Open top menu
Tax back : Faire sa déclaration de taxes en Australie

Tax back : Faire sa déclaration de taxes en Australie

Quand on travaille en Australie, on doit s’acquitter d’une taxe payée à l’Australian Taxation Office (ATO). Cet impôt, contrairement à la France, est prélevé directement sur votre salaire à chaque paye. Le système de taxe australien n’est pas simple à comprendre et le moment fatidique de remplir sa déclaration de taxes pose de nombreuses questions. Petit état des lieux du système de taxes en Australie pour y voir plus clair.

Afin d’être le plus compréhensible possible et pour éclairer les zones d’ombre, nous avons contacté Joaquim, agent de taxes chez Taxback, qui nous a fourni des informations précises sur le fonctionnement des taxes en Australie. Nous avons souhaité rédigé un article complet et qui traite avec précision des questions que se posent souvent les backpackers.

Le système d’imposition en Australie

Toute personne vivant et travaillant en Australie a l’obligation de déclarer ses revenus. Le montant, la durée de travail et le type de visa n’importent pas.

Cet impôt est prélevé directement sur chaque paye. Il apparaît sur votre fiche de paye, généralement, sous le nom de “PAYG Withholding”.

Une année fiscale s’étend du 1er juillet au 30 juin.

Les taux d’imposition

Le taux d’imposition en Australie est variable et dépend du statut du contribuable  : les résidents sont imposés à 19% tandis que les non-résidents sont imposés à 32,5%.

Barème – Non résidents

De 0 à 80 000$ : 32,5% d’imposition par dollar perçu.

Barème – Résidents

De 0 à 18 200$ : pas d’imposition
De 18 201 à 37 000$ : 19% d’imposition par dollar perçu.
De 37 001 à 80 000$ : 3,572$ + 32,5% par dollar perçu.

Vous êtes considéré comme résident du point de vu fiscal à partir de 6 mois passés au même endroit en Australie (pas obligatoirement à la même adresse postale, mais dans la même zone géographique ou dans la même ville, Sydney et ses alentours par exemple) et à condition que vous soyez en mesure de le prouverLes résidents sont moins taxés que les non-résidents, le premier plafond pour les résidents se situe à 18 200$ et le travail en ferme est moins taxé pour eux également (environ 13%).

Changements pour les WHV / PVT en 2017
Attention : Depuis le 1er Janvier 2017, le taux d’imposition des WHV / PVT a été modifié. En effet, les jeunes en WHV / PVT en Australie se voient imposé un taux de 15% dès le 1er dollar perçu. Il est nécessaire que votre employeur vous déclare comme travailleur en WHV lorsque vous commencez un nouvel emploi. Toutes les informations sur cette nouvelle loi sont ici: La Taxe des Backpackers fixée à 15% pour 2017.  

Le principe de Tax return / tax back

Il est possible de récupérer une partie de ses taxes payées à l’état dans certains cas, mais ce n’est pas systématique ! Vos taxes sont calculées de façon annuelle alors que vous êtes prélevés sur chaque paye, il est donc normal qu’il existe un réajustement à la fin de l’année. Il ne faut pas oublier que le principe de Tax return / tax back fonctionne dans les deux sens, vous pouvez aussi bien récupérer de l’argent si votre statut le permet, ou en devoir à l’Etat si le gouvernement considère que vous avez payé moins de taxes que ce que vous deviez.

Résident / non-résident : le critère qui a le plus d’impact

Si vous changez de statut dans le courant de l’année fiscale, vous ne serez pas taxé dans les bonnes proportions. Le statut “résident” ou “non-résident” est le critère le plus important ayant un impact sur les tax return (récupérer de l’argent) / tax debt (devoir de l’argent à l’ATO) :

CAS N°1 :  vous êtes “non-résident” sur votre contrat de travail et “résident” lors de votre déclaration de taxes : vous avez payé trop de taxes. Si vous avez gagné moins de 18 200$, vous récupérez 100%.

