Open top menu
Expérience de Wwoofing à Kangaroo Island – Australie

Expérience de Wwoofing à Kangaroo Island – Australie

Le concept : un coup de main à une famille de fermiers et d’agriculteurs en échange du gîte et du couvert. Le but : un échange culturel qui permet de partager des connaissances sur l’agriculture saine, d’entretenir et d’améliorer son anglais tout en voyageant au fin fond du pays. Gros plan sur le Woofing en Australie.

Tressie, backpacker en WHV en Australie partage son expérience sur la petite île de rêve Kangaroo Island où elle a décroché le job de rêve : s’occuper des kangourous ! 

 

Le Wwoofing : entraide et échange

Le réseau international Wwoof (Worldwide opportunities on organic farms ou Willing workers on organic farms, en français « aides bénévoles dans des fermes biologiques », ndlr) existe depuis de nombreuses années. Cela permet aux hotes d’accueillir des voyageurs venant de tous les horizons. Les wwoofers sont en effet logés et nourris contre quelques heures de travail chaque jour.

Nous, mon copain et moi, avons choisi cette option afin d’améliorer notre anglais de façon plus rapide. Nous avons «wwoofé» pour la première fois chez Dan et Sue, un couple d’agriculteurs bio.

C’est dans une belle et grande ferme perdue parmi de grandes étendues vertes au milieu d’un lieu paradisiaque, sur l’île de Kangaroo Island, non loin d’Adélaïde, que nous avons atterri. A la tête de cette exploitation immense, Dan et Sue. 

Woofing kangaroo island 6 expérience australie Woofing kangaroo island 5 expérience australie

Les activités en Wwoofing

Dan disait toujours : ” vous devez savoir ce que vous mangerez ce soir, car c’est ce qui vous motivera toute la journée”. En effet, il avait raison, et nous seuls, savions à quel point il faisait bien à manger !

Il nous avait concocté un emploi du temps chargé mais pas trop, avec des tâches distinctes en fonction du sexe. Forcément, nous avons beau chercher l’égalité entre hommes et femmes en tout point, pour certains travaux, il est difficile de se heurter à des activités trop physiques. Bien sûr il s’agit d’une entraide, et non d’une besogne. Interdiction de nous forcer à pratiquer telle ou telle activité. Nous sommes invités à discuter avec les hôtes des conditions de séjour, en fonction de nos compétences et de nos capacités physiques.

Au programme : nourrir les poules et récupérer leurs oeufs. Ou encore creuser, désherber, enlever les tuyaux d’irrigations. Nous avons aussi courus après des kangourous dans les champs d’oliviers, préparé les graines pour les poules et passé la tondeuse durant cette expérience !

Dan nous a souvent amenés visiter les plus belles plages et les plus beaux endroits qu’il ne m’ait été donné de visiter. Des plages paradisiaques de sable blanc désertes, certaines sans vagues, d’autre pourvues de vagues immenses. Le rêve pour les surfeurs comme pour les autres. Des mini-grottes qui menaient au paradis sur terre. Il nous a emmené pêcher, à mon grand désarroi, les poissons ne m’aiment pas. Nous nous arrêtions pour voir les échidnés, les wallabys et les kangourous lorsqu’on était en voiture.

Woofing kangaroo island 4 expérience australie

Ils nous est d’ailleurs arrivé de nous arrêter pour laisser Dan tuer des Wallabys sur la route afin de nous le servir au repas. (Texture de lapin, gout de poulet/lapin mixé)

Dan et Sue étaient géniaux, nous avons passé 10 jours chez eux. Ils se sont bien occupés de nous avant de nous “refiler” à Kate, leur voisine. Depuis de nombreuses années, Dan et Sue ont vu défiler des dizaines de wwoofeurs. Sue peut raconter des anecdotes sur chacun d’entre eux. 

Woofing kangaroo island 3 australie

Notre second Wwoofing 

Kate était guide touristique et amoureuse des animaux. Nous avons donc eu la chance de tomber dans une maison avec 2 petits kangourous apprivoisés que Kate tentait de rendre sauvages, en vain.

Chez Kate, nous étions plus libres. En effet, nous avions sa voiture à disposition, travaillions 4 heures par jour, et allions nous promener sur les plages pour observer les pêcheurs.

Woofing kangaroo island expérience australie2

Nous avons passés 3 semaines chez Kate, rencontrés beaucoup de monde et visité des parcs naturels magnifiques. En plus, nous avons vu des sea lions sur les plages et sur les roches. Bref, nous en avons pris plein la vue.

Après avoir connu cela, il est difficile de trouver plus beaux paysages ou opportunités en Australie.

Une nouvelle forme de tourisme !

Tout comme le couch surfing, le wwoofing est un moyen de voyager à moindre coût, d’améliorer son anglais et de faciliter les rencontres. Ainsi ce tourisme alternatif continue à se développer sous une forme de plus en plus structurée. Il est beau de voir cette innovation du relationnel.

