Vous avez décidé de partir en PVT en Nouvelle-Zélande (Permis Vacances Travail) ? Félicitations ! C’est une expérience qui va changer à jamais votre vie. Pour partir l’esprit tranquille, nous vous proposons de voir ensemble, étape par étape, comment préparer au mieux votre séjour au pays des kiwis. Vous trouverez une fiche synthétique en bas de l’article. 

Passeport

Vous devez posséder un passeport pour voyager en Nouvelle-Zélande. Si vous en avez déjà un, faites bien attention à sa date d’expiration.
Si vous n’en possédez pas, vous devez en faire la demande auprès d’une mairie équipée pour les demandes de passeports biométriques. Le passeport coûte 86€ et est valable 10 ans.

Permis de conduire international

Votre permis de conduire français ne suffit pas pour conduire en Nouvelle-Zélande : vous devez être en possession d’un permis de conduire international. Vous pouvez faire la demande en ligne sur le site de l’ANTS

Un conseil : faites cette demande suffisamment à l’avance, car les délais d’obtention peuvent être très long d’une région à une autre (plusieurs mois).

N’oubliez pas qu’en Nouvelle-Zélande vous devrez avoir les deux permis sur vous : le permis de conduire français et le permis international.

conduite permis international nouvelle zelande mt cook

Visa

Le visa que vous devez demander pour votre PVT est le Working Holiday Visa. Comme son nom l’indique, ce visa permet de voyager, mais aussi de travailler. Vous devez avoir entre 18 et 30 ans au moment de la demande(possible jusqu’à la veille de vos 31 ans) et avoir au moins 4200$ néo-zélandais d’économies, soit environ 2500€. La demande de visa se fait en ligne, sur le site de l’immigration néo-zélandaise.

Il vous faudra ouvrir un compte sur ce site, payer les frais de visa (280$ néo-zélandais) et soumettre votre demande. Une fois votre demande validée, vous aurez 12 mois pour vous rendre en Nouvelle-Zélande. Le visa est valable 12 mois et vous permet d’entrer et de sortir autant de fois que vous le souhaitez durant cette période. 

Billet d’avion

Une fois en possession de votre passeport et de votre visa, vous pouvez acheter votre billet d’avion.

Selon vos plans, vous pouvez opter pour un billet en aller simple ou un billet aller-retour. Sachez qu’un billet simple, bien qu’un peu plus cher, vous offrira une plus grande flexibilité si vous souhaitez poursuivre votre voyage. Si vous choisissez cette option, gardez en tête, que vous devez garder de l’argent de côté pour le billet retour. 

Pour faire des économies sur l’achat du billet, évitez de partir en haute saison, entre décembre et février. Vous pouvez comparer les prix des billets sur des sites des comparateurs de vols tel que Skyscanner.

preparer pvt nouvelle zelande billet d'avion wellington

Travail

Vous avez pris la décision de partir… il va falloir l’annoncer à votre employeur. Que vous ayez un CDD ou un CDI, vous avez un préavis de départ à respecter. Vous pouvez négocier une rupture conventionnelle, un congé sans solde, ou bien démissionner. 

En cas de rupture conventionnelle, fin de contrat, ou si vous êtes demandeur d’emploi indemnisé, vous conserverez vos droits au chômage lors de votre retour en France. Pour cela, il faut signaler votre départ à Pôle Emploi et geler vos droits.

Logement et voiture

Si vous louez un logement, pensez à déposer votre préavis de départ. En général le préavis est d’une durée de 3 mois. Dans certains cas il peut être réduit à 1 mois. Lors du déménagement, il faudra résilier vos différents contrats : électricité, gaz, téléphone, internet, assurance habitation, abonnement à des magazines, etc...

Selon votre situation personnelle et professionnelle, n’oubliez pas de faire votre changement d’adresse auprès des organismes suivants : impôts, banque, assurance auto, assurance maladie, Pôle Emploi, CAF… Vous pouvez choisir, par exemple, l’adresse d’un membre de votre famille.

