Les araignées en Australie

0
612

Les araignées en Australie, sont la causes de nombreuses phobies, d’une multitude de croyances et effectivement responsables d’envenimations mortelles par le passé. Cependant aucune mortalité dû directement à une de leur morsure n’a pourtant été enregistrée dans le pays depuis 1979. Une seule mort suspecte à la suite d’une morsure de Redback remonte à 2016 mais les circonstances semblent assez floues quant au traitement qui a suivi.

Il existe un grand nombre de types d’araignées dans la faune australienne, allant des petits spécimens très colorés et inoffensifs comme les araignées paons (genus Maratus) aux gigantesques mais relativement calmes Huntsman (famille Sparassidae) et Golden silk orb-weaver (genus Nephila).

Sur environ 10 000 espèces présentes en Australie (2700 environ officiellement décrites) seules quelques familles de ces araignées sont potentiellement dangereuses pour l’homme. L’immense majorité de ces espèces sont inoffensives. Les deux groupes les plus problématiques sont ceux qu’on appelle communément les Funnel web spiders (qui regroupent 3 genres d’araignées) et les Redback spiders. Viennent ensuite les Mouse spiders qui peuvent causer elles aussi de sérieuses envenimations même si aucune n’a jamais été létale ! Il faut savoir que beaucoup de morsures sont dites «sèches», sans injections de venins («dry bite» ou «blank bite» en anglais).

Où trouver des araignées en Australie ?

Au vue de la diversité des arachnides dans le pays, on peut trouver des araignées partout en Australie ! Certaines familles sont cependant plus localisées que d’autres. Suivant leur mode de vie il y a très peu de chance de les croiser.

Les funnel web spiders préfèrent les climats tempérés et humides. Elles vivent la plupart du temps dans des terriers qu’elles ne quittent pas saufs exceptions. En Australie, elles ne se rencontrent que sur la partie sud-est du pays, du South Australia au Queensland en passant par le Victoria, le New South Wales et la Tasmanie. Elles sont absentes des zones sèches et trop arides de ses états. En revanche on trouve des huntsman et des wolf-spiders dans tout le pays. Elles aiment bien vagabonder la nuit, le moment où il est probable de les croiser. Les Redbacks s’adaptent à bien des climats. Elles ne quittent jamais leur toile mais elles ne les tissent que dans des zones généralement sèches et à l’abris de la lumière du jour.

Funnel Web spider

Les funnel web spiders sont toutes natives d’Australie, elles appartiennent à la famille des Atracidae qui comporte 3 genres. Les 2 plus connues et les plus dangereuses appartiennent au genre Hadronyche (31 espèces) et Atrax (3 espèces). Ces 2 genres se composent d’araignées parmi les plus dangereuses pour l’homme. Par un curieux hasard de l’évolution, leur venin est particulièrement actif sur les primates. Hors en Australie, le seul primate présent c’est l’homme et jusqu’à preuve du contraire elles ne s’en nourrissent pas ! Fait intéressant, elles sont presque inoffensives sur les mammifères comme les chiens ou les chats.

La plus dangereuse de ces espèces est l’Atrax robustus, connue sous le nom de Sydney funnel web spider. Cette espèce vit plus ou moins dans un rayon de 100 km autour de Sydney. Le venin du mâle est environ 5 fois plus toxique que celui de la femelle et durant le printemps et l’été, les mâles quittent leurs abris à la recherche de femelle pendant la nuit. C’est pourquoi beaucoup d’habitants des banlieues de Sydney les retrouve autour de/dans leur maison à cette période. Ils sont même capable de survivre de nombreuses heures dans l’eau lorsqu’ils tombent par inadvertance dans une piscine par exemple ! 13 morts sont imputées dans l’histoire à l’Atrax robustus avant l’invention de l’anti-venin en 1980. 30 à 40 morsures sont enregistrées chaque années pour les funnel web spiders et pourtant seulement 100 injections d’anti-venin ont été réellement nécessaires depuis sa création.

Ces araignées préfèrent les endroits humides et moites comme les forêts.

Elles vivent dans des sortes de terrier qui diffèrent suivant les espèces. Le terrier peut être sur un arbre en décomposition tout comme sur le bord d’un rocher à même le sol. Il forme une sorte d’entonnoir de soie généralement entouré de stries qui servent « d’alarmes » lorsqu’une proie les fait vibrer. A noter que d’autre types d’araignées comme les Trapdoor spiders utilisent elles aussi des terriers en entonnoir.

 Particularités

Ce sont des araignées de forme « mygalomorphe » généralement noires ou brunes foncées très luisantes. Les femelles sont plus grandes que les mâles. Suivant les espèces elles peuvent atteindre entre 7 et 8 cm de longueur.

Une des particularités des funnel web spiders est leur réaction agressive lorsqu’elles se sentent menacées. Elles n’hésitent pas à adopter une posture où elles lèvent leur 2 paires de pattes avant en exhibant leurs crochets (chélicères) tout en laissant s’échapper des gouttes de venins!

RedBack

La Redback (Latrodectus hasselti) est tout un symbole en Australie ! On dénombre environ 2000 morsures chaque année. Même si elle possède un venin très puissant avec tout un tas de symptômes indésirables et douloureux il n’y a pas eu mortalités directes et avérées enregistrées suite à une morsure depuis très longtemps. Un anti-venin existe depuis 1956. A noter que seule les femelles font parler d’elles. Les mâles sont bien plus petits et même s’ils possèdent du venin ils sont considérés comme inoffensifs.

