La voiture est chargée, le réservoir est plein, il est temps de quitter Melbourne pour Sydney. Pour ce road trip, qui n’est pas notre premier itinéraire en Australie, on se la joue cool. Pas de programme, mais une carte ! Deux impératifs cependant : rester le long de la côte et être à Sydney pour le feu d’artifice du nouvel an. Nous avons donc 7 jours.

philip island jour 1

Phillip Island 

Sous le charme de son Street art et de son atmosphère cosmopolite, nous avons quitté Melbourne aux aurores. Toujours en centre ville, la route nous a soudain paru déserte malgré le fait que l’on soit en pleine semaine, jusqu’à ce que l’on réalise pourquoi : nous étions sur la Melbourne CityLink l’une des rares autoroutes payantes d’Australie ! Pour payer votre péage, rendez-vous sur ce lien, car il n’y a pas de guichet.

Bon à savoir : vous trouverez des tronçons payant uniquement à Sydney, Melbourne et Brisbane. Vérifiez votre itinéraire auparavant pour éviter les surprises !

Une heure trente plus tard, nous arrivons à Phillip Island. Si vous n’avez pas encore vu de koalas ou que vous en voulez encore, c’est The Place to Go ! Perchés en haut d’un eucalyptus ou le long de la route, ces grosses peluches vont vous rendre gaga. Autre curiosité de cette coquette presqu’ile : ses pingouins ! Si vous êtes chanceux, vous les verrez se balader en bande le long de la plage. Superbes photos à réaliser !! Notez tout de même que les australiens, étant très proches et respectueux de leur nature, verront d’un mauvais œil quiconque qui dérangerait les animaux dans leurs habitats naturels.

Nous sommes arrivés de bonne heure sur l’ile et jamais je n’oublierai les couleurs incroyables du levé du jour. Nous avons passé la matinée et l’après-midi à rouler autour de cette petite île photographiant les plages plus belles les unes que les autres.

En fin d’après-midi nous avons rejoint le parc national de Wilsons Promotory, situé à 120 km au sud est.

wilsons promontory

Wilsons Promontory NP

Le “prom” comme les gens du coin le nomment, est une réserve naturelle de 50000 hectares occupant toute la péninsule du même nom. La marche à pied est la meilleure façon de le visiter. N’étant pas une adepte de la randonnée, en particulier dans les milieux abritant diverses formes et variétés de serpents venimeux, nous avons choisis l’option cool : la plage ! Après tout de même une petite balade dans les bois et sur quelques points de vue, nous nous sommes rendu à Squeaky beach. Le parc est réputé pour ses chemins de randonnée, mais aussi pour sa faune et sa flore très variées. Le parc compte plusieurs campings, notez cependant que les spots sont très demandés pendant les vacances scolaires. Comme dans beaucoup de parcs à travers le pays, le côté sauvage est bien conservé. Pensez donc à prendre des bouteilles d’eau et de l’anti-moustique.

Coup de cœur : Mount Oberon Summit, une randonnée d’une heure (modérée/ difficile) vous offrira un point de vue exceptionnel.

Bon à savoir : La visite du parc national de Wilsons Promontory est facilement accessible en day trip depuis Melbourne qui n’est qu’à deux heures en voiture.

En fin de journée, nous avons roulé jusqu’à l’entrée des Gippsland situé à moins de 200 km de Wilson Promotory.

gippsland

Les Gippsland 

Verdoyants et sauvages, les Gippsland vous plongent en pleine nature. Vous vous retrouvez vite seul au milieu de forêts gigantesques et de plages à n’en plus finir. Pour les amoureux de la nature à l’état brut, les Gippsland sont une excellente destination. Nous avons traversé à proprement parlé toute cette région jusqu’à la frontière avec le New South Wales.

Nous avons commencé la journée par la visite de Raymond Island. Cette minuscule île de 6 km de long sur 2 km de large n’est située qu’à 200 mètres de la côte. Cependant il faut tout de même prendre un ferry pour nous y rendre. Les piétons et cyclistes ne payent pas le ferry (contrairement aux voitures). Nous avons décidé de louer des vélos à Payneville (pas de magasins sur l’île) et découvrir tranquillement cette autre réserve de koalas et kangourous. Si vous êtes chanceux vous verrez quelques dauphins et des lions de mer. Nous avons passé un excellente matinée à pédaler au milieu de ce petit paradis de faune et flore très tranquille.

Dans l’après-midi nous sommes allés au Lake Entrance, petite station balnéaire très prisée des australiens. Sur le port on y décharge le poisson frais et de nombreuses activités d’eau y sont proposées.  Un petit plateau de fruits de mer façon australienne c’est à dire frit (un peu dommage vu la qualité et fraicheur des fruits de mer) et nous avons continué notre route vers Eden, New South Wales.

Coup de cœur : Découvrir Lake Entrance en kayak. (Plusieurs magasins en proposent à la location).

Bon à savoir : Sur Raymond Island, vous trouverez airs de pique-nique et plages sûres

sapphyr coast

De Eden à Narooma 

Aujourd’hui nous sommes enfin arrivés dans le New South Wales, ce territoire qui abrite la ville de Sydney, où nous avons prévu de passer le réveillon du nouvel an. Mais pour l’heure nous visitons Eden, un charmant village de pêcheur. Contents du soleil revenu, nous admirons l’eau turquoise et les plages de sable blanc, en se disant qu’on y resterait bien ! Nous continuons notre route vers le nord en traversant les villes plus jolies les unes que les autres de cette sublime Sapphyr Coast !

