Home Etudier en Australie Comment préparer et passer l’IELTS

Comment préparer et passer l’IELTS

0
Comment préparer et passer l’IELTS

L’IELTS (International English Language Testing System) est un test international d’anglais, tout comme le TOEFL. C’est le test d’anglais le plus réputé au monde pour étudier et s’installer à l’international. Il est reconnu dans de nombreux pays (140 exactement !) dont les États-Unis, le Royaume-Uni, le Canada, l’Australie, l’Irlande, la Nouvelle-Zélande, l’Afrique du Sud et bien plus encore ! Chaque année en Australie, plus de 3 millions de candidats passent le test IELTS, une formalité indispensabledans leur parcours scolaire ou professionnel. En effet, l’IELTS est même un test obligatoire pour l’obtention de certains visas, en l’occurrence ceux relatifs à l’emploi.

Vous l’avez compris, ce test ne doit pas être pris à la légère. En effet, il pourra vous ouvrir de nombreuses portes, aussi bien dans le secteur éducatif que professionnellement. Voici donc un article dédié qui vous explique ce qu’est l’IELTS dans sa globalité et quel est son fonctionnement : préparation, coût, épreuves, système de notation

Les différents examens de langue

Les tests de langue les plus connus et reconnus au niveau international sont le TOEFL et l’IELTS. Ces certifications aux références mondiales trouveront tout à fait leur place sur votre curriculum vitæ. Ces deux tests ont une durée de validité de 2 ans seulement, pensez donc à renouveler vos connaissances régulièrement.

Le TOEFL

Le Test of English as a Foreign Language (TOEFL) est un test de langue qui vise à évaluer les connaissances en langue anglaise de candidats non-anglophones. Il évalue vos capacités à comprendre et à communiquer dans un cadre universitaire. D’ailleurs, si vous souhaitez étudier dans une université anglophone, ce test est obligatoire. Beaucoup d’universités dans le monde dont celles d’Australie vous demanderont d’avoir obtenu un score minimum afin de pouvoir postuler. Les candidats sont mis à l’épreuve sur leur compréhension ainsi que leur expression écrites et orales. Si vous le passez en France, c’est le Internet Based Test (IBT) qui vous sera proposé (la version papier tend à disparaître complètement).

L’IELTS

L’International English Language Testing System (IELTS) est l’examen le plus prisé au monde. Il est destiné aux étudiants souhaitant intégrer des établissements d’enseignement supérieur à l’étranger ou aux personnes désireuses de travailler dans un pays où la langue maternelle est l’anglais. Tout comme le TOEFL, ce sont votre compréhension et votre expression qui sont ici évaluées. Sachez qu’il existe deux versions de ce test : une pour les étudiants (Academic) et une pour les travailleurs ou voyageurs nécessitant un visa (General Training).

Pourquoi passer le test de l’IELTS et lequel choisir ?

Pourquoi passer le test ?

Si vous souhaitez étudier en Australie, y émigrer ou tout simplement obtenir certains jobs qualifiés, vous devrez prouver vos compétences dans la langue de Shakespeare. En effet, les universités, employeurs, ou encore services d’immigration d’Australie exigent une preuve de votre niveau d’Anglais pour vous recruter, pour accepter votre admission scolaire ou encore pour valider votre visa de travail.

Que ce soit en Australie ou en Nouvelle-Zélande, l’obtention de ce test est obligatoire pour être admis à l’université ou au TAFE (Technical And Further Education) en tant qu’étudiant international. 

L’IELTS est donc, comme nous l’avons abordé ci-dessus, utilisé pour évaluer le niveau d’anglais des futurs migrants. C’est le seul test accepté par les services d’immigration pour l’obtention de certains visas (English language requirements).

Quel test IELTS dois-je passer ?

Il existe deux différentes versions de l’IELTS.

IELTS Academic

Ce test est destiné à l’ensemble des étudiants souhaitant intégrer une université ou un établissement d’enseignement supérieur à l’étranger (ici donc en Australie). Il permet de déterminer votre niveau d’anglais et donc votre capacité à suivre des cours dans cette langue qui n’est pas votre langue maternelle. Afin de pouvoir vous inscrire dans une université australienne, vous devrez impérativement valider ce test-là ! C’est la version de l’IELTS qui est la plus convoitée.

