Home Road Trip Acheter un véhicule en Australie (van, voiture, 4×4)

Acheter un véhicule en Australie (van, voiture, 4×4)

0
Acheter un véhicule en Australie (van, voiture, 4×4)

Le Road Trip en Australie n’a plus sa réputation à faire. Il est aujourd’hui LE moyen de transport privilégié par les voyageurs étrangers mais aussi par les locaux. C’est en traversant le pays par ses routes que vous pourrez profiter au maximum de la diversité des paysages et y découvrir l’Australie sauvage. Pour faire cela, deux choix s’offrent à vous : louer ou acheter un véhicule. Comparez bien ces deux possibilités selon vos envies et vos besoins avant de vous lancer dans une réservation ou un achat. Peu importe le type de véhicule, être mobile dans un pays aussi immense ne vous apportera que du positif. Que ce soit pour la découverte des paysages ou pour démarcher vos futurs employeurs, vos perspectives de voyage prendront une tout autre dimension puisque vous serez libre. Voici un article complet pour vous guider dans l’achat d’un véhicule en Australie (différents modèles, avantages et inconvénients…).

Acheter un véhicule en Australie : avantages et inconvénients

Comme vous le savez, l’achat d’un véhicule présente bon nombre d’avantages, notamment dans cet immense pays qu’est l’Australie. Mais, ne vous y méprenez pas, vous devez savoir que cela a aussi ses inconvénients. Rassurez-vous, ils sont moindres et ne vous empêcheront pas de sauter le pas de l’achat !.

Les avantages

  • Option plus rentable pour un voyage de longue durée (à partir de 2/3 mois)
  • Liberté illimitée : pouvoir aller où l’on veut, quand on veut.
  • Avoir son chez soi, sa maison roulante et pouvoir l’aménager comme on le souhaite
  • Absence de contraintes de temps, de lieux, de distance
  • Possibilité de démarcher les employeurs et d’être logé sur place (c’est un super avantage lorsque l’on recherche un emploi par rapport à ceux qui ne possèdent pas de véhicule par exemple).

Les inconvénients

  • Contrairement à la location, vous achetez certainement un véhicule plus âgé, avec un kilométrage plus élevé et un entretien approximatif (mais encore là, tout dépend du vendeur !)
  • Si vous tombez en panne, vous ne pourrez jurer que par vous-même (et par l’hospitalité australienne !), pas d’assistance comme en location (ceci-dit, si vous êtes assuré, vous aurez plus de chance de pouvoir obtenir de l’aide)
  • La (re)vente de votre véhicule peut s’avérer compliquée selon la période et le lieu que vous choisirez (cela peut aussi s’avérer être un avantage…)
  • La recherche est plus longue (car minutieuse) pour un achat, et la vente peut prendre un peu de temps (en général cela se fait tout de même très rapidement !)

Si vous souhaitez savoir ce qu’est réellement de vivre dans un van en Australie, n’hésitez pas à consulter cet article.

acheter un véhicule en Australie avantages et inconvénients

Quel véhicule choisir pour voyager en Australie ?

Vous aurez le choix entre trois alternatives : le 4×4, le van ou une voiture. On peut comprendre que la question se pose et que ce n’est pas toujours évident de devoir faire un choix. Voici quelques critères à prendre en compte, ils vous aideront à y voir plus clair dans votre recherche.

  • Le type de road trip que vous envisagez de faire et les régions que vous souhaitez découvrir,
  • sa durée,
  • votre besoin en termes de confort
  • et bien évidemment, dernier critère et pas des moindres, votre budget.

Nous allons vous aider à choisir l’option qui conviendra le mieux.

Acheter un 4×4

acheter un 4x4 australie

Le 4×4 (ou 4WD) est le moyen de locomotion le plus adapté si vous prévoyez de quitter les routes balisées et de vous aventurer dans les terres. Si vous souhaitez mettre les voiles sur les déserts de l’outback, rouler dans le sable (sur les plages par exemple notamment à Fraser Island), ou traverser de petites rivières, alors ce véhicule est fait pour vous !

