Accueil Travailler en Australie Calcul des 88 jours pour le second WHV en Australie

Calcul des 88 jours pour le second WHV en Australie

Calcul des 88 jours pour le second WHV en Australie

Le Working Holiday Visa (WHV) en Australie offre une opportunité unique aux jeunes de 18 à 35 ans (30 pour certains pays) de voyager et travailler à travers le pays pendant un an. Pour ceux qui souhaitent prolonger cette aventure avec un second WHV, l’une des conditions requises est de compléter 88 jours de travail spécifié dans des zones rurales d’Australie. Cet article vous guide à travers le processus de calcul de ces 88 jours pour vous assurer de répondre aux critères pour votre deuxième année.

Les conditions de renouvellement du WHV / PVT en Australie

Il est important de rappeler les conditions de renouvellement de ce sésame pour une deuxième année en Australie. Pour un second WHV en Australie, il faut remplir les mêmes conditions que pour le premier. Les conditions sont:

  • Avoir entre 18 et 35 ans (inclus) au moment de la demande (30 ans pour les Belges)
  • Posséder un passeport valide
  • Avoir travaillé 3 mois ou 88 jours dans l’agriculture, l’horticulture, la pêche, les mines ou encore la construction dans des régions éligibles d’Australie. A noter que vous pouvez aussi faire du bénévolat dans les régions sinistrées par les feux de brousse et inondations.

Comment calculer les 3 mois ou 88 jours pour le renouvellement ?

Comprendre les 88 jours

Le gouvernement australien a fixé des règles concernant le calcul des 88 jours. « Trois mois » signifie trois mois civils (exemple: du 1 janvier au 1 avril) ou 88 jours (y compris les week-ends ou les jours de repos pendant votre période d’emploi). Le travail peut s’effectuer :

  • en un bloc avec le même employeur
  • ou en plusieurs blocs avec un employeur ou plusieurs employeurs. Les différentes périodes de travail peuvent s’effectuer dans différents secteurs de travail spécifique. Par exemple 1 mois de récoltes et deux mois dans les mines.

Vous pouvez remplir la condition des 3 mois (pour un 2ème visa) ou des 6 mois (pour un 3ème visa) de différentes manières :

  • en effectuant plusieurs courtes périodes de travail à temps plein, à temps partiel ou à la tâche, qui représentent l’équivalent de 5 jours par semaine sur une période de 3 mois
  • travailler 5 jours par semaine pendant une période ininterrompue de 3 mois (y compris avec un contrat de travail à la tâche)
  • travailler moins de 5 jours par semaine pendant une période supérieure à 3 mois.

Le nombre d’heures travaillées

Emploi à Temps Plein :

Une journée de travail correspond au nombre normal d’heures de travail par jour considéré comme une pratique courante dans le secteur d’activité dans lequel vous êtes employé. En Australie, ce nombre est généralement de 35 et 40 heures par semaine et de 7 à 8 heures par jour. Mais cela peut être moins selon le secteur.

Si vous travaillez à temps plein (donc 35 à 40 heures par semaine), vous pouvez compter chaque jour travaillé dans votre total, même si vous travaillez plus de 5 jours par semaine. Si vous travaillez 5 jours en temps complet, vous pouvez compter les week-ends dans le calcul des 88 jours. Cela signifie que vous pourriez atteindre vos 88 jours en moins de trois mois calendaires.

Remarque : pour le travail bénévole de reconstruction après les feux de brousse, inondations ou cyclones, toute journée pendant laquelle vous travaillez peut être comptabilisée comme une journée pleine.

Emploi à Temps Partiel ou Occasionnel :

Pour ceux qui travaillent à temps partiel ou de manière occasionnelle, le calcul est basé sur le nombre d’heures travaillées. Le gouvernement australien considère 7 heures de travail comme un « jour » complet. Ainsi, si vous travaillez moins de 35 heures par semaine, vous devrez additionner vos heures pour déterminer combien de « jours » de 7 heures vous avez complétés.

Emploi au rendement :

Si vous travaillez au rendement (assurez-vous que c’est écrit dans votre contrat), il n’y a pas de minimum d’heures à travailler pour compter une journée.

Bon à savoir

Les jours fériés et les jours de maladie peuvent être comptabilisés comme un jour de travail si vous êtes payé pour ce jour. Si vous n’êtes pas payé, ces jours ne peuvent pas être inclus dans votre période totale de travail.

