Les fondateurs

Isabelle & Philippe

Après quelques années de boulot sur Paris, nous avons tout quitté pour nous payer un aller simple vers l'Australie. A bord d'un ancien bus scolaire, on a fait le tour du pays. C'est durant cette aventure que l'on a décidé de réaliser un guide de voyage pour les Backpackers. Nous voulions aider les futurs voyageurs à vivre une expérience unique, en réunissant tous les conseils, bons plans et lieux immanquables récoltés tout au long de notre route. Ce guide est désormais disponible gratuitement sur notre site. Nous consacrons aujourd'hui tout notre temps au développement du site internet afin d'aider les futurs voyageurs en PVT et d'agrandir la communauté des backpackers. Après un parcours du combattant et 6 différents visas, nous sommes devenus citoyens australiens et installés dans le Queensland !

"Ceux qui font vivre le site et la communauté"

Camille

Digital Coordinator

Sortie d’une école de commerce, je suis la petite nouvelle dans l’équipe. Arrivée en 2019 en Australie, je vis sur la Sunshine Coast où l’hiver est doux et la vie est agréable. Au quotidien, j’aide à développer le site internet et suis la principale intermédiaire avec nos rédacteurs. J’alimente également les réseaux sociaux du site avec nos nouveaux articles et nos plus belles photos de l’Australie !

Nathan

Marketing Assistant

Après avoir terminé mes études de marketing & Communication en Belgique, j'ai rejoint l'équipe à la fin de l'année. Un nouveau départ en Australie de plusieurs mois pour développer mes compétences et progresser en anglais. Mes missions sont très variées au sein de l'équipe. Gestion de contenu, optimisation du référencement, développer des nouveaux projets etc. Que l'aventure commence !

Elisa

Rédactrice

Cette année, j’ai eu la chance de faire une année de césure dans mes études pour voyager en Australie mais aussi y travailler grâce au Working Holiday Visa. Ce fut la meilleure décision de ma vie et je n’en garde que de bons souvenirs. Suite à cela, j’ai créé des réseaux sociaux pour partager mes voyages et ceux de mon copain. L’Australie était notre premier gros voyage et certainement pas le dernier !

Notre bus magique

Toyota Coaster 1976

Lui c’est Coaster notre vieux Toyota de 1976 sans qui l’aventure n’aurait pas été la même ! C'est avec lui que nous avons fait le tour de l'Australie. Il nous a fait vivre de magnifiques moments, mais aussi quelques galères 😉 Nous nous sommes embourbés en plein désert, avons du changer la batterie, l'alternateur les pneus les freins etc.. mais il ne nous a jamais lâché !

Rejoindre l'ÉQUIPE

Remerciements

Nous sommes toujours en recherche de nouveaux rédacteurs. Si vous aimez écrire, avez une passion pour la photo et envie de partager votre expérience en PVT, n’hésitez pas à nous contacter sur : contact@australie-guidebackpackers.com

Merci à tous les blogueurs et passionnés de voyage qui nous suivent, nous contactent et collaborent avec l’équipe pour rendre la communauté des backpackers en Australie vivante et vibrante ! Merci également à nos partenaires qui nous permettent d’offrir les meilleurs offres aux futurs backpackers et d’économiser de précieux $$ qui leur seront biens utiles lors de leur aventure !

4.7/5 - (4 votes)

12 Commentaires

  1. Bonjour,

    Êtes-vous toujours en Australie ? Avez-vous réussi à vous faire sponsorisé ? Quelle a été votre démarche ? 🙂
    Actuellement sur Sydney je vais à la pêche aux bonnes infos. Merciiii.

