Home Découverte de l'Australie Que faire dans la région d’Hobart en Tasmanie

Que faire dans la région d’Hobart en Tasmanie

Que faire dans la région d’Hobart en Tasmanie

En avion, ou en ferry si vous êtes déjà véhiculé, la Tasmanie vaut le coup d’être visitée. Lorsque l’on évoque cette île située au Sud-Est de l’Australie, beaucoup pensent mécaniquement au diable. Mais outre ce petit marsupial légendaire qui ne vit nulle part ailleurs sur terre, la Tasmanie regorge de trésors. Et croyez-nous, on n’exagère pas. En visitant l’île, vous allez forcément passer par Hobart la capitale. C’est une ville à taille humaine, très originale, et assez agréable. Vous n’y trouverez pas d’immenses gratte-ciels comme dans les autres grandes capitales d’Australie. Voici quelques idées pour apprécier au mieux Hobart et sa région.

Museum of Old and New Art (MONA)

Situé à 11 km de Hobart, cet étonnant musée est perché sur les parois rocheuses, le long des rives de la Derwent River (30$ l’entrée/gratuit pour les – de 18 ans – ouvert du vendredi au lundi de 10h à 17h). Créé en 2011 par un milliardaire, c’est le plus grand musée privé du pays. Ce musée sous-terrain est éparpillé sur trois niveaux. Ce lieu atypique propose aux visiteurs un mélange d’art ancien et de nouvel art contemporain. Lors de votre visite, vous serez très certainement surpris par cet endroit souvent qualifié d’excentrique, provocateur, surprenant… il suscite la controverse, dérange mais passionne dans le monde entier. Il traite de sujets inhabituels tels que le sexe, la religion ou encore la mort. Pensez à réserver avant votre visite.

Pour vous rendre au MONA, il y a un accès par la route et vous aurez aussi la possibilité de prendre le ferry. En voiture/van, le stationnement sur place est gratuit. Pour une balade en mer, rendez-vous à la jetée de Brooke Street Pier et embarquer pour un trajet de 25 minutes (23$ l’aller-retour). Des navettes circulent toutes les 30 minutes de 9h15 jusqu’à 17h (18h en été). Après cela, vous aller devoir faire un peu de sport puisqu’il y a 99 marches à monter pour atteindre le musée. Attention, la jetée n’est pas accessible aux fauteuils roulants ou scooters.

Credit : Joe McNally/Tourism Australia

Kingston

À 12 km au sud, bienvenue à Kingston, petite banlieue balnéaire de Hobart. Cette ville côtière n’a pas tellement de choses à vous proposer mais elle dispose d’un centre commercial et d’une agréable plage, Kingston Beach.

Vous pouvez aussi y visiter l’Australian Antarctic Division (gratuit – ouvert du lundi au vendredi de 9h à 17h). Elle joue un rôle très important dans la protection de l’environnement antarctique. Des expositions basées sur des photographies expliquent les expéditions qui y sont faites, ainsi que la faune et la flore de ce territoire glaciaire.

Mount Wellington (ou Kunanyi)

À 24 km à l’ouest de Hobart se trouve le Wellington Park. Facilement accessible depuis la ville, il offre à ses visiteurs de multiples opportunités de loisir tout au long de l’année. Randonnée, vélo, escalade, descente en rappel, balade à cheval, 4×4… sauront vous satisfaire. Ne manquez pas l’ascension du fameux Mount Wellington (vous pouvez vous y rendre en voiture par vos propres moyens). Son sommet vous permettra d’avoir une vue d’ensemble sur la ville et sur la baie. En y montant, vous pourrez aussi faire une halte aux différents points de vue bordant la route.

Attention à la météo ! Pensez à prendre des vêtements chauds avant de vous aventurer là-haut car la météo peut changer très rapidement. Il peut faire beau à Hobart et neiger tout là-haut. Vous pouvez éventuellement consultez le site de la ville de Hobart qui vous permet d’avoir une vue direct du lieu et de vous faire une idée du temps qu’il fait.

