pas pitchounedu91@skyrock.com)

Rappel : N’indiquez pas votre âge ou date de naissance, votre statut marital et ne mettez pas de photo de vous. Ces informations sont considérées comme personnelles et ne doivent pas figurer sur votre CV afin d’éviter toute discrimination.

2 – Présentation rapide de soi et ce que l’on recherche : “Profile”

En deux ou trois phrases, il s’agit de montrer votre motivation en expliquant ce que vous recherchez comme job et en quoi vos qualités font de vous la bonne personne. C’est un peu une petite lettre de motivation qui résume qui vous êtes et ce que vous recherchez. Pensez également à préciser vos disponibilités.

3 – Expérience professionnelle : “Employment History”

Contrairement au CV français, les expériences professionnelles sont AVANT le parcours académique. Listez les jobs que vous avez exercé : les tâches réalisées, les responsabilités que vous aviez au sein de l’entreprise. N’hésitez pas à mettre en avant ce que vous avez apporté à l’entreprise durant votre contrat.

En tant que voyageur, on cherche plutôt à s’éloigner des jobs qu’on a occupé en France. On souhaite essayer quelque chose de nouveau. Si vous n’avez pas d’expérience professionnelle dans le domaine pour lequel vous postulez, insistez sur les missions que vous avez effectuées au sein d’autres entreprises qui pourraient être un atout pour ce nouveau job. Par exemple, si vous postulez à un poste de réceptionniste, précisez que vous avez acquis de l’expérience dans l’accueil de clients dans une autre entreprise.

Précisez le nom de l’entreprise et son secteur d’activité. Les dates de début et de fin de votre contrat, le statut occupé et les tâches effectuées, la ville et le pays où vous avez exercé ce métier.

Comme en Français, présentez vos différents jobs du plus récent au plus ancien. Si vous avez de nombreuses expériences professionnelles, évoquez seulement celles qui sont en rapport avec le job pour lequel vous postulez.

4 – Formations et niveau d’études : “Education and trainings”

Indiquez dans cette partie à la fois les diplômes obtenus et les formations professionnelles que vous avez suivies telles que stages (“internship”) et apprentissages (“apprenticeship”).

Pour chacun précisez l’intitulé de la formation, les dates, l’école/établissement, la ville et le pays d’obtention.

Le système scolaire australien est différent du système français. Il n’est pas possible de traduire littéralement les diplômes français mais voici quelques exemples d’équivalences :

  • CAP : vocational training in …
  • Baccalauréat général : high school degree
  • Baccalauréat professionnel : vocational high school diploma
  • Licence : bachelor’s degree in…
  • BTS & DUT : advanced diploma ou higher national certificate
  • Master 2 : master’s degree
  • Doctorat : PhD

5 – Compétences : “Skills and strength”

Spécifiez dans cette partie vos compétences tant techniques que théoriques, vos points forts.Cette catégorie doit elle aussi être en rapport avec le job auquel vous postulez. Exemple :

  • Pour un job en graphisme, précisez vos compétences informatiques dans une sous-partie « computer skills » et vos compétences plus théoriques dans une partie « personal qualities » (votre créativité et votre capacité d’adaptation par exemple).
  • Pour un job de serveur, insistez sur votre capacité à travailler en équipe, votre organisation et vos qualités relationnelles par exemple.

Précisez également vos compétences linguistiques en listant les langues que vous parlez et votre niveau : langue natale, scolaire, intermédiaire, parlé, écrit, courant.

Vous pouvez également faire apparaitre d’autres diplômes/certificats tels que le RSA (pour servir de l’alcool), la White Card (pour travailler dans la construction) etc. C’est également ici que vous pouvez préciser si vous possédez le permis de conduire et les catégories.

6 – Intérêts : “Hobbies and Interests”

Ne négligez pas cette partie de votre CV, mais ne listez pas non plus tous vos passe-temps ! En effet, vos activités, passions et engagements permettront à votre futur employeur de mieux vous cerner. Mettez en avant les activités que vous faites hors de la sphère professionnelle. Que se soit pratiquer le yoga, être capitaine de foot ou encore participer à des activités associatives, ces éléments reflètent votre personnalité et vos qualités.