De plus, vous devez savoir que certains sites ou parcs nationaux ne sont accessibles qu’en 4×4. En particulier dans le nord du Western Australia et dans le Northern Territory (Kimberleys, Kakadu National Park, Bungle Bungles et Karijini National Park).

En résumé, préférez un 4×4 si vous rêvez d’aventure et de découvertes dans des zones isolées ou difficiles d’accès. Cette option peut s’avérer un peu juste si vous voyagez à plus de deux personnes.

Concernant le budget d’achat, comptez facilement entre 5000$ et 7000$ en moyenne (tout dépendra de ses différents critères et options). N’oubliez pas de prendre en compte également la consommation d’essence, qui est plus élevée que pour une voiture lambda.

Vous pourrez choisir d’acheter un 4×4 déjà équipé ou non. Il est assez fréquent de trouver en vente auprès d’anciens voyageurs des 4×4 tout équipés. Pour dormir, vous aurez soit un lit deux places installé à l’arrière du véhicule, ou alors, une rooftop tent (tente fixée sur le toit) à déplier chaque soir. Vous profiterez de l’équipement nécessaire pour cuisiner et camper (glacière, cooker, vaisselle…). Vous pouvez également choisir d’acheter un 4×4 non équipé (moins cher à l’achat). Cela vous permettra d’avoir plus de places assises ou de l’aménager vous-même.

Les modèles de 4×4 les plus courants sont : 

  • Mitsubishi Pajero,
  • Toyota Landcruiser,
  • Nissan Pathfinder,
  • Ford Explorer,
  • Nissan Terrano,
  • Nissan Patrol,
  • Holden Jackaroo,
  • Jeep Cherokee.

Acheter une voiture

acheter une voiture

La voiture (2WD) est un bon moyen pour voyager de façon économique et plus rapidement qu’avec un van. La voiture est le véhicule le moins cher à l’achat et celui qui consomme le moins de carburant.

L’inconvénient c’est surtout son espace, vous pourrez dormir à l’arrière en baissant les sièges passagers ou dormir en tente (vous pouvez également mixer ces deux options). Le manque d’espace est cependant un avantage pour faire des rencontres, le nombre de places permettant de faire du co-voiturage. La voiture sera également adaptée à ceux qui optent pour des road trip occasionnels et courts. Pour aller d’une ville à une autre par exemple ou si vous vivez en ville et souhaitez être indépendant.

Les véhicules de type break « station wagon » sont très prisés par les Backpackers. En effet, ils offrent plus d’espace et permettent d’installer un lit à l’arrière du véhicule.

Les modèles les plus courants sont : Ford Falcon, Holden Commodore, Mitsubishi Lancer, Toyota Camry et Subaru Outback/Liberty.

Acheter un van

acheter un van Australie

Le van « Campervan » est un grand classique pour les Road Trips en Australie ! Il vous permettra d’adopter un mode de vie plus confortable de par l’espace qu’il offre. Il sera plus adapté aux longs trajets/ séjours que la voiture par exemple.

Vous aurez un vrai lit ou un lit pliant ainsi qu’un coin cuisine à quoi s’ajouteront une infinité de rangements. Il sera plus adapté que la voiture pour de longs séjours et de vastes trajets. Comptez entre 4 000$ et 10 000$ à l’achat.

Moins « pratique » pour faire des rencontres et prendre d’autres voyageurs sur la route (2 ou 3 places), il convient davantage aux personnes voyageant en couple ou entre amis qu’aux backpackers voyageant seuls. Le van possède par ailleurs, un gros avantage pour trouver un job en fruit picking (récolte de fruits en ferme). En effet, certains employeurs exigeront que vous ayez votre propre logement ou « own accommodation ».

De manière générale, la vie y sera plus agréable qu’en voiture ou en 4×4 notamment grâce à l’espace dont il dispose. Il devient cependant peu pratique quand il s’agit de se garer en ville.

Sachez qu’il existe différents types de vans. Les vans classiques (la petite fourgonnette), les vans « poptop » qui permettent de lever le toit manuellement et ainsi de bénéficier de plus d’espace, les « Hitop » qui ont un toit surélevé et permettent d’avoir un second lit dans la partie haute du véhicule, mais aussi les vans 4×4 (qui sont un bon compromis) qui permettent d’emprunter les pistes plus facilement.