Credit : Tourism Australia

Richmond

À 27 km au nord de Hobart, Richmond, petit village de style géorgien, Richmond a été fondé dans les années 1800. La ville était autrefois un point de passage important pour les condamnés se rendant de Hobart à Port Arthur. La ville abrite le pont le plus vieux encore utilisé d’Australie (construit par des condamnés) ainsi que des bâtiments historiques datant de 1820, dont la plus ancienne prison du pays encore intacte à ce jour (1825) et également la plus vieille église catholique (1836). Richmond est située au sein de la Coal River Valley, une des nombreuses régions viticoles. Les aficionados de vins seront comblés.

Bonorong Wildlife Sanctuary

Situé à 30 km de Hobart, ce sanctuaire recueille des animaux sauvages issus de sauvetages. Ils sont soignés par les nombreux passionnés travaillant sur le site puis relâchés dans la nature dès que leur état de santé le permet. Vous aurez la chance de pouvoir approcher de près de nombreuses espèces animales dont certaines sont en voie d’extinction (koalas, serpents, émeus, diables de Tasmanie, lézards, quolls, wombats, oiseaux indigènes…). Bonorong vous permet d’aller à la rencontre des animaux lors d’une session de nourrissage par exemple (25$ – durée 10 minutes) soit lors d’une visite de nuit où vous pourrez nourrir les animaux à la main (165$ – durée 2h30). Si vous prévoyez de rester un petit moment en Tasmanie, que vous aimez les animaux, et que vous avez envie de vous sentir utile, vous pourrez vous essayer au bénévolat.

Credit: Joe McNally/Tourism Australia

Huon Valley

Direction le sud de la capitale où après 40 minutes de route, vous arriverez dans la Huon Valley. C’est une zone serpentée de rivières, propices aux plantations et à l’élevage. Huon River fut explorée en 1773 par l’Amiral Bruni d’Entrecasteaux et le Capitaine Huon Kermandec ayant donnés leurs noms à de nombreux sites de la région. La vallée est bien connue pour sa culture de pommes et ses cidreries artisanales, c’est d’ailleurs un site de prospection important pour les backpackers à la recherche d’un travail dans le picking. Aujourd’hui, les fermiers de la région se sont diversifiés dans la production de cerises, baies, pêches… Laissez-vous tenter et goûtez aux produits du terroir (fruits et légumes divers, miel, vin, fruits de mer et poisson).

Vous l’aurez compris, comme le reste de l’île, de nombreux parc nationaux (classés au patrimoine de l’UNESCO) vous permettront de vous balader à travers les forêts, les grottes et la brousse, avec en prime une superbe vue sur la chaîne des montagnes.

Port Arthur & Tasman Peninsula

La Tasman Peninsula

Après avoir roulé 1h20 en direction du sud-est de Hobart, vous voilà arrivé. Vous serez directement impressionné par les falaises de 300 mètres plongeant dans la mer de Tasmanie, ce sont les plus hautes de l’hémisphère sud. Parmi elles, Tessellated Pavement, Blowhole, Tasman Arch ou encore Devil’s Kitchen sur la route de Port Arthur, sont accessibles par de courtes marches (10 minutes) et offrent de très belles vues sur l’océan. Vous aurez le choix entre randonner ou partir en croisière pour admirer la beauté de ces grottes et des formations rocheuses, mais pas que ! Si vous choisissez de prendre le large, vous aurez certainement l’occasion de pouvoir observer albatros, otaries, dauphins ou baleines à bord d’un petit bateau. N’oubliez pas de prendre des vêtements chauds, les k-ways sont fournis. Si vous avez le mal de mer, mieux vaut éviter de vous aventurer en pleine mer (ou prenez un médicament pour le mal de mer avant le départ) surtout quand la mer est agitée. On vous conseille de réserver votre croisière auprès de Tasman Island Cruises (145$ les 3h – les départs se font à 10h de Port Arthur ou 235$ la journée entière, départ de Hobart).

