Home Expériences de job Travailler avec des chevaux en Australie

Travailler avec des chevaux en Australie

Travailler avec des chevaux en Australie

Travailler en Australie a pour avantage de pouvoir choisir un job qui vous trotte dans la tête depuis un moment. Aucun jugement ici, vous êtes libre de tout tester. Essayer un emploi pour quelques heures, décider d’en changer, ou d’y rester pour plusieurs mois ; telle est la liberté des jobs en Australie. Travailler avec des chevaux est donc un métier souvent rêvé et complètement possible. En tant que « farm hand », « groom », ou encore « rider », de nombreuses activités sont réalisables. Avec ou sans expérience, tentez l’aventure !

Comment trouver une expérience avec les chevaux

Que vous souhaitiez faire vos jours de fermes pour renouveler votre Working Holiday Visa/Programme Vacances Travail (WHV/PVT), ou tout simplement que vous désiriez tenter l’expérience canasson en Australie ; plusieurs possibilités s’offrent à vous pour vivre l’aventure que vous recherchez. 

Bénévolat

Du bénévolat pour quelques heures par jour, contre logement et nourriture ; c’est ce qu’offre le Wwoofing, Helpx et workaway. Inscrivez-vous sur ces différents sites web et vous aurez accès à de nombreuses offres ; dont certaines au cœur de haras, centres équestres, élevages de chevaux, etc. Sachez néanmoins que le bénévolat ne compte malheureusement pas pour la validation de vos jours de ferme, dans le but de renouveler votre PVT/WHV.

WWOOFing

Le WWOOFing (World Wide Opportunities on Organic Farms), consiste en un volontariat en Australie de 4 à 6 heures par jour (maximum 38 heures par semaine) en échange des repas et logement gratuits. L’expérience Wwoofing vous permet notamment d’apprendre les méthodes des fermes biologiques. Il suffit de vous inscrire en tant que volontaire pour 70$ pour deux ans d’inscription, ou 120$ si vous souhaitez vous inscrire à deux. Vous devez ensuite créer votre profil en vous décrivant brièvement, vos compétences, ce que vous aimez, comment vous contacter et où vous vous situez. Enfin, vous pourrez chercher votre hôte et votre ferme de chevaux

Le site web du Wwoofing ici.

Comment trouver un job avec les chevaux en Australie

HelpX

Pour ce qui est du Helpx, il s’agit d’un large panel d’hôtes en ligne. De la ferme biologique, à la ferme de loisir, en passant par des ranches, jusqu’aux auberges, ces différents hôtes vous proposent de travailler à court terme en échange de nourriture et du logement. Le plus courant est de travailler 4 heures par jour. Le minimum demandé est de 2 heures de travail par jour pour le logement uniquement. Si vous souhaitez plus d’avantages, il vous faudra travailler 6 heures par jour pour vos repas, votre chambre personnelle et parfois même la Wifi, monter à cheval, et autres activités. L’inscription est de 20€ pour deux ans.

Le site web HelpX ici

Workaway

Concernant Workaway, ils se définissent comme offrant aux voyageurs une expérience en immersion avec la culture locale. Partant du même principe que les deux sites web précédents, inscrivez-vous, puis choisissez l’expérience que vous désirez. Ici ranches, élevages de chevaux, et autres aventures chevaleresques y sont disponibles. L’inscription à l’année s’élève à 49US$, ou 50US$ pour deux personnes (couple ou amis). 

Le site web Workaway ici

Job

Pourquoi ne pas allier utile et agréable en trouvant un emploi dans le milieu équestre ? Validez vos jours de ferme pour renouveler votre visa dans un haras par exemple. Vous pourrez trouver différents types de jobs selon votre expérience, vos capacités…

Sites web voyageurs

Certains sites web, ou blog de voyageurs offrent des contacts de ferme approuvés ou non. Cela vous aidera dans votre recherche de travail avec les chevaux

Pensez également à vérifier les annonces des groupes Facebook ou encore Gumtree. Vous trouverez de nombreuses personnes qui laissent leurs places dans une ferme / un ranch / un haras etc.

