Open top menu
Vivre en Australie

Vivre en Australie

S’installer en Australie est un rêve pour beaucoup d’entre nous, qui peut parfois être un parcours long et semé d’embûches ! Mais n’oubliez pas qu’à la clé une superbe qualité de vie vous y attend. Avec entre 50 000 à 70 000 ressortissants français résidant en Australie, la communauté française est une population relativement jeune (moyenne d’âge 36 ans), en grande partie binationale et économiquement active. Comme les nationaux, les français ont choisi à 80% de s’installer dans les villes et principalement à Sydney. Dans cet article, nous vous donnons toutes les informations nécessaires sur les différentes démarches à effectuer pour partir vivre en Australie .

Démarches / check list

Avant tout départ, il est important de se faire une petite liste des tâches à effectuer. Voici donc les principaux points à avoir en tête avant l’expatriation :

Déménagement (containers / vente de son immobilier etc)

– Achat des billets d’avion

– Contacter les différents centre administratifs (impôts, caf, sécu..)

– Trouver son logement à l’étranger 

Santé (prendre une assurance appropriée, check up chez le médecin…)

Résiliation des divers abonnements (téléphone, internet, électricité etc)

 

Immigrer en Australie

Il existe divers moyens d’immigrer en Australie, mais on peut dire qu’aucune méthode n’est vraiment simple. A moins peut être d’être expatrié par une entreprise française. Sinon bien souvent les expats passent par différents visas. La principale porte d’entrée pour les moins de 31 ans reste le Working Holiday Visa qui permet de travailler et voyager pendant 1 à 2 ans. Mais ensuite il faut pouvoir obtenir un permis de travail pour y rester et demander la résidence permanente (voir ensuite la citoyenneté).

Les principaux visas permettant d’accéder à la résidence permanente sont les suivants :

Visas Sponsorisés

TSS (ancien Sponsorship 457)

Avec le Temporary Skill Shortage visa, c’est votre employeur qui vous offre la possibilité de rester en Australie, tout en travaillant pour lui. C’est un visa temporaire pour 2 ou 4 ans. Vous devez pouvoir justifier d’une expérience professionnelle d’au moins 2 ans dans un domaine en relation avec votre poste. Votre poste doit de plus faire parti d’une des deux listes STSOL ou MLTSSL. Vous devez également prouver un bon niveau d’anglais en passant un test de langue.

Pour toutes les informations sur le TSS Visa : Visa TSS – Nouveau Sponsorship en Australie 

Employer Nomination Scheme (visa 186 et 187)

En général ce visa est utilisé à la suite d’un visa TSS. C’est un visa permanent pour 5 ans et renouvelable. Si vous n’avez pas encore travaillé en Australie, vous devez être sponsorisé par une entreprise, effectuer une reconnaissance de vos diplômes et de votre expérience professionnelle et avoir au moins 3 ans d’expérience professionnelle dans votre poste.

Skilled Nominated visa (visa 190)

Ce visa est l’équivalent du visa 189 sauf que vous êtes sponsorisé par un État ou un Territoire qui manque de main d’œuvre qualifiée dans un secteur spécifique. Les postes éligibles sont listés sur la STSOL- Short-Term Skilled Occupation List. Pour postuler à ce visa, vous devez vivre dans l’État sponsor pendant au moins 2 ans.

Skilled Independent visa (visa 189)

Ce visa est un visa indépendant, c’est à dire sans être sponsorisé par une entreprise ou un état. Il est permanent, valable 5 ans et renouvelable. Votre poste doit figurer sur la MLTSSL pour Medium and Long-Term Strategic Skills List, qui liste l’ensemble des emplois recherchés en Australie. L’obtention du 189 est basée sur un test à points (vous devez obtenir au moins 60 points). Pour postuler, vous devez être âgé de moins de 45 ans.

Partner Visa (Visa 820 ou 309)

Pour postuler à ce visa, vous devez être marié(e) ou être dans une relation De Facto avec un Australien, un résident permanent de l’Australie ou un Citoyen Néo-Zélandais éligible. Pour être considérée comme De Facto, la relation doit avoir débuté au moins un an avant la demande de visa. Vous devez également être titulaire d’un passeport valide. 

