Home Road Trip Road Trip Australie : Conseils sur la route

Road Trip Australie : Conseils sur la route

0
Road Trip Australie : Conseils sur la route

Vous êtes prêt(e) à partir en road-trip en Australie ? Visiter le pays en sillonnant ses routes sans fin et traverser ses incroyables paysages sera sans doute une des plus belles expériences que vous vivrez. Si vous avez votre permis international en poche, un itinéraire tracé et votre matériel préparé… alors il n’y a plus qu’à partir.
Avant de vous lancer, découvrez nos informations et conseils pour un road-trip sans encombre en Australie.

Le réseau routier en Australie

L’Australie est un pays gigantesque. La vie économique et les habitations sont majoritairement regroupées à proximité des côtes. 85% des habitants vivent à moins de 50 km de la mer. C’est pourquoi la route est le meilleur moyen pour explorer toutes les richesses de ce pays et sortir des sentiers battus. Avant de partir à l’aventure, il est fortement recommandé de préparer son itinéraire. La densité du réseau routier en 2011 était estimée à 10,6 (longueur totale des routes / surface du pays), contre 191.6 en France. Il n’est pas toujours possible de rejoindre un point A à un point B sans faire un immense détour.

Par exemple : il est impossible de relier Alice Springs à Sydney via une route directe.

Les routes sont toutes en bon état, voire en très bon état. Cependant, soyez plus vigilant lorsque vous traversez des zones isolées, particulièrement dans le Nord du pays qui peut connaître de fortes précipitations durant la saison des pluies.

Les autoroutes et les péages

Les autoroutes en Australie sont pour la majorité gratuites. Cependant, certaines portions sont payantes, principalement autour de Sydney, Melbourne et Brisbane. Ces routes payantes appelées toll roads ne disposent pas de péages physiques qui permettent de payer en entrant ou en sortant de l’autoroute, comme dans les péages en Europe.

Pour payer, vous avez deux solutions : soit payer avant d’emprunter la route (en achetant un pass sur internet ou par téléphone), soit payer après (sur internet, ce qui est en général plus cher). Vous disposez de 2 à 3 jours après votre passage pour effectuer le règlement. Au-delà, vous recevrez une amende, en plus des frais d’autoroute à régler.

NOTRE CONSEIL : Repérez à l’avance si votre trajet comporte des zones payantes. Grâce au GPS de votre smartphone, décidez de les emprunter ou de les évitez en adaptant votre itinéraire.

Si vous empruntez une autoroute payante, notez bien le nom de cette portion d’autoroute afin de pouvoir effectuer correctement votre règlement en ligne… au risque de payer une amende.

Renseignez-vous les différents toll roads des grandes villes : Queensland Toll Roads, NSW E-Toll, Roam Sydney, Melbourne Linkt, East Link Melbourne

Les conditions de route

Les routes principales sont toutes goudronnées et bien entretenues. Il est possible de faire le tour de l’Australie en restant sur un axe routier principal en bon état. Il est même possible d’y faire la traversée du Nord au Sud en passant par Uluru (contrairement à ce que certains peuvent penser). Un véhicule conventionnel peut parfaitement faire le tour du pays en utilisant les routes goudronnées.

Les pistes non goudronnées sont fréquentes dans certaines zones du pays : Western Australia, Northern Territory, Red Centre…
Les gravel roads ou off roads sont en général présentes à l’accès de certains parcs nationaux, points de vue et aires de camping. Chaque piste est plus ou moins praticable, car beaucoup sont faites de terre ou de sable. D’autres vont être accessibles avec un véhicule conventionnel (voiture, van), tandis que d’autres nécessitent d’avoir un 4×4. 

Dans l’Outback, les gravels road sont plus nombreuses et en général moins fréquentées des touristes. Certaines routes peuvent même être inondées, particulièrement au cours de la saison des pluies.
Si vous vous trouvez face à une route inondée, arrêtez-vous et essayez d’évaluer d’abord la profondeur. Soyez encore plus prudents dans les zones infestées de crocodiles. Le mieux dans ce cas de figure est de ne pas prendre de risque. Faites demi-tour et trouvez une autre route à emprunter.

La conduite en Australie

Le permis international 

Le permis de conduire est obligatoire pour conduire un véhicule en Australie. Si vous êtes titulaire du permis de conduire dans votre pays d’origine, celui-ci est valable en Australie. Pour faire valoir ce droit, il vous suffit avant votre départ de faire une demande de permis international. La démarche est gratuite, mais le délai d’obtention peut-être long. Prévoyez de le faire au moins 6 mois avant la date de votre départ.