Bouche à oreille

Si vous logez en auberge, ou que vous avez déjà quelques connaissances, profitez-en pour demander des contacts. Cela facilitera vos recherches et vous aidera à trouver votre job de rêve. Si vous détenez une voiture, n’hésitez pas à parcourir les fermes et à y déposer vos coordonnées. Se présenter sur place et montrer sa motivation est un gros avantage. 

Attention aux arnaques ! 

Si vous avez le moindre doute lors de vos échanges avec vos potentiels hôtes, ou bien même lors de vos premiers jours sur place, n’oubliez pas que vous pouvez faire appel au FairWork. En effet, plusieurs abus ont été remarqués lors d’expériences bénévolats, ou de travail en fermes (notamment dans le monde équestre). Lisez bien vos contrats et/ou accords et n’hésitez pas à communiquer avec vos hôtes en cas de problèmes (travail sans jours off, tâches ingrates, paies non respectées, etc.).

Le site web FairWork vous permet de connaître vos droits de travail, n’hésitez pas à le consulter. 

Expérience de Wwoofing avec des chevaux dans une ferme de la Hunter Valley

Raphaëlle, jeune PVTiste en Australie partage son expérience de Wwoofing en Australie. Elle a eu la chance de travailler avec des chevaux. Située à environ 140 km au nord de Sydney, la ferme qui l’a accueillie est perchée sur une colline et domine la Hunter Valley. À ses pieds, les vignobles s’étendent à perte de vue.

Mes hôtes dans la Hunter Valley

Eden et Rebecca ont mis 8 ans à construire leur petit coin de paradis. Chaque weekend, ils sont venus poser une pierre de cette magnifique et chaleureuse maison de 800 m2. Leur demeure est construite sur un terrain de 60 hectares, au milieu du bush australien.

Ils ont ouvert leur maison aux wwoofers depuis près de 10 ans. Que nous restions 1 semaine ou plusieurs mois, nous sommes accueillis comme des enfants prodigues. Nous partageons avec eux repas, travail et moments de détente.

Tous les matins, je me réveille avec le soleil et vais prendre mon petit déjeuner – café et mueslis – dans la salle à manger familiale en compagnie d’Eden. Nous avons vue sur la Hunter Valley. Des montgolfières colorées s’élèvent dans le ciel du matin. Le soleil se lève doucement et chasse la brume qui recouvre le bush.

En quoi consiste le job avec les chevaux ?

Une fois la brume dissipée et les 2 chiens nourris, l’heure est venue d’aller nourrir et dégourdir les jambes des chevaux ! Je me poste devant le paddock et hurle le cri de ralliement qu’ils connaissent bien : « COME ON, COME ON ». Les 5 chevaux disposent d’un terrain de jeu de plusieurs dizaines d’hectares. J’ai donc le temps de préparer leur encas – granulés et poudre de noix de coco – avant qu’ils pointent le bout de leurs naseaux.

Ici, on nourrit non seulement les chevaux parce qu’ils en ont besoin, mais aussi et surtout parce qu’ils aiment cela ! En effet, une fois les licols passés et les longes attachées à la barrière,  ils hennissent doucement et piaffent d’impatience en attendant leur pitance. Ils la dévorent goulûment en quelques minutes. Après avoir remis 4 des chevaux au pré (ou au bush), je m’active auprès de celui que j’ai sélectionné pour ma promenade en forêt matinale. Tous sont en bonne santé et bien dressés, et chacun a ses particularités. J’aime particulièrement monter Xena, une alezane de 12 ans, robuste, rapide et réactive.

Travailler chevaux Australie 2

Un des jobs des wwoofers est ainsi de monter les chevaux le plus régulièrement possible (deux fois par jour pour ma part !). Le but est de les maintenir en bonne condition et d’entretenir les chemins qu’ils sillonnent dans le bush dans leur propriété.