CAS N°2 : vous êtes “résident” sur votre contrat de travail, et “non-résident” lors de votre déclaration de taxes : vous n’avez pas payé assez de taxes. Vous devrez rembourser la différence, la note est généralement assez salée  !

CAS N°3 : vous êtes “non-résident” sur votre contrat de travail et “non-résident” lors de votre déclaration de taxes : vous avez payé vos taxes dans la bonne proportion, l’Etat ne vous doit rien, vous ne devez rien à l’ATO non plus.

CAS N°4 : vous êtes “résident” sur votre contrat de travail et “résident” lors de votre déclaration de taxes : généralement, vos employeurs vous taxeront plus que ce qu’ils devraient. Vous allez récupérer une partie de vos taxes, voire toutes vos taxes si vous avez gagné moins de 18 200$ sur l’année.

Note: Attention, ces exemples ont valeur d’information théorique. Dans les faits, le gouvernement effectue des contrôles aléatoires et parfois il y a des (bonnes ou mauvaises) surprises.

Autres éléments à prendre en compte

Dans le courant de l’année, vous aurez certainement cotisé pour Medicare (qui peut être assimilé à la Sécurité Sociale en France) à laquelle vous n’avez pas accès en tant que Français en WHV/PVT. Si vous avez gagné au-dessus d’une certaine somme, vous récupérez cet argent cotisé (2% de ce que vous avez gagné, soit environ 400$).

Le calcul de vos taxes est annualisé, or, vous payez vos taxes à chaque salaire. Il convient donc de faire un réajustement à chaque fin d’année fiscale. Si vous n’avez pas travaillé toute l’année par exemple, vous devriez récupérer une partie de vos taxes.

Ces deux facteurs sont assez minimes et représentent des sommes d’argent assez faibles. Le principal facteur qui détermine votre possibilité à récupérer de l’argent ou à devoir de l’argent, est votre statut résident/non résident.

Bon à savoir : Certaines choses sont déductibles des impôts australiens. En effet, si vous avez du procédé à des achats liés à votre travail tels que du matériel (chaussures de sécurité, équipements…) ou que vous avez payé des frais de transports pour vous rendre d’un lieu de travail à un autre, vous pouvez déduire ces frais de vos impôts. il est important de garder les documents qui le prouvent (reçus, tickets…)

Faire sa déclaration de taxes en Australie

Vous êtes invités à effectuer votre déclaration entre le 1er Juillet et le 31 Octobre. Au-delà de cette période, des pénalités peuvent être retenues (sauf si vous passez par un agent de taxes).

Si votre visa se termine avant la fin de l’année fiscale ou que vous prévoyez de quitter le pays avant le 30 juin, vous pouvez faire une déclaration anticipée. Pour cela, suivez les étapes expliquées sur le site de l’ATO concernant la déclaration de taxes anticipée.

Pour faire votre déclaration, deux possibilités s’offrent à vous  : le faire par vous-même ou faire appel à un agent de déclaration de taxes.

Les documents nécessaires pour faire sa déclaration de taxes

Les documents nécessaires pour faire sa déclaration de taxe sont les suivants  :

  • Les final payslips OU des PAYGs (aussi appelé Group Certificate ou Statement of Earnings). Ces deux documents, fournis par votre employeur, font apparaître vos salaires et les taxes perçues sur ces payes. Il est primordial d’être en possession de vos PAYGs fournis par chacun de vos employeurs.
  • Votre TFN
  • Noms et prénoms, adresse postale, numéro de téléphone, ABN de vos employeurs
  • Toutes vos fiches de paye
  • Documents (tickets de caisse, reçus…) pouvant faire office de note de frais justifiant de dépenses engagées dans le cadre du travail (vêtements, outils…) appelés “Work related expenses”.