Pour toutes les informations sur le partner visa : Partner Visa Australie – Conditions et Démarches

Visa vacances travail PVT

 

Travailler en Australie

Pour travailler légalement en Australie, vous devez posséder un visa de travail. Vous pouvez soit avoir un visa de travail sponsorisé par une entreprise, bénéficier d’un partner visa, avoir la résidence permanente ou encore posséder un Working Holiday Visa

Marché de l’emploi

L’Australie est souvent présentée comme un Eldorado du travail, cependant dans la réalité, tout n’est pas aussi simple et cela même si le taux de chômage du pays fait partie des taux les plus bas du monde. Aux derniers chiffres, le taux de chômage était de 5,4% en Juin 2018 vs 9,3% en France. 
Sachez cependant qu’il existe des disparités entre les régions du pays, certaines étant bien plus touchées par le chômage que d’autres. Pour ceux qui souhaitent immigrer en Australie, ils devront couvrir les manques de ressource en main d’œuvre dans certains secteurs. Chaque année, l’immigration australienne publie une liste regroupant les secteurs en manque de main d’oeuvre. Ainsi, le premier point important sera de vérifier que votre métier est indiqué dans la liste. Sachez que les entreprises australiennes opteront plus pour un candidat local (citoyen ou résident permanent) qu’un étranger. 

Secteurs qui recrutent

Tous les secteurs recrutent plus ou moins tout au long de l’année. Les secteurs qui recrutent sont différents selon les villes et régions du pays. En effet, pour les emplois administratifs ou encore dans les institutions, il faut viser la capitale Canberra. Si vous cherchez dans le secteur minier (main d’oeuvre, ouvrier professionnel, ingénieur, etc) Perth est sans doute le bon choix. Sydney ou Melbourne, les deux plus grandes villes d’Australie regroupent notamment les sièges sociaux des grandes entreprises du pays ou encore étrangères. Il y a de nombreux emplois dans la finance, le bâtiment, la restauration, l’éducation ou encore l’IT

Conditions de travail

Travailler en Australie présente de nombreuses différences par rapport à la France. Le système en Australie est à l’anglaise. Les principales différences :

– Flexibilité (embauche, licenciement). 

– Plus d’opportunités : Taux de chômage (5,4% en Juin 2018 vs 9,3% en France)

– Moins de protection sociale

– Horaires et Temps de travail différents.  Environ 38h/ semaine pour un temps plein avec un lunch break (30min ou 1h max). Vous commencerez aussi vos journées plus tôt, vers 8h30 pour terminer vers 17h++

– Jours de congé : 20 jours payés annuels (30 en France) + 10 jours fériés.

– Ambiance différente avec une attitude plus relax mais beaucoup de conscience professionnelle.

– Rapport avec la hiérarchie plus amical mais toujours respectueux.

– Congés maternité : jusqu’à 18 semaines payées au taux minimum salarial ($622.10 par semaine brut). Il faut environ 1 an d’ancienneté pour être éligible. 

– Congés maladie : 10 jours payés par an.

Salaires

Globalement les salaires sont plus intéressants en Australie qu’en France. Salaire moyen : 82,000$/ an (un peu plus de 50,000€).

Cependant, tout dépend du secteur et type d’emploi que vous effectuez. Pour vous donner un ordre d’idée, voici le salaire minimum par secteur d’activités :

Salaire minimum en Australie : 18.93$/ heure (1 juillet 2018) – Environ 720$/ semaine – 3230$/ mois (environ 2000€)

Secteur d’activité Salaire annuel moyen
Hôtellerie / Restauration $59,415
Vente / commerce $60,892
Services $66,404
Industrie $73,523
Administration $74,927
Immobilier $76,476
Construction $80,616
Vente en gros $81,406
Arts & loisirs  $81,676
Transport / Logistique $86,694
Santé $87,786
Administration publique $89,253
Enseignement / Education / Formation $94,375
Professional, Scientifiques and Technical Services $97,240
Energie $98,878
Finance / Assurance $100,365
Information / Media / Telecommunications $102,278
Mines $137,660

(Source : https://www.livingin-australia.com/salaries-australia/)

 

Logement

Le prix du logement globalement est assez élevé en Australie. Surtout dans les grandes villes comme Sydney et Melbourne.

Louer un bien en Australie

La location de biens immobiliers en Australie est assez simple et rapide. L’une des particularités est qu’ici le montant des loyers est affiché à la semaine. Et le versement des loyers se fait toutes les 2 semaines. Généralement les conditions pour louer un appartement sont les suivantes :

  • Avoir des revenus suffisants (salaire > montant du loyer), 
  • Avoir un visa valide pour la durée de la location
  • S’engager pour au moins 6 mois
  • Verser une caution équivalente à 2 semaines de loyer + 2 semaines de loyer à l’avance

Attention ici les animaux de compagnie ne sont pas toujours les bienvenus. Contrairement à la France, les loueurs et/ou copropriétés peuvent décider ou non d’accepter les animaux. Si vous en avez-un recherchez les propriétés “pet friendly”.

