Home Découverte de l'Australie Hobart – Capitale de la Tasmanie en Australie

Hobart – Capitale de la Tasmanie en Australie

Hobart – Capitale de la Tasmanie en Australie

Capitale de la Tasmanie (petite île située au sud-est de l’Australie), Hobart est une ville portuaire dotée d’une ambiance chaleureuse et d’un charme colonial. Située sur les rives de la Derwent River, avec le fameux Mont Wellington (1271 m) en toile de fond, elle ne manquera pas de vous séduire par ses différents paysages. Etablie en 1804, elle est la seconde plus vieille capitale d’Australie mais aussi l’une des villes les plus pittoresques du pays. Avec aujourd’hui plus de 244 000 habitants, Hobart offre aux visiteurs de passage un véritable voyage dans le temps. Vous ne manquerez pas d’idées de sorties et d’activités. Voici une sélection de nos incontournables.

Un peu d’histoire

Autrefois appelée Van Diemen’s Land, elle a vu le jour lorsque 35 forçats et une douzaine de soldats y furent envoyés pour fonder une colonie pénitentiaire et empêcher l’arrivée des français. C’est sous la direction du colonel David Collins, 1er gouverneur de l’île de Tasmanie, que les fondations du tout premier bâtiment de la ville de Hobart ont été posées en 1804. Cette jolie bourgade servait donc autrefois, – tout comme le reste de l’île -, de lieu de « villégiature » aux prisonniers puisqu’elle était la principale colonie pénitentiaire du pays.

Cette colonie devint très vite un immense désordre. La nourriture manquait au point que le Lieutenant Colonel Collins fut obligé de relâcher des prisonniers pour chasser le Kangourou ! D’autres détenus s’échappèrent et devinrent des bushrangers terrifiant régulièrement les petits villages. La ville réussie néanmoins à devenir prospère dans les années 1830 par l’arrivée des baleiniers. Aujourd’hui, la capitale est le lieu de départ de nombreuses expéditions à destination de l’Antarctique.

Quand visiter Hobart ?

Du fait de sa situation géographique, le climat à Hobart est bien plus frais que dans le reste de l’Australie. Hobart connaît quatre saisons distinctes, chacune avec sa propre beauté et son charme. La température moyenne maximale s’élève à 21°C en été et 12°C tout au long de l’année. Les hivers sont très froids et il n’est pas rare que la neige fasse son apparition.

Été (décembre – février)

Pendant l’été à Hobart, les températures moyennes varient entre 11,5 et 21 °C. Les mois de janvier et février sont les plus secs et les plages sont suffisamment chaudes pour se baigner.

Automne (mars – mai)

L’automne a de nombreuses journées calmes et ensoleillées, avec des températures moyennes comprises entre 8,9 et 17,3°C. Durant cette saison, la ville est recouverte de teintes rouges et jaunes alors que les arbres commencent à changer.

Hiver (juin – août)

En hiver, l’île reçoit les vents du sud de l’Antarctique et connaît certaines des températures les plus fraîches d’Australie. Le mont Wellington est parsemé de neige et les températures quotidiennes moyennes varient de 5 à 12,3 ° C. Les températures nocturnes peuvent chuter jusqu’à 3 °C.

Printemps (septembre – novembre)

Au printemps, les températures moyennes varient de 7,8 à 16,9°. C’est la période la plus humide de l’année (168,7 mm), même si Hobart reste toute de même la deuxième capitale la plus sèche d’Australie (après Adélaïde).

Que faire à Hobart ?

Voici tous les principaux points d’intérêt à Hobart :

Battery Point

C’est le plus vieux quartier de la ville. Il était autrefois un village de marins et est aujourd’hui le centre historique de Hobart. Ses maisons de style colonial aux façades historiques et ses petits restaurants en font un lieu très apprécié des touristes. Perché sur sa colline, Battery Point était à l’époque un lieu d’observation stratégique en cas d’invasion. Les canons et le promontoire témoignent encore aujourd’hui des craintes du passé.

Salamanca

Le quartier de Salamanca se situe entre le port et Battery Point. Il représente le cœur de la ville et c’est ici que se trouve le centre artistique. De nombreuses galeries, ainsi qu’un large choix de pubs et de restaurants construits au sein-même d’anciens entrepôts en grès, se regroupent sur la célèbre place Salamanca.

