Home Culture australienne Les spécialités australiennes

Les spécialités australiennes

0
Les spécialités australiennes

L’Australie est un pays relativement neuf, qui a accueilli au cours des dernières décennies de nombreux immigrants. Cette diversité culturelle se ressent notamment dans la variété des influences culinaires. En Australie, les repas sont beaucoup plus destructurés qu’en France et la pause déjeuner moins automatique. Mais pour autant, les australiens adorent manger et varier les saveurs. Voici dans cet article, quelques unes des spécialités culinaires que vous pourrez tester lors de votre voyage Down Under ! 

Les spécialités savoury / salé

Vegemite

La fameuse Vegemite… Il est pratiquement impossible de décrire sa saveur. Un seul conseil, goûtez-y. Vous ne serez pas déçus et vous vous en souviendrez longtemps ! La vegemite est une pâte à tartiner de couleur foncée, faite à partir d’extrait de levure. Elle se rapproche de la marmite anglaise. Son goût est très segmentant (salé et amer), il est rare de l’apprécier si vous n’êtes pas un palais initié dès la plus jeune enfance. La recette est secrète, et les australiens la consomment le plus souvent au petit déjeuner sur une tartine avec du beurre.

Les viandes atypiques : kangourou, ému et crocodile

Le kangourou se trouve très facilement dans les supermarchés tout comme dans les restaurants. Généralement consommé en steak classique, haché dans des burgers, en viande séchée, ou sous forme de brochettes (skewers). C’est une viande maigre, haute en protéine et peu coûteuse. Cependant les australiens citadins n’en sont pas férus. Dans le bush, il est plus consommé, habituellement séché. 

L’ému et le crocodile sont plus rares, et généralement consommés en steak hachés dans des burgers ou en brochettes.

Les meatballs

Les Meatballs sont des boulettes de viande. Rien de bien original, il n’y a pas de saveur typique et elles sont internationales mais vous en trouverez sur la plupart des menus. 

Meat pies

Les meat pies sont des tourtes à la viande que l’on retrouve dans la plupart des pubs, road houses, restaurants ou stations services. La meat pie est bien souvent consommée accompagnée de frites et d’une bière. C’est un plat très populaire et assez bourratif mais qui fait le bonheur des australiens. Elle est également vendue au rayon traiteur des supermarchés, dans les bakeries, en surgelé ou dans de nombreux points de vente à emporter. La meat pie a été consacrée « Plat national » en 2003 par le premier ministre Bob Carr. Les australiens consomment en moyenne 15 meat pie par personne par an, c’est pour dire !

Gravy

Il s’agit tout simplement d’une sauce au jus de viande, qui accompagne de nombreux plats. Vous verrez souvent cette sauce proposée dans les restaurants, notamment pour accompagner votre steak ou autre viande.

Barramundi

Le Barramundi est un poisson très réputé en Australie. Son nom provient d’un mot aborigène qui signifie « poisson aux grandes écailles ». Il est capable d’éviter les lignes fixes mais reste une proie facile à attraper à la ligne pour le plus grand bonheur des pêcheurs. Il est pauvre en arêtes, ce qui le rend d’autant plus appréciable. Souvent préparé au barbecue, vous le retrouverez sur la plupart des menus dans les pubs, restaurants, brasseries etc.

BBQ

Les nombreux barbecues en libre-service montrent à quel point le BBQ est une tradition ancrée dans la culture australienne. Par ailleurs, il suffit d’avoir la moindre petite terrasse, le moindre petit balcon en extérieur pour qu’un Australien achète son propre barbecue et invite sa famille ou ses amis. Peu importe le moment célébré (un anniversaire, une crémaillère, l’arrivée de l’été ou simplement un rituel du dimanche), les « barbies » sont une composante du lifestyle australien. 

Burger

Les burgers sont légion en Australie ! Avec les meat pies, les Fish & chips et le Schnitzel, c’est l’élément de base servi dans les pubs. Les fast food comme MacDonalds ou Hungry Jacks sont le lieu privilégié des petits budgets.
Des chaînes plus premium comme Grill’d ou Burger Project proposent des versions plus qualitatives, avec notamment des Wagyu burger (viande wagyu japonaise).