IELTS General Training

Ce second test est en fait une formation générale qui évalue votre niveau d’anglais dans un contexte plus pratique et quotidien. Il est destiné aux professionnels désireux de travailler à l’étranger et qui ont nécessité de prouver leur niveau d’anglais. D’autre part, les demandeurs de visas qui voudraient immigrer dans le pays, sont aussi conviés à passer cet examen-ci.

Vérifier le niveau exigé

Avant de passer votre test (et donc de vous préparer à celui-ci), assurez vous d’avoir prit connaissance du niveau minimum exigé par votre université ou par votre école.

La moyenne à atteindre va dépendre de l’établissement choisi ainsi que de la filière que vous suivrez. Pensez donc à vérifier cette information auprès de votre établissement scolaire. Cette information peut également se trouver sur le courrier que vous avez reçu de la part de votre faculté.

Pour étudier à l’université, sachez qu’une moyenne minimale de 5.5 est requise avec des notes supérieures ou égales à 5.5 à chaque épreuve. Il existe 42 universités australiennes acceptant des scores de 5.5 et plus. De manière générale, 6 et 6.5 sont les notes minimales requises les plus attendues. Enfin, les universités de Sydney et de Nouvelle-Galles du Sud requièrent une note globale de 7 tandis que l’université de Carnegie Mellon (Adélaïde) vise encore un peu plus haut. Comme vous pouvez le constater, les notes ne sont pas très élevées et vous laisse quand même une marge de manœuvre assez élevée pour réussir votre test ! 

À des fins d’immigration, selon le type de visa que vous demandez, là encore la moyenne à atteindre sera différente. Par exemple, pour une demande de résidence permanente, un score minimum de 6 devra être atteint dans chacun des modules que vous passerez.

Déroulement des épreuves et thèmes abordés lors du test

Déroulement

Le test IELTS se compose de quatre épreuves :

  • Un test de compréhension orale « Listening » (durée : 40 minutes),
  • Une épreuve de compréhension écrite « Reading » (durée : 1 heure),
  • Une épreuve de rédaction « Writing » (durée : 1 heure),
  • Un oral face à un examinateur « Speaking » (durée : 10 à 15 minutes).

Les épreuves ont toutes une durée prédéfinie, il est donc important de gérer votre temps convenablement et de manière équilibrée pour ne pas vous laisser dépasser et donc prendre du retard.

1. L’épreuve de compréhension orale « Listening »

Le test dure 40 minutes au cours desquelles vous serez amenés à écouter 4 extraits audio différents. Vous écouter ces extraits dans un ordre bien précis : du plus facile au plus difficile.  Le but étant de répondre aux questions au fur et à mesure de l’écoute. Vous disposez donc de 30 minutes pour effectuer cela puis de 10 minutes supplémentaires pour vous relire et tenter de répondez aux dernières questions.

Voici une petite idée de la manière dont se déroule l’épreuve le plus souvent. La première partie est une conversation du quotidien entre deux personnes. Dans cette partie du test, vous devez remplir un texte à trou.
Dans la deuxième partie, vous entendrez une personne qui parle et décrit quelque chose (exemples : les cours suivis à l’école, les activités proposées par une agence de voyage, etc.).
La troisième partie est une conversation entre plusieurs personnes. Vous devrez remplir un questionnaire à choix multiple.
Enfin, la quatrième partie est un monologue sur un sujet un peu plus compliqué (exemples : l’environnement, l’économie). L’exercice ici, sera soit de répondre à des questions à choix multiples ou de remplir un texte à trou.

2. L’épreuve de compréhension écrite « Reading »

Cette épreuve dure une heure. Vous aurez plusieurs textes à lire pour lesquels vous devrez ensuite répondre à des questions (40 au total). Les textes seront différents selon le test IELTS que vous passez. Pour la version « Academic » 3 textes vous seront donnés tandis que pour le « General Training » vous pourrez avoir jusqu’à 5 textes. Ceci-dit, vous n’avez aucune crainte à avoir quant à la durée de l’épreuve. Même s’il y a plus de textes à lire dans l’épreuve de la formation générale, ceux-ci sont plus courts. Cela n’aura donc bien évidemment aucune influence directe sur votre temps. 

