Qu’on se le dise, beaucoup redoutent le retour en France après un PVT / WHV. Pourtant, il peut tout aussi bien être le début d’une nouvelle aventure. En effet, vivre son retour dans la joie, le dynamisme et la volonté de se surpasser, c’est possible. Dans cet article, on vous donne 10 astuces pour vous aider à maintenir le cap. Le blues du backpacker dure le temps de ces quelques lignes, puis l’aventure commence. A la question « Pas trop dur le retour ? », vous aurez bientôt la meilleure des réponses : « I’m on fire, mate! ».

#1 Choisir sa période pour rentrer

Afin de vivre ce changement en douceur, nous vous conseillons de privilégier les mois de décembre ou avril.

Rentrer en hiver peut sembler être une drôle d’idée. Pourtant, les fêtes de fin d’année ont la particularité d’illuminer ces instants. Un retour choyé auprès de sa famille et ses amis, de grandes attablées comme des plus petites et puis tout l’engouement du monde pour célébrer. Le temps défilera en un éclair, dans la joie et l’abondance.

A contrario, avril est le mois qui marque le début du printemps. Autrement dit, c’est le moment des barbecues ! Les jours se rallongent et les températures augmentent en Europe. Il fait bon vivre. Le moment parfait pour rejoindre vos proches en terrasse, le temps d’un verre sous le soleil. Et pourquoi ne pas parler de vos prochaines vacances d’été ?

Boire un verre en terrasse en France - Réussir son retour en France après un PVT

#2 Être bien entouré(e)

Un des éléments les plus importants pour réussir son retour : savoir bien s’entourer. Il est bon de demander à vivre le temps de quelques semaines ou mois chez vos proches. Eux-mêmes se feront certainement un plaisir de vous accueillir. Le but étant de se sentir soutenu.e moralement dans cette étape intermédiaire typique du backpacker.

Au menu : du rire, des sorties, de la légèreté. Bref, éclatez-vous !

#3 Célébrer son retour

L’Australie c’est bien. Mais en France aussi, on aime faire la fête ! Que cela s’apparente à un petit comité d’amis ou à une cérémonie des Césars, votre retour est à célébrer. C’est l’occasion idéale pour rassembler votre fine équipe et leur raconter vos aventures. Un point qui trace le début positif de votre nouvelle vie.

En outre, si Hemingway peignait la capitale comme « Paris est une fête », nous écrirons plus humblement que « la vie est une fête ».

Être entouré.e - Réussir son retour en France après un PVT

#4 Rechercher un emploi un mois auparavant

Cette étape se réalise en amont. En effet, l’anticipation de votre retour en France vous permettra d’adhérer plus facilement à ce changement. C’est pourquoi, la recherche d’un emploi dans l’hexagone depuis l’Australie est un bon exercice. Et même si vos recherches s’arrêtent à dresser une listes de quelques entreprises, c’est déjà un bon début !

Pour les plus chanceux qui décrocheraient un entretien, nous vous invitons à vous laisser au moins deux jours de pause après votre arrivée. Cela vous permettra de vous reposer du décalage horaire et de vous préparer à l’entretien.

Rechercher un emploi - Réussir son retour en France après un PVT

#5 Noter ses projets

Rien de tel que les voyages pour booster sa créativité et prendre le temps de la réflexion. De nombreux projets fleurissent et certains deviennent même de nouveaux objectifs à atteindre. Cette belle énergie est à transporter partout avec vous et ce, même à l’autre bout du monde. Alors pourquoi ne pas les écrire ? Le fait de retranscrire vos projets sous forme de notes vous permettra de les suivre, telle une ligne rouge. Arrivé.e en France, il ne vous reste plus qu’à les réaliser ! De quoi donner du sens à votre voyage.

