Home Découverte de l'Australie Road trip au coeur de l’Australie – 4 jours dans Le Red Center

Road trip au coeur de l’Australie – 4 jours dans Le Red Center

2
Road trip au coeur de l’Australie – 4 jours dans Le Red Center

Arrivée au centre de l’Australie à Alice Springs où le mercure affiche 43°C, Pauline nous raconte sa découverte du Centre Rouge. Située au milieu de nulle part et en plein désert, Alice Springs est la principale ville du Red Centre. C’est là que Pauline et son ami vont récupéré un van de location pour une aventure de quatre jours en terre hostile et fascinante.

Découverte d’Uluru (Ayers Rock) et le red center

Après une nuit sous la chaleur, nous prenons la route pour 6 heures de trajet en direction du célèbre rocher rouge Uluru. Une seule route permet de rejoindre le site, Bruce Highway. Nous roulons sans croiser beaucoup de véhicules sur cette route aride. Notre point d’arrivée est à Yulara, un village construit pour le tourisme où de nombreux types d’hébergements sont proposés. Pour nous ce sera l’option campsite, car il est impossible de faire du camping sauvage dans cette zone protégée.

Une fois à Uluru, la visite commence par le centre culturel au pied du rocher. Vous pourrez y apprendre un peu plus sur la culture aborigène et la signification de ce site sacré. Nous découvrons avec intérêt l’organisation de leur société, les rôles hommes/ femmes bien définis et à quel point les aborigènes sont proches de la nature. Puis, nous partons pour le rocher en fin d’après-midi pour assister au coucher du soleil. Ce spectacle est impressionnant, les couleurs sur cette masse rocheuse imposante de grès rouge sont incroyables. Difficile de trouver les mots devant ce monstre sacré de 348 mètres de hauteur. Ce site emprunt de mystère et des esprits des aborigènes Anangu est l’une des plus belles merveilles du monde, qui par le coucher du soleil nous renvoie ses nuances de rouge et d’orange. Instant magique garanti !

Kata Tjuta (ou Monts Olgas)

Le lendemain nous partons assister au lever du soleil sur Kata Tjuta (les Monts Olgas) dès 6h du matin. La vue nous permet aussi de contempler les rayons naissants sur l’unique caillou brisant l’horizon. Kata Tjuta, nom aborigène, signifie « 36 têtes » (ou dômes de grès rouge) dont la plus haute dépasse le rocher Uluru de 200 mètres.

Après ce magnifique sunrise nous empruntons une randonnée de 4h à travers les gorges des Monts Olgas appelée Valley of the WindsImmanquable si vous rêvez de vous retrouver au beau milieu de paysages dignes d’un western de Clint Eastwood. Motivés par cet environnement minéral, nous repartons sur Uluru pour la Mala walk longue de 2km. Une dernière balade pour se plonger dans la culture aborigène à travers les grottes, les lieux de cérémonies Anangu et les peintures rupestres.

Kings Canyon

Situé à 350 km d’Uluru, Kings Canyon se situe dans le Watarrka National Park. Vous pourrez notamment y faire une balade à couper le souffle. Elle commence par une pente très raide afin d’atteindre le sommet du canyon. Ensuite, vous longerez ses bords vertigineux le reste de la randonnée. A mi-chemin du sentier se trouve le Jardin d’Eden, un oasis ombragé par la végétation luxuriante. C’est l’une des plus belles balades du centre rouge (même sous la pluie). Kings Canyon est un lieu unique à ne pas manquer. Nous reprenons la route vers Alice Springs où nous croisons des chevaux sauvages et quelques dromadaires. Nous laissons derrière nous ces étendues de terre rouge et emportant avec nous de très jolis souvenirs… Après avoir été au cœur de l’outback, nous pouvons enfin dire : « ça y est on a vu l’Australie » !