Les modèles les plus courants sont :

  • Toyota Hiace,
  • Mitsubishi Express,
  • Mazda E2000,
  • Ford Econovan,
  • Toyota Townace,
  • Nissan Urvan

Quel véhicule pour un Road Trip en Australie : Conseils de voyageurs

Les points à vérifier avant d’acheter un véhicule

Si vous décidez d’acheter un véhicule en Australie, il est important de bien réfléchir et de prendre votre temps afin de choisir un véhicule en bon état (sans vice(s) caché(s), sans trop de kilomètres au compteur, bien équipé…) et surtout qui tiendra la route. Voici une liste des choses auxquelles il faut être vigilant avant d’acheter un van, une voiture, ou un 4×4 en Australie.

Mécanique

Pour faire simple et éviter les mauvaises surprises pendant votre trip, il vous faudra impérativement tout vérifier !

Commencez par inspecter l’état général extérieur du véhicule : présente-t-il des traces de rouille ou des points de peinture qui pourraient camoufler le fait que le véhicule soit abîmé ? Il est important de regarder l’état des pneus et celui du moteur (présence de résidus, de fuites…). Vérifiez que les portières et les fenêtres s’ouvrent et se ferment correctement et que les essuie-glaces et les clignotants fonctionnent. La présence d’un pare-buffle et de panneaux solaires sera un plus pendant votre road trip.

Soyez attentifs également à l’intérieur du véhicule : renseignez-vous au sujet du système électrique et n’hésitez pas à le tester. Demandez si le véhicule est équipé d’une ou de deux batteries et quel est leur fonctionnement. Vérifiez la présence d’une roue de secours et d’un cric (adapté à votre véhicule). N’hésitez pas à mettre le contact et à essayer l’auto-radio et la ventilation (climatisation ET chauffage).

De plus, le contact avec le vendeur est un critère primordial. Il y a de grandes chances que vous sentiez si la personne est fiable ou non, donc n’hésitez pas à lancer la conversation. Pensez à poser toutes les questions possibles et inimaginables (il en va de votre argent). Questionnez le vendeur au sujet des précédentes réparations, de l’historique mécaniques du véhicule (avec factures à l’appui !), la précédente utilisation. Si vous achetez un véhicule à un local qui le possède depuis longtemps, il sera certainement bien entretenu.

Enfin, nous vous conseillons d’essayer le véhicule avant l’achat. Évitez à tout prix d’acheter un véhicule que vous n’avez pas pu essayer. Conduisez-le, même si ce n’est pas longtemps, cela vous permettra de noter si un bruit inhabituel se fait entendre, d’essayer les freins, l’embrayage, de voir la tenue de route et si vous êtes à l’aise avec la conduite de ce véhicule-là (particulièrement pour les vans). Avant de prendre le volant, vérifier que les papiers sont en règle et que la registration n’est pas expirée. Si le propriétaire refuse de vous le faire essayer, méfiez-vous.

acheter un véhicule en Australie  mécanique

Administratif

La « registration » ou « rego » du véhicule est un indicateur important. Tous les véhicules en circulation dans le pays doivent être enregistrés dans un état ou un territoire d’Australie. Il faut vérifier que le véhicule soit bien en règle (rego valide).

Sachez que chaque état dispose d’une réglementation différente. C’est un point extrêmement important, car certains états exigent par exemple qu’un contrôle technique soit réalisé tous les ans et également avant la revente d’un véhicule. Dans ce cas précis, le contrôle technique doit être effectué dans l’état dans lequel le véhicule est enregistré (ce qui rend la revente plus compliquée).