Vous ne pouvez pas compter le travail effectué au cours d’un même jour civil comme plus d’un jour de travail défini. Par exemple, si la journée standard du secteur est de 5 heures, le fait de travailler 10 heures un jour donné ne peut être comptabilisé comme 2 jours de travail défini.

Si la personne est employée par plus d’un employeur en même temps, elle ne peut compter qu’une fois les journées travaillées.

Quelques exemples pour mieux comprendre

Exemples extraits du site de l’immigration :

Dans le premier exemple, Maria travaille 6 heures par jour, 5 jours par semaine pendant 6 mois et obtient une troisième année de visa PVT. Il semble donc que 30 heures soit le nombre minimum d’heures que l’immigration acceptera pour renouveler un WHV.

Dans l’exemple de Sophia, elle travaille occasionnellement entre 5 et 9 heures par jour.

Donc tant que les heures sont considérées comme normales dans le secteur dans lequel vous travaillez, elles seront acceptées par le gouvernement.

Le type de contrat (temps plein / partiel ou casual)

Lors du calcul de la période de travail, le type de contrat qui le lie avec son employeur, c’est-à-dire à temps plein/temps partiel ou « casual », n’a pas tant d’importance. Il faut cependant que l’industrie considère la période de travail complétée comme étant équivalente à un temps plein. L’important est que vous ne travailliez pas en dessous de la norme du secteur.

Par exemple, si vous travaillez deux semaines avec deux semaines de congé, vous pouvez compter les quatre semaines complètes (28 jours). Mais seulement si cette pratique est courante dans le secteur (par exemple, dans les mines, les soins infirmiers, etc.).

Qu’en est-il du salaire ? 

Des demandes de renouvellement de visas ont été refusé par le passé. Dans ces cas, le gouvernement avait considéré que les personnes avaient été sous payé. Pensez donc à vérifier que vous êtes payé le minimum légal.

Les salaires minimums pour tous les jobs en Australie sont fixées par des conventions collectives (awards). Pour connaitre le salaire minimum légal auquel vous avez droit, il est important de connaître le secteur professionnel duquel vous dépendez. En effet, le salaire minimum va varié d’un job à l’autre. Par exemple, si vous travaillez dans l’horticulture, vous dépendrez du “Horticulture Award”. Si vous travaillez dans la construction, ce sera la “Building and Construction General On-site Award”.

Le salaire national minimum est depuis juillet 2023 fixé à $23.23 de l’heure (avant taxe). Ce qui représente $882.80 pour une semaine à 38 heures.

A noter que depuis 2022, les travailleurs payés au rendement sont garantis un salaire horaire minimum.

Dans l’horticulture, pour tous les travailleurs à temps plein ou partiel, le salaire minimum est d’au moins 22,61$ de l’heure (Level 1 full-time and part-time employees). Si ce salarié travaille 7,6 heures par jour, son salaire minimum garanti est de 171,84 $ par jour (22,61 $ x 7,6).
Pour les travailleurs en casual, ils doivent gagner au moins 28,26$ de l’heure (Level 1 casual employees).

Les emplois éligibles

Il y a plusieurs domaines d’activités éligibles pour un second WHV :

  • Travaux agricoles
  • Pêche et culture de perles
  • Culture et transports d’arbres
  • Travail dans les mines
  • Travaux dans les bâtiments, la construction
  • Travaux dans les zones sinistrées par les événements climatiques récents (feux, inondations, cyclones)
  • Emplois liés au COVID-19 dans les secteurs de la santé et de la médecine
  • Tourisme et hôtellerie en Australie du Nord, les zones isolée ou très isolée du pays.

Emplois éligibles pour renouveler le WHV / PVT en Australie

Découvrez tous les emplois éligibles pour un second WHV.

Maladies / blessures / intempéries

Les personnes employées en temps complet peuvent compter les journées où elles ont été malades. Egalement si elles ont droit à des congés maladie ou sont couvertes par un système de compensation (par exemple en cas d’accident du travail). Dans ces situations, il est impératif de présenter des preuves fournies par l’employeur.

Ceux qui n’ont pas trouvé de job à cause d’une blessure ou de circonstances saisonnières (tempête par exemple), ne peuvent compter aucune journée où ils n’ont pas pu travailler. Par exemple, un cyclone qui interrompt les récoltes.