On ne se doutait pas que la côte sud du NSW était aussi attirante. La route qui longe la côte est parfois sinueuse, mais les paysages sont incroyables. Des panneaux « view point » vous indiqueront où vous garer pour admirer l’océan. Malgré qu’il n’y ait que 130 km entre Eden et Narroma, nous avons mis 3 heures pour les parcourir. Il y avait tant de choses à voir. Nous avons garé la voiture à Narooma et profité de sa plage quelques heures ainsi que de son eau claire. On a pu y photographier les petits poissons multicolores qui viennent vous chatouiller les pieds.

Le soir, un beau coucher de soleil s’est offert à nous. On a vraiment été séduit par cet endroit…mais on ne savait pas encore que l’on en verrait d’encore plus beaux. C’est aussi ça les road trips : des surprises à chaque arrêt. Nous avons passé la nuit sur le parking de la plage où de généreux percheurs ont partagé avec nous leur prise du jour !

Coup de cœurs : les 130 km entre Eden et Narooma, des points de vue incroyables à chaque virage ! et les plages…

Bon à savoir : si vous êtes à Eden de fin août à fin octobre, ne manquez pas les baleines. Allez les voir soit depuis la côte (vous aurez peut-être besoin d’une paire de jumelles) ou en tour organisé.

batemans bay

Batemans Bay 

Nous ne voulions pas quitter cet endroit donc nous avons trainé puis tranquillement repris la route direction Batemans Bay, 80 kilomètres au nord. Ce qui nous attendait été encore plus grandiose.  La route jusqu’au petit village de Batemans Bay est à l’image de la journée précédente : époustouflante ! Petit arrêt à Batemans donc qui est un petit village côtier typiquement australien, calme, propre, respectueux de la nature. Le pont plutôt atypique est à la fois le symbole et la fierté de la ville. Après une petite pause déjeuner, nous avons continuer notre chemin direction Jervis Bay. L’après-midi étant chaude et ensoleillé, nous nous sommes arrêtés à plusieurs reprises pour un rapide bain de mer le long de la route, les plages sont sublimes !

Bon à savoir : la ville propose un super skatepark !

jervis bay

Jervis Bay

400 kilomètres nous séparaient de Sydney. Nous avons passé la journée à Jervis Bay réputé pour son eau cristal et son sable fin comme de la farine. Le programme a donc été facile à décider : snorkeling et kayak. Jervis Bay est non seulement l’une des plus belles plages d’Australie mais également l’une des plus sûres. Ce genre d’endroit est clairement la raison pour laquelle je suis en Australie. Quelques kilomètres au sud, posez-vous à Hyams beach, qui possède le « sable le plus blanc du monde » d’après le Guinness records book. Cet endroit restera dans notre top 3 des MUST DO in Australia. On y serait bien resté un jour de plus, voir une semaine. Notez cependant que l’endroit attire les foules de Sydney donc en période de vacances non seulement les plages sont bondées mais les prix augmentent aussi, déjà qu’ils ne sont pas les plus abordables.

Bon à savoir : l’endroit attire beaucoup de dauphins et de baleines.

Indispensable : masque, tuba et appareil photo. Si vous voulez rendre jaloux les amis restés en France, c’est là qu’il faut faire une selfie.

sydney

Sydney

Le dernier segment de route entre Jervis Bay et Sydney a été chargé, nouvel an oblige. Mais étant partis tôt le matin nous étions au nord de la baie de Sydney en milieu d’après-midi en s’offrant même un petit arrêt à Kiama réputé pour son surf. La plage de Boyds Beach, entre autres, accueille des compétitions mondiales chaque année.

Le road trip à proprement parlé prend fin ici, aux portes de Sydney où en ce 31 décembre nous nous apprêtons à passer une nouvelle année en Australie (et qui ne sera pas la dernière non plus, mais ça on ne le savait pas encore.). Deux heures de route et nous étions dans le centre ville, bruyant, bien loin de ce que nous avions vécu les jours précèdants.

N’étant pas une adepte de la foule, nous avons repéré sur une carte un petit spot loin des zones urbanisées qui semblait offrir une vue plutôt sympa sur Harbour Bridge. Ayant pas mal d’heures avant les douze coups de minuit, nous sommes partis explorer la zone qui se trouve en contre bas du zoo. Après une petite demi-heure de marche à travers le bush, nous sommes arrivés sur un rocher offrant une vue dégagée a 80% sur l’endroit où le feu allait être tiré. Et cerise sur le gâteau, seulement une petite vingtaine de personnes venues des quatre coins du monde y étaient présente. Cela restera l’une des meilleures soirées passées en Australie.

Cet incroyable road trip se termine donc face au Sydney Opera House. D’autres découvertes nous attendent, mais pour le moment nous allons visiter Sydney. Aussi bien la côte du Victoria que celle du New South Wales nous aurons séduites par leurs incroyables couleurs et leurs cotés sauvages. Une fois de plus l’Australie aura tenu toutes ses promesses.

Article rédigé par Charlie – Source photos : http://www.tourism.australia.com
Mis à jour le 26/09/2019 – Publié initialement le 16/01/2018