Open top menu
Karijini National Park – Guide complet

Karijini National Park – Guide complet

Le Parc National de Karijini est un parc emblématique du Western Australia. Si vous prévoyez un road trip sur la côte Ouest du pays ou dans le Nord, ne manquez pas de vous y aventurer. Entre cascades, gorges, gouffres, piscines naturelles, terre rouge et monts, cet oasis dans le désert offre une expérience incroyable. Toutefois, il est important de bien préparer son séjour à Karijini car sans précaution, il peut se révéler dangereux. Le climat, le manque d’eau potable, de fuel et de n’importe quel autre produit est à prendre en compte.

Vous trouverez dans cet article des renseignements sur le parc National de Karijini, ainsi que les informations essentielles pour y préparer votre séjour.

 

Présentation du Parc National Karijini

Situé dans les Hamersley Range et couvrant 6274 kmKarijini est le second plus grand parc du Western Australia. Le parc se situe au Nord Ouest de l’Australie Occidentale, à plus de 1000 km de Perth, la capitale de l’Etat.

Les reliefs de cette région sont vieux de plus de 2,500 millions d’années. Les populations originaires de ce territoire sont trois tribus aborigènes : Banyjima, Kurrama et Innawonga.

Le parc propose des paysages spectaculaires, des lieux insolites et inoubliables, de fraîches baignades et une faune variée.

Durant votre séjour, vous aurez l’occasion d’observer des kangourous, des échidnés, des geckos, des wallaroos, des chauves-souris, une multitude d’espèces d’oiseaux, des serpents, des araignées…

La végétation est luxuriante et l’hiver, diverses variétés de fleurs colorées apparaissent.

 

Se rendre au Karijini National Park

Si vous venez de la côte Ouest, le parc se situe à 620kms d’Exmouth et 700 kms de Carnarvon, dans les terres. Si vous venez du Nord, vous y arriverez en 300kms depuis Port Hedland.

Karijini est un endroit très isolé. La seule ville a proximité est Tom Price (3000 habitants), à 75 kms a l’Ouest. Attention, il s’agit du dernier endroit pour faire le plein de fuel et de courses avant d’entrer dans le parc.

Si vous venez de Port Hedland, vous n’aurez pas besoin de traverser le parc pour faire vos derniers achats : Un complexe installé à 36kms au nord de l’entrée Est propose un camping (site avec et sans électricité, douches, toilettes, coin cuisine…) ainsi qu’une station essence et vend quelques produits. Les prix y sont toutefois assez élevés.

 

Tarifs du parc

Le droit d’entrée dans le parc de Karijini est de 12 dollars par véhicule et par jour. Mais si vous dormez sur place, vous paierez uniquement le premier jour. 

 

À quelle période le visiter et en combien de temps ? 

Le parc est ouvert toute l’année, mais peut être occasionnellement fermé pour cause de mauvaises conditions météorologiques (routes impraticables, inondation, cyclone…).

Il bénéficie d’un climat tropical semi-désertique. En effet, il fait presque toujours chaud à Karijini : seules les nuits d’hiver sont fraiches avec possibilité de gel. Les journées y sont chaudes et ensoleillées l’hiver (Mars – Octobre), tandis que l’été (Novembre – Février), les températures sont très élevées de jour comme de nuit, le climat est humide avec de fortes pluies, des orages et possibilité de cyclones.

La saison des pluies, autrement dit la période à éviter pour un séjour a Karijini est de novembre à janvier. Pour les autres mois, le climat est favorable. Le mois de juillet est le plus frais.

La période qui paraît la plus favorable au niveau du climat est de mai à septembre, mais c’est aussi la saison la plus touristique.

Si vous voulez profiter d’un maximum de spots et de randonnées qu’offre Karijini, prévoyez au moins 3 jours sur place. Mais en fonction du temps et du véhicule que vous avez, il est aussi possible de passer 2 jours dans le parc de Karijini.

 

Les commodités du parc

Le parc dispose de deux entrées payantes, l’une à l’Est et l’autre à l’Ouest.