3. L’épreuve de rédaction « Writing »

Cette épreuve est la dernière des épreuves écrites. Elle est de courte durée (1 heure) mais selon les candidats, son niveau de difficulté est élevé. Deux exercices la composent, ceux-ci vont être différents selon le test IELTS que vous passez. Décrire et analyser 150 mots + composition écrite 250 mots.

Dans la version académique, la première tâche est un diagramme, un tableau ou encore un graphique. Vous devez le décrire, l’expliquer, analyser ces données chiffrées. Pour seconde partie de l’écrit, il faut répondre à un argument.

Dans la formation générale, dans la première tâche, il faut écrire une lettre d’au moins 150 mots. Cela peut être à un ami, un membre de sa famille, un banquier. Le ton sera donc plus ou moins formel selon la personne à qui vous écrivez. Adapter le style d’écriture. La deuxième tâche consiste à écrire un essai sur un sujet simple. Le plus souvent présenté sous forme d’une question. Au moins 250 mots.

Pensez à organiser votre temps de manière à ce que vous puissiez réaliser les deux exercices. La seconde partie de l’épreuve étant un peu plus longue, accordez-lui un peu plus de temps. Utilisez un style de langage soutenu et relisez-vous à la fin de l’épreuve. En effet, votre examinateur va prêter attention à votre maîtrise de la grammaire anglaise, à la richesse du vocabulaire utilisé, aux tournures de vos phrases et au type de langage utilisé (en fonction de la situation).

4. L’oral « Speaking »

Toutes les épreuves écrites ont lieu le même jour sauf l’oral, qui lui a généralement lieu la veille ou le lendemain.

Cette épreuve dure à peu près 15 minutes, il s’agit d’un face-à-face avec un examinateur sous la forme d’une discussion. Au début, l’examinateur va vous poser des questions assez générales sur votre vie, ce que vous faites etc. Pour la deuxième partie de l’oral, l’examinateur vous donne un sujet. Vous aurez 1 minute pour réfléchir sur ce sujet et prendre quelques notes. Puis vous devrez parler pendant 2 minutes. Enfin, l’examinateur vous posera des questions dérivées du sujet traité précédemment. Cette partie s’apparente davantage à une discussion.

Cette évaluation est divisée en 3 parties distinctes :

  1. Pour commencer, votre examinateur va vous interroger. Il va vous poser des questions d’ordre général ainsi que des questions personnelles. Ces interrogations auront comme principaux sujets votre vie familiale, votre travail et/ou vos études, vos passions et centres d’intérêts. Il peut aussi vous poser des questions en rapport avec le test IELTS comme par exemple : pour quelle(s) raison(s) avez-vous décidé de passer cet examen ? Cette introduction dure environ 5 minutes.
  2. Ensuite, l’examinateur vous donne un sujet pour lequel vous aurez seulement 2 minutes de préparation (environ) pour le même temps de parole. Il peut s’agir de n’importe quel thème, d’une question lambda telle que :  quel est le dernier livre que vous ayez lu ? Après la phase de préparation, vous serez interrogé sur votre sujet et l’examinateur vous posera quelques questions (2 à 3). Comptez environ 5 minutes pour cette partie-là.
  3. Pour finir, il s’agit ici d’un élargissement de la partie précédente. L’examinateur va vous interroger davantage sur le sujet que vous venez d’aborder ensemble auparavant. C’est pour vous une opportunité de développer vos idées et de montrer à la personne en face de vous votre détermination. On pourrait par exemple vous demandez ce que vous pensez des livres romantiques ou encore des livres anglais ou américains. Cette partie dure également 5 minutes.

Dans cette épreuve, la façon dont vous vous exprimez est très importante. La fluidité de la langue, vos fautes de grammaire et de syntaxe, la richesse de votre vocabulaire seront scrutées, alors faites bien attention ! On cherche dans cette partie « speaking » à évaluer votre niveau d’anglais parlé. Tout est enregistré.