À ne pas manquer ! Tous les samedis matin (08h30-15h) depuis 50 ans se tient le célèbre marché Salamanca Market. Ne manquez pas de flâner entre les étals pour éveiller vos sens et votre curiosité. Avec plus de 230 stands, vous y trouverez de l’artisanat local (bijoux, vêtements, bougies, objets d’art ou décoratifs…), des plantes et des produits frais fabriqués avec amour par les producteurs locaux (fruits et légumes, miel, gâteaux…) ainsi que de la gastronomie locale. De plus, des artistes et des musiciens sont positionnés çà et là et viennent apporter une touche de fraîcheur à l’ambiance déjà bien sympathique du lieu. Vous trouverez forcément votre bonheur ici ! Il y en a pour tous les budgets. 

Salamanca Market est LE marché en plein air le plus célèbre de Tasmanie et sans aucun doute l’un des meilleurs d’Australie.

Tasmanian Museum & Art Galery

Installé dans le plus vieux bâtiment de la ville (1808), il est le deuxième plus ancien musée d’Australie (gratuit – ouvert de 10h à 16h). Il allie au sein de ses locaux musée, galerie d’art et herbier géant. Vous y découvrirez le passé colonial de l’île, l’histoire des aborigènes et en apprendrez davantage au sujet de la faune et de la flore locale, notamment le mystique tigre de Tasmanie. Plus de 800 000 objets divers et variés sont exposés ici.

Royal Tasmanian Botanical Gardens

Situé sur la Tasman Highway à seulement 2 kilomètres du centre-ville (25 minutes à pied), ce parc possède plus de 6 000 espèces de plantes. Au cœur des 14 hectares du parc, vous pourrez également découvrir un jardin japonais ainsi qu’une maison sub-antarctique qui reproduit le climat et la végétation de l’île Macquarie (située à mi-chemin entre la Tasmanie et l’Antarctique). Ce jardin botanique datant de 1818 est un lieu propice à la détente et au calme.

Le Port

Le port de Hobart est une attraction à lui seul. C’est un immanquable dans la découverte de la ville lorsqu’on sait que la vie s’articule autour de lui. Aller simplement balader au bord de l’eau, admirer les bateaux et manger un délicieux fish and chips dans une ambiance décontractée.

Voici deux des meilleures adresses de la ville : Fish Frenzy (Sullivans Cove, Elizabeth Street Pier) et Mures Lower Deck (Victoria Dock, Franklin Whrf).

Cascades Female Factory Historic Site

Classée au patrimoine mondial de l’UNESCO, cette ancienne prison pour filles et pour femmes (qui représentaient tout de même ¼ des prisonniers) raconte au fil de la visite, l’histoire des condamnées australiennes à l’époque coloniale (25$ – ouvert de 9h à 17h). Les femmes étaient ici réparties en trois classes distinctes et n’avaient en aucun cas le droit de communiquer entre elles. Les femmes ayant commis les pires infractions étaient forcées de travailler jusqu’à 12h par jour et la moindre désobéissance leur infligeait une punition supplémentaire. La prison est construite sur les terres autochtones de la communauté Palawa qui sont les aborigènes de l’île de Tasmanie.

Cascade Brewery

Situé en contrebas du Mount Wellington, Cascade Brewery est la brasserie la plus ancienne d’Australie encore en activité depuis sa fondation en 1824 (ouvert de 11h à 17h30 du dimanche au mardi et 20h30 du mercredi au samedi). Le bar était autrefois la maison du directeur de la brasserie. Ici, les bières sont fabriquées à partir d’orge et de houblon de Tasmanie combinés à de l’eau de source des montagnes environnantes. N’hésitez pas à goûter la fameuse Cascade Pale Ale qui est la bière brassée en continu la plus ancienne d’Australie (1832). Le lieu possède également un restaurant où vous pourrez déguster de délicieux plats tasmaniens.

Événements et sorties

Bars & restos

Pour tous les événements exceptionnels, n’hésitez pas à jeter un oeil au journal « The Mercury » qui parait le vendredi.

Preachers (5 Knopwood Street) : ici vous aurez le choix entre choisir une place autour du feu tout près du bar, vous rendre à la brasserie en plein air ou encore vous asseoir dans le bus garé dans le jardin.

Bar Wa Izakaya (216-218 Elizabeth Street) : ici l’univers tasmanien et celui du Japon se mélangent. Le bar est spécialisé dans le saké, les cocktails et la bière.

De nombreux autres lieux sont à découvrir à Salamanca Place, Elizabeth Street ou encore Macquarie Street et Battery Point.

Événements

Décembre/ janvier

Entre décembre et janvier, La cuisine tasmanienne est célébrée pendant une semaine lors de son festival Taste of Tasmania. Produits de la mer, fromages, fruits et légumes, truffes et vin seront ravir les papilles des amoureux de la gastronomie ! Les stands sont situés sur le port et des concerts animent la ville.