Vous trouverez un “visitor center” avec brochures, informations et souvenirs à l’Est du parc sur Banyjima road. Si vous arrivez par l’Ouest, vous pouvez toutefois vous arrêter au centre d’information de Tom Price qui dispose de précieux renseignements sur Karijini.

Deux reservoirs d’eau potable se trouvent dans le parc, cependant, ne comptez pas trop dessus, cela peut arriver qu’ils soient vides ou pris d’assaut par les abeilles qui tournent autour par centaine (expérience vécue).

Les spots et randonnées qu’offre Karijini sont principalement regroupés en deux endroits : L’un dans l’Ouest et l’autre à l’Est. La route principale est goudronnée mais certaines qui mènent à des spots ne le sont pas.

 

Où dormir ?

Plusieurs options s’offrent à vous pour dormir dans le parc ou à proximité.

Dans le parc, vous trouverez deux campground du côté Est, à côté des spots « Circular pool », « Dales gorge », « Fern pool » et « Fortescue falls ». Le campground principal est « Dales Campground Karijini » : il dispose de grands emplacements, de toilettes sèches (accès handicapé), d’ombre et de tables de pique-nique. Le second campground « Dales Gorge Overflow Camping » est ouvert uniquement si le premier est complet. Il s’agit d’un camping de transition avec uniquement de l’eau non potable, où vous pouvez rester 24 heures. Le prix des campgrounds du parc est de 10$ par personne et par nuit. Il faut payer à l’entrée des campground en espèce dans une boite prévue a cet effet. Vous pouvez y dormir en tente ou dans un véhicule, caravan, camping-car…

Du cote Ouest du parc, vous pouvez dormir à « Karijini Eco retreat » si votre budget vous le permet. Il dispose de toilettes, douches, eau potable, ombre, tables, poubelles, barbecues et d’un coin cuisine. Du simple emplacement sans électricité à 20$ par personne jusqu’à la tente deluxe pour plus de 300$ la nuit, il y en a pour tous les goûts. Toutes les informations sont sur ce site internet, avec la possibilité de réserver en ligne : www.karijiniecoretreat.com.au

Si vous ne souhaiter pas payer pour dormir dans le parc, vous trouverez des spots gratuits sur le bord de route, à proximité des 2 entrées, et sans aucun équipement. Tous ces endroits sont disponibles sur l’application Wikicamp (7,99$).

 

Les meilleurs spots et randonnées

Hancock Gorge

La « Hancock Gorge », aussi appelée spider walk, est une randonnée atypique à travers des gorges. Certains passages sont acrobatiques : il faut escalader les parois des gorges pour arriver sur un magnifique bassin, la « Kermits pool », mais équipée de bonnes chaussures et avec une âme un peu aventurière, pas de quoi s’effrayer (ce n’est pas très haut). Pendant la saison des pluies, vous pouvez même nagez directement sans avoir à escalader, l’eau aura bien monté entre les gorges. Eau fraiche garantie !

La marche sur les parois de Spider walk

Sur le chemin de Kermits Pool

Fortescue falls

Une courte marche vous amène à ce grand bassin bleu et ses cascades. Ouvrez l’œil, vous pourrez peut-être apercevoir un varan lézarder au soleil.

Vue sur Fortescue falls

Le bassin de Fortescue falls

Fern Pool

A 10 minutes de marche de Fortescue falls, cette piscine naturelle entourée d’une végétation épaisse est un appel à la détente. Vous verrez diverses variétés d’oiseaux, et peut-être des chauve-souris et des varans.

Les cascades de Fern Pool

Handrail Pool & Weano Gorge

Après être descendu dans les gorges, promenez vous à travers ce paysage de pierres rouges. Vous rencontrez sur votre chemin plusieurs piscines, selon la saison, et l’immense Handrail pool, au creux des gorges.

Oxer Lookout & Junction Pool

Ce splendide point de vue vaut le détour : vous surplomberez d’immenses gouffres et une piscine naturelle, qui peut être pratiquement vide selon la saison.