Faire sa déclaration de taxes par soi-même

EN PASSANT PAR LE SITE DE L’ATO :

– Première déclaration :  créez un compte MyGov sur le site de l’ATO puis télécharger le logiciel Mytax. Installez-le sur votre ordinateur. Ouvrez le logiciel et suivez les étapes.

– 2ème déclaration : ouvrez le logiciel Mytax et renseignez votre déclaration de taxes.

EN ALLANT AU BUREAU DE l’ATO :

Rendez vous au bureau ATO de votre ville pour le faire sur place. Attention, il n’est pas forcément plus simple de le faire directement à l’ATO, les conseillers ne sont pas toujours disponibles pour vous aider et ne vous donneront peut-être pas les astuces pour remplir au mieux votre déclaration !

COMBIEN DE TEMPS POUR RÉCUPÉRER SES TAXES :

Comptez en moyen 2 à 3 semaines pour recevoir l’argent de vos taxes, une fois votre déclaration envoyée.

Faire appel à un agent de taxes

Si vous ne vous sentez pas de le faire vous-mêmes, pas de panique. Vous pouvez faire appel à un agent de taxes qui fera les démarches à votre place. Ce intermédiaire vous avantagera sur plusieurs points, il mettra le maximum de chances de votre côté pour récupérer le plus de taxes possible. Si vous avez des hésitations, que votre statut n’est pas tout à fait clair ou entre-deux, ou que vous avez de grosses sommes à potentiellement récupérer, ce peut être un bon moyen pour ne pas prendre de risques.

Le Guide des Backpackers a sélectionné Taxback, l’un des agents de taxes les plus réputés. Présents depuis près de 15 ans en Australie, son équipe d’experts vous proposera un service de qualité et maximisera vos chances de récupérer l’argent de vos taxes. Et parce que c’est un sujet sensible et pointilleux, vous aurez la possibilité de contacter des conseillers francophones, vous assurant ainsi de tout comprendre.

En cas de remboursement de taxes, Taxback retirera à cet argent une partie constituant ses frais (environ 9%). Cet agent de taxes a également l’avantage du “pas de remboursement, pas de frais” : si vous ne pouvez obtenir de remboursement de taxes, Taxback ne vous facture rien (contrairement à certains autres agents de taxes).

Vous pouvez procéder à une estimation gratuite de vos taxes. Si vous décidez de faire appel à Taxback, vous bénéficierez de 10$ de réduction en tant que lecteur de AUSTRALIE – Le Guide des Backpackers. Afin d’obtenir la réduction, il suffit de vous inscrire en cliquant ici.

Attention Si vous souhaitez récupérer une partie de vos taxes payées à l’état, il est important de suivre les étapes à la lettre et de présenter tous les documents nécessaires. Fournir les fiches PAYG pour chacun de vos employeurs lors de votre déclaration est primordial, faites en sorte de ne pas quitter un emploi sans vos fiches de paye et de les conserver précieusement. Si vous choisissez de faire votre déclaration par vous-même et que vous faîtes une erreur lors de votre déclaration, vous risquez un “audit”, c’est-à-dire un rejet de votre demande de remboursement. Il est alors très compliqué de revenir en arrière et les chances de remboursement sont très faibles.

 

  Consultez : Taxes et démarches administratives

 
 

4.4 (88.89%) 9 votes

27 Réponses au commentaire

  1. Avatar
    mars 30, 2015

    Bonjour tout le monde!

