Accueil Australie du Sud Adelaide Road trip d’Adélaïde à Alice Springs

Road trip d’Adélaïde à Alice Springs

0

Cet itinéraire quelque peu déroutant vous emmène d’Adélaïde à Alice Springs. Pour cela, vous traverserez l’état du South Australia du sud au nord et parcourrez plus de 2 600 km afin d’atteindre l’énigmatique ville d’Alice Springs. Dans cet article, nous vous partageons un itinéraire en vous faisant découvrir les lieux à ne pas manquer durant ce road trip.

Préparer son road trip

Quelle est la meilleure saison pour partir ?

Ici il est question de traverser entièrement l’état de South Australia et de finir ce voyage dans le Northern Territory, il est important de prendre en compte les climats de chacun de ces états.

South Australia

L’Australie du sud possède un climat méditerranéen. Les étés sont chauds et secs et les hivers sont doux. L’été est étouffant et les températures sont élevées. Elles atteignent facilement 30°C mais peuvent dépasser les 45°C.

Les inter-saisons semblent être le moment adéquat pour découvrir Adélaïde et l’Australie du sud de manière générale. L’automne (entre mars et mai) est idéale car les journées sont douces et ensoleillées et les températures oscillent entre 20° et 25°C. La ville change d’aspect et se pare d’un dégradé de couleurs automnales. Au printemps (entre septembre et novembre), le petit plus est le moment de la floraison, notamment des impressionnants jacarandas violets (aussi connus sous le nom d’arbres fougères).

Pour finir, Adélaïde possède le plus faible taux de pluviosité de toute l’Australie. La température de la mer varie de 15° à 20°C.

Northern Territory

Situés dans le Territoire du nord, Alice Springs et la région d’Uluru forment ce qu’on appelle « le Centre Rouge ». Le climat y est sec et aride pendant une grande partie de l’année. 4 saisons bien distinctes se succèdent dans le Centre Rouge. Chacune d’elles possède ses propres caractéristiques. Il faut savoir qu’en été les températures peuvent grimper en flèche (jusqu’à 35°C à l’ombre). Tandis qu’en hiver, les nuits peuvent être glaciales et le thermomètre affiche facilement des chiffres en-dessous de 0°C. Le meilleur moment pour visiter Alice Springs et la région d’Uluru s’avère être ici aussi durant l’automne ou le printemps, donc entre mars et mai ou entre septembre et novembre.

Combien de temps prévoir ?

Pour réaliser cet itinéraire, nous vous conseillons de prévoir entre 10 et 15 jours. Si vous disposez de moins de 10 jours, cela reste possible… mais quel dommage de devoir rayer de si jolis lieux de votre liste. Le timing serrait selon nous trop serré car il faudrait consacrer à peu près une journée pour chaque étape.

Notre itinéraire conseillé d’Adélaïde à Alice Springs

Étape 1 : Péninsule de Yorke

Adélaïde – Port Wakefield (porte de la péninsule de Yorke) > 102 km

Il est l’heure de dire au revoir à Adélaïde « la cité aux églises » pour se diriger vers le littoral !

En sortant de la métropole, empruntez la National Highway A1 puis la Yorke Highway/B86.
À 2h de route d’Adélaïde, se dresse la péninsule de Yorke et ses 700 km de côte vierge. Plages désertes et falaises escarpées cohabitent et se succèdent dans des décors sauvages et paradisiaques. Ne manquez pas le village d’Adrossan et son musée du patrimoine (maritime).

Port Wakefield – Parc National Dhilba Guuranda Innes (extrême sud de la péninsule) > 186 km 

À l’extrémité sud de la péninsule, après avoir roulé 1h20 supplémentaire, vous arriverez dans l’un des plus beaux parc national d’Australie du sud : Innes National Park. Niché au creux de l’océan, la nature sauvage de ce lieu reste intacte. Le parc abrite une flore indigène et variée ainsi que d’abondantes espèces d’animaux endémiques d’Australie tels que des kangourous et wallabies, des émeus mais aussi des dauphins, des pingouins, des baleines (lors de leur migration) et des oiseaux.