Les Redback appartiennent au genre Latrodectus qui regroupe une multitude d’espèces à travers le monde, elle et la veuve noire américaine, la black-widow (Latrodectus mactans), sont les plus connues ! Il existe même une espèce présente en Europe, la veuve noire méditerranéenne ou la Malmignatte (Latrodectus tredecimguttatus) comme on la surnomme en France.

Habitats

Elle peut se rencontrer sur la majorité du territoire Australien. Elle tisse sa toile dans des lieux cachés et protégés. C’est pourquoi elles sont si communes autour des habitations voir dans les habitations. Elles affectionnent particulièrement les recoins sombres des garages, des greniers ou à l’extérieur des maisons. Ces araignées sont nocturnes. Elles restent abritées au fond de leur nid le jour et reste sur leur toile en attendant patiemment l’arrivée d’une proie la nuit.

Particularités

Les femelles sont de petites araignées noires ou brune foncées avec une ligne rouge orangée très distinctive sur le dos de l’abdomen. Elles possèdent aussi une marque rouge orangée en forme de sablier sur la partie ventrale de l’abdomen. Elles ont une envergure équivalente à une pièce de 2 euros (pattes comprises). Les jeunes femelles ne sont pas noires mais marrons. En plus de la ligne rouge elle peuvent présenter des lignes blanches sur l’abdomen, en grandissant la couleur vire au noire et les lignes blanches disparaissent.  

Huntsman

Les huntsman spiders, sont des espèces d’araignées appartenant à la famille des Sparassidae.  Elles sont le cauchemar de tous les arachnophobes en Australie. Elles peuvent devenir extrêmement grandes suivant les espèces et possèdent de très longues pattes ! Leur venin n’est pas dangereux pour l’homme mais du fait de leur taille, la morsure peut-être très douloureuse. Capables de se glisser dans les moindres recoins elles ont déjà été la cause d’accident de voiture après avoir surpris les conducteurs en se cachant derrière le pare-soleil ou en courant sur le tableau de bord ! Ces araignées ne sont absolument pas agressives et elles ne mordront que pour se défendre d’une agression.

Habitats

On trouve les huntsman dans toute l’Australie.

Nocturnes, elles passent la journée cachées dans des crevasses, derrière l’écorce des arbres ou dans les recoins des maisons qu’elles affectionnent particulièrement pour certaines espèces. La nuit elles sortent de leur abris pour se mettre à chasser.

Particularités

La longueur des pattes de ces araignées est disproportionnée par rapport à leur corps. Suivant les espèces, elles peuvent être marrons, grises, voir vertes !

Les plus grands spécimens se rencontre sur la côte Est, et certains peuvent atteindre une vingtaine de centimètres d’une patte à l’autre ! 

Même si leur venin n’est pas considérée comme dangereux il arrive que des personnes contractent une infection à la suite d’une morsure à cause des bactéries présentes sur les crochets de l’araignées.

White tailed spider & Daddy-long-legs

En Australie, les white-tailed spiders (Lampona cylindrata et Lampona murina) sont considérées comme dangereuses. On a longtemps pensé que leur venin pouvait induire des infections de la peau voir des nécroses ! En revanche de plus en plus d’études tendent à prouver qu’il n’y aurait aucun lien direct entre le venin de ses araignées et les éventuelles réactions survenues à la suite de morsures. Même si elles peuvent être impressionnantes, elles sont en réalité extrêmement rares. Pour autant elles sont toujours dans la croyance populaire considérées comme dangereuses. 

Et voici la plus grande légende urbaine sur les araignées en Australie, la prétendue dangerosité des araignées « Daddy-long-legs »  (Pholcus phalangioides) qui serait la plus venimeuse de toutes les araignées, tout simplement parce qu’elle se nourrit de Redback ! Ce sont ces fameuses araignées très maigres qu’on croise dans les coins des maisons partout dans le monde (pour peu qu’on ne fasse pas régulièrement le ménage). Au passage elles sont vos plus grandes alliées contre les moustiques !

Autres araignées

La diversité des araignées en Australie est telle qu’il est impossible de toutes les présenter dans un seul article. Il est évident qu’en voyageant dans le pays vous serez amenés à en croiser. Les plus communes seront certainement les wolf spiders qui sont plus petites mais similaires aux huntsman, et les impressionnantes néphiles (golden silk orb-weavers) qui restent constamment au centre de leur très grandes toiles de soie dorées. Il existe aussi des espèces époustouflantes comme les minuscules et colorées araignées paons et leur danse de séduction :

Le risque 0 n’existant pas, gardez en tête que les redbacks aussi peuvent être très communes par endroit. Pas de panique cependant les morsures restent rares. Mais si d’aventure vous vous faites mordre par l’une d’elles et que vous pensez être victime d’une envenimation, allez consulter vous serez très bien pris en charge. Mais comme beaucoup de frais médicaux en Australie, ce genre de traitement peut revenir très cher pour une simple morsure. Pour tout un tas d’autres raisons il est préférable d’avoir une assurance voyage qui vous évitera de vous ruinez…

Sources

Julien - Expert Faune
Après un premier working holiday visa il y a quelques années durant lequel j’ai essentiellement travaillé en ferme, me voila de retour en Australie pour parcourir le pays en long et en large. Passionné par la photographie et la nature en général, l’Australie et sa faune ont toujours été pour moi un rêve d’enfant.