Port Arthur

Port Arthur, situé au bout de la Tasman Peninsula se résume uniquement à son site historique et à son ambiance lugubre. Classé au patrimoine mondial de l’UNESCO, il est composé de 30 bâtiments formant cet ancien centre pénitencier. Il devint en 1820 le 1er camp pour bagnards. Ce site a renfermé les criminels les plus dangereux dans des conditions extrêmement difficiles. Il a été choisi pour son isolement. Ici, ce sont des chiens qui montaient la garde à Eaglehawk Neck (vous pourrez d’ailleurs, si vous vous y rendez, apercevoir la célèbre statue d’un chien attaché montant la garde) et l’on faisait croire aux prisonniers que l’eau qui les entourait était infestée de requins afin de les dissuader de toute tentative d’évasion.

Relié au reste de l’île seulement par une bande de terre de 1.5 km, Eaglehawk Neck, représentait le lieu idéal pour éviter les évasions de détenus. Pour la petite histoire, un homme aurait même tenté de s’échapper en tuant un kangourou et en enfilant sa peau pour leurrer les gardes.

Il est possible de visiter les bâtiments en ruine que formait le centre de détention. Le pénitencier, un grand bâtiment aux murs beiges était autrefois un moulin à farine qui fut réaménagé en prison.  On rencontre d’autre part les ruines d’un sinistre hôpital puis celles d’un asile (aujourd’hui transformé en café). Plusieurs visites sont disponibles : celle du cimetière, de la prison, ou encore le « Ghost tour » (35$) et ses expériences paranormales… L’entrée vous donne accès au site et à l’ensemble des bâtiments historiques pendant 2 jours consécutifs + une visite guidée d’introduction à pied + une croisière de 20 minutes dans le port (45$).

Si vous avez envie d’un autre type de sensations fortes, nous vous conseillons la randonnée de Three Capes Track. Vous arpenterez cette piste de 48 km pendant 4 jours et 3 nuits. Ici, pas besoin d’être un ardu de marche, le niveau va de facile à modéré. Pour commencer la randonnée, vous embarquerez à bord d’un bateau qui vous emmènera au début de la piste (Denmans Cove). Tout au long de votre balade, vous traverserez les forêts d’eucalyptus, la forêt tropicale, les landes côtières et évidemment, les fameuses falaises maritimes. Il faut tout de même savoir que tout cela a un prix… puisque l’excursion vous coûtera entre 1800 et 2200$ (Life’sanadventure).

Autre idée de balade : partez à la découverte de l’histoire des bagnards australiens en traversant les paysages tasmaniens qui s’étendent de Port Arthur à Longford (au nord de la Tasmanie). Vous passerez des paysages marins aux paysages ruraux, et toujours par ses merveilleuses falaises tasmaniennes. Le sentier Convict Trail possède plusieurs portions et vous n’êtes pas obligé de le parcourir entièrement.

Ne manquez pas non plus d’aller admirer Remarkable Cave. Garez-vous au parking et descendez les 115 marches. Arrivé en bas, vous vous trouverez au milieu des falaises de grès et découvrirez cette grotte en forme de tunnel formée par les vagues au fil des années. Attention, les vagues peuvent s’infiltrer dans le tunnel. Elles vous offriront certes un joli spectacle, mais vous pourriez être légèrement mouillé, sachez-le.

Enfin, Si vous avez envie de vous détendre et chiller sur la plage, Pirates Bay est l’endroit qu’il vous faut !

Mount Field National Park

À 80 km à l’ouest de la capitale tasmanienne se trouve le splendide Mount Field National Park. Il est l’un des plus anciens parcs nationaux de Tasmanie et fait partie de la Tasmanian Wilderness World Heritage Area. Vous ne serez pas déçu par sa végétation diversifiée et ses paysages spectaculaires. Ici, se côtoient chutes d’eau, lacs glaciaires, imposantes fougères et eucalyptus géants (ainsi que le fameux Snow Gum ou eucalyptus des neiges). Ne manquez pas les merveilleuses Russell Falls (environ 50 m de haut), l’une des chutes d’eau les plus impressionnantes de l’île (25 minutes – 1.4 km aller-retour). Ces chutes d’eau d’une beauté naturelle tombent en cascade sur trois niveaux. Si vous venez en fin de journée, vous pourrez y observer des vers luisants à la tombée de la nuit. Aussi appelé « parc de toutes les saisons », vous pourrez y admirer les couleurs chatoyantes des arbres en automne ou skier sur les pentes du Mount Mawson en hiver. 