Les thèmes abordés

Pour évaluer le niveau de langue général des candidats (anglais écrit et anglais parlé), tous les thèmes peuvent être abordés, en particulier s’ils sont d’actualité. Nous vous conseillons donc de suivre les informations (journaux, télévision, internet, radio, etc.). Voici quelques sujets sur lesquels vous pouvez être interrogés dans l’une des 4 parties du test de l’IELTS :

  • La société (la mondialisation, les progrès scientifiques, les nouvelles technologies, la santé, la politique…)
  • La vie quotidienne (les transports, l’alimentation, les divertissements tels que les festivals/concerts/musées/évènements divers…)
  • L’éducation (les études en général, l’apprentissage des langues étrangères, les programmes universitaires, les différences entre les différents pays…)
  • L’environnement (l’écologie, les changements climatiques, les espèces en voie de disparition, la pollution, l’impact de notre alimentation, la déforestation…)
  • Le travail (le chômage, la retraite, l’impact du gouvernement, les salaires, les catégories socio-professionnelles, l’égalité homme-femme…).

Sachez simplement que si vous passez le test de l’IELTS General Training, les textes seront plutôt axés sur le thème du travail tandis que dans la version de l’IELTS Academic vous pourrez avoir à traiter n’importe quel thème. Il n’y a pas un sujet qui revient plus que les autres.

Le système de notation (Band score)

Vous serez noté sur une échelle de 1 à 9 pour chacune des épreuves. La note finale de l’examen est une moyenne de l’ensemble des notes obtenues. Vous recevrez le détail des notes maximum dans les 15 jours suivants votre examen.

Signification des notes IELTS

0 – le candidat ne s’est pas présenté à l’examen.
1 – Non user : la personne est incapable de parler anglais
2 – Intermittent user : La personne a de réelles difficultés à comprendre et à parler l’anglais, connaissances de quelques mots et formules seulement.
3 – Extremely limited user : la personne ne peut communiquer que dans des situations simples mais commet des erreurs fréquemment.
4 – Limited user : la personne connait certaines bases en anglais mais la compréhension et l’expression de la langue sont limitées à de simples situations.
5 – Modest user : la personne a une maîtrise incomplète de la langue, elle sait communiquer mais fait tout de même des fautes de language.
6 – Competent user: : la personne a une maîtrise correcte de la langue, elle est capable de s’exprimer dans diverses situations même si parfois cela reste approximatif.
7 – Good user :la personne a une maîtrise opérationnelle de la langue anglaise, cependant dans des situations complexes, la maitrise peut paraitre approximative.
8 – Very good user : très bonne maîtrise du langage avec seulement quelques erreurs. C’est un niveau d’anglais courant
9 – Expert user : la personne a une totale maîtrise de la langue, elle est bilingue ou possède un niveau proche du bilinguisme.

Combien coûte le test et où puis-je le passer ?

Le coût

Ce test a un certain coût. Il est donc important de bien s’y préparer pour éviter tout échec. Il serait dommage de devoir payer à nouveau alors que vous avez un bon niveau d’anglais mais que vous n’étiez pas assez préparé. Le test coûte 395$ (voire plus dans certaines régions !) en Australie et 245€ en France. Vous pouvez passer le test autant de fois que vous le souhaitez. Sa durée de validité est de 2 ans, qu’importe la version que vous choisirez de passer.

Où passer le test IELTS ?

En France

Le British Council organise des sessions d’examens dans plusieurs villes en France. Il existe 9 centres agréées qui se trouvent à Paris, Bordeaux, Lyon, Strasbourg, Nantes, Lyon, Nice, Aix-en-Provence et Marseille. À Paris et à Marseille, vous aurez la possibilité de passer le test en ligne. Habituellement, il y a 1 session/ mois mais Paris en propose 3 et Aix/Marseille en proposent 2. L’inscription se fait en ligne sur le site du British Council ou en version papier en remplissant le formulaire que vous retournerez à votre centre d’examen par la suite. Prévoyez de vous inscrire plusieurs semaines à l’avance car le nombre de places est limité.

