Voyager en Australie – Quel visa ?

0
48

L’Australie est un pays neuf, qui a commencé a développer son tourisme il y a une dizaine d’années seulement. Il existe un grand nombre de visas disponibles pour voyager, visiter, travailler ou encore s’expatrier en Australie. 

Pour entrer sur ce territoire du bout du monde, un VISA est obligatoire. Vous ne pourrez pas entrer dans le pays sans  cette formalité. Afin de préparer son voyage en Australie, il est donc nécessaire de se renseigner sur les différents types de visas.

Les visas de tourisme 

Electronic Travel Authority (601)

L’ ETA permet de visiter / faire des affaires en Australie jusqu’à 3 mois. Il s’agit d’une autorisation électronique. Ce visa est accessible pour les nationaux d’une trentaine de pays dont la France. Cependant la demande ne peut pas être faite en ligne, elle doit se faire via un intermédiaire (agence de voyage, agent d’immigration). Il est gratuit et valable 12 mois après la date où il a été accordé. Pour faire une demande de visa ETA il est nécessaire d’être hors d’Australie. Ce visa est gratuit mais 20$ de frais de dossier sont appliqués.

eVisitor (651)

Ce visa est destiné aux ressortissants de l’UE souhaitant visiter/faire des affaires en Australie jusqu’à 3 mois à la fois. La France fait partie de la liste des pays éligibles. La demande se fait en ligne et est gratuite. Il est nécessaire de faire sa demande en dehors du pays.  Les demandes sont en général traitées rapidement. 

Visitor Visa (600)

Ce visa s’adresse aux personnes qui ne peuvent pas prétendre à l’ETA ou eVisitor. Il permet d’entrer le pays pour y faire du tourisme ou rendre visite à des amis/famille ou encore étudier jusqu’à 3 mois. Ce visa offre la possibilité de rester pour 3, 6 jusqu’à 12 mois (sous certaines conditions). Il ne permet pas de travailler. Il est cependant autorisé de faire du bénévolat type wwoofing ou Helpx.

Une fois obtenu, il vous permet de rentrer sur le territoire Australien plusieurs fois durant 1 an pour une durée de trois mois maximum. Ce visa permet également à ceux qui sont déjà en Australie de prolonger leur séjour. Vous pouvez en effet faire une demande depuis l’Australie, sans quitter le territoire. Le tarif du visa diffère selon que vous faites votre demande en dehors ou depuis l’Australie. Si vous faites votre demande en dehors du pays, il vous coûtera 140AU$. Si vous faites votre demande depuis l’Australie, le tarif est de 355AU$ (tarifs mars 2019).

NB : Ces différents visas de tourisme permettent de visiter le pays cependant ils ne donnent pas le droit de travailler contre rémunération ! Il est possible cependant d’étudier (pour 3 mois maximum) ou encore de faire du bénévolat (Wwoofing ou Helpexchange) sous certaines conditions.

Pour plus de détails  : Visa Tourisme en Australie 

Working Holiday Visa (WHV) ou Visa Vacances Travail

Ce visa est destiné aux jeunes de 18 à 35 ans (inclus) et permet de voyager et travailler en Australie pour un an (renouvelable 2 fois). Lancé en 2004, le nombre de demandes pour ce visa ne cesse d’augmenter. Le prix du visa est de $485 (tarif 2019).

Pour plus d’informations sur le WHV et pour vous aider à faire votre demande, consultez notre page Working Holiday Visa.

Visa étudiant (subclass 500)

Il est également possible de venir faire des études en Australie, ou de décider d’en faire une fois sur place pour prolonger son séjour. Un visa étudiant vous permettra de travailler (jusqu’à 40h toutes les 2 semaines) en même temps que vous étudiez. Un visa étudiant coûte 620AU$.

Pour plus d’infos, consultez : Visa étudiant pour l’Australie

Immigrer en Australie

Il existe d’autres visas permettant d’entrer et rester en Australie (TSS visa (ancien sponsorship),  skilled visa, partner visa ou investor visa…) selon votre situation. 

Si vous souhaitez plus d’informations, consultez notre page dédiée : Immigrer en Australie

Article mis à jour le 19/08/2019 – Initialement publié le 10/01/2013

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.