Travailler dans un refuge animalier en Australie

3
100
job animaux australie

Jade Marie, 24 ans est partie en Australie en Octobre 2014 avec un Working Holiday Visa. Durant ses 8 mois de voyage, elle a eu l’occasion de travailler dans un refuge animalier. Voici donc son témoignage sur le quotidien du travail dans un parc animalier en Australie.

Dans quel parc animalier as-tu travaillé ?

J’ai travaillé dans le sanctuaire animalier “fraser coast wildlife sanctuary”. Ce sanctuaire est situé à Maryborough, à une heure d’Hervey Bay dans le Queensland. En bus (type Greyhound), il faut s’arrêter à Hervey Bay et prendre un bus pour Maryborough (toutes les heures).
Site internet : frasercoastwildlifesanctuary.org.au

Pour information, nous avions 80 kangourous, des émeus, 1 dromadaire, 10 serpents, des lézards, 5 dingos, 2 gros aigles, des cerfs et biches, des tortues et pleins d’oiseaux.

job animaux australie job animaux australie job animaux australie job animaux australie

Comment as-tu trouvé ce job ?

C’est une amie que j’ai rencontré au cours de mon voyage qui m’en a parlé. Elle avait travaillé là-bas un mois. J’ai juste téléphoné au propriétaire pour demandé s’il était possible de travailler dans leur refuge. Je n’avais aucune expérience dans le domaine et les tâches sont simple à effectuer. Je pense que c’est donné à tout le monde, par contre c’est une petite structure, les places sont donc assez limitées.

Quelles étaient tes missions dans ce parc animalier ?

Je m’occupais de nettoyer les enclos, changer l’eau des abreuvoirs, préparer la nourriture pour les animaux et les nourrir. Je pouvais aussi ramasser le crottes de kangourous, nettoyer les barbecues, balayer les allées…

Mon moment préféré, c’était lorsque l’on nourrissait les kangourous à 14h ou le moment où l’on donne le biberon aux bébés kangourous. Ils sont dans des taies d’oreiller (pour qu’ils ai la sensation d’être dans la poche de la maman.)

C’est juste une aventure inoubliable, c’était magique ! Surtout que je suis comptable en France, donc c’était une vraie découverte pour moi.

Quelles étaient les conditions de travail ?

Je travaillais de 8h du matin à 16h30, mais c’était vraiment un travail tranquille ! Nous avions 4 pauses de 30 min. En échange de mon travail je bénéficiais d’un logement (gratuit). J’avais une chambre pour moi toute seule (ça change des auberges de jeunesses !). Il faut savoir que toutes les personnes travaillant là-bas sont des bénévoles (travail d’utilité publique pour bénéficier du chômage), vous ne serez donc jamais payés pour ce emploi.

Quel bilan tires-tu de cette expérience ?

Ce fût une expérience très enrichissante pour moi. Je n’avais jamais travaillé avec des animaux, et je n’ai même jamais eu d’animaux. C’était super intéressant humainement car je n’étais qu’avec des locaux. Ils sont un peu “rudes” dans leurs manières et leur language mais ils ont vraiment bon cœur. C’était dur de s’intégrer au début car je ne comprenais pas leur accent mais au bout de 2 semaines ça allait beaucoup mieux. Personnellement, le travail au sanctuaire restera toujours l’une des plus belles expériences que j’ai pu vivre en Australie, c’est vraiment génial de prendre soin des animaux, surtout lorsqu’ils sont bébés. Je recommande vivement à tous ceux qui souhaiteraient tenter l’aventure !

Pour info, j’ai un blog avec des trucs et astuces pour les voyageurs : www.jade-en-australie.fr

3 COMMENTAIRES

  1. Je pense que c’est le rêve de beaucoup de Backpackers !
    Je voulais aller dans un refuge de Tortue en Indonésie mais ça paraissait trop commercial à mon goût..

  2. bonjour je cherche un travail en australie dans votre parc zoologique envoyer des infomation sur cette endroit

  3. Votre commentaire…bonjour ge cherche une place pour travailler dans voter parc,Si vous avez une suite favorable laisse le moi a cette adresse,ou a ce numero;+243 997529809.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.