Pour en savoir plus, découvrez notre article dédié : Faire sa demande de permis international.

La conduite à gauche

En Australie, comme dans tous les pays anglo-saxons, la conduite se fait à gauche. Le volant et les pédales sont à droite et la boîte de vitesse à gauche.
Rouler à gauche signifie aussi doubler à gauche et prendre les ronds points à gauche, tout en conservant la priorité à droite. Rassurez-vous, c’est une gymnastique d’esprit que vous prendrez rapidement !

Les limitations de vitesse

Les limitations de vitesse peuvent varier selon les États d’Australie. La signalétique est généralement très bien indiquée sur les routes.
Dans les zones urbaines : 50 à 60 km/h est souvent le maximum autorisé en ville.
Près des écoles : La vitesse autorisée descend généralement entre 25km/h et 40 km/h.
Sur les autoroutes : La limitation maximale est de 110km/h, sauf dans le Territoire du Nord où l’on peut rouler jusqu’à 130 km/h, uniquement sur la Stuart Highway.Les contrôles radars sont assez fréquents. Comme partout, le dépassement des limitations de vitesse entraîne une amende (plutôt salée). Ainsi que des points en moins sur votre permis.

La signalisation routière

La majorité des panneaux de signalisation est semblable à ceux que l’on peut voir en Europe :

  • Panneaux jaunes : ils indiquent une modification temporaire (travaux, etc)
  • Panneaux verts : ils indiquent les axes majeurs (voies rapides, autoroutes, etc)
  • Panneaux marrons : ils indiquent des itinéraires touristiques et comportent souvent la lettre T

Panneaux jaunes, oranges ou rouges : ils indiquent un danger (animaux, risque d’inondation, dos d’âne, etc)

Les stations Essence

Dans les grandes villes :
L’essence en Australie est généralement moins chère qu’en France, surtout dans les régions urbaines. Vous n’aurez pas de mal à en trouver à des prix très abordables. Des app mobiles ont été pensées pour vous permettre de profiter des bonnes affaires et de comparer facilement les prix, selon où vous vous trouvez. Nous vous recommandons FuelMap.

En dehors des grandes villes :
Les stations essence se font plus rares dans les campagnes. Dans l’Outback, les prix peuvent aller jusqu’au double de ceux de Sydney ou de Melbourne.
Nous vous conseillons d’équiper votre véhicule d’un bidon. Vous le remplirez dans les stations les moins chères. Une technique efficace pour faire des économies durant votre road-trip, et vous éviter le coup de la panne en plein désert. N’oubliez pas que parfois, près de 400 km séparent une station essence d’une autre. Dans tous les cas, pensez toujours à vérifier où se situe la prochaine station service sur votre route avant de vous lancer dans un grand périple.
Dans les zones isolées, les stations sont souvent situées dans les roadhouses qui regroupent tous les points commerciaux : restaurant, station, motel, camping etc.

Conseils pour rouler en toute sécurité

Ne roulez pas trop vite, la route est imprévisible

En plus de consommer beaucoup de carburant en roulant vite, vous risquez de percuter un animal de plein fouet. Nombreux sont les kangourous à traverser la route sans prévenir.
De plus, les amendes pour excès de vitesse sont plus chères en Australie qu’en France.

Evitez de rouler la nuit (car la route est toujours imprévisible)

Les kangourous et autres animaux sont particulièrement vulnérables près des routes. La lumière des phares les attirent et les incitent à traverser juste devant votre véhicule.
Soyez également vigilants lors des levers et couchers de soleil. Les kangourous (toujours les mêmes !) adorent se balader pendant ces moments là. Il n’est pas non plus rare de voir traverser des vaches, chèvres, chevaux, dromadaires, émeus, wallabies, possums, et parfois même des koalas et wombats… Ouvrez bien les yeux.

Soyez courtois

Les australiens connaissent les routes par cœur et n’ont pas de remords à vous doubler. Prenez l’habitude de toujours vous ranger un peu plus que la normale sur le côté pour laisser doubler le véhicule derrière vous, s’il roule plus vite. Souvent des voies ou des renfoncements existent sur les routes pour les véhicules lents.

En Australie, les gens se saluent tout le temps. Même au volant ! Ne soyez pas surpris de recevoir des petits signes de la main.

Anticipez vos besoins d’essence

Les stations essences étant rares dans certaines régions d’Australie, ne vous laissez pas piéger. Évitez de rouler avec moins d’un tiers du plein. Prévoyez un bidon d’essence de secours, que vous pourrez accrocher sur le toit de votre véhicule.