Dans le même style, il existe aussi Taste of the Huon en Mars qui a lieu dans la Huon Valley.

Falls Festival : Rock en plein air, artistes locaux et internationaux.
Site web : www.fallsfestival.com

Sydney to Hobart Yacht Race
Site web : www.rolexsydneyhobart.com

Février

Wooden Boat Festival : Tous les deux ans, années impaires. Courses et démonstrations de l’héritage maritime.
Site web : www.australianwoodenboatfestival.com.au

Mars/Avril

Ten Days on the Island : festival culturel tous les 2 ans (année impaire) avec concerts, dance, ateliers
Site web : www.tendaysontheisland.com

Boutique française

Pour les Français en manque de leur terre natale, le magasin « Chez moi » au 55 Liverpool street est un magasin 100% en rapport avec la France. Il y a des bouquins et une multitude de petits produits au noms des villes Françaises, des régions et parfois des rues de Paris. Tout cela sur un fond de de musiques françaises d’Alain Souchon en passant par Carla Bruni ou même Tryo. La propriétaire n’est jamais allée en France mais rêve d’y aller dans quelques années. Alors n’hésitez pas à lui donner quelques bonnes adresses de vos régions d’origine. Elle en sera ravie.

Se déplacer

Pour visiter le centre-ville, vous pouvez facilement vous déplacer à pied. 

Sinon, vous pouvez utiliser le réseau de bus Metro Tasmania. Toutes les informations sont disponibles au bureau de poste central et l’achat des billets se fait sur place. Les tarifs pour un trajet sont compris entre 3,50$ et 7,20$ selon la zone. Vous pouvez aussi vous procurer une GreenCard (5$ pour les frais d’inscription) que vous rechargerez selon votre utilisation (tarifs compris entre 2,80$ et 5,76$). De plus, grâce à la GreenCard vous pourrez passer gratuitement d’un service à un autre dans les 90 minutes suivant le 1er embarquement.

Autre option, la location de vélo. Le Tasmanian Museum & Art Gallery proposait il y a quelques temps la location gratuite de vélo en contrepartie de documents à fournir (CB, photo et pièce d’identité…). Renseignez-vous directement auprès d’eux afin de savoir si cela est toujours d’actualité. Sinon vous pourrez obtenir une location à 30$/jour chez Hobart Bike Hire.

En dernier lieu, il vous sera possible de louer un van ou un camping-car. Si vous prévoyez de visiter la région ou faire un road trip en Tasmanie, vous pouvez comparer les offres des différents fournisseurs sur ce comparateur www.motorhomerepublic.com/fr/

Faire un Road Trip en Tasmanie

Nos conseils et bons plans pour faire un Road Trip en Tasmanie : Budget, itinéraires, meilleurs spots et retour d’expérience

Se loger

Caravan Park

Les deux meilleurs Caravan Park de la capitale sont sans aucun doute : BIG4 Hobart Airport Tourist Park (40$/nuit emplacement avec électricité ou 140$/nuit/2 personnes dans une petite cabane) et Snug Beach Cabin & Caravan Park (30 ou 39$/nuit pour un emplacement sans ou avec électricité ou 109$/nuit/2 personnes dans un petit studio).

Backpackers Hotels

Vous pouvez comparer les offres et réserver sur : Hostelworld.com

Sinon, nous vous conseillons Narrara Backpackers (à partir de 26$ la nuit en dortoir, ici 8 lits, 65$ la nuit pour une chambre une personne et 79$ pour une chambre double) ou Hobart Central YHA (à partir de 23$ la nuit en dortoir, ici 12 personnes ou 96$ pour une chambre double).

Camps spots

Enfin, grâce à l’application WikiCamps, vous aurez accès à une carte où sont répertoriés tous les free camps de la zone. Très pratique pour les backpackers et quand nous n’avons pas envie de chercher un logement pendant des heures sur le net !

Visiter Hobart en deux jours

Aller au marché de Salamanca

Baladez-vous en ville jusqu’à la place Salamanca, la place la plus connue et animée de la ville.  Si vous avez la chance d’être dans la capitale Tasmanienne pendant le week-end, le samedi s’y déroule le Salamanca market. Les commerçants y exposent leurs étals de fruits et légumes “proudly made in Tasmania” et certains artisans leurs confections. C’est un vrai rendez-vous le samedi à Hobart.  Et arrêtez-vous à la terrasse du « Machine Laundry café », une vraie laverie qui sert aussi d’excellents petits déjeuner originaux pour 15$ seulement.