Calcul des 88 jours : Quelques exemples

Voici quelques exemples tirés du site de l’immigration. Cela devrait vous aider à clarifier l’obligation des trois mois de travail spécifique:

Exemples qui respectent l’obligation des trois mois

Travail par roulement

Travailler dans une ferme pendant 3 mois, 5 jours par semaine, où le temps plein standard de l’industrie est de 5 jours par semaine.
Dans ce cas, vous pourrez compter les week-ends donc une semaine de 7 jours.

Travail par Shift différents

Emploi : 3 mois
Temps de travail : Tous les quinze jours
Norme dans le secteur : horaires de travail irréguliers, par exemple 1 semaine de travail, 1 semaine de congé
Temps de travail calculé : 3 mois

Blocs de travail

Compléter 60 jours de récoltes, suivis par une période de voyage de 2 mois. Puis compléter 28 jours en construction, ce qui revient à 88 jours travaillés.

Congés maladies

Etre employé à temps plein pendant 3 mois et prendre quelques jours de congé maladie pendant cette même période. Vous comptez les 3 mois complets.

Exemples qui ne respectent pas l’obligation des trois mois

Semaine travaillée

Lorsque la semaine de travail standard dans l’industrie de la ferme est de 5 jours par semaine, mais que le candidat ne travaille que 4 jours par semaine pendant 3 mois.
Dans ce cas, vous ne pouvez comptabiliser que 4 jours par semaine et non 7.[

Travail effectué sur un autre type de visa

Compléter trois mois de travail spécifié pendant les vacances d’été avec visa étudiant.
Il est nécessaire d’avoir un visa WHV pour compléter ses 3 mois.

Circonstances saisonnières

Faire de la récolte de bananes pendant 80 jours par intermittence, puis le candidat ne trouve pas d’autre travail à cause d’un cyclone et son premier WHV se termine.[

Pour conclure

Pensez à bien vérifier que l’emploi et la zone géographique sont éligibles.
Assurez vous de vérifier votre statut lorsque vous signez votre Tax File Number Declaration quand vous commencez un nouveau job (Full time / Part time / casual). En effet, cela influera sur le compte de vos jours. 
Si vous êtes employé en « casual », ne comptez que les jours réellement travaillés afin d’être complètement sûr d’avoir le compte.
Si vous faites vos 88 jours en plusieurs fois, assurez vous de garder le décompte de vos jours pour ne pas avoir de mauvaise surprise. 

Gardez également tous les documents prouvant votre travail (fiches de paie, photos, relevés bancaires, photos, etc). 

Attention au salaire minimum

Pour que votre demande de second WHV soit approuvée, vous devez être payé le salaire minimum national actuellement fixé à $23.23 de l’heure (avant taxe). Ce qui représente $882.80 pour une semaine de 38 heures. (Salaire minimum depuis juillet 2023).

Les travailleurs payés au rendement sont garantis un salaire horaire minimum. Dans le secteur de l’horticulture, le salaire minimum est d’au moins 22,61$ de l’heure (level 1).

Conseils Utiles

  • Planification : Commencez à travailler sur vos 88 jours le plus tôt possible. Cela vous donnera plus de flexibilité en cas de changement de plans ou d’emploi.
  • Validation : Assurez-vous que votre emploi est éligible pour le calcul des 88 jours. Toutes les régions et tous les types de travail ne sont pas qualifiés.
  • Ressources : Utilisez nos articles dédiés ainsi que le site du gouvernement pour vérifier les emplois et les régions éligibles, ainsi que pour toute mise à jour des règles.

Faire une troisième année de PVT

Il est possible de faire une troisième année de PVT en Australie ! Pour cela il est nécessaire d’effectuer 6 mois de travail déterminé dans des zones régionales (ou 179 jours). Vous devez effectuer ces travaux en étant sur votre deuxième visa PVT (subclasses 417 ou 462). Les types d’emplois et les zones régionales éligibles sont les mêmes que pour le second visa. Vous pourrez effectuer ces 6 mois en plusieurs fois, plusieurs endroits, avec différents employeurs.

4.4/5 - (33 votes)
Australie Guide Backpackers
La communauté des backpackers vous aide à préparer votre voyage en Australie. Partage de bons plans, d'expériences, conseils jobs, astuces de backpackers etc.. Guide gratuit (eBook) pour travailler et voyager en Australie avec un Working Holiday Visa ! Un guide écrit par des backpackers, pour les backpackers