#6 Garder en tête ses expériences et savoir avancer

Qu’on le veuille ou non, un tel voyage nous amène à changer. Il est précieux de se souvenir des bons moments, mais il est tout aussi essentiel d’avancer. Alors comment faire quand autant de questions émergent dans nos pensées ? Quelle vie entreprendre ? Comment être certaine.e de ce qu’on veut ? Pour ne pas se laisser déborder et garder le contrôle de nos émotions, il est bon d’écrire toutes ces questions et de prendre le temps d’y réfléchir. Voici une checklist qui pourrait vous être agréablement utile :

  • Qu’ai-je appris en Australie ? Quelles leçons puis-je tirer de mon aventure ?
  • Qu’ai-je découvert sur moi ?
  • Qu’est-ce que je souhaite garder de ma vie d’avant ? Et qu’est-ce que je veux changer ?
  • Aujourd’hui, qu’aimerais-je réaliser ? Quels sont mes projets ?
  • Comment les mettre en œuvre ?
  • Qu’est-ce qui me rend heureux.se ?

Dès lors que vous aurez précisé vos objectifs de vie, vous pourrez mettre au point un plan d’action pour les atteindre. Pour déterminer si l’action que vous vous apprêtez à prendre est juste, demandez-vous : « Est-ce que ce choix me rapproche ou m’éloigne de mes objectifs ? ». Une démarche simple et utile qui peut vous mener loin !

Faire le point - Prendre des notes - Réussir son retour en France après un PVT

#7 Courir s’abonner à une salle de sport

Pour garder le moral, rien de tel que le sport ! Alors, courrez vous abonner à une salle ou à un sport collectif. C’est l’idéal pour stimuler toute cette happiness energy en vous et apprécier votre corps. Peu importe les calories, peu importe qu’on ressemble ou non à un.e athlète, le but est de transpirer. Oui, transpirer pour se sentir complètement vivant et en forme.

En Australie, votre poids a probablement évolué, dans un sens ou dans l’autre. C’est maintenant l’occasion de muscler tout ça, en même temps que votre joie de vivre. Au risque de se sociabiliser et de faire de nouvelles rencontres. Un, deux, trois … Partez !

Salle de sport - Réussir son retour en France après un PVT

#8 Gérer ses RDV médicaux et son administratif

Ce qui est formidable en France, c’est notre système de couverture sociale. Profitons-en ! Dès votre retour, vérifiez si tous vos papiers sont en ordre. Pensez notamment à vérifier vos droits auprès de votre mutuelle ou de Pôle Emploi (en cas de reprise de droits) par exemple.

Une petite visite chez le médecin pour un bilan post-Australie (bilan sanguin, MST, etc.) est également une bonne idée. Le but est de vous rassurer et de préserver votre santé.

#9 Commencer une série en anglais

Avant que vos oreilles ne s’habituent à nouveau au français, saisissez l’opportunité de continuer à améliorer votre anglais. Installez-vous devant une série comme vous en avez peut-être l’habitude, mais cette fois-ci en VO sous-titrée anglais ! L’accent de l’outback et les “mates” à tout va ne vous font plus peur. Alors, rien de plus facile que d’entendre des anglosaxons parler. Par exemple, n’hésitez pas à écouter des One-Man-Shows sur Netflix.

Série en anglais sous-titrée sur Netflix - Réussir son retour en France après un PVT

Vous pouvez aussi jouer à des jeux en ligne ou tout simplement appeler vos amis à l’étranger 😉

#10 Garder contact

Avoir passé quelques mois ou années en Australie vous a forcément amené.e à faire de nombreuses rencontres. Et certaines auront été plus importantes que d’autres. Dans ce cas, gardez contact. Qui sait, ces personnes reviendront peut-être bientôt dans leur pays natal ? De quoi se réjouir et organiser une sortie outre-mer suite à votre retour en France.

Une belle perspective de weekend qui vous fera sortir de votre zone de confort, bien entouré.e, en France ou à l’étranger. Si la vie continue, la fête et les rencontres aussi !

Marion Porée
Moi c'est Marion et je rêve de faire le tour du monde. En France, je suis ingénieure en Génie Civil. Suite à l’obtention de mon diplôme, j’ai décidé de visiter l’ensemble de l’Australie pendant un an. Mon endroit favori : la Tasmanie pour ses paysages à en couper le souffle et sa gastronomie raffinée. Mon but premier est de voyager seule afin de vivre chaque moment intensément. Hâte de vous croiser sur la route !