Chaque état dispose de sa propre législation en matière d’alimentation. De manière générale, il est très rare voire impossible de se faire servir un burger saignant ou bleu en Australie. La cuisson n’est jamais demandée, et même lorsque vous l’indiquez, elle n’est quasiment jamais respectée. La NSW Food Authority interdit de servir un burger rose pour des raisons d’hygiène, et l’amende est salée puisqu’elle est de $1540. 

Avocado toast

L’avocado toast est un incontournable du régime australien. Très souvent élément principal du petit déjeuner, « L’avo toast » est servi dans la plupart des cafés. La base est donc une tartine (composée de différents types de pain, généralement du « surdough », c’est-à-dire du pain au levain) avec de l’avocat écrasé (smashed avocado). Il est régulièrement accompagné de feta, d’halloumi grillé (fromage grec), ou d’œufs.

Le Schnitzel ou Chicken Parma (aka Chicken Parmigiana)

Originaire d’Autriche, le Schnitzel a été adopté par les Australiens qui l’ont réinventé. C’est une escalope panée dont il existe de nombreuses variantes : le Chicken Parma dans sa version à l’italienne, comme une escalope milanaise (panée avec du parmesan), le veggie schnitzel dans sa version végétarienne. Et bien d’autres encore !

Fish & Chips

L’Australie multiplie les influences culinaires, et le Fish&Chips anglais en est la parfaite incarnation. Il est très populaire en Australie et on le retrouve dans la plupart des menus. A la différence du Fish & chips anglais, le poisson utilisé est souvent du barramundi voire du requin au lieu de la traditionnelle morue. Il sera accompagné de frites et d’une bière.

Garlic Bread

Le Garlic Bread est une spécialité internationale mais les australiens en raffolent ! A partager à l’apéritif, en entrée ou en accompagnement, tous les prétextes sont bons et c’est assez addictif. Il existe de nombreuses variantes. Sous forme de ciabatta ou foccaccia italienne, sous forme de tartine classique avec de l’ail (comme son nom l’indique) mais aussi du persil, de l’huile d’olive et parfois du fromage fondu.

Frites avec chicken salt

Très souvent, lorsque vous commandez des frites en Australie, elles auront un léger goût. Ce n’est rien d’autre qu’un goût de poulet ! Les Australiens utilisent très souvent un sel qui comprend des arômes de poulet et autres condiments.

Cheese & crackers

Les australiens adorent le fromage. Il est possible de se rendre dans des épiceries fines et de trouver du très bon fromage français ou italien en y mettant le prix. Mais au quotidien, les australiens consomment différents types de fromage.  De l’Italien (gorgonzola), anglais (Stilton), hollandais (Gouda), grec (Halloumi, mais rarement en plateau), français, et évidemment australien.

En Australie, les fromages de plateau ne sont pas consommés avec une baguette comme nous en avons l’habitude, mais avec des crackers (petits biscuits apéritif ronds, souvent salés et parfois aromatisés aux herbes) et quelques fruits secs.

Les sweet treats / sucré

Anzac Biscuits

L’ANZAC est le Corps d’armée australien et néo-zélandais (Australian and New Zealand Army Corps). Au départ, l’ANZAC était un corps d’armée formé de troupes australiennes et néo-zélandaises destiné à affronter les Turcs pendant la Première Guerre mondiale. Célébré le 25 avril, Anzac Day commémore la sanglante bataille de Gallipoli (ou campagne des Dardanelles).

Les Anzac biscuits appartiennent donc à cette partie de l’histoire et sont un véritable symbole en Australie. Ils sont principalement composés de flocons d’avoine, mélasse, sirop de sucre doux et noix de coco. On les trouve à peu près toute l’année dans les supermarchés, cafés et autres points de vente mais ils sont largement consommés autour d’Anzac Day. De plus, grâce à leur lien avec les forces militaires, ils sont utilisés pour collecter des fonds pour les vétérans de la RSA et RSL (les associations de vétérans néo-zélandais et australiens). Il existe de nombreuses variantes, mais les biscuits d’origine sont idéaux pour les voyageurs ou randonneurs car ils se conservent longtemps.

Tim Tam

Le Tim Tam est un gâteau industriel commercialisé par Arnott’s dont les australiens (et tous les amateurs de chocolat qui le découvrent en arrivant en Australie) raffolent. Le Tim Tam classique est composé de deux biscuits au chocolat séparés par un fourrage au chocolat. Mais il existe de nombreux parfums et des éditions limitées.