Faire une marche au Mont Wellington

Des compagnies de bus proposent des tours de 2h30 du centre-ville d’Hobart jusqu’au sommet du Mont Wellington pour 35$ environ. A 1270 mètres d’altitude vous aurez une magnifique vue sur l’ensemble de la ville, la Derwentt River et la mer évidemment.  Ça vaut vraiment le détour, on se sent tout petit quand on regarde la ville de la haut.  Pour les véhiculés qui n’ont pas de contrainte de temps, c’est évidemment encore plus beau au coucher de soleil. Et pour les plus sportifs c’est à plusieurs heures de marche d’Hobart, mais beaucoup se lancent dans cette magnifique randonnée qui bloque une journée entière. Il est aussi possible de commencer en voiture et de s’arrêter à 1 ou 2h de marche du sommet.

Dîner sur le port

Prenez un fish and chips à emporter au Flippers Cooked Seafood. Un restaurant-bateau qui sert jusqu’à 21h. Baladez-vous sur le port en début de soirée. Certains gros paquebots s’y amarrent et il sert notamment d’ancrage aux expéditions antarctiques australiennes mais aussi françaises jusqu’en Terre d’Adélie.

Se balader dans le jardin botanique

Réveil en douceur au Royal Tasmanian Botanical Garden. Vous pouvez y entrer dès 8h00 si vous voulez profiter au maximum de votre journée. Observez des fleurs et des jardins typiques du monde entier dans un endroit paisible avec des ruisseaux et quelques animaux marins. Et vous aurez peut-être la chance d‘apercevoir de magnifiques perroquets comme j’en ai vu. De quoi méditer sur la chance que vous avez d’être en Tasmanie !

Il y a de quoi se restaurer, prendre un café ou une glace. Le restaurant y sert d’excellents repas mais le jardin est aussi un endroit parfait pour pique-niquer. L’entrée du jardin est gratuite et il est accessible à 25 minutes de marche du centre-ville d’Hobart. La marche jusqu’aux jardins offre une vue parfaite sur la Derwentt river et le gigantesque pont qui rejoint les deux rives. Loin d’être aussi impressionnant que celui de Sydney mais qui gagne à être connu de par sa longueur.

Découvrir le site historique de Port Arthur

Pour ceux qui voyagent sans véhicule, des agences proposent des tours pour se rendre sur la Tasman peninsula. Vous pourrez visiter Port Arthur, une des plus anciennes prison britannique d’Australie où étés enfermés environ 12,000 forçats au 19ème siècle, utilisés comme main d’œuvre. Pour 45$ vous aurez une visite guidée en anglais de cette prison mythique et un tour en bateau pour la voir de par les eaux. Vous y entendrez des histoires plutôt sombres de l’époque mais aussi beaucoup plus récentes avec le massacre de Port Arthur en 1996 qui a entraîné l’interdiction des armes à feu en Australie.

Découvrir les alentours d’Hobart

Le musée MONA

Depuis le port, vous pourrez également vous rendre au célèbre musée MONA (Museum of Old and New Art). Ce musée est définitivement à voir ! Conçu dans un premier temps pour David Walsh, un ancien habitant d’Hobart qui a fait fortune grâce entre autres aux jeux d’argent et aux courses hippiques, il est désormais ouvert au public. Creusé à même la falaise, ce musée d’art souterrain est surprenant, intriguant, et demande une certaine ouverture d’esprit. Nombreuses sont les œuvres dérangeantes, intrigantes et plus intéressantes les unes que les autres.

Situé dans la ville de Berriedale, vous pourrez vous y rendre en 25 minutes de ferry le long de la rivière Derwent. Vous pourrez aussi vous y rendre par la route à travers les vignobles. Dans les deux cas, vous apprécierez la vue.

Le Mont Wellington

Perché à 1.270m, le mont Welington domine la ville d’Hobart. Il offre une vue imprenable sur la ville et la mer. D’ailleurs, Hobart est parfaite pour vous permettre d’admirer le coucher du soleil et le ciel orangé en arrière-plan du mont.

L’ascension peut se faire par la route goudronnée ou à travers des sentiers arborés. Pour les personnes non motorisées, un bus peut vous emmener à mi-chemin. Vous pourrez ainsi profiter des chemins de randonnée spectaculaires du mont. Plus on s’approche du sommet, plus la vue sur Hobart, ses quais, son port et la mer devient grandiose.