Oxer Lookout and Junction Pool

Mont Bruce

Le Mont Bruce ou Punurrunha (nom aborigène), qui culmine à 1235 mètres, est le deuxième plus haut mont d’Australie Occidentale. Il se trouve dans le parc national de Karijini, à quelques kilomètres de la route principale qui traverse le parc de l’Est à l’Ouest.

Son ascension, une randonnée de 9km aller/retour peut se révéler difficile, mais vaut vraiment le détour. Comptez 5 heures pour l’effectuer.

Vue du sommet du Mont Bruce

La première partie est plutôt simple, avec un dénivelé faible. Vous pourrez apercevoir sur votre droite la nature modifiée par l’Homme avec la mine de fer de Marandoo, qui fonctionne à plein régime, tandis qu’à votre gauche, le paysage vallonné et naturel vous offre des panoramas de terres rouges et de végétation dense.

Vue du sommet du Mont Bruce

La deuxième partie de la randonnée est plus difficile, avec un dénivelé important et l’obligation d’escalader les rochers à certains endroits. Le passage le plus pentu dispose d’une corde pour s’accrocher. Une fois au sommet, savourez bien votre récompense : Une vue à 360 degrés sur les environs !

Conseils pour l’ascension du Mont Bruce

Avec les températures très élevées a Karijini, il est vivement recommandé d’effectuer l’ascension dès le lever du soleil (vers 5-6h du matin selon la saison). Cela vous permettra de profiter de l’ombre sur une grande partie de la randonnée et de profiter du lever de soleil derrière le mont.

Prévoyez beaucoup d’eau et de la nourriture. Cette marche ne dispose d’aucun point d’eau. Bien entendu, de bonnes chaussures de marche sont aussi recommandées.

Enfin, si vous voulez profiter au maximum de cette belle randonnée, prévoyez votre filet à mouches! Selon la période, elles peuvent être des dizaines à vous tourner autour durant la marche.

  CONSEILS VOYAGEURS

 

Vue du sommet du Mont Bruce

INFOS PRATIQUES

Entrée parc

Prix du pass : 12$ par jour & par véhicule.

Carte du park en PDF

Pour télécharger la carte des marches, CLIQUEZ ICI
Pour télécharger la brochure du parc en PDF, CLIQUEZ ICI

Louer un van ou 4x4

Vous pouvez louer un véhicule depuis Perth, Broome ou Darwin. Vous pouvez comparez les offres sur ce comparateur www.motorhomerepublic.com

Climat

Protégez vous de la chaleur, du soleil … et des mouches : casquette ou chapeau indispensable, tee-shirts à manches longues ainsi que le filet anti-mouche.
Une mauvaise météo à Karijini peut déclencher des cyclones, de forts orages ou de fortes pluies. Renseignez vous bien sur la météo avant de partir à l’aventure.

Conseils sur la route

Prévoyez assez d’eau potable pour le nombre de personnes que vous êtes et la durée de votre aventure.

Prévoyez assez d’essence pour parcourir le parc, voir même un peu plus. La méthode la plus économique est de remplir 1 ou 2 jerricanes d’essence dans une grande ville avant de vous diriger dans les terres.

Pour les spots regroupés a l’Ouest du parc, il faut emprunter une route non goudronnée, parfois en très mauvais état et difficile à traverser sans 4×4, parfois en très bon état pour tous les véhicules : tout dépend du temps qu’il a fait les jours et semaines précédents. Une fois de plus, renseignez vous bien sur l’état de la route.

Le réseau téléphonique étant quasiment inexistant dans le parc, procurez vous un plan des randonnées et diverses brochures au centre des visiteurs.

Profitez et respectez la beauté de Karijini, tout en emportant vos déchets avec vous car le parc dispose de très peu de poubelles !

Contacts du Park

Téléphone : +61 (0)8 9189 8121

Il est possible de les contacter par email à partir du site www.parks.dpaw.wa.gov.au/park/karijini

 

Article écrit par Laurene Halgrin

Karijini National Park – Guide complet
4.8 (95%) 8 vote[s]

26 Partages
Partagez26
Tweetez
Enregistrer
+1