Si la rego est toujours valable et qu’elle provient d’un état exigeant un contrôle technique, vous saurez que votre véhicule a été jugé « sécuritaire » il y a moins d’un an. Si elle n’est plus valable, n’oubliez pas que c’est un budget supplémentaire à prévoir, et que vous devrez repasser un contrôle technique. Prévoyez donc des éventuelles réparations qui pourront vous être demandées à la suite du contrôle technique. Cela-dit, vous pouvez demander à un garagiste de vérifier le véhicule avant la vente (environ 100$), et donc négocier avec le vendeur pour que ce soit lui qui paie l’examen du véhicule sans quoi la vente n’aboutira pas (car vous ne pouvez savoir à l’avance si des réparations sont à prévoir).

La rego est un critère important et vous permettra de déterminer si le prix de vente du véhicule est justifié ou non. Un véhicule avec un tarif plutôt élevé et dont la registration est expirée n’est pas forcément un bon plan.

Concernant le tarif de la registration, compter quelques centaines de dollars à environ 1000$ l’année. La rego comprend également une assurance au tiers. Si vous souhaitez une assurance plus complète (tous risques), prévoyez un budget supplémentaire.

Consultez le dossier complet : la rego d’un véhicule en Australie

Pensez aussi à vérifier (avant l’achat) si le vendeur n’a pas des amendes à payer en vous rendant sur le site du Gouvernement : https://transact.ppsr.gov.au/ppsr/Home car vous pourrez avoir la mauvaise surprise de devoir payer à sa place…

À savoir : si vous avez besoin de faire immatriculer votre véhicule dans le New South Wales, celui-ci devra passer un examen appelé « Pink Slip » ou « eSafety check ». Ce certificat d’immatriculation permettra de savoir si votre véhicule nécessite un contrôle ou non. Si votre véhicule n’est pas conforme, vous recevrez un rapport présentant les diverses réparations à faire et vous bénéficierez de 14 jours les réaliser. Passé ce délai, le rapport expire et vous devra payer de nouveau pour en passer un autre. Une fois les réparations effectuées, un contrôle sera nécessaire (si vous vous rendez dans le même lieu d’examen que la première fois, ce dernier contrôle s’avérera gratuit).

Consultez le dossier complet: La Rego d’un véhicule en Australie

acheter un véhicule en Australie administratif

Le choix du véhicule

Il est déconseillé d’acheter un véhicule rare en Australie. En effet, cela pourrait poser problème en cas de panne, surtout si vous avez besoin de changer des pièces sur votre véhicule. En faisant un road trip, vous risquez de tomber en panne en pleine campagne. Il sera peut-être difficile de trouver certaines pièces. On pourra vous faire patienter un délai de 15 jours pour recevoir une pièce ! Heureusement il y a parfois le système « D », mais ce n’est pas toujours le cas. Il sera donc beaucoup plus facile et aussi certainement moins cher de faire changer des pièces sur votre véhicule s’il est répandu en Australie.

Posez des questions

Le contact avec le vendeur est un critère primordial. Il y a de grandes chances que vous sentiez si la personne est fiable ou non. Donc n’hésitez pas à lancer la conversation. Posez également quelques questions importantes : y’a-t-il eu des réparations faîtes sur le véhicule ? Si oui, lesquelles et à quel moment ? Demandez l‘historique mécanique du véhicule avec factures à l’appui. Demandez également quelle utilisation en ont eu les derniers propriétaires : étaient-ils des backpackers ? Ont-ils fait un long Road Trip ? Était-ce un véhicule de travail ? Les propriétaires étaient-ils australiens ? Si vous achetez à un local qui le possède depuis longtemps, le véhicule sera sûrement bien entretenu.

Essayer le véhicule

Évitez à tout prix d’acheter un véhicule que vous n’avez pas pu essayer. Le conduire, même si ce n’est pas longtemps, vous permettra de noter si un bruit inhabituel se fait entendre, d’essayer les freins, l’embrayage et la tenue de route. Avant de prendre le volant, vérifier que les papiers sont en règle et que la registration n’est pas expirée. Si le propriétaire refuse de vous le faire essayer, méfiez-vous.

Où et quand faut-il acheter son véhicule en Australie ?

Où faut-il acheter son van en Australie ?

