Open top menu
Fruit Picking en Australie

Fruit Picking en Australie

Toutes les réponses à vos questions sur le Fruit Picking en Australie. 

Comment trouver un job dans le fruit picking ?

Il existe plusieurs façons de démarcher des employeurs. Soit par téléphone en contactant des fermes, en personne. Si vous avez Le Guide des Backpackers, vous pouvez utiliser notre liste de contacts de fermes pour postuler auprès de vos futurs employeurs.
Si vous avez un véhicule, le meilleur moyen pour trouver un job dans les récoltes est de faire du porte à porte en vous présentant directement dans les fermes.
Vous pouvez également trouver un job dans les récoltes en Australie sur internet, en consultant certains sites spécialisés, ou le site Gumtree qui publie toutes sortes de petites annonces. Par contre, il faut être réactif car les offres partent très vite, et il faut aussi faire attention à certaines arnaques !
Enfin, vous pouvez aussi trouver via le bouche à oreille, ou en allant dans certaines auberges de jeunesse qui vous aident à trouver un job dans les récoltes (les Working Backpackers).

Vaut-il mieux être payé à l’heure ou au rendement ?

Il n’y a pas de règle. Certains jobs dans le Fruit Picking peuvent être mieux payés au rendement, à condition d’être efficace évidemment. En général les backpackers préfèrent être payés à l’heure car ils savent combien ils vont toucher à la fin de leur journée et ont moins de pression concernant leur efficacité.

Généralement, les jobs de packing sont payés à l’heure car nécessitent de l’attention et du détail plus que de la rapidité.

Quels types de jobs existent-ils dans le fruit picking ?

Il existe de nombreux jobs qui peuvent être rattachés au Fruit Picking. Il y a évidemment le picking, qui consiste à ramasser des fruits ou des légumes. Le packing consiste à trier et emballer les fruits et légumes. Le pruning qui consiste à la taille des arbres ou vignes à l’aide de sécateurs. Le thining qui consiste à décharger les arbres avant la saison des récoltes. Et le planting qui consiste à planter les arbres/ légumes.

Quelles sont les conditions de travail ?

Travailler dans le Fruit Picking en Australie demande une bonne condition physique générale. Et bien souvent vous travaillerez dans des conditions climatiques difficiles. Néanmoins ce type de travail reste accessible à tous, il n’est pas nécessaire d’être un grand sportif. Parfois les femmes seront plus agiles que les hommes dans certaines tâches. Tout le monde peut donc trouver sa place dans ce type de jobs, à condition d’avoir de la volonté et un peu de courage.

Quelle est la meilleure saison pour trouver un job ?

La meilleure saison pour trouver un job dans le Fruit Picking dépend de la région dans laquelle vous vous trouvez. Dans la partie Sud de l’Australie, la plus forte demande de main d’oeuvre se situe entre Novembre et Février (période des récoltes). Dans le nord, le climat étant tropical, il y a de nombreux fruits et légumes permettant de trouver un travail tout au long de l’année. Ensuite certains fruits ou légumes sont évidemment cueillis à une période plus précise. Le mieux pour connaître la meilleure saison est donc de consulter le calendrier des récoltes du Fruit Picking en Australie.

Vous pouvez également consulter les saisons sur le guide du National Harvest Labour qui est publié chaque année et disponible gratuitement en ligne ou dans les centres d’information touristique.

Quel est le salaire dans le Fruit Picking ?

Les salaires varient selon les fermes et les emplois occupés. Ils peuvent être payés sur des bases hebdomadaires, à l’heure, ou selon le rendement (au panier, à l’arbre, à la barquette…). Les salaires sont en général plus élevés pour les plus gros fruits. Ils se situent en moyenne entre 12 et 25$ de l’heure (le plus souvent autour de 15$). Les employeurs payent en général les travailleurs toutes les semaines ou toutes les deux semaines.

Faut-il parler anglais pour trouver un job dans le Fruit Picking ?

La maitrise de l’anglais n’est pas indispensable pour travailler dans les récoltes, elle peut cependant aider au moment de la recherche pour communiquer et discuter avec vos potentiels employeurs. Il est quand même indispensable d’être capable de comprendre les indications que vous donnera le fermier.

Faut-il avoir un véhicule pour trouver un job dans le Fruit Picking ?

Avoir un véhicule est un avantage pour trouver un job dans le Fruit Picking, mais il n’est pas indispensable. Il vous sera plus facile de passer de fermes en fermes pour prospecter, et cela vous évitera peut-être les arnaques, car vous ne serez pas obligé d’accepter le premier job qui vous sera proposé. Si votre véhicule vous permet également d’y dormir, sachez que les fermiers apprécient que vous possédiez votre “propre logement”.

Quel fruit paye le mieux ?

Les cerises ont la réputation d’être faciles à ramasser et d’être bien payées, au contraire les tomates ou les oignons ont plutôt mauvaise réputation. Cela dit, tout dépend de votre employeur, de votre efficacité et de votre motivation (si vous êtes payé au rendement). Ensuite il n’y a pas vraiment de règle car les salaires varient d’une ferme à l’autre et peuvent aussi changer en fonction de la saison (bonne ou mauvaise récolte).

Quel est le meilleur spot pour trouver un job dans le Fruit Picking ?

Il n’y a pas véritablement de meilleur endroit ou ville pour faire du Fruit Picking. Il y a en revanche des régions agricoles qui sont plus connues car elles emploient plus de travailleurs à l’année. L’inconvénient est que ces régions sont souvent très prisées par les backpackers et que la concurrence peut être difficile. Vous entendrez par exemple souvent parler de Mildura, Shepparton, ou Bundaberg. Dans ces régions, les salaires y sont souvent plus bas et les arnaques plus nombreuses. Le meilleur moyen pour trouver un bon plan dans le Fruit Picking est sans doute de vous éloigner des côtes, et éviter les zones trop “populaires”. Car la main d’oeuvre y sera plus recherchée, mais les offres moins nombreuses également…
Avant de commence un emploi, pensez également à vérifier que l’activité et la région sont éligibles pour le renouvellement de votre WHV.

Voir les emplois éligibles pour renouveler son WHV.
Voir les régions éligibles pour renouveler son WHV.

Quelles sont les arnaques à éviter ?

Une arnaque qui revient régulièrement concerne certaines fermes qui vous proposent un logement et un travail, à condition de verser un premier acompte. Vous devrez alors régler une certaine somme par virement ou par Paypal avant même d’arriver à la ferme. Si c’est le cas, fuyez !

Il existe également des auberges de travailleurs qui, en théorie, vous trouvent du travail dans le fruit picking si vous logez chez eux. Si cela fonctionne parfois bien, mais ce n’est pas toujours le cas. Renseignez-vous bien avant de vous rendre dans ce type d’auberge.

Il est toujours recommandé de quitter un emploi après avoir touché sa dernière paye. Sinon certains fermiers pourraient en profiter pour ne pas vous verser votre dernier salaire.

Enfin les autres arnaques concernent tous les jobs sous-payés. Si vous êtes payé au rendement il n’est pas forcément évident d’évaluer son salaire avant d’avoir commencé. Alors renseignez-vous, ou tentez votre chance et attendez quelques jours pour voir ce que ça donne.

Plus d’infos sur les “Arnaques dans le Fruit Picking en Australie”.

 

Travailler dans le Fruit Picking en Australie : Conseils & témoignages

Fruit Picking en Australie
Donnez votre avis 🙂

Aucun commentaire trouvé.

Personne n'a encore laissé de commentaire pour cet article !

Laisser un commentaire


0 Partages
Partagez
Tweetez
Épinglez