  2. Bonjour,
    Je viens de voir votre post concernant la récuperation de la taxe sur les achats fait en Australie.
    J’avais une question concernant le retour en France, on récupere la taxe en Australie mais en France il faut déclarer le produit (exemple: in ordinateur portable) et donc payer la TVA de 20% non?
    J’essaye de voir s’il est plus avantageux d’acheter in ordinateur (Macbook) en Australie plutot qu’en France.
    Merci d’avance pour votre réponse 🙂

    • Bonjour Pauline
      En effet, si vous avez detaxé en quittant l’Australie, vous êtes censé déclarer votre achat aux douanes françaises et vous acquitter d’une taxe, dependant du montant de votre achat. Le seuil de franchise est fixé à 430€, sous ce seuil vous ne devrez vous acquittez d’aucune taxe. Nous vous conseillons de consulter le site internet des douanes françaises qui vous donnent les pourcentages applicables selon le prix des biens achetés : http://www.douane.gouv.fr/
      Cheers

  3. Bonjour,
    Je souhaiterais votre avis et des informations svp.
    J’ai 44 ans depuis moins d’1 mois et ma femme 27. Nous souhaiterions nous expatrier à Perth cette année (2019). J’ai parcouru un peu les différents visas mais j’avoue que je m’y perds un peu.
    Nous avons des projets professionnels pour quand on sera sur place : ces projets portent surtout sur de l’infoprenariat et du e-commerce. Néanmoins, n’étant pas bilingue, nous souhaitons travailler sur place afin de parfaire notre anglais jusqu’à en devenir bilingue.
    Je précise aussi qu’en 2002 j’avais fais une formation de 1 mois en webdesigner et un peu d’anglais puis je suis parti en vacances 3 fois à Perth (je connais déjà plutôt bien Perth).

    Merci de nous apporter de bonnes nouvelles sur la possibilité de nous expatrier ou au pire y vivre pendant quelques années si vraiment c’est pas possible d’y rester à vie et avoir la nationalité australienne ( c’est la cerise sur le gâteau) 🙂

    Bien à vous,

    Jean Michel

  4. Bonjour, mon fils de 17 ans voudrait partir en Australie du 27/08 au 26/11 pour étudier dans une High school (year 11). Sur place, il sera accueilli dans une famille d’accueil avec qui il vivra pendant son séjour. Il a une place dans une High school publique.
    Quel visa doit-il avoir ? Un visa étudiant ou un e-visitor visa sera-t-il suffisant ? Merci pour vos éclaircissements.

  5. Bonjour Isabelle et Philippe,
    Merci pour votre site qui regorge d’informations. Chaque cas étant différent, j’avoue que je ne sais pas trop a quelle réponse ou avis me rapporter…
    Alors je me lance, J’ai 48 ans, je souhaiterai passer une année en Australie pour essentiellement être immergé et devoir parler en Anglais. Je veux effectivement devenir bilingue si possible…..
    De ce que je comprends, la seule façon de pouvoir rester et de se financer est de trouver un job dans le fruit picking (c’est le plus facile a priori).
    Ce que je ne comprends pas bien, c’est quelles démarches dois je effectuer, et si je dois les effectuer avant mon départ ou une fois sur place….
    Puis je me faire recruter dans une ferme avant mon départ par exemple ?
    Merci d’avance pour votre réponse
    Michaël

    • Bonjour Michael,
      Les jobs dans les récoltes (fruit picking notamment) sont en général recherchés par les backpackers, c’est à dire les jeunes qui voyagent en sac à dos. Malheureusement, vous ne pouvez pas prétendre à un visa PVT (disponible que pour les moins de 35 ans). Dans votre cas, vous pouvez vous diriger vers un visa étudiant (mais vous devrez étudier dans une école (cela peut être des cours d’Anglais par exemple)), et vous pourrez travailler 40 h / quinzaine. Une autre option serait un visa tourisme, mais vous ne pourrez travailler que bénévolement (le travail rémunéré n’est pas autorisé avec un visa tourisme). Vous pouvez par exemple vous diriger vers du HelpX ou Wwoofing … c’est-à-dire du volontariat chez l’habitant. En espérant vous avoir aidé. Cheers

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.