Un peu d’histoire

Uluru Kata Tjuta National Park est un parc emblématique d’Australie. Même s’il est isolé au milieu du pays, c’est l’un des immanquables lors de votre voyage au pays des kangourous. Ce parc incroyable est inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO pour ses valeurs naturelles et culturelles.

Ayers Rock (aujourd’hui appelé Uluru) a été déclaré pour la première fois parc national en 1950. En 1958, Ayers Rock et le mont Olga (aujourd’hui Kata Tjuta) ont été excisés d’une réserve aborigène pour former le parc national Ayers Rock-Mt Olga. Le nom du parc a été changé en parc national d’Uluru et Kata Tjuta en 1977.

En 1985, après plus de 35 ans de lutte, les Anangu, l’une des plus anciennes sociétés de la planète, ont été reconnus comme les propriétaires traditionnels du parc.

Le parc a été ajouté patrimoine mondial de l’UNESCO en 1987, lorsque la communauté internationale a reconnu la beauté de ses formations géologiques spectaculaires, sa végétation diverse et sa faune aux espèces rares.

Le parc a été officiellement rebaptisé parc national d’Uluru-Kata Tjuta en 1993.

En 1994, l’UNESCO a également reconnu l’incroyable héritage culturel du parc, la relation unique entre l’environnement naturel et le système de croyances du peuple Anangu. Uluru-Kata Tjuta est l’un des quelques dizaines d’endroits au monde à ainsi avoir reçu une double inscription au patrimoine mondial.

Conseils pratiques

Saison / Climat

Entre décembre et février, les températures varient entre 20 et 35 °C. En hiver (juin à août), elles vont de 3 à 20°C. L’automne et le printemps sont les meilleures saisons pour visiter cette partie de l’Australie.

Faune

Vous pourrez observer des reptiles, dingos, émeus, et kangourous.

Location Van & Camping-Car

Vous pouvez comparez les offres des différents fournisseurs sur le comparateur de www.motorhomerepublic.com

Conditions de route

Les routes qui mènent aux sites touristiques sont goudronnées. Seule la Mereenie Loop Road qui relie Alice Springs à Kings Canyon est une piste et nécessite un pass pour l’emprunter.

Entrée Parc National

Prix du pass pour Uluru/Kata Tjuta : $25 pour 3 jours consécutifs.

Conseils

Privilégiez les visites tôt le matin afin d’éviter la chaleur et les touristes. Pensez à prendre un filet anti-mouche pour la journée ! Faites le plein d’eau régulièrement, lors des fortes chaleurs il faut s’hydrater..!

Écrit par Pauline – Mis à jour le 10/11/21

4.7/5 - (11 votes)
La communauté des backpackers vous aide à préparer votre voyage en Australie. Partage de bons plans, d'expériences, conseils jobs, astuces de backpackers etc.. Guide gratuit (eBook) pour travailler et voyager en Australie avec un Working Holiday Visa ! Un guide écrit par des backpackers, pour les backpackers

2 Commentaires

  1. Bonjour,
    Super article, qui me permet d’en voir un peu plus clair sur le trajet que je vais faire.
    Je pense louer un petit van pour y dormir. Dans votre autre article sur vos 10 jours dans le centre, vous dites : « Nous avons passé 4 nuits sur 10 jours dans un camping (caravan park). » Où avez vous passé les autres nuits ? Vous pouvez garer le van à un endroit pour y passer la nuit ?
    Merci pour vos réponses.
    Marine

    • Bonjour Marine,
      Merci pour votre commentaire. Oui effectivement il est possible de passer la nuit en camping-car dans des aires gratuites en Australie. Cela permet évidemment de faire des économies, mais aussi d’être en pleine nature. Vous en trouverez assez facilement dans cette région, mais il est tout de même recommandé d’avoir un guide ou application mobile pour les trouver. Vous pouvez acheter le guide papier « Camps » ou l’application wikicamps.
      Bon séjour à vous !

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.