Alice Springs, en plein coeur de l’Australie, est la ville principale du Centre Rouge. Malgré sa petite taille, tout le monde la connaît, ou du moins tout le monde pense la connaître. Car non, le gros cailloux très célèbre Ayers Rock n’est pas tout à fait dans la ville. En sortant, prenez à droite et continuez pendant 400 km. Gaëlle nous raconte son expérience dans cet ville si particulière.

Alice Springs, la ville

J’y passe deux jours en transit entre Uluru et Melbourne, un peu effrayée car tout le monde me prévient : “attention, à Alice Springs, y a rien à faire”. Certes, je n’irai peut-être pas y passer mon visa mais pour quelques jours je pense que la ville a beaucoup plus à offrir qu’on ne le croît !

À Alice Springs, le centre-ville c’est le K-Mart du coin. De là partent quelques rues ou se mélangent chaînes de fast food, montagnes de roche rouge, vielles rames de trains et maisonnettes de petite ville au milieu de nulle part. On sent une ville en plein coeur du désert où les gens se retrouvent dans un mix culturel insolite : aborigènes, australiens, backpackers, touristes de passage etc..

Alice Springs Australie Red Centre Australia

Que faire à Alice Springs ?

Le tour de la ville se fait assez rapidement. Une journée peu suffire, surtout que les alentours de la ville offrent pas mal de choses sympas à découvrir : McDonald Ranges, Alice Spring’s zoo,…

Pour moi, la visite est d’autant plus insolite car pour relever un défi, je pars à la rencontre du maire d’Alice Springs. Mr Damien Ryan accepte de me recevoir entre deux voyages d’affaire. J’ai donc l’occasion de discuter avec l’homme politique, d’une gentillesse extrême, qui me vend la ville et m’explique son histoire. Alice Springs essaie de se renouveler tous les jours en accueillant des festivals en tous genres comme un de moto deux semaines plus tôt. S’occuper de la ville c’est aussi s’occuper des communes alentours, le maire n’a pas de quoi chômer. Il prend quand même le temps d’échanger avec moi, de me montrer les emblèmes de la ville ainsi que la tenue de cérémonie. Cette ville a décidément beaucoup sous le capot.

Maire Alice Springs Meeting

N’ayant pas le temps de découvrir beaucoup plus, je me contente de me rendre au reptile center de la ville. Au premier abord, je crois voir une exposition de science d’école primaire dans une petite salle de classe. Cependant, au fur et à mesure de la visite, je me rends compte que le centre regorge de reptiles assez passionnants et je finis bien divertie. J’aperçois même mon premier crocodile, bien gros comme il faut !

Alice Springs Reptile Center

Bref, sur deux jours, ce que j’en ressors c’est qu’Alice Springs, c’est une ville qu’il ne faut pas juger au premier regard, mais qu’il faut creuser un peu pour découvrir toute sa richesse culturelle.

Infos pratiques et tourisme à Alice Springs

[toggles title=”LOCALISATION” icon=”icon-map-marker”]1500 km au sud de Darwin // 1500 km au nord d’Adelaide // 470 km au nord ouest d’Uluru.[/toggles] [toggles title=”A VOIR” icon=”icon-eye-open”]Anzac Hill, le Lookout de la ville // le marché tous les 2nd dimanches du mois // le Reptile Centre // Olive Pink Botanic Garden.[/toggles]

Ecrit par Gaëlle 

Article mis à jour le 10/05/2019 – Initialement publié le 06/08/2013

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.