Beaucoup s’accordent à dire que c’est dans les grandes villes que vous trouverez votre fidèle destrier. La ville de Sydney pullule constamment de vendeurs et d’acheteurs. Vous aurez donc beaucoup de choix (mais les arnaques seront également plus nombreuses, méfiance !). Néanmoins acheter son véhicule dans une ville moins peuplée telle que Cairns ou Adelaïde peut s’avérer un bon plan. A condition d’arriver à la bonne période. Il y a moins de vendeurs certes, mais aussi moins d’acheteurs, ce qui peut vous permettre de négocier les prix. Cela est surtout valable pour les vans et les 4×4 (aménagés).

Les sites Internet seront votre meilleur allié dans vos recherches. Fouinez sur le site Gumtree, carsales ou sur Market Place (Facebook) en direct de chez vous (ou de n’importe où ailleurs !).

Prenez garde et méfiez-vous des annonces trop alléchantes, elles cachent souvent des vices !

Quand faut-il acheter son van en Australie ?

Le lieu et la période sont des facteurs primordiaux pour faire de bonnes affaires. Il est plus avantageux d’acheter un véhicule en basse saison, c’est à dire entre avril et septembre. À cette période, les backpackers partent plus qu’ils n’arrivent, l’offre est donc plus élevée que la demande. De nombreux backpackers n’anticipent pas assez la revente, et se trouvent obligés de brader leur véhicule car le départ approche. C’est là que vous intervenez. si vous n’êtes pas trop pressés et que vous arrivez en Australie à cette date-là, prenez le temps d’éplucher minutieusement les annonces et attendez la bonne affaire. Cela-dit, vous pourrez très bien tomber sur un bon plan en dehors de la basse saison. Le facteur chance existe bel et bien.

acheter un véhicule

Assurer son véhicule

La registration de votre véhicule comprend la « compulsory third party insurance » c’est à dire l’assurance « au tiers » qui couvre tout dommage corporel causé à autrui dans le cas d’un accident où vous seriez en tort. Aucun dommage matériel ne sera pris en compte, ni ceux de votre véhicule, ni ceux causés à d’autres véhicules. Vous n’avez pas l’obligation légale de contracter une assurance complémentaire. Cela est cependant recommandé car en cas d’accident les frais de réparations peuvent (très) rapidement grimper ! Les principales compagnies d’assurance sont NRMA, AAMI, QBE et RACQ.

Attention

Par contre, sachez que certaines compagnies d’assurance ne couvrent que les résidents permanents (Roadside Assistance du RACQ par exemple ne couvre que les résidents permanents du Queensland). Nous avons eu plusieurs retours d’expérience de backpackers à la suite de mésaventures avec cette compagnie d’assurance car ils n’étaient pas résidents permanents. Donc renseignez-vous bien sur ce point avant de souscrire à une assurance.

Il est également possible de souscrire à une assistance, elle vous permettra de vous faire dépanner en cas de problème. C’est un point qui peut être rassurant lorsqu’on fait un road trip en Australie. Attention à bien prendre connaissances des termes et conditions en amont de la souscription car certaines situations ne vous permettront pas de bénéficier d’une prise en charge (si vous ne vous trouvez pas sur une route goudronnée par exemple).

Informations à connaitre avant de conduire en Australie

Vitesse et conduite

En comparaison à la France, les limitations de vitesse sont différentes. Hors agglomération, vous devrez rouler à 100km/h (110km/h sur les voies rapides). Certaines routes du Northern Territory sont limitées à 130km/h.

La conduite en Australie se fait à gauche et le volant se trouve à droite. Vous vous embrouillerez certainement au début mais prendrez vite l’habitude au fur et à mesure des trajets.

Péages ou « toll roads »

Vous en trouverez à Sydney, Melbourne et Brisbane. Sachez que vous ne trouverez pas de péages à barrière comme en France. En Australie, c’est la plaque d’immatriculation de votre véhicule qui est scannée et vous payez directement votre trajet via Internet les jours suivant votre passage. D’autre part, vous pouvez aussi payer à l’avance ou acheter un pass si votre passage sur l’axe payant est régulier, cela vous reviendra bien moins cher (rendez-vous sur les sites de Linkt et E-toll).

