Sydney est l’une des rares ville au monde où l’on trouve une si grande diversité de spots de surf. Offrant des conditions idéales tout au long de l’année et plus de 20 spots autour du centre ville, Sydney est clairement la capitale du surf en Australie. Alohasurfjournal vous fait découvrir cette cité du surf et ses nombreuses merveilles et donne la réponse à votre question : où surfer à Sydney ?

Manly

À l’extrême Nord de Sydney, Manly est réputée pour offrir de bonnes conditions toute l’année. Novembre à Avril reste la saison idéale, lors des gros swells* venus du nord. En dehors du surf, Manly est une petite bourgade où il fait bon vivre et représente bien le fameux lifestyle à l’australienne. Les rues sont remplies de surf shops et de pubs, restaurants et boutiques.

Mais pourquoi Manly attire tous ces surfers venus des quatre coins de la planète ?

En plus du cadre de vie exceptionnel, il faut dire que Manly possède un beach break*, un point break* et un reef break* à quelques dizaines de mètres de distance. La pointe nord de Manly abrite le beach break de Queenscliff qui offre de bonnes vagues avec les swells de sud mais qui ont vite tendance à fermer lorsque les vagues deviennent consistantes. Si c’est le cas, rendez-vous sur la partie sud de Manly qui tient mieux les grosses houles.

En plein coeur de Manly, la plage principale Steyne peut parfois produire de magnifiques tubes pour les surfers expérimentés, prêts à affronter les baïnes* et autres courants pour rejoindre le peak.

Queensie Bomby est le premier reef de Manly lorsque l’on arrive par le nord. C’est une vague dangereuse qui requiert patience et engagement. Pour surfer ses longues et creuses épaules il vous faudra attendre les grosses houles.

Le Sud de Manly est plus calme et offre de bonnes vagues pour les débutants et surfeurs intermédiaires.

Fairy Bower est le reef principal de Manly. Quand les conditions sont bonnes, le spot génère des vagues incroyables. Certains locaux assurent avoir ridé des tubes de 8 secondes !

Bondi

Bondi Beach est sans aucun doute la plage la plus connue de Sydney, voir peut être d’Australie. Chaque année elle attire de plus en plus de voyageurs étrangers pour sa beauté et son lifestyle si particulier. En été la plage se couvre de monde et il est impossible d’y circuler. Les vagues de Bondi sont régulières et agréables toute l’année.

Bondi sera sans doute le premier spot de Sydney qui vous invitera aux joies du surf. Le nord de la plage offre une zone surveillée pour débutant et réservée aux planches en mousses.


Bondi Beach


Bondi Beach

McKenzies Bay & Tamarama

En continuant vers le Sud après Bondi, vous pourrez suivre la côte et rejoindre McKenzies Bay et Tamarama. Deux vagues de reef pouvant produire de très belles vagues creuses et rapides. Attention, surfeurs peu expérimentés s’abstenir ! Vous risquerez de heurter le fond rocailleux, ou pire encore un “local” avec qui il ne vaut mieux pas plaisanter lorsque vous êtes étranger. Ces spots ont en revanche tendance à fermer à partir de 1m50.


Tamarama


McKenzies Bay


McKenzies Bay

Bronte

En continuant un peu vous arriverez sur Bronte. Vous y trouverez une grande plage de sable recevant toutes houles et toutes tailles, avec une préférence pour les houles S-SE.


Bronte


Bronte

Coogee

Le chemin continue jusqu’à Coogee, une cité cosmopolite, avec de nombreux surf shops et cafés. Coogee, de part sa position abritée, convient particulièrement aux débutants mais peut se révéler une bonne option lors des très grosses houles.


Coogee

Maroubra

Maroubra, connue comme le territoire des Bra Boys (le gang de Kobbe Aberton) offre une vague consistante. Dunny Bowl, au centre de la plage est un beach break de qualité qui saura satisfaire la plupart des surfeurs. Sinon il faudra attendre l’arrivée d’un gros swell… Les grosses houles venues du sud réveillent le reef de Maroubra et sa vague mythique “Ours”. Un monstre mutant se brisant sur une dalle de rochers et qui ne tolère pas l’erreur. Songez à aller vers Malabar si Maroubra ferme.


Maroubra


Maroubra

Cronulla

À l’extrême sud de Sydney vous trouverez le paradis du surfeur. Une zone de 4 kilomètres de long appelée Cronulla et produisant les plus belles vagues de Sydney. Cette côte possède une grande diversité de vagues pour tous les niveaux. Cronulla Point est un dangereux reef break qui peut dévoiler certains jours les plus beaux tubes d’Australie. Vous ne vous lasserez pas de surfer les nombreuses vagues des environs, The Wall, North Cronulla ou encore Elouera et Wanda pour les plus téméraires. Le nom peu rassurant de Shark Island, au large de Cronulla, évoque pour les connaisseurs de massives vagues creuses et les promesses de quelques tubes mémorables pouvant dépasser les 5 mètres.

Les spots de surf un peu plus éloignés de Sydney

Si ces vagues ne vous suffisent plus, la région qui entoure Sydney regorge de spots de surf. Il vous suffit de parcourir quelques kilomètres pour découvrir des plages paradisiaques. Vous pourrez y surfer des jours durant sans croiser âme qui vive. Plus au Nord de Manly, la Pacific Highway longe la côte et permet de découvrir le littoral Australien facilement.

Freshwater est un bon spot, devenu célèbre grâce à Duke Kahanamoku venu faire une démonstration de surf en 1915.

Narabeen possède quelques gauches consistantes qui en feront trembler plus d’un !

Curl Curl est un beach break protégé qui offre de bons peaks en droite et gauche pour tous les niveaux. C’est une bonne solution de repli lorsque les conditions sont trop grosses pour Manly.

Là où les surfeurs aguerris préféreront Dee Why or Butterbox, les débutants et intermédiaires préfèreront l’atmosphère paisible de Collaroy et Long Reef.

Plus au Sud en suivant la Princess Highway, le Sydney Royal National Parc comblera vos attentes. Vous pourrez surfer des vagues magiques dans un cadre naturel préservé sur plus de 20 kilometres de côtes sauvages ! La voiture reste le meilleur moyen d’explorer les possibilités du parc. Garie Beach est le spot le plus connu, mais il en existe de nombreux autres…

* Swell : Houle
* Beach break : Vagues proches du bord, en général courte et raides
* Point break : Vagues déferlant le long d’une anse formée par la côte
* Reef break : Vagues qui s’écrasent sur une barrière de corail ou fond rocheux. Plus dangereuses
* Baïnes : Bassins formés entre la côte et un banc de sable
* Take off : Prise de la vague
* Wipeout : Tomber de sa board

Article mis à jour le 06/05/2019 – Initialement publié le 05/10/2012

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.