Profitez ici du calme reposant et du bruit des vagues. C’est le lieu idéal pour profiter d’activités aquatiques comme le surf, la baignade, le kayak ou encore la pêche. D’autre part, cette région possède une culture aborigène forte et bien ancrée.

Dans le domaine de la gastronomie, la péninsule de Yorke est renommée pour ses fruits de mer ainsi que ses vins locaux ! Rendez-vous à Marion Bay Tavern pour déguster une délicieuse assiette de fruits de mer accompagnée d’une bon verre de vin de la région.

Attention : pour accéder au parc, il est nécessaire de vous munir d’un pass payant que vous pouvez acheter soit sur internet soit au Visitor Centre à l’entrée du parc. 

Nos coups de coeur ♥️

  • La Coastal Way et ses 460 km de côtes, ses paysages paradisiaques, ses villes maritimes, ses ports, ses activités, ses restaurants et tout ce qui la compose.
  • Cap Clairout, l’une des plus belles plages de la péninsule.
  • Marion Bay, sublime ville côtière et porte d’entrée du parc national de DB Innes. C’est l’endroit idéal pour profiter d’un moment au calme ou pour pratiquer une activité.
  • Les nombreux spots de surf pour tous les niveaux (Daly Head est très bien réputée et c’est d’ailleurs l’une des 19 réserves de surf du pays !).
  • Stansbury Seaside Market, joli marché surplombant la baie d’Oyster juste à quelques pas de la mer. Gastronomie et artisanat locaux, décoration, bijoux, accessoires, etc. sont disponibles. D’octobre à avril seulement (les dates changent chaque année, pensez à bien regarder sur le site).
  • Cape Spencer Lighthouse, Inneston Lake et son eau bleu turquoise éclatante et the Ethel shipwreck, une épave datant de 1904.
  • Baie de Moonta pour se déconnecter et découvrir le passé minier de la région. Ne manquez pas de goûter un célèbre Moonta’s famous Cornish pasties. Une sorte de tarte en forme d’empanadas fourrée.

Étape 2 : Barossa Valley

Parc National Innes – Barossa Valley > 287 km

Pour y parvenir, le principal itinéraire que l’on vous conseille de suivre est le suivant : roulez sur Redbanks Road et Dublin Road puis empruntez National Highway A1 et pour finir, bifurquez sur Yorke Highway/B86. L’itinéraire suit une jolie route panoramique avec de nombreux lookout. N’hésitez pas à faire des arrêts durant votre trajet. Nous vous conseillons de vous faire une halte aux belvédères suivants : Mengler Hill Lookout; Steingarten lookout et Eden Valley Lookout.

La Barossa Valley est une région viticole de renommée internationale. On y retrouve les villes de Tanunda, Bethany, Angaston, Nuriootpa, Greenock et Marananga. Il existe pas moins de 50 domaines et 80 caves dans cette vallée dont certaines où vous pourrez déguster les meilleurs vins du monde ! La Barossa Valley produit ¼ de l’exploitation viticole du pays. Les caves sont ouvertes au public et une visite dans l’une d’entre elles vous permettra de réaliser une dégustation, et pourquoi pas de repartir avec une savoureuse bouteille. La vallée de Barossa se révèle être une destination idéale pour un weekend romantique ou gastronomique. Et puis, pourquoi ne pas combiner les deux après tout ? Amateurs de vins ou fins gourmets, peu importe. Réservez une ou deux nuits dans l’un des charmants établissements luxueux de la région.

Nos coups de coeur ♥️

  • Faites frétiller vos papilles au domaine de Seppeltsfield et dans son restaurant gastronomique Fino Seppeltsfield. Ce vignoble est l’un des plus récompensé du pays, vous ne serez donc pas déçu ! Vino Lokal Wine Bar, Two Hands Wines, le domaine Penfolds ainsi que Poonawatta sont également des immanquables en la matière !
  • Effectuer un vol en montgolfière afin d’admirer le lever du soleil juste au-dessus de la vallée. Un moment magique et mémorable qui a un coût certes… Mais si vous pouvez vous le permettre, vous ne serez pas déçu. Le vol d’environ 1h se termine par un petit déjeuner au sol.
  • Flânez dans les allées du Farmer’s Market, ce marché fermier authentique. On vous conseille de vous y rendre juste avant l’heure du déjeuner afin de faire vos emplettes pour préparer votre déjeuner ou alors de déguster sur place dans une ambiance conviviale.
  • Faites un tour à la Barossa Valley Cheese Company pour goûter de délicats fromages au lait de vache et au lait de chèvre.