Pour information, si vous souhaitez modifier votre date d’examen pour une quelconque raison, cela est possible. Seule condition, vous devez effectuer la demande au moins 5 semaines avant la date de votre examen initial. Bien évidemment, cela est réalisé dans la limite des places disponibles. Vous ne pouvez bénéficiez que d’un seul report gratuit. D’autre part, si vous souhaitez annuler complètement votre participation à l’épreuve, c’est également possible. Même condition, faire votre demande 5 semaines avant la date de l’examen. Petit bémol, la totalité de la somme ne vous sera pas remboursée. 50€ seront retenus sur votre paiement afin de couvrir les frais de traitement de votre dossier. 

En Australie

Vous pouvez passer le test dans de nombreux centres agréés à travers tout le pays, il y en a 50 à travers tous les états. L’inscription là aussi se fait en ligne. Rendez vous directement sur le site IELTS pour choisir votre centre et vous inscrire pour passer le test. De la même manière qu’en France, prévoyez de vous inscrire plusieurs semaines à l’avance.

Dans tous les cas, assurez-vous de bien choisir le test IELTS dont vous avez besoin (Academic ou General Training) lors de l’inscription. Le tarif est le même pour ces deux versions.

Se préparer au test

Sachez que bien parler anglais ne suffit pas pour réussir ce test, il est tout de même nécessaire de s’y préparer. Il vous faut notamment vous familiariser avec la structure du test et le timing à respecter pour chaque épreuve.

Sur le site du British Council vous pourrez trouver des exercices pour vous entrainer et bien d’autres ressources et outils intéressants. Vous trouverez également de nombreux exemples de tests gratuits sur internet ou encore sur le site officiel IELTS Australia. Vous pouvez aussi opter pour des cours de préparation intensifs en école ou encore quelques heures de cours à domicile pour vous mettre plus à l’aise.

Commencez à vous entraîner plusieurs mois (2 à 3) avant votre date d’examen. Si votre niveau d’anglais est faible prévoyez un peu plus de temps.

Prendre des cours

Vous pouvez choisir de faire quelques heures de cours si vous maitrisez déjà la langue. Une autre option est aussi de participer aux ateliers organisés par le British Council à Paris. Ces ateliers vous en apprennent plus sur le système d’examen et les épreuves du test.

Si votre anglais est faible il est conseillé de suivre un stage de cours intensif. Cela vous permettra d’améliorer votre anglais tout en maitrisant les différentes épreuves du test. Ces stages peuvent avoir lieu en France ou encore dans un pays anglophone.

Se préparer seul

Si vous avez une bonne maitrise de la langue, vous pouvez vous préparer seul au test. Investissez dans un livre (spécial IELTS, grammaire, vocabulaire, annales), des CD audio, des supports vidéo, etc. Vous pourrez aussi trouver des tests gratuits en ligne ou des exemples de sujets de rédaction pour vous entrainer. Plus vous pratiquerez, mieux vous y arriverez. C’est LE secret pour évoluer. C’est un bon entrainement ! Cela vous permet aussi de vous préparer à gérer le temps imparti pour chacune des épreuves du test. Le British Council propose notamment cette option.

Pensez à vous chronométrer pour chaque épreuve et essayer de vous mettre en situation. Isolez-vous dans une salle et faites les épreuves en temps réel. Pour l’épreuve orale, préparez-la avec un proche. Reproduisez les différentes étapes de l’oral comme en situation réelle. Rien de tel pour vous mettre dans le bain !

Les résultats du test

Les résultats de votre test sont disponibles assez rapidement après votre examen. Vous les retrouverez en ligne sur le site du British Council pendant 28 jours. Selon la version du test que vous avez passé (en ligne ou papier) vos résultats seront disponibles plus ou moins rapidement. Comptez un simple délai de 3 à 5 jours pour un test en ligne et environ 2 semaines pour un test papier. À noter qu’aucun résultat n’est donné par téléphone ou par email.

Ceux-ci ne peuvent évidemment pas servir de document officiel. Il vous faudra attendre de recevoir votre Test Report Form (TRF) – la certification officielle – dans un délai de 7 jours après l’annonce de vos résultats. 

5/5 - (3 votes)
La communauté des backpackers vous aide à préparer votre voyage en Australie. Partage de bons plans, d'expériences, conseils jobs, astuces de backpackers etc.. Guide gratuit (eBook) pour travailler et voyager en Australie avec un Working Holiday Visa ! Un guide écrit par des backpackers, pour les backpackers

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.