7 – Références : “Referees”

Cette partie n’apparait pas dans le CV français. Le plus souvent abordée à la fin, vous y indiquerez les noms de personnes avec qui vous avez travaillé dans le passé et leur contact. Généralement votre futur employeur les contactera pour en savoir plus sur vous et la façon dont vous travaillez. Assurez-vous que les personnes citées en Referees sont d’accord et vous connaissent assez pour parler de vous et vos compétences (en bien). N’indiquez le numéro de téléphone que de personnes qui sont capables de s’exprimer en Anglais (sinon, précisez une adresse e-mail).

Réductions sur les formations pour obtenir la white card

Profitez d’offres spéciales sur les formations pour obtenir la white card et travailler dans le bâtiment.

Exemple de CV australien

Si vous souhaitez un modèle de CV pour votre départ en Australie, n’hésitez pas à télécharger celui-là. Ensuite vous n’aurez plus qu’à le personnaliser !

Conseils & astuces pour un bon CV

Des coordonnées australiens

Une fois que votre CV est à la sauce australienne, pensez à modifier votre adresse et votre numéro de téléphone.

Pour les envois numériques, enregistrez le fichier sous format PDF. Cela évitera que la mise en page bouge en fonction des ordinateurs / systèmes d’exploitations.

Mettez ces informations à jour une fois arrivé. Les australiens apprécient d’avantage les candidats qui sont déjà sur place, et qui ont donc une adresse en Australie ainsi qu’un téléphone portable. Si votre adresse n’est pas fixe, vous pouvez mettre celle de votre auberge de jeunesse ou encore une poste restante.
Sachez que si vous avez une réponse positive vous serez contacté directement par téléphone ou par email.

Format du CV

Pour ce qui est de la mise en page et de l’aspect visuel de votre CV, un conseil : allez au plus simple. Evitez les couleurs et les mises en forme trop extravagantes. Le fond est bien plus important que la forme et les australiens préfèrent un CV sobre et efficace. Faites un CV propre et clair.

Mise en forme du CV

Allez au plus simple, visuellement et dans le contenu ! Il existe de nombreux outils gratuits de mise en forme sur internet. Beaucoup de plateformes proposent des templates de CV simples et beaux. Vous pouvez les compléter gratuitement en ligne puis les télécharger. Parmi eux, ExpressCV ou encore CVDesignR.

Adapter votre CV au job

En effet, selon le job pour lequel vous postulez, vos expériences, diplômes, passions etc doivent être remaniés pour être en adéquation avec le job. Votre Cv doit être ciblé !

Par exemple, si vous cherchez un boulot dans la construction mais n’avez pas d’expérience, mettez en avant vos capacité de bricolage, vos expériences personnelles liées au bricolage. Si vous cherchez un job en vente et n’en avait jamais fait, mettez en avant vos relations clients passées en tant que serveuse ou dans l’administration.

Imprimer votre CV

Pour imprimer votre CV, vous avez plusieurs options. Le mieux est d’en imprimer une bonne série (une 20aine). Pas plus car il arrive souvent de modifier/ mettre à jour son CV selon le job auquel on postule. Dans le plupart des villes vous trouverez une enseigne qui s’appelle Office Works. Ils proposent des tarifs attractifs d’impression. Sinon vous avez également l’option Bibliothèque (appelées Library en Australie). Le seul problème est que parfois il faut acheter une carte à recharger avec un minimum de XX AUD.
Pour une ou 2 copies vous pouvez demander dans votre auberge de jeunesse, dans une agence de voyage pour backpackers ou dans une boutique qui fait de la photo/ développement.

Remettez votre CV en main propre

Autant que possible essayez de vous déplacer pour déposer vos CV directement aux employeurs (restaurants, boutiques etc). N’hésitez pas à demander à parler au manager, cela vous permettra d’avoir un premier contact avec votre potentiel futur employeur ! Prévoyez une tenue adéquate, simple et propre… évitez de postuler dans un restaurant habillé en short, tongs et marcel suant … Parfois ce premier contact peut se transformer en entretien d’embauche et déboucher sur un job !