Le Visitor Centre du parc peut vous fournir une brochure avec les différentes randonnées.

Bruny Island

Située à 80 km et à moins de 2h de route au sud de Hobart, Bruny Island est la première destination insulaire de Tasmanie. Ce petit paradis est composé de deux îles reliées entre elles par un isthme de sable étroit de 5 km appelé The Neck. Bruny Island héberge le magnifique South Bruny National Park. Venez vous ressourcer au cœur de cette nature sauvage et de tout ce qu’elle a à vous offrir. Vous ne serez pas déçu !

L’île était autrefois le lieu de résidence des pêcheurs de baleines, elle est aujourd’hui un éden pour les randonneurs, les pêcheurs, les cyclistes et les amoureux des animaux. Elle abrite de nombreuses espèces endémiques dont l’otarie à fourrure, le manchot pygmée (la plus petite espèce de manchot), l’albatros, l’aigle à queue cunéiforme (plus grand oiseau de proie d’Australie), mais aussi le puffin et l’étonnant wallabie blanc. Avec un peu de chance et en fonction de la saison, vous pourrez peut-être croiser baleines et dauphins. Bruny Island est un incontournable ! Elle possède au sud d’innombrables plages synonymes de détente et de sérénité. À vous de faire votre choix entre baignade, promenade dans le sable, surf ou encore pêche. On vous conseille de séjourner sur l’île plusieurs jours afin de profiter pleinement de tous les atouts qu’elle a à vous offrir.

En termes d’hébergement, Cloudy Bay est l’un des meilleurs sites de camping de Tasmanie. Si le camping n’est pas trop votre tasse de thé, nous vous conseillons de passer la nuit au 43 Degrees (très joli hébergement en bois tout près de la jetée – peut accueillir jusqu’à 4 personnes) ou à Satellite Island (magnifique lodge de luxe installé sur une île privée – peut accueillir jusqu’à 8 personnes).

Pour vous rendre sur Bruny Island, vous devrez embarquer à Kettering à bord d’un des ferrys de la compagnie Sealink (gratuit pour les passagers, véhicules de – de 6m 46$). En général, il y a des départs toutes les 20 minutes de 06h/06h30 jusqu’à 19h.

Geeveston et environs

À 60 km au sud, Geeveston, petite bourgade entourée de collines et de montagnes est la porte d’entrée du spectaculaire Hartz Mountains National Park. Le parc qui fait partie de la Tasmanian Wilderness World Heritage Area a été façonné par d’anciens glaciers et offre de nombreuses randonnées. Après avoir monté 104 marches, vous pourrez vous promener sur la fameuse Tahune AirWalk (31$ – ouvert 7j/7 de 10h à 16h) qui est en fait une passerelle surélevée de 30m au-dessus de la forêt sur une distance de 620 mètres. Arrivé à la fin du parcours, vous vous trouverez à présent à 50m de haut au-dessus de la Huon River.

À 50 minutes de routes de Geeveston, Hasting Caves and Thermal Springs est le lieu idéal pour visiter de superbes caves au frais dont la plus grande grotte de dolomites d’Australie (24$ pour la visite de la grotte d’une durée de 45 mins + l’entrée à la piscine). Vous pourrez également vous baigner dans la piscine thermale à 28°C. De plus, vous aurez accès à deux petits sentiers de promenade (10 à 20 minutes de marche).

Article mis à jour le 12/05/2022

4.9/5 - (9 votes)
La communauté des backpackers vous aide à préparer votre voyage en Australie. Partage de bons plans, d'expériences, conseils jobs, astuces de backpackers etc.. Guide gratuit (eBook) pour travailler et voyager en Australie avec un Working Holiday Visa ! Un guide écrit par des backpackers, pour les backpackers