Vous pouvez également décider de vendre votre voiture avant le grand départ, ce qui vous permettra d’avoir de plus grandes économies pour partir. 

Réservation des premières nuits

La plupart des PVTistes choisissent de réserver plusieurs nuits à leur arrivée en auberge de jeunesse. En effet, il vous faudra quelques jours pour vous remettre du décalage horaire, ouvrir un compte bancaire, trouver votre voiture ou van… À savoir que certaines auberges proposent les nuits gratuites en échange de quelques heures de ménage par jour.

Vous pouvez aussi réserver un hôtel, une chambre dans un Airbnb (vous pouvez y trouver des tarifs très avantageux), faire du Couchsurfing chez l’habitant ou du volontariat en Wwoofing ou HelpX (plus de détails ci-dessous).

logement premières nuits auberge de jeunesse

Compte bancaire

Ceci n’est pas obligatoire, mais vous pouvez ouvrir un compte bancaire en ligne, sur des sites tel que Fortuneo ou Boursorama, pour faire quelques économies. En effet, ces comptes sont gratuits et les frais de retrait sont moindre à l’étranger (1,94% du montant). Même si vous comptez ouvrir un compte bancaire en Nouvelle-Zélande, vous pourrez utiliser ce compte à votre arrivée et lors des voyages que vous pourrez faire dans d’autres pays, pendant ou après votre PVT (Australie, Indonésie…)

Santé

Nous vous conseillons de faire un bilan complet de votre santé avant de partir en Nouvelle-Zélande. En effet, votre assurance voyage ne couvrira pas toutes les dépenses médicales lors de votre PVT (notamment les maladies déjà existantes avant le départ). Selon vos besoins, prenez rendez-vous chez votre médecin généraliste, ophtalmologiste, dentiste, gynécologue… Les professionnels de santé vous délivrerons les ordonnances dont vous avez besoin pour la durée de votre séjour (médicaments, lunettes de vue, moyen de contraception, etc.) 

Si vous avez un traitement quotidien, sachez que les pharmacies délivrent des médicaments pour une durée maximale de 6 mois, et ceci, seulement après avoir reçu un courrier de l’assurance maladie. Vous devrez adresser une lettre à votre organisme d’assurance maladie avec une copie de vos ordonnances pour avoir cet accord.

pvt santé nouvelle zelande

Assurance voyage 

Il est indispensable de partir avec une assurance PVT qui vous couvrira pour toute la durée de votre PVT. Un accident, une maladie, un décès dans votre famille… le risque zéro n’existe pas, et la caisse d’assurance maladie française ne vous couvrira plus à l’étranger. Par exemple, une hospitalisation en Nouvelle-Zélande peut coûter une dizaine de milliers d’euros. Pour partir l’esprit tranquille, préparez en amont la souscription à une assurance voyage. Vous pouvez demander des devis à différents organismes pour faire votre choix.

Scan des documents importants

Petite astuce : scannez tous vos documents importants de voyage et gardez-en une copie sur vous  (ordinateur, disque dur externe ou clé USB, dossier dans votre boîte mail). Donnez une copie de ce dossier à une personne de confiance en cas de besoin (vos parents par exemple). Cela vous sera très utile en cas de perte, vol de documents, ou bien si l’administration française ou néo-zélandaise vous réclame un document. 

Forfait téléphone

Avant le départ, vous pouvez faire quelques recherches sur les différentes options qui s’offrent à vous concernant le forfait téléphone. Posséder un numéro de téléphone néo-zélandais vous sera quasi-indispensable si vous travaillez lors de votre séjour. En effet, les employeurs ne vous contacteront pas sur votre numéro français. Beaucoup de PVTistes font le choix de garder leur numéro français et d’acheter une carte SIM néo-zélandaise à leur arrivée. 

