Home Conseils Voyage 10 astuces pour les filles en road trip

10 astuces pour les filles en road trip

0
10 astuces pour les filles en road trip

Ça y est, le moment tant attendu est arrivé. Une des raisons de votre envol vers l’Australie ; vivre les joies d’un road trip ! Avant le grand départ, les questions fusent et l’angoisse se fait ressentir. Ne vous inquiétez pas, on passe toutes par là. Nous avons besoin d’un minimum de commodités et d’être préparée mentalement avant de prendre la route ! Mais détrompez-vous, vous avez les mêmes besoins que ces messieurs. Pour vous rassurer un peu, nous vous avons concocté une petite liste d’astuces. Elle vous aidera à pratiquer votre glamping en toute tranquillité, ou bien de le quitter progressivement. Allez, sans plus attendre, nous vous dévoilons toutes les petites astuces qui vous seront bien utiles lors de votre road trip en Australie ! 

Ton fer à lisser tu quitteras ! 

Ce sera une étape sûrement difficile pour certaines d’entre vous, mais la réalité est là. Vous trouverez très peu d’endroits dotés d’une prise électrique. Auquel cas, cela signifie payer tous les jours le prix d’un camping pour un fer à lisser. Nous savons tous, qu’en tant que backpackers, faire des économies est important. Alors, laissez vos cheveux au naturel. Ils vous remercieront, tout comme vos compagnons de voyage. 

Vous pouvez entretenir simplement chaque matin vos cheveux ondulés, ou bouclés. Utilisez un vaporisateur rempli d’eau, pour seulement 4$ à Kmart (célèbre enseigne de tous produits confondus à moindre prix). Mouillez vos boucles/ondulations et appliquez ensuite une noisette de gel d’Aloe Vera. Enfin, formez vos boucles avec vos mains. Voilà, vos boucles seront ravivées jusqu’au prochain shampoing. Pour les cheveux raides au naturel, un coup de brosse et une tresse avant le coucher, et le tour est joué !

Tes toilettes portables tu auras !

Voici la réponse à la fameuse question ; comment faire ses besoins dans le bush ? Vous, qui avez la vessie timide, besoin d’un minimum d’hygiène, d’intimité et de confort ? Fabriquez vos propres toilettes portables ! Elles vous suivront partout et seront toujours disponibles à tout moment ! L’idée est simple, celle de reprendre le principe des toilettes sèches, très communes en Australie. Vous achetez un seau de hauteur convenable pour vous asseoir, sans être trop avachis. Il vous faudra aussi une lunette adaptée au diamètre du seau, une perceuse et des boulons. Vous trouverez votre bonheur chez Bunnings (magasin de bricolage bien connu en Australie). Placez un sac poubelle, un peu de sable (à dégoter sur votre lieu de camping) et le tour est joué ! Vos toilettes sont confortables, propres et vous permettent de faire vos besoins avec une vue imprenable. Libre à vous de trouver un endroit dans le bush, ou bien de vous poser dans votre van avec vos toilettes portables. Le must, achetez du papier toilette biodégradable. Vous en trouverez à Coles ou Woolworths (les deux supermarchés australiens les plus populaires). 

Si vous ne souhaitez pas investir dans des toilettes portables, l’Australie n’est tout de même pas complètement dépourvue du minimum sanitaire. Des toilettes sont facilement accessibles à la prochaine aire d’autoroute, station essence, ou village. Mais en cas de pénurie, aux grands remèdes, les grands moyens. La seconde option, la plus utilisée en camping sauvage, est celle de la pelle. Et oui, désencombrez-vous et libérez-vous des contraintes. Juste un peu de temps suffit pour vous trouver un endroit cozy où faire vos besoins. Utilisez votre pelle et vivez l’expérience camping pleinement. Je vous l’accorde, même en tant qu’aventurière avertie, ce n’est pas l’option la plus confortable. 

Ton apple vinegar cider tu boiras !

Voilà un sujet phare pour vous mesdames, la constipation. Ce n’est pas simple de trouver son équilibre en voyage, lorsque l’on change sans arrêt d’endroit. Le vinaigre de cidre de pomme détient de nombreux bienfaits. Il a comme première propriété de faciliter le transit. Il favorise le développement et le renouvellement de la flore intestinale. Buvez-en chaque soir au coucher. Mélangez deux cuillères à café de vinaigre de cidre avec un peu d’eau chaude et une noisette de miel. Le vinaigre de cidre permet également de lutter contre la mauvaise haleine. Antibactérien puissant, il favorise aussi la digestion en régulant l’acidité de l’estomac. Il lutte contre l’acné, soulage les piqûres de moustiques, apaise les coups de soleil, tonifie la peau et donne de l’éclat à vos cheveux.

Pas mal non ? Il est à utiliser dilué et avec modération. Son acidité naturelle peut provoquer des ulcères gastriques, s’il est consommé en trop grande quantité. Choisissez-le bio, aux composants naturels, dans les supermarchés, ou pharmacies populaires (Chemist Warehouse).

