Open top menu
Travailler dans une station de ski en Australie

Travailler dans une station de ski en Australie

Jenny, 29 ans et son ami Simon sont en Australie depuis début juin 2014 pour leur premier WHV. Ils ont choisi Perth comme ville d’arrivée, avec dans l’esprit un plan bien précis mais qui en réalité n’a été en rien suivi !

Notre but initial était de remonter la sublime côte ouest avant de trouver du travail sur Broome ou dans les alentours. Nous avons été malheureusement confrontés à une pénurie d’emploi une fois sur place. Nous rencontrions énormément de backpackers dans la même situation que nous, ce qui nous a évidemment poussés à regarder vers d’autres horizons : puisque tout le monde voulait sa place au soleil dans le nord, il fallait migrer dans le froid au sud (nous étions à la fin du mois de juin à ce moment là).

Trouver un job dans une station de ski

Nous devons en partie notre salut à une australienne, venue nous parler un matin alors que nous avions dans l’idée de quitter Broome. Nous lui avons parlé de nos projets et cette dernière nous a aussitôt orienté vers la piste “station de ski“. Il faut bien l’avouer, sans elle l’idée ne nous aurait sans doute jamais effleuré l’esprit. Trouvant le plan astucieux nous sommes partis à la recherche d’annonces sur gumtree afin de voir s’il restait encore du travail. Effectivement les postes sont donnés en règle générale dès le mois d’avril.

Nous avons trouvé une annonce  pour être housekeeper dans les Snowy Mountains.  Après un entretien téléphonique relativement rapide avec chacun d’entre nous, l’employeur nous affirma qu’il nous attendait pour la semaine suivante. Il ne restait plus qu’à parcourir plus de 4000 kilomètres !

En route vers les alpes australiennes

Nous avons mis une semaine pour rejoindre les snowy mountains, cette chaîne montagneuse que les australiens surnomment fièrement les alpes australiennes. Nous pensions travailler en station de ski mais une fois arrivés dans le village en question, nous nous sommes aperçus que pour les mois à venir nous ne serons non pas en altitude mais en plaine, ce qui n’était pas plus mal compte tenu des températures déjà assez basses.

Arrivés devant l’établissement, nous rencontrons les propriétaires : un père et son fils d’origine russe. La bouille rondouillette et souriante du fils tranchait avec la mine sévère et froide du père. L’hôtel avait quant à lui aussi un look assez austère. L’employeur nous expliqua que durant la saison nous allions toucher un peu à tout : service, plonge, ménage, blanchisserie, location de ski et de vêtements. Ni une ni deux nous commencions le soir même.

Station ski Australie Snowy mountains 2

Notre job de Housekeeping dans les snowy mountains

Nous étions une équipe composée d’une douzaine de personnes. L’hôtel avait une capacité d’accueil de plus de 170 personnes. On ne peut pas dire que les différents boulots étaient d’une extrême pénibilité, si ce n’est les lits superposés à faire, tâche qui était réservée aux garçons. L’aspect le plus pénible tenait sans doute aux horaires : nous pouvions terminer le soir à 23h30 et enchaîner le lendemain matin à 4h30.

Il fallait aussi faire face aux températures négatives lorsque nous devions attendre les bus de clients dans le froid, parfois jusqu’à minuit afin de les chausser et les habiller pour qu’ils puissent aller skier dès l’ouverture le lendemain. Nous étions payés 20 dollars de l’heure avec un loyer prélevé sur notre salaire de 150 dollars par semaine et par personne. Il fallait donc accumuler les heures pour arriver à mettre de jolies sommes de côté.

Malheureusement le travail était bien souvent aléatoire : l’employeur donnait les heures de boulot à sa guise; on pouvait donc travailler 75 heures une semaine et 25 la suivante. En ce qui nous concerne dans l’ensemble nous ne nous en sommes pas trop mal sortis, sauf vers la fin de la saison où le travail manquait.

Station ski Australie Snowy mountains
.

Travailler dans une station de ski : un job qui n’est pas de tout repos

Le plus dur aura été le froid. Surtout quand on commençait très tôt le matin et qu’on terminait tard le soir en travaillant à l’extérieur ou dans des bâtiments non chauffés. Nous avons aussi dû faire face à un patron qui manquait sérieusement d’organisation : on recevait par SMS le soir notre emploi du temps pour le lendemain et cela tous les soirs.

Aucun planning donc aucune possibilité de prévoir quoique se soit. Il fallait aussi s’adapter à un matériel au sein de l’établissement souvent obsolète. Le village où nous travaillions, Berridale, se trouve à une heure de voiture des stations branchées que sont Perisher et Thredbo. Nous avions la chance d’avoir notre véhicule car le premier supermarché se trouve à une bonne trentaine de kilomètres. Il n’y avait effectivement pas de grandes distractions dans ce petit patelin de 800 habitants, si ce n’est un pub qui nous aura accueilli maintes fois afin de donner un peu de peps à toute l’équipe !

Station ski Australie Snowy mountains 3

Un superbe équipe et une belle expérience en Australie

Comme pour tout job saisonnier qui se respecte nous avons travaillé et vécu en équipe. Nous avons eu la chance de tomber sur une team vraiment sympa. Nous vivions tous ensemble dans une grande maison, c’était un peu l’auberge espagnole puisque nous étions avec des personnes venant de Grande Bretagne, des Pays-Bas, d’Argentine, du Japon, d’Italie… Bref un joli melting-pot, ce qui est toujours très enrichissant.

Nous avons aussi rencontré beaucoup d’australiens dont la gentillesse et l’empathie nous auront bien des fois désarmés. Nous n’oublierons jamais cet esprit d’entraide, de curiosité et d’humanité qui nous aura vraiment touché. Nous avons pu voir de magnifiques paysages : les Snowy Mountains sont de magnifiques montagnes parsemées d’eucalyptus où vivent en masse kangourous et wombats. On ne se lasse jamais de ces vues à couper le souffle, même au bout de trois mois. Et puis surtout nous avons pu skier en août, ce qui était vraiment inattendu pour un début de notre périple en Australie !

Kangourous Australie Snowy mountains
Expérience job Australie WHV Expérience job Australie WHV

Article écrit par Jennifer Baricault

 

Travailler dans une station de ski en Australie
5 (100%) 1 vote

3 Réponses au commentaire

  1. Avatar
    septembre 30, 2014

    Salut !
    Cet article donne très envie de tenter l’aventure! Mon copain et moi partons dimanche pour l’Australie. J’avoue que l’idée de travailler en station de ski m’a traversé l’esprit plusieurs fois et avec cet article ça me tente encore plus 🙂
    Petite question, vous vous êtes donc équipés en doudoune, après-ski, bonnets, gants etc… une fois en station??

    Ingrid

    Répondre

  2. Avatar
    juin 23, 2015

    Coucou,
    Moi aussi cet article me trotte dans la tête depuis que je l’ai vu ! Pourrions nous nous mettre en contact pour un peu plus d’informations ? Merci

    Répondre

  3. Avatar
    juin 03, 2016

    Salut,
    dis moi je suis moniteur de ski diplômé, comment ca se passe pour le visa ? J’ai déjà fait mon PVT. Il parait qu’on peut te filer le visa rapidement pour des métiers ou il y a de la demande. Moniteur de ski, ils en demandent grave las bas.

    Répondre

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.


205 Partages
Partagez205
Tweetez
Enregistrer
+1