    Thanks pour l’article, il a l’air bien complet! J’ai juste une question, comment sa ce passe quand on bosse a son compte pour la déclaration, a combien est-on taxé! cheers

    Répondre

    • Avatar

      Salut Robin,
      Si tu travailles à ton compte, et que tu disposes d’un ABN (Australian Business Number), tu dois simplement payer tes taxes à la fin de l’année fiscale. En tant que “sole trader” tu ne perçois pas réellement de salaire, donc tu ne payes pas de taxe pendant l’année.
      Mais à la fin de l’année fiscale, tu dois calculer tes revenus (Chiffre d’affaires – charges) et payer les taxes que tu dois à l’état (à calculer avec le tableau des différents seuils de revenus. Je te conseille donc de mettre de l’argent de côté, pour pouvoir payer toutes tes taxes à la fin de l’année fiscale. Enfin, si ton chiffre d’affaires annuel dépasse les 75,000$ tu devras aussi d’enregistrer pour la GST. Tu seras donc censé collecter la GST sur les biens/ services que tu achètes, et l’inclure dans tes prix de vente. Idem, à la fin de l’année fiscale tu devras faire la balance entre les GST payée et perçue et payer le surplus à l’état.
      Cheers
      La Team.

      Répondre

      • Avatar
        novembre 01, 2015

        Salut à tous !

        Super article !

        Juste une question pour compléter celle ci. En tant que sole trader, on ne paie pas de taxe pendant l’année mais on les paie à la fin de l’année. En faisant un Tax bac, recevra-t-on toutes les taxes payées de retour ?

        Personnellement, je n’ai bossé qu’un mois et je dois maintenant payer 400$ de taxes. Vais-je récupérer ce montant ?

        Merci d’avance pour votre réponse !

        Jay

        Répondre

        • Avatar
          novembre 03, 2015

          Salut Jay,
          En fait cela dépend si tu es considéré comme résident ou non. Car en tant que résident, tu ne paies pas de taxes si tu gagnes moins de 18,200$ durant l’année fiscale. Donc si c’est ton cas, tu feras ta déclaration de taxes normalement et tu devrais être exempté de tes taxes.
          Cheers,
          La Team.

          Répondre

  2. Avatar
    mai 12, 2015

    Bonjour!!
    Je viens de lire votre article, comme le dit Robin, il est complet mais j’ai quelques questions!
    Je quitte l’Australie avant le 1er juillet, y a-t-il certain problèmes qui peuvent survenir lors de ma demande de taxback et que je pourrai pas resoudre étant en France?
    Un deuxième point, j’ai eu deux employeurs en Australie, pour le deuxième, je me suis inscris en tant que résident, le problème est pour le premier employeur, je ne me souviens pas quel statut j’ai coché, ça pose un problème?

    Merci!!!

    Répondre

    • Avatar

      Bonjour Wass,

      Pas de problème si tu quittes le pays avant le 1er juillet, tu peux faire une “déclaration anticipée” en étant encore en Australie si cela te rassure, via le site du gouvernement.
      Cela ne devrait pas poser de problème même que tu aies été considéré résident et/ou non-résident par tes employeurs. L’immigration jugera si tu peux être considéré comme résident, si oui, ils feront l’évaluation de tes “taxes return” en fonction de la façon dont t’ont taxé tes employeurs (si tu étais “non-résident” au-près de ton 1er employeur, tu récupéreras une partie de ce que tu as été taxé sur ces salaires, si tu es “résident” au-près de ton second employeur, tu ne récupéreras peut-être de rien sur ces salaires).
      J’espère être claire.

      Cheers

      Répondre

  3. Avatar
    septembre 04, 2015

    Bonjour, j ai une petite question,
    voila mon employeur m a propose de me mettre sous abn a 30 dollars de l heure, du coup j’aurais voulu savoir le bareme des taxes, sur 30 dollars , combien je gagne reelement apres taxes…?merci de vos reponses , cordialement

    Répondre

    • Avatar
      septembre 04, 2015

      Salut Alex,
      En fait cela dépend si tu es considéré comme résident ou non résident, et aussi tu montant que tu auras gagné pendant l’année fiscale.
      Tu peux consulter les barèmes d’imposition sur le site de l’ATO si tu veux : https://www.ato.gov.au/Rates/Individual-income-tax-rates/
      Tu verras pas exemple si tu es non résident et gagnes moins de 80,000$, tu seras taxé à 32.5%. Ce qui te feras environ 20$ net/ heure.
      Cheers.