Ton cycle menstruel tu maîtriseras ! 

Le cycle menstruel est aussi un sujet important. Comment se sentir à l’aise en toutes circonstances et de manière aseptique ? Plusieurs options s’offrent à vous. La plus connue est l’utilisation de serviettes hygiéniques, ou de tampons. Munissez-vous de lingettes intimes, d’un gel hydro alcoolique et d’une poubelle dédiée.

Il existe aussi la cup menstruelle. Le petit hic est qu’elle nécessite d’être rincée après chaque utilisation. Vous aurez donc besoin d’un accès à de l’eau lors de cette période.

Votre troisième option est celle des culottes de règles. À enfiler à la place de votre sous-vêtement habituel, la culotte de règles est plus épaisse et permet une absorption optimale. Il est conseillé de changer votre culotte menstruelle toutes les 8 heures maximum. Elles sont à choisir en fonction de votre flux. Optez pour un set de différentes épaisseurs. Rincez-les à l’eau claire et à la main, en premier lieu, puis avec vos vêtements lorsque vous aurez accès à une machine à laver.

Une pilule contraceptive peut également stopper vos règles. Parlez-en à votre gynécologue et réfléchissez à ce qu’il y a de mieux pour vous.

Une douche tous les jours tu prendras ! 

Lors de vos roadtrips, les applications mobiles Campermate (gratuit) et Wikicamps (7.99$) sont vos alliées. Elles donnent un large choix d’options confort. Cela vous permet notamment de savoir où trouver des douches de proximité. Grâce à ces applications, cherchez bien et dégotez des cabines de douche chaude individuelles gratuitement. Elles sont autrement souvent froides, en bord de mer. C’est donc ici que nous intervenons. 

Les lingettes nettoyantes sont un « must have » pour une « douche » rapide sans accès à l’eau. Allez faire un tour sur notre article Ma trousse de toilette éco-responsable en road trip pour choisir les alternatives respectueuses de l’environnement. Dans le cas où votre jerrican d’eau est toujours plein, munissez-vous d’une bassine. Utilisez-là pour vous laver les aisselles, les mains, le visage, les pieds et les parties intimes en priorité. Le tout à l’ancienne, comme nos chères grands-mères. Cette bassine vous sera également utile pour votre vaisselle ou encore laver votre linge.

Enfin, vous pouvez créer votre propre douche. Cela est possible avec un pulvérisateur à pression de 10 litres, originellement utilisé pour les insecticides. La pression est suffisante pour l’usage d’un pommeau de douche. Il permet de peu consommer d’eau, et ainsi d’économiser. Vous avez aussi l’option de fabriquer une douche solaire maison. Vous pourrez fixer un tube en pvc que vous remplissez d’eau sur le toit de votre véhicule. Il est chauffé naturellement par le soleil en journée et vous offre une douche chaude en soirée, lorsque les températures se rafraichissent. Autre option pratico-pratique, une douche de 20 litres, à dénicher à Kmart pour 9$50. Il s’agit littéralement d’une poche d’eau à suspendre à une branche par exemple. Sa solidité est néanmoins discutable. N’hésitez pas à utiliser des savons solides, des produits écologiques et économiques. 

Le nécessaire seulement tu prendras ! 

Vous êtes en voyage ; donc, ne vous encombrez pas et limitez-vous aux indispensables. C’est difficile pour une fille lors des préparatifs en road trip, nous le savons mais c’est la réalité des choses. Les produits que vous n’emmènerez pas sont autant de place et de poids gagnés dans votre sac ou votre valise. Une astuce régulière d’un bon voyageur qui se respecte ; étalez vos affaires, à potentiellement emmener, sur votre lit et n’en choisissez que la moitié. Oubliez le « parce qu’on ne sait jamais ». La vie de road trip, n’est pas la plus matérielle et dépensière. Vous aurez l’occasion de tout acheter dans la ville de départ à moindre coût. N’emmenez que très peu de vêtements de valeur. Entre la terre rouge et les machines à laver de mauvaise qualité, vos précieux habits vont en prendre un coup.

Pour un road trip, il est indispensable d’avoir avec soi une bonne paire de basket multi usages. À utiliser pour les balades dans le bush, la terre rouge, les fermes et vos différents jobs. Emmenez aussi avec vous des vêtements de couleur foncée. Evitez le blanc, très difficile à entretenir. Surtout lors de votre road trip sur la côte ouest, où la terre rouge y est indélébile.

Ayez toujours un bon pull chaud à portée de main. Les soirées sont fraîches dans le bush, ou en bord de mer. Un bon jogging passe toujours partout. Un maillot de bain qui tient la route et qui ne perd pas de son élasticité au bout de deux mois, fait partie des indispensables. Tout comme une bonne paire de tongs. Elles seront votre allié toute l’année, surtout lors des douches publiques. Ayez aussi dans votre garde-robe, des vêtements faciles à porter. Comme plusieurs petites robes d’été légères et efficaces. Enfin, une paire de lunette de soleil avec une bonne protection UV. 