Les gens sont en quête de rapport à la nature, de rencontres authentiques avec l’autre et n’ont pas peur de mettre la main à la pâte. En ce qui me concerne, c’est l’un de mes meilleurs souvenirs d’Australie.

Enfin, pour vous essayer au Wwoofing, vous pouvez vous inscrire sur le site de Wwoofing en Australie.

Ecrit par Tressie Saupagna 

Article mis à jour le 10/05/2019- Initialement publié le 29/01/2013

Expérience de Wwoofing à Kangaroo Island – Australie
4.7 (93.33%) 6 vote[s]

7 Réponses au commentaire

  1. Avatar
    janvier 29, 2013

    Génial ! ça donne envie d’y retourner. Vous nous faites rêver !

    Répondre

  2. Avatar
    mars 01, 2013

    Bonjour,

    Ton témoignage est très intéressant et j’aimerais beaucoup contacté Dan ans Sue pour un wwoofing chez eux.
    Je pense arriver en Australie mi-avril avec un WHV. J’ai commandé le bouquin du wwoofing en Australie mais peut-être qu’avec le nom de leur ferme je pourrais les retrouver plus facilement?
    L’expérience chez Kate a l’air chouette aussi 🙂
    Merci d’avance,

    Madeleine

    Répondre

  3. Avatar
    mars 26, 2013

    Slt !
    Ton expérience du wwoofing a l’air d’avoir été génial. Je voudrais également faire du wwofing (première raison pour obtenir mon deuxième visa mais également avoir une autre expérience de la vie en Australie). J’aimerais savoir si ça vaut vraiment le coup de payer 65AUD sur le site de wwoofing et si c’est assez facile de trouver ce genre de job ?
    Et aussi, comment as-tu fait pour te retrouver à travailler à Kangourous Island ou Wallaby Ridge retreat ? parce que le coin m’a l’ai superbe !

    Merci !

    Guilaine

    Répondre

  4. Avatar
    avril 03, 2013

    Bonjour
    Vous trouverez Dan et sur dans le Livre de wwoofing, qui vaut le coup oui 🙂
    Dans les pages peu nombreuses sur kangaroo Island
    Pour Kate elle est sur help exchange mais ne prend plus de wwoofeur ayant trouvé un boulot qui lui prend tout son temps.
    Quant au wallaby ridge retreat, ils sont dans le livre aussi, mais également sur Facebook “wallaby ridge retreat ” adressez vous à Robin Fortescue
    Pour trouver ce genre de job, il faut faire attention au code postaux éligible pour le second visa, vous les trouverez sur le site du gouvernement.
    Il m’a fallut envoyer deux bonnes centaines de e-mails pour trouver du wwoofing quelque part et me permettre de pouvoir choisir.
    Pour le livre, si tu paies pas 65$ tu ne sera pas éligible pour le second visa, c est la même chose pour le site de help exchange.
    Cela contient aussi une assurance en cas de problème pendant les moments ou tu bosseras en wwoofing.
    Dan et sue, eux ne sont pas faciles à trouver sur internet ils n’ont pas vraiment de nom de ferme, c une compagnie d’huile d’olive, mais les gens ne se rendent pas chez eux pour acheter, c lui qui les livre donc pas de nom réel de société sur internet.
    Voilà n’hésitez pas à me poser d’autres questions
    Je suis disponible h24 sur twitter à : tressie34
    N’hésitez pas
    Bonne journée !

    Répondre

  5. Avatar
    octobre 21, 2014

    Bonjour ,
    Je viens de lire ton post et il me fait particulièrement rêver .
    En revanche je ne comprend pas vraiment coomment faire pour aller chez Dan et Sue
    Sont t’ils facilement repérable sur le livre du wwoofing ?
    En te remerciant par avance pour tes infos

    Répondre

    • Avatar
      août 11, 2016

      Bonjour, nous avons ete dans des familles avec voitures, ils nous on emmenés visiter, et l’une d’entre elles nous pretait sa voiture pour aller à la plage ou autre.
      Sans voiture c’est compliqué , si vous allez faire du woofing à kangaroo island, on vous transportera à gauche à droite sans souci, je pense.
      Je ne me rappelle plus si dan et sue etaient facilement reperables sur le livre de wwoofing mais kangaroo island est pas si grand.
      sinon, nous avons fait du woofing au wallaby ridge retreat a coté de surfer paradise, ils sont facilement trouvable sur facebook.

      Répondre

  6. Avatar
    août 08, 2016

    Bonjour,

    Votre expérience semble génial ! J’envisage d’ aller sur cette île prochainement. Le fait de ne pas avoir de voiture ne vous a pas posé de problème pour visiter l’île?

    Merci,
    Nicolas

    Répondre

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.


84 Partages
Partagez84
Tweetez
Enregistrer