      Répondre

  4. Avatar
    septembre 23, 2015

    Bonjour!!
    Je viens de lire l’article, j’ai quelques questions!
    Je quitte l’Australie avant le 1 juillet 2016 je voudrais savoir combien de pourcent je payerai pour mes taxback je suis a 35000 dollars de grosse paye

    Merci beaucoup

    Répondre

    • Avatar
      septembre 28, 2015

      Bonjour Nelson,

      quel est ton statut ? es-tu résident en Australie du point de vue des taxes ?
      Sous quel régime travailles-tu ? ABN ou TFN ?

      Bon trip en Australie,

      Cheers

      Répondre

  5. Avatar
    février 05, 2016

    Bonjour, merci pour cet article très complet, j’ai cependant une question:

    Si je suis déclaré comme résident et que j’ai gagné plus de 18200$ je vais forcément être taxé à 19% dans ce cas là il n’y a aucun taxback c’est bien ça? si oui il faut bien calculer son coup et ne pas faire l’erreur d’avoir gagné 19000$ car on fini par gagner moins que la personne qui a gagné 17000$ par exemple. J’ai fait quelques calculs et il faut avoir gagné entre 25000 et 30000 pour que ca vaille le coup j’ai l’impression… ou simplement resté a 18000$ et ne pas être gourmand 🙂

    Répondre

  6. Avatar
    avril 19, 2016

    Bonjour, j’ai une petite question.
    Si on recupère des tax, elle vont directement sur notre compte bancaire?
    Et si je rentre en France et que je ferme mon compte bancaire Australien, comment me sont rendu les tax?
    Merci

    Répondre

    • Avatar

      Salut Virgine,
      Tu peux demander à recevoir le remboursement de taxes déposé sur un compte bancaire à l’étranger. Cependant, cela entraînera des frais de transfert international et peut prendre un peu plus longtemps pour le traitement.
      Cheers

      Répondre

  7. Avatar
    avril 27, 2016

    Bonjour à vous,
    Merci pour cet article ! Une question, est-on obligé de déclarer ses impôts ? Petite explication, on est repartis d’Australie et on a pas ces documents pour tous les employeurs que l’on a eu. On a pas travaillé plus d’un mois mais différents boulots et on ne souhaite pas récupérer nos taxes… Merci d’avance 🙂

    Répondre

  8. Avatar
    juillet 06, 2016

    Bonjour,
    J’ai travaillé occasionnellement. J’ai gagné environ 1500$ sur 4 mois entre mars et juillet. Je crois etre non resident. Combien vais je devoir payer de taxes

    Répondre

    • Avatar
      juillet 13, 2016

      Bonjour,
      Lorsque tu as rempli ta Tax file number declaration avec ton employeur, quel statut as tu coché? Résident ou non résident?
      Sinon, tu peux faire un estimatif des taxes à récupérer/payer sur le site de l’ATO (simulation gratuite).
      Cheers

      Répondre

  9. Avatar
    septembre 26, 2016

    Bonjour, merci pour cet article.
    Je suis restée 2 mois en Australie ou j’ai travaillé durant toute la période.
    Sur le cumul de mes fiches de paye je suis largement à plus de 1200 AUD de taxes.
    Pour le TFN j’ai coché non-résident, je souhaiterais savoir si je peux espérer recuperer une partie des taxes ?
    Par ailleurs j’ai contacté l’agence taxback.com qui me propose seulement 98 AUD, est ce normal ?
    Cheers

    Répondre

    • Avatar
      octobre 23, 2016

      Salut Julia,
      Si tu es restée seulement 2 mois en Australie, en effet tu ne pourras être considérée comme résidente pour les taxes. De ce fait, tu risques de ne pas récupérer beaucoup d’argent. Donc si Taxback.com te propose 198 AUD c’est déjà ça.. car on ne sait pas si tu peux récupérer beaucoup plus étant donné que nous ne savons pas combien tu as pu gagner pendant ces 2 mois et à quel taux tu as été imposé par tes employeurs..
      Cheers

      Répondre

  10. Avatar
    juin 30, 2017

    Bonjour,

    Super article, merci beaucoup!