Un rituel de consommation appelé Tim Tam Suck ou Tim Tam Slam est parfait si vous le dégustez avec une boisson chaude. Il suffit de croquer les coins opposés, en plonger un dans la boisson et aspirer depuis l’autre côté. Cela devrait faire un appel d’air et le biscuit se ramollit et fond, c’est délicieux ! Mais pas toujours si facile à réaliser…

Pavlova

Un nom à consonance russe, un dessert parfois australien, parfois néo-zélandais, mais qu’est donc la pavlova ? et d’où vient-elle ? La pavlova est un dessert à base de meringue, fruits frais et généralement nappée de crème fouettée ou de glace. Une bonne pavlova a la spécificité d’être croustillante à l’extérieur et fondante et moelleuse à l’intérieur. Son nom vient de la ballerine russe Anna Pavlova, qui était en tournée en Australie et en Nouvelle Zélande dans les années 1920. Chacun des deux pays revendique son invention, c’est un peu comme le Mont St Michel en France : breton ou normand ? Place au débat !

Lamington

Le Lamington est le gâteau australien par excellence. Il s’agit d’un gâteau éponge, de forme rectangle. Le Lamington classique est recouvert d’une couche de chocolat et roulé dans des copeaux de noix de coco. Sa texture est particulière et il porte bien son nom de gâteau éponge. Les Australiens l’appellent le « Lammo » et sont tellement fiers de cette spécialité qu’un jour lui est dédié : le National Lamington Day est célébré le 21 Juillet chaque année. 

Banana Bread

D’origine américaine, le Banana Bread se présente sous la forme d’un cake. Comme son nom l’indique il est à la banane, mais pas seulement… Le classique Banana bread comprend de nombreuses épices (comme de la cannelle), souvent des noix ou autres fruits secs. Il est généralement vendu dans les cafés ou les supermarchés sous forme de tranche individuelle. Lorsque vous le commandez dans un point de vente, on vous proposera généralement de le toaster avec du beurre, ce qui le rend encore plus savoureux et croustillant.

Protein balls

Elles se présentent sous la forme de boules très denses et sont censées être enrichies en protéines. Elles sont généralement composées de fruits secs (dates, abricots secs, amande, noix…), de protéine en poudre, noix de coco et des céréales (flocon d’avoine).

Les spécialités à boire

Barista et l’art du café

Les australiens maitrisent l’art du café à la perfection. Vous ne verrez pas un australien dans la rue le matin sans sa cup de café, c’est un rituel. D’ailleurs, si vous commandez plusieurs cafés pour votre entourage, le serveur vous donnera directement un socle pour les transporter plus facilement. Il existe de nombreux points de vente minuscules qui vendent uniquement des boissons chaudes (et quelques cookies, protein balls ou banana bread pour les accompagner). Le barista est spécialisé dans la préparation des cafés, qui sont souvent très esthétiques et bien présentés (avec des formes dessinées).

Il existe de très nombreuses variantes de boissons chaudes, Espresso, Long Black, Macchiato, Flat white : un café avec du lait chaud (steamed milk), c’est proche de notre Latte ou encore Capuccino et Chai Latte.

Tous les bars proposent de remplacer le lait de vache par du lait d’amande ou du lait de soja et proposent différentes variantes de boissons chaudes, en pouvant notamment ajouter de la vanille ou du caramel.

Pimm’s

Le Pimm’s (N°1) est un alcool très répandu en Australie. C’est une boisson anglaise composée de Gin, qui se consomme comme du sirop à diluer. Son goût est légèrement amer et sucré. Souvent, le Pimm’s est dilué dans de la limonade et servi sous forme de cocktail (ou dans une grande carafe comme la sangria) avec des fruits frais coupés (fraises, pommes, oranges, citron…).

Bubble tea

L’Australie est un carrefour d’influence, et la culture asiatique est très présente. Ainsi, les Bubble Tea ont fait leur apparition et il existe un grand nombre de franchises comme Chatime et Sharetea, ainsi que des points de vente indépendants. Le Bubble Tea est un mélange de thé vert ou thé noir et de saveurs fruitées, qui peut être mixé avec du lait. Il est possible d’ajouter des ingrédients comme des perles de tapioca, de l’aloe vera, des sirops ou d’autres saveurs plus ou moins originales.