Des forfaits téléphoniques comme Free sont très avantageux en Nouvelle-Zélande (appels, SMS illimités vers la France et la Nouvelle-Zélande, et 25Go d’internet). Vous pouvez ainsi souscrire à un abonnement Free avant le départ et acheter sur place une carte SIM néo-zélandaise. Une autre solution est l’achat d’une carte pré-payée sans engagement (Spark ou Vodafone ont une très bonne couverture). Nous vous conseillons d’emmener avec vous un téléphone à double carte SIM ou bien un autre téléphone qui vous permettra de recevoir les appels néo-zélandais. 

Équipement 

Commencez à réfléchir à ce dont vous allez avoir besoin pour partir : sac à dos, chaussures de marches, vêtements chauds et légers, etc.  Si vous avez des achats à réaliser, essayez de vous organiser suffisamment à l’avance pour étaler vos emplettes sur plusieurs mois et profiter des périodes de soldes pour alléger la note. Les options sont également nombreuses pour acheter d’occasion : LeBonCoin, groupes Facebook, friperies…

equipement

CV en anglais

Si vous avez un peu de temps avant le départ, vous pouvez commencer à préparer votre CV en anglais. Vous gagnerez du temps à votre arrivée en Nouvelle-Zélande. Vous pourrez vous faire relire par les locaux et ajuster votre document une fois sur place. Les normes de CV en Nouvelle-Zélande sont différentes de celle des CV français. Les employeurs apprécient les CV de 2 pages avec les détails de chaque mission et expériences. Vous trouverez facilement des exemples sur internet.

Banque en Nouvelle-Zélande

Sachez que les démarches administratives en Nouvelle-Zélande sont beaucoup plus simples et rapides qu’en France. Vous pouvez, selon la banque que vous choisissez, faire une pré-ouverture de compte depuis la France et prendre un rendez-vous en ligne. Si vous arrivez à Auckland, vous obtiendrez plus rapidement un rendez-vous de la banque si vous choisissez une agence éloignée du centre ville. Les backpackers choisissent en général les banques ANZ ou KiwiBank

Volontariat : abonnement sur les sites Wwoof et HelpX

Le volontariat est une très bonne façon de s’immerger en douceur dans le pays. En échange de quelques heures de travail par jour, vous aurez le droit au logement et aux repas gratuits. Le site WWOOF est spécialisé dans les fermes, tandis que vous trouverez de tout sur le site HelpX : jardinage, garde d’enfant, travaux d’entretien, ménage… 

Regardez bien le profil des « hosts » et les commentaires des autres volontaires pour vous faire une idée des conditions de travail et de l’atmosphère de la maison. Un volontaire travaille en général 4h à 5h par jour. N’hésitez pas à échanger avec les hosts avant d’arriver, sur vos missions, horaires de travail, repas, etc. Un abonnement annuel est à payer pour chacun de ces sites. Nous vous conseillons de soigner la présentation de votre profil pour avoir le plus de succès possible (photos, motivations…)

Achat du véhicule en Nouvelle-Zélande

Si vous comptez acheter un véhicule, vous pouvez déjà commencer à faire quelques recherches avant de partir : Van ou voiture ? Véhicule aménagé ou non ? Quel budget ? … Vous pouvez préparer une annonce et la poster sur différents groupes Facebook de voyageurs en Nouvelle-Zélande. Votre ville d’arrivée est Auckland ? Faites un tour aux « Car Fairs », où les professionnels et particuliers vendent leurs véhicules sur un parking. Le Car Fair d’Ellerslie est ouvert le dimanche matin et celui d’Auckland City le samedi matin (près du quartier Parnell). Vous trouverez également des annonces de voitures affichés dans les auberges de jeunesse. Une fois votre véhicule acheté, n’oubliez pas de souscrire à une assurance voiture. 

achat vehicule christchurch

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.