    Personnellement je suis à cheval sur deux années fiscales et du coup je suis un peu perdue.
    J’ai un contrat de 6 mois à Sydney, j’ai commencé le 20 mars et je finis le 20 septembre prochain.
    Mon employeur a déclaré 15% de taxes avec la nouvelle réforme et m’a normalement mise en tant que résidente (car j’ai 6 mois de contrat).
    Le truc c’est que pour cette première déclaration je n’aurai bossés que 3 mois. Puis-je donc être considérée comme résidente sachant que je reste 3 mois de plus (mais pas sur la même année fiscale) ?

    Merci d’avance!
    Cheers

    Répondre

    • Avatar
      juillet 05, 2017

      Bonjour Camille
      En effet, si tu as un WHV, tu dois être déclarée comme tel auprès de l’ATO par ton employeur. Le fait que tu restes 6 mois ou plus au même endroit n’a plus vraiment d’importance depuis le changement de législation. En effet, les WHV sont taxés à 15% dès le 1er dollar gagné, c’est-à-dire qu’ils ne bénéficient plus du tax threshold comme les résidents australiens. Il n’a donc plus de distinction entre résident et non résident pour les détenteurs de WHV. Tu seras donc taxée au barème WHV de 15%.
      Cheers

      Répondre

      • Avatar
        juillet 12, 2017

        Bonjour,

        En effet je n’avais pas tilté qu’avec les 15% pour tout le monde le statut de resident n’avait plus d’impact la dessus! 🙂 Merci d’avoir pris le temps de me répondre en tout cas!
        Cheers

        Répondre

  11. Avatar
    août 12, 2017

    Bonjour!
    J’ai un visa étudiant pour un semestre (j’ai donc un visa de 6 mois) et j’aimerais faire la demande d’abn-sole trader. Suis-je considérée comme résidente ou non ? Je souhaite juste savoir si ça vaut vraiment la peine…
    Merci beaucoup pour votre réponse et pour cet article

    Répondre

  12. Avatar
    septembre 20, 2017

    Bonjour bonjour!

    Je suis en demande de Sponsorship. Du coup je viens de passer a l’instant sous un bridging visa.
    Puis-je demander mes tax back?
    Autre chose, j’avais cru comprendre que c’est mon 1er employeur qui doit choisir the Australian Superannuation company. Il ne l’a pas fait… je n’ai donc aucune idee maintenant ou est mon compte de superannuation.
    Quand je me connecte sur ATO, il ne reconnait pas mon compte bancaire perso bien evidemment car c’est sense etre un autre compte.
    Est-ce que c’est possible que finalement ce soir la 2eme entreprise pour qui j’ai travaille qui ait choisi mon Australian Superannuation company.
    Je suis totalement perdue

    Répondre

    • Avatar
      septembre 20, 2017

      Bonjour Emilie,
      Oui vous pouvez tout à fait faire votre déclaration de taxes.
      Pour ce qui est de la superannuation, votre 1er employeur a dû vous ouvrir un compte sans vous fournir les détails de celui-ci. Vous pouvez tenter de le recontacter pour avoir ces informations ou faire une recherche de Search for Lost Super via le formulaire du gouvernement (2476).
      Votre second employeur peut tout à fait ouvrir un autre compte super pour vous dans l’intervalle. Il vous suffira ensuite de fusionner les deux comptes (procédure très rapide et gratuite).
      Cheers

      Répondre

Laisser un commentaire


144 Partages
Partagez144
Enregistrer
Tweetez