En cas de panne

Pensez à prendre une assurance si vous partez en road-trip en Australie ! En cas de panne, il est conseillé de rester proche de son véhicule. Pensez à toujours prévoir des réserves d’eau et de nourriture. Surtout si vous voyagez dans l’Outback sur des routes peu fréquentées.

Attention aux gravels roads dans outback

Avant de traverser l’Outback où toutes autres plaines désertiques (Stuart Highway, Nullarbor Plain, Savannah Way) RENSEIGNEZ-VOUS. Vous devez avoir une connaissance minimale du parcours qui vous attend et de l’état des routes. Des incendies et des inondations peuvent être fréquents selon les saisons.

Reposez-vous !

Une pause toutes les deux heures est évidemment prescrite. Si vous partagez la route à plusieurs, partagez vous également le volant. 

Les amendes

Le prix des amendes en Australie

Comme toute réglementation, le prix des contraventions routières varie selon les Etats. 

Les amendes les plus souvent délivrées aux backpackers concernent : un mauvais stationnement, un excès de vitesse, un camping sauvage interdit, l’oubli de la ceinture de sécurité.

Partez cependant du principe que les tarifs pour ces infractions se situent dans cette tranche : 

Excès de vitesse : à partir de $153 (106 €) pour un dépassement de vitesse entre 1 et 10 km/h. Et à partir de $607 (410 €) pour un dépassement de plus de 45 km/h.

Non-respect du port de la ceinture de sécurité par le conducteur : $300 (202 €).
Non-respect du port de la ceinture de sécurité par un passager : $300 (202€).

Alcoolémie : à partir de $1100 (742 €).

Pour en savoir plus sur le prix des amendes par Etat, rendez-vous sur le site officiel des Gouvernements de chaque Etat : NSW, QLD, SA, VICNT, WA, TAS.

Notre conseil de backpackers : Avant d’acheter un véhicule, vérifiez sur le site du Gouvernement Australien que l’ancien propriétaire a bien payé toutes ses amendes. Sinon, ça sera à vous de les payer !

Le prix des amendes en France

Excès de vitesse : jusqu’à 450€ maximum pour un excès de vitesse inférieur à 20 km/h. Et jusqu’à 1 500€ maximum pour un excès de vitesse supérieur à 50 km/h.

Non-respect du port de la ceinture de sécurité : jusqu’à 750€ maximum

Alcoolémie : jusqu’à 750€ maximumRetrouvez toutes les informations sur le site du Gouvernement Français.

Comment payer ses amendes ?

Si vous ne savez pas sur quel site payer vos amendes, tapez simplement “pay fine australia” sur Google. Associez à votre recherche le nom de l’Etat où vous vous trouvez et vous serez redirigé.

Payer ses amendes dans le Queensland : ici
Payer ses amendes dans le Western Australia : ici
Payer ses amendes dans le South Australia : ici
Payer ses amendes dans le New South Wales : ici
Payer ses amendes dans le Victoria : ici
Payer ses amendes en Tasmanie : ici
Payer ses amendes dan le Northern Territory : ici

L’entretien du véhicule

Le climat en Australie varie énormément selon les Etats et peut être très puissant (chaleur, incendie, vent, neige). Pour garder un véhicule en bon état de marche, il est important d’effectuer des contrôles réguliers. Cela vous évitera de mauvaises surprises durant votre road-trip.

L’intérieur du véhicule

Niveau d’huile et niveau de liquide de refroidissement (de couleur verte) : à contrôler toutes les semaines. Ils se trouvent sous le capot de votre véhicule.

Entretien de l’habitacle : pour éviter des usures trop rapides, pensez à nettoyer régulièrement les textiles (moquettes, tapis, sièges), les surfaces plastiques (tableau de bord, volant, intérieur des portières), le pare-brise et les vitres.

L’extérieur du véhicule

Le vent et la pluie transportent le sable et le sel qui peuvent vite abîmer le revêtement intérieur de votre véhicule. En cas d’intempérie, mettez votre véhicule à l’abri. Si possible ou bien prévoyez de l’emmener dans une station de lavage les jours suivants.

Si vous roulez sur la plage avec un 4×4, vérifiez bien la pression de vos pneus. Et surtout, pensez à laver votre véhicule dès que vous rejoignez la route.

L’état et la pression des pneus sont à vérifier une fois par mois.

Plus de conseils sur le Road Trip en Australie :

5/5 - (5 votes)
La communauté des backpackers vous aide à préparer votre voyage en Australie. Partage de bons plans, d'expériences, conseils jobs, astuces de backpackers etc.. Guide gratuit (eBook) pour travailler et voyager en Australie avec un Working Holiday Visa ! Un guide écrit par des backpackers, pour les backpackers