De l’huile de coco tu utiliseras ! 

L’indispensable ! A elle seule, elle vous permettra de prendre soin de vos cheveux et de votre peau. L’acide laurique de l’huile de coco a pour avantage de s’allier avec les protéines des cheveux. Ils seront plus brillants et vigoureux. Attention à ne pas en appliquer sur vos racines. Elle étouffera vos racines et les graissera très rapidement. Par ses propriétés nourrissantes, l’huile de coco aide les peaux déshydratées, assoupli la peau, apaise les rougeurs, est cicatrisante et soulage des coups de soleil. Elle permet aussi de traiter les vergetures. Attention à ne pas l’appliquer en crème de jour, démaquillant, ou de manière régulière sur votre peau. L’huile de coco a pour particularité d’obstruer les pores de la peau en raison de ses épaisses molécules. Elle vous créera des comédons. Privilégiez les zones de peau très sèches (coudes, genoux, talons, cicatrices, etc.).

L’huile de coco est aussi une excellente huile à cuisiner et tolère les plus chaudes températures sans détruire ses propriétés nutritionnelles. Privilégiez de l’huile de coco extraite à froid et biologique. Elle est peu chère en Australie et vous trouverez souvent des promos à Coles, Woolworths, ou Aldi. L’huile est conservée dans un pot en verre, avantageux pour la planète ! 

Ta beauté, ton sex appeal tu garderas !  

La vie de voyageuse rime avec naturel. Votre santé physique et mentale vous en remerciera. Libérez-vous de votre maquillage et du jugement. En Australie, personne ne prête attention aux détails. Libre à vous de vous pimper de temps en temps si le cœur vous en dit. Suivez votre instinct (et nos conseils) ! De nombreuses petites astuces sont déjà à votre disposition. L’huile de coco et le vinaigre de cidre sont maintenant devenus nos alliés beauté. En plus d’être économique et peu encombrant, ils sont efficaces. Que demander de plus ?

Faites-vous aussi une petite trousse à maquillage en prenant juste les indispensables make up. Optez pour un petit miroir pour vous chouchouter en roulant. Oubliez les rouges à lèvres, ils fondent avec la chaleur australienne. Munissez-vous plutôt d’un rouge type lipsticks en gel. Pour finir, un joli vernis à ongles fera l’affaire. Appliquez-le sur la route, ça vous occupera. Préférez les vernis longue durée et résistant (autant payer son vernis un peu plus cher pour ne pas le refaire tous les 2 jours !)

Ta vie d’instagrameuse tu oublieras ! 

Le grand problème de l’Australie, la qualité du réseau ! C’est un immense pays civilisé, mais où règne des problèmes de connexions. Comment couvrir un continent si étendu, avec un faible nombre d’habitants par mètre carré ? Ce n’est pour l’instant pas économiquement et écologiquement viable en Australie. Jeune continent, l’Australie n’a pas encore vécu l’énorme chute des prix des forfaits téléphoniques, comme nous l’avons connu dans le reste du monde avec Free par exemple.

Pour les grandes amatrices des réseaux sociaux, préparez-vous. Oubliez votre téléphone pendant deux ou trois jours lors de vos road trips, surtout sur la côte Ouest. Telstra est sans doute le meilleur réseau, mais le plus cher. Vous pouvez néanmoins accéder au Wifi gratuit dans certaines villes. Vous le trouverez via les bonnes vieilles cabines téléphoniques disposant de bornes Wifi. Trouvez aussi du free Wifi dans les offices de tourisme, les librairies, ou encore en centre-ville, chez McDonalds. Ou déconnectez-vous, ça vous fera le plus grand bien !  

La guerre aux poils tu ne feras pas !

N’embarquez pas avec vous votre épilateur électrique. Ce serait de la place perdue ! Si vous n’êtes pas munie d’un van, ou d’un 4×4 avec une seconde batterie, il vous sera compliqué de brancher vos appareils. Le plus simple est d’utiliser le bon vieux rasoir. Simple, économique, peu encombrant, toujours à portée de main

5/5 - (6 votes)
A 27 ans, jeune infirmière passionnée par mon travail en réanimation, je décide avec mon chéri de tout quitter pour aller découvrir ce que la vie avait à m’apprendre. De nature souriante, j’aime croquer la vie à pleine dent et m’en mettre plein les yeux ! En road trip c’est moi qui suis adepte du toilette portable ! Future écolo yogiste en devenir c’est avec joie que je vous partagerez mon aventure en Australie. A moi la Côte Est après avoir découvert la merveilleuse Côte Ouest. Objectif : découvrir presque toute l’Australie en un an !