Animaux 

Nous vous conseillons de ne pas conduire à la tombée de la nuit (sous aucun prétexte, à part cas de force majeure) car c’est LE moment préféré de la faune pour faire son apparition juste devant vous. Votre visibilité est réduite et donc vos réflexes seront moins rapides.

Road trains

Ces trains routiers composés de plusieurs remorques (1 à 4) sont impressionnants par leur taille ! Ils représentent une menace permanente sur les routes goudronnées ou non (en particulier dans l’outback). Il arrive souvent que sur les routes il n’y ait pas la place pour deux véhicules qui se croisent (notamment si un road train est de la partie). Si vous en apercevez un au loin, mettez-vous sur le côté de la route pour le laisser passer car lancé à vive allure avec son poids imposant, il ne vous laissera aucune chance.

Equipement

Nous vous conseillons d’avoir un équipement minimum dans votre véhicule. Cela prendra un peu de place, mais pourra un jour, vous être d’une grande d’aide. 

  • Une sangle de treuillage : si votre véhicule (ou un autre) est embourbé et que vous avez besoin d’aide pour le sortir
  • De l’essence (au moins un bidon) : si vous tombez en panne au milieu de nulle part ou que votre plein arrive à sa fin et qu’il n’y a aucune station-essence à proximité
  • De l’eau et de la nourriture : au moins 5L d’eau/personne et des provisions de nourriture au cas où vous viendriez à tomber en panne
  • Le nécessaire pour changer une roue : cric, clef et roue de secours.

Revendre son véhicule

Il est nécessaire d’anticiper et de réfléchir à la revente dès l’achat de votre véhicule. Autant que pour l’achat, la période pour vendre son véhicule a beaucoup d’importance. Il est donc conseillé (si possible bien évidemment) de calculer son trajet en prévoyant de revendre son véhicule en haute saison (octobre à janvier).

Prévoyez au minimum un mois à l’avance la revente de votre véhicule. Préparez et postez votre annonce sur les groupes Facebook et sur Gumtree. L’annonce doit être la plus détaillée possible : âge du véhicule, kilométrage, équipements, entretien et réparations… Ne pensez pas que c’est encore « tôt » car le temps passe vite et si vous n’arrivez pas à vendre votre maison roulante, vous aurez toujours la possibilité de réfléchir à un éventuel plan B, ce qui n’est pas toujours le cas pour certains voyageurs qui doivent, au dernier moment, brader leur véhicule car ils doivent impérativement quitter le pays. Autre alternative, vous pouvez également choisir de payer (environ 60$/semaine) un emplacement à la semaine dans un car market pour que votre véhicule y soit exposé.

Pour maximiser vos chances, rangez parfaitement l’intérieur de votre véhicule et nettoyez l’extérieur avec minutie, la première impression doit être la bonne ! Prenez le maximum de photos (de bonne qualité ça va de soi…) pour mettre votre véhicule à son avantage. Mettez en avant ses avantages, mais ne cherchez pas forcément à en cacher les vices. Précisez si quelque chose ne fonctionne pas ou doit être réparé, cela donnera de vous une image de fiabilité et de transparence (la sincérité est toujours bien appréciée).

Dernier point, lors de la revente, munissez-vous de l’acte d’achat du véhicule, du certificat de registration et de l’historique des réparations et de l’entretien du véhicule. Certains états (Queensland, Victoria, NSW, ACT) exigent un contrôle technique avant la revente.

Petite astuce 💡

Si vous rencontrez plusieurs acheteurs intéressés par votre véhicule et que vous choisissez de le vendre à l’un d’entre eux, vous pouvez demander à celui-ci de vous versez une petite somme pour bloquer la vente. Rédigez en parallèle un document papier

Article mis à jour le 30/07/2022

4.6/5 - (21 votes)
La communauté des backpackers vous aide à préparer votre voyage en Australie. Partage de bons plans, d'expériences, conseils jobs, astuces de backpackers etc.. Guide gratuit (eBook) pour travailler et voyager en Australie avec un Working Holiday Visa ! Un guide écrit par des backpackers, pour les backpackers