Bruny Island

A une trentaine de kilomètres d’Hobart se trouve l’île de Bruny (Bruny Island). L’île paradisiaque longue de 50km seulement se compose de deux parties : la partie Nord et la partie Sud. Celles-ci sont reliées par un passage étroit appelé The Neck. La partie sud est intéressante pour ses randonnées au cœur de la nature préservée et sauvage de l’île. Vous pourrez facilement vous retrouver sur des plages paradisiaques avec sable blanc et eau cristalline.

Richmond

À 20min de Hobart, le village de style Georgien de Richmond était autrefois un poste militaire stratégique. Plus ancien que le site historique de Port Arthur, on peut y voir des bâtisses construites par les convicts, dont la plus vieille église catholique d’Australie.

À ne pas manquer également, le plus ancien pont du pays enjambant la Coal River. Construit par les convicts en 1823, il serait encore aujourd’hui hanté par Georges Grover. Ce prisonnier était chargé de surveiller ses codétenus et aimait  les voir souffrir. Un matin, lors d’une dispute avec un autre convict, il fut assassiné et son corps fut jeté dans la rivière depuis le pont.

Port Arthur & Tasman Peninsula

The Convict Trail à l’est de Hobart vous emmène dans le passé en traversant des villes historiques pour arriver enfin au site de Port Arthur au sud de la Tasman Peninsula. Cette région e abrite le fameux site historique de Port Arthur mais également d’impressionnantes formations rocheuses. Parmi elles, Tessellated Pavement, Blowhole, Tasman Arch ou encore Devil’s kitchen, sur la route de Port Arthur, sont accessibles par de courtes marches (10min) et offrent de belles vues de l’océan. Sur la route, on rencontre également le Tasmanian Devil Conservation Park, lieu de refuge de plusieurs diables. On peut notamment assister au nourrissage de plusieurs animaux dont celui des diables de Tasmanie !

Port Arthur, situé au bout de la Tasman Peninsula se résume uniquement à son site historique dont l’entrée est payante. On y trouve les ruines du centre pénitencier qui a enfermé les criminels les plus dangereux de la colonie. Dès 1830, ce site, choisi pour son isolement, présentait des conditions de détention extrêmement difficiles. Site chargé d’histoire, Port Arthur vous dévoilera les conditions de vie difficiles des détenus, des témoignages marquants et tout l’univers carcéral de l’époque. L’entrée au site historique est payante, elle vous donne accès au site et à l’ensemble des bâtiments historiques pendant 2 jours consécutifs + une visite guidée d’introduction à pied + une croisière de 20 minutes dans le port (45$).

Mt Field National Park

Ce parc national est particulièrement réputé pour ses superbes montagnes, ses forêts pluviales, ses chutes d’eau et sa faune. À seulement 80km au nord d’Hobart, il est une destination parfaite pour quelques jours dans la verdure.

Le Visitor Centre du parc vous fournira une brochure avec les différentes marches possibles. Une courte rando (20min) vous menant à Russel Falls (45m de hauteur) est accessible depuis le Visitor centre.

Kingston

A 12km au sud de la capitale, Kingston fait partie de la banlieue grandissante de Hobart. Cette ville côtière dispose d’un centre commercial et d’une agréable plage, Kingston Beach.

On peut aussi y visiter l’Australian Antarctic Division, administrant les terres que possède le pays sur la zone polaire, avec une galerie expliquant les expéditions, la faune et flore de l’Antarctique (Gratuit – ouvert du lundi au vendredi)

Huon Valley

Région au sud de Hobart, la vallée Huon est une zone serpentée de rivières, propices aux plantations et à l’élevage. Huon River fut explorée en 1773 par l’Amiral Bruni d’Entrecasteaux et le Capitaine Huon Kermandec ayant donné leurs noms à de nombreux sites de la région. La ville principale Huonville (2 000 habitants) est le point de départ d’une découverte de la région et pour beaucoup de backpackers un site de prospection dans le picking. Ville située traditionnellement au coeur de l’industrie de la pomme, les fermiers de la région se sont aujourd’hui diversifiés dans la production de cerises, baies, pêches

Découvrez tous les spots à faire dans la région d’Hobart

Pour en savoir plus, consultez notre article dédié à tous les meilleurs spots de la région d’Hobart.

Article mis à jour le 12/05/2022

5/5 - (2 votes)
La communauté des backpackers vous aide à préparer votre voyage en Australie. Partage de bons plans, d'expériences, conseils jobs, astuces de backpackers etc.. Guide gratuit (eBook) pour travailler et voyager en Australie avec un Working Holiday Visa ! Un guide écrit par des backpackers, pour les backpackers

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.