La bière australienne

La bière est la boisson alcoolisée la plus populaire en Australie. On consomme principalement des blondes (lager) peu alcoolisées. Parmi les plus répandues il y a la XXXX (4X), Cascade, Coopers, Tooheys, Victoria Bitter. Chaque état a une taille standard particulière. Si vous commandez un verre de bière (glass of beer) en NSW ou en ACT, le standard sera un « shooner » de 425mL. Les noms et les tailles varient selon les états donc ne vous faites pas avoir !

Le vin australien

Si l’on sait où chercher, il y a du très bon vin en Australie. Ne soyez pas surpris, la plupart des bouchons se dévissent. Vous pouvez donc ranger votre tire-bouchon au fond d’un placard. Le South Australia est la première région productrice de vin en Australie mais il existe plusieurs régions viticoles, parmi les plus connues on retrouve la Hunter Valley ou Riverina (dans le NSW), Margaret River (en Western Australia), la Barossa Valley, Adelaide Hills ou Coonawarra (en South Australia), la Mornington Peninsula ou Yarra valley (dans le Victoria) et même Tamar Valley (en Tasmanie). Mais il en existe de nombreuses autres, la liste est longue.

Le prosecco italien

Plus abordable que le champagne, le prosecco est une alternative proposée sur la quasi-totalité des menus des bars et restaurants.

Cordial

Il s’agit tout simplement d’un sirop ou concentré de fruit. Il permet de donner un léger goût sucré à l’eau, ou d’agrémenter un cocktail. Vous trouverez des grosses bouteilles (1,5L) en vente dans les supermarchés ou épiceries. Les enfants australiens en sont également très férus pour leur lunch box !

Lime and bitters

C’est une boisson/cocktail composé principalement de limonade, lime cordial (sirop de citron) et de bitters (concentrés amers). Le soda waters remplace parfois la limonade. 

Bundaberg rum & coke

C’est une boisson alcoolisée qui mélange Rhum et Coca Cola, avec seulement 4,6% d’alcool. Bundaberg Rum est une marque de rhum produite à Bundaberg en Australie, appelée « Bundy » par les locaux. C’est le rhum le plus populaire en Australie, les Australiens en consomment très souvent, pour toutes les occasions ! 

Quelques généralités dans les restaurants et les bars

Dans la plupart des établissements (restaurants, cafés ou bars), vous devrez passer votre commande au comptoir et payer directement. Lors de la transaction, on vous remettra un panneau avec un numéro ou un buzzer. Dans le premier cas, cela indique que le service se fera à table. Lorsque votre commande sera prête, un serveur vous l’apportera directement et récupèrera le panneau avec le numéro. Dans le deuxième cas, quand le buzzer sonnera, cela signifiera que votre commande est prête et que vous pouvez aller la chercher vous-même.
Souvent, des carafes d’eau et des verres sont à disposition vers le comptoir.

Parfois les restaurants n’ont pas de licence d’alcool et ne peuvent pas en vendre aux clients. C’est très souvent le cas avec les restaurants asiatiques. Mais ils proposent le « BYO » (ce qui signifie Bring Your Own – pour « apportez votre propre bouteille »). Il y a souvent des frais de débouchonnage ou « corkage » (au sens figuré), c’est-à-dire que vous payez un montant fixe (de quelques dollars) pour avoir le droit de consommer votre propre bouteille au restaurant.

5/5 - (3 votes)
Je m'appelle Marion, je suis bientôt trentenaire. J'ai un parcours un peu atypique car je suis arrivée en Australie avec un projet d'expatriation en tête, dans mon secteur d’activité. J'ai donc utilisé les 6 premiers mois de mon PVT pour travailler dans la communication, et arpenter Sydney les weekend. Et puis comme la plupart d'entre vous je n'ai pas résisté à l'envie de voyager en backpack pendant deux mois, en solo. C’était magique! De retour à Sydney j'ai été sponsorisée par mon entreprise et petit à petit l'oiseau fait son nid. Je continue à découvrir ce magnifique pays pendant mes jours de repos.