Vocabulaire utile

PositionRôle, poste
Full timeTemps complet
Part timeTemps partiel
Advertisement / AdAnnonce
ApplicationCandidature
To apply forPostuler pour
To be availableÊtre disponible
Customers / PatronsClients

Article mis à jour le 11 mars 2020 – Publié initialement le 14 septembre 2015

Philippe - Team Backpackers Guide
Arrivé il y a 10 ans en Australie, j'ai fait le tour du pays à bord d'un vieux bus scolaire de 1976 ! C’est pendant ce road trip que mon amie et moi avons décidé d’écrire un guide pour les backpackers. Nous nous sommes ensuite installés quelques années à Sydney, avant de déménager pour la Sunshine Coast !

16 Commentaires

  1. Bonjour à tous,

    Comment fait-on pour l’adresse lorsque l’on compte voyager à travers l’Australie en van ? Reçoit-on du courrier ? Ça peut paraître bête comme question mais bon …

    Merci pour votre réponse.

    See You

  2. Bonjour ! J’avais une question, j’ai effectué des stages pendant ma formation et j’aimerais savoir si je les mets dans expériences ou éducation? ça parait bête je sais mais je préfèrerais ne pas me planter. Merci !

  3. Bonjour Chloé,
    Je suis actuellement à Byron Bay, en quête de petits boulots alimentaires, histoire de toujours pouvoir m’acheter ma petite binouze du vendredi soir, quand même.!
    Bref bref, ma question, est ce que je dois adapter mon CV pour chaque jobs différents, ex: waiter, kitchen hand, delivery man…
    Ou est ce que je peux synthétiser toute mon expérience(en France surtout) dans un même CV ?
    Merci par avance.

  4. Bonjour , tous d’abord merci pour cette articles !!
    J’ai une question en Nouvelle zelande j’ai eu la chance d’avoir deux proposition de chef a domicile au ”black”. Ce qui est un grand PLUS pour mon prochain CV australian , comment puis je mettre ça dans mon cv ? Merci d’avance

  5. Bonsoir j’ai une question vous dites qu’il ne faut pas préciser son âge , sur votre exemple de cv il y a une espèce d’intro ou la personne dit son âge .. Faut le mettre ou non finalement ?

  6. Bonjour,
    Je suis Serge depuis le Cameroun. J’aimerai svp savoir comment faire pour trouver un boulot en Australie dans le domaine de l’informatique à partir du Cameroun. En effet je suis titulaire d’un BTS en maintenance des Systèmes Informatiques + des Certifications Microsoft.
    Merci.

    • Bonjour,
      Honnêtement il est difficile de trouver un job en Australie depuis l’étranger. A moins d’avoir des sérieuses compétences et qu’elles soient recherchées par les compagnies australiennes. Le mieux est de venir sur place pour démarcher. Mais le Cameroun ne proposant pas d’accord avec l’Australie pour le Working Holiday Visa, sans visa de travail ce sera très compliqué de trouver…

  7. Bonjour,

    Je souhaite travailler dans le milieu de l’hôtellerie, de la restauration et des bars dans les différents pays.
    En Australie il est demandé un RSA pour pouvoir travailler dans des bars (en exemple). Mais faut-il d’abord se présenter sur le territoire, avoir trouver son logement, faire le “stage” RSA d’une journée pour ensuite prétendre à un job avec son CV ? ou alors peut-on tout de même trouver un travail assez facilement via internet et expliquer qu’on fera la stage une fois sur le territoire ?

    • Bonjour Kévin,
      Effectivement il est désormais nécessaire d’avoir son RSA pour travailler dans ces établissements. Donc le mieux est bien d’attendre d’être sur place pour faire toutes les démarches et ensuite postuler. Surtout que dans l’hôtellerie / restauration ce sera difficile de trouver un job depuis la France. Donc autant s’y mettre une fois sur place, la plupart des démarches peuvent se faire dans la même journée (TFN, compte bancaire, RSA..).
      Bon trip à toi !

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.