Acheter un bien en Australie 

Suite à la crise économique mondiale, ces dernières années le marché de l’immobilier a explosé en Australie.  En effet, les prix sont aujourd’hui de plus en plus déconnectés des réalités économiques. A Sydney par exemple, les prix d’achat sont plus élevés que partout ailleurs en Australie. Beaucoup d’australiens ou expatriés choisissent d’acheter à 50 km voire plus de la ville pour avoir de meilleurs tarifs. 

Si vous souhaiter investir dans l’immobilier en Australie en tant qu’étranger, certaines conditions devront être remplies. En effet,  vous devez tout d’abord obtenir une autorisation du Foreign Investment Review Board (FIRB). Cette dernière est payante, comptez 5000$ si la valeur du bien est inférieure à 1 million. Une fois le bien trouvé et l’autorisation validée, le mieux est de contacter un avocat qui se chargera des démarches administratives. Assurez vous d’avoir un “pre approval” de votre banque avant de faire une offre, cela vous assurera une longueur d’avance. Lors de la signature du contrat, il vous faudra verser un acompte correspondant généralement à 10% de la valeur de la maison.

Pour tous les résidents permanents, pas d’autorisation préalable à obtenir. Vous pourrez acquérir un bien immobilier sans passer par le FIRB.

Pour financer votre achat, vous devrez contacter votre banque. Celle-ci vous confirmera la somme maximale que vous pouvez emprunter. Vous devez avoir un apport personnel d’au moins 10% du prix du bien. Passer par un broker peut être une bonne idée pour avoir les meilleurs taux. En général, vous aurez une partie de l’emprunt à taux fixe (pour une certaine période) et une partie à taux variable

Sachez enfin qu’en plus du prix du bien immobilier, de nombreux frais seront également à payer. Ceux-ci inclus les frais d’avocat, les frais liés au transfert de propriété, les “Stamp duties”, l’assurance habitation obligatoire, les frais hypothécaires. 

 

Zones d’installation des expatriés 

La communauté des français résidents en Australie est une population jeune et économiquement active. Plus de 80% de celle-ci vit en zone urbaine, et en premier lieu à Sydney. Cependant, d’autres villes sont de plus en plus peuplées par les français telles que Melbourne, Brisbane, ou encore Perth.

Sur le plan géographique, la répartition par Etat de la population résidente est la suivante :

- Nouvelle Galles du Sud : 45,14% (dont 91% sur Sydney et sa région proche) 
- Victoria (Melbourne) : 20,56%
- Queensland : 15,38% (dont 58% sur Brisbane) 
- Australie occidentale : 11% (dont 91% pour le Grand Perth) 
- Australie méridionale (Adélaïde) : 3,6% 
- Territoire de la Capitale (Canberra) : 2,5% 
- Territoire du Nord : 0,64% (dont 80% sur Darwin) 
- Tasmanie (Hobart) : 0,9%

Source : https://au.ambafrance.org/La-communaute-francaise-en-Australie

 

Coût de la vie et Pouvoir d’achat

En Australie, le coût de la vie est cher. Les loyers sont particulièrement élevés dans les villes et souvent les gens choisissent de louer une maison à plusieurs pour diminuer les coûts. Pour vous donner une idée, Sydney est la dixième ville la plus chère du monde. 
Les transports en commun sont très bien entretenus, ce qui se ressent également sur le prix. Préférez des abonnements au mois pour limiter le coût. 
Pour l’achat des produits alimentaires, certains sont moins chers (viande par exemple) comparés à la France et d’autres plus chers (fromage, alcool, fruits et légumes selon les saisons). 

Pour vous donner quelques idées de prix :
– 1L de lait entier : 1 AUD

– 12 œufs : 5 AUD
– 500g de pâtes – 1.50 AUD
– Pot de 150g de café soluble – 9.5 AUD
– Pot de 400g de Nutella – 5 AUD
– 500g de fromage rapé – 5 AUD

Certains produits restent tout de même plus chers qu’en France tels que :
– Fromage : environ 8 AUD (175g)
– Pain : environ 3 AUD (supermarché)
– Bière : environ 20 AUD (pack x6)
– Alcool fort : environ 50 AUD ( 1L de Whiskey)

Sachez cependant que les salaires sont bien plus élevés comparés à la France, ce qui permet de bien vivre et cela même si le coût de la vie est élevé. 

Pour plus d’informations : Le coût de la vie en Australie

Vivre en Australie
5 (100%) 2 vote[s]

1 Partages
Partagez1
Tweetez
Enregistrer
+1