Le matin, je me promène sur les « trails » en observant la nature se réveiller et en écoutant le chant des oiseaux. Chaque espèce fait son nid à un endroit précis de la forêt. Chaque chant est ainsi un repère de plus quant à l’avancée de ma balade.

En fin d’après-midi, à la tombée du jour, je croise régulièrement des wallabies avec qui je me lance dans des courses effrénées… et perdues d’avance !Certains jours, je donne quelques « cours » d’équitation à Anna, une amie italienne wwoofeuse. Dans l’enceinte rassurante de la carrière,  j’en profite également pour monter à cru, ou tenter un petit obstacle.

Bilan de mon expérience avec les chevaux

Bref, ici la vie est belle. Alors si vous êtes cavaliers à la recherche de tranquillité et de dépaysement, venez-y passer quelques semaines. Vous serez accueillis comme un membre de la famille par Eden, Rebecca, leur fils Nicholas, leurs chevaux, poules, chiens… et par le wombat qui a élu domicile sous le bungalow des wwoofers !

Découvrir une autre expérience de job avec les chevaux en Australie

Rédigé par Raphaëlle, mis à jour le 19/05/2022

4.5/5 - (39 votes)
La communauté des backpackers vous aide à préparer votre voyage en Australie. Partage de bons plans, d'expériences, conseils jobs, astuces de backpackers etc.. Guide gratuit (eBook) pour travailler et voyager en Australie avec un Working Holiday Visa ! Un guide écrit par des backpackers, pour les backpackers

26 Commentaires

  1. Bonjour,

    Je compte venir en Australie fin de l’année ou début 2014 et je rêverais de pouvoir faire du woofing, d’autant plus avec les chevaux! Serait-il possible de rentrer en contact avec Raphaelle ou d’avoir de bons tuyaux pour y arriver?

    Merci d’avance,

    Laura

  2. Bonjour,
    Comme Léa, je compte partir en Australie en fin d’année, et je suis très intéressée pour faire du woofing ! même question pour les contacts avec cette ferme si celà est possible..

    Merci d’avance

    Katell

  3. Ca m'a bien donné envie aussi ! Pourrais-je avoir l'adresse aussi? Ca sera pas pour toute suite j'arrive en octobre ! 🙂 Merci et bonne continuation !

  4. Hello Laura. Très bel article qui donne envie de s’évader dans ce petit coin de paradis. Je te contacte de la part de Philippe. Je vis en Australie depuis 8 mois et je voudrais partir en woofing d’ici peu. As tu le contact de cette ferme, ou bien un mail sur lequel je pourrais leur écrire. Je te remercie.

  5. Hello Laura. Très bel article qui donne envie de s’évader dans ce petit coin de paradis. Je te contacte de la part de Philippe. Je vis en Australie depuis 8 mois et je voudrais partir en woofing d’ici peu. As tu le contact de cette ferme, ou bien un mail sur lequel je pourrais leur écrire. Je te remercie.

  6. Bonjour Raphaelle
    Article tres sympa. Je viens d arriver a Brisbane et je serais tres interessee par passer qqs semaines dans ce bel endroit avec des chevaux, etant moi meme cavaliere.
    Serait il possible d avoir les coordonnees de cette famille ?
    Je te remercie par avance
    Sophie

  7. Hello,
    Aux dernière nouvelles, Raphaëlle était en croisière sur un voilier.. donc très peu accès à internet! Je lui ai envoyé un email pour qu'elle réponde à vos questions dès que possible 🙂
    Mais le contact doit être dans le Wwoof Book, et nous ne pouvons donc pas vous communiquer leurs coordonnées. Merci de votre compréhension 🙂

  8. Salut ! Ca donne énormément envie en effet .. Pourrais tu me passer une adresse mail ou l'adresse de la ferme ? Je cherche un plan comme celui ci pour dans deux semaines …
    Merci d'avance, bonne continuation !

  9. Bonjour,
    L'année prochaine j'aimerai travailler en Australie, est ce que c'est possible d'avoir des adresses pour trouver un travail dans un centre équestre ou élevage de chevaux ?
    Merci de me répondre.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.