Étape 3 : Clare Valley

Barossa Valley – Clare Valley > 99 km

Suivez Horrocks Highway, Main Road puis la route B82 pour arriver à votre destination finale : Clare Valley.

Avant de vous rendre à Clare Valley, faites une halte à Lochiel afin de vous émerveiller devant Bumbunga Lake. Ce lac est connu pour ses couleurs allant du rose au blanc puis au bleu. En y allant, vous aurez donc la surprise de constater de quels tons celui-ci s’est paré. Les dégradés de couleurs se font naturellement en fonction du taux de salinité qui se trouve dans l’eau.

Pour continuer notre road trip à travers les vignobles, quoi de mieux que de partir en direction de Clare Valley ? Clare, Sevenhill, Watervale, Mintaro, Auburn et Polish Hill River forment un itinéraire de 40 km à travers la campagne. Une cinquantaine de caves peuplent la vallée au coeur de 30 domaines. Son produit d’exception ? Le riesling ! L’un des meilleurs vins au monde. Le petit plus de la vallée ? Un petit panier gastronomique en guise de pique-nique. À tester ab-so-lu-ment ! Vous pouvez vous en procurer dans l’un des magasins à la ferme ou auprès des établissements viticoles. Plusieurs moyens vous permettront de découvrir ces horizons vallonnées : la randonnée, le vélo ou la voiture. Vous avez le choix !

Nos coups de coeur ♥️

  • Explorez la ville de Burra afin de plonger dans l’histoire de son passé minier.
    Rendez-vous sur le site internet afin d’obtenir votre passeport découverte.
  • Parcourez le Riesling Trail à vélo. Ce sentier de 35 km relie de nombreuses caves et permet la découverte d’autres attractions du coin. Téléchargez la carte des différents parcours ici.
  • Si vous vous trouvez dans la région un weekend, ne manquez pas Clare Show Market (2ème samedi du mois) et le Saddleworth Country Market (1er dimanche du mois).
  • Offrez vous des dégustations dans des caves de renommée telles que Sevenhill Cellars, Jim Barry Wines, O’Leary Walker Wines ou encore Pikes Wines et son restaurant avec vue sur les vignes (comptez environ 40$ pour un plat).
  • Emerveillez-vous devant les champs en fleurs de la vallée de la Clare. Au printemps découvrez le canola, cette petite plante jaune oléagineuse qui s’étend à perte de vue à travers les grands espaces. N’oubliez pas votre appareil photo pour immortaliser ces jolis champs de fleurs. Si vous vous rendez dans la région en été, foncez à Shimmering Pines Sunflower Farm pour y admirer leurs tournesols, ces immenses fleurs chaleureuses. L’an dernier au moment de l’éclosion (en décembre) a eu lieu le premier Sunflower Festival. Durant 2 semaines, vous avez la possibilité de flâner au marché, cueillir votre propre bouquet et même réaliser une séance photo dans un champs de tournesols !

Étape 4 : Ikara – Flinders Ranges National Park

Clare Valley – Flinders Ranges > 283 km

Pour vous y rendre, rien de plus simple ! Suivez le guide en empruntant les routes suivantes : la Outback Highway B83, la R M Williams Way, la B80, et enfin terminez votre périple sur la Goyder Highway puis Horrocks Highway. Vous vous trouvez à présent à 5h de route d’Adélaïde.

L’immensité du parc national d’Ikara – Flinders Ranges est telle qu’elle représente plus de 95 000 hectares ! C’est à dire presque 10 fois la surface de Paris ! Les chaînes de montagnes des Flinders Ranges dateraient d’il y a 800 millions d’années. Ils abritent certains des plus anciens fossiles au monde ! Ce massif imposant s’enfonce dans l’Outback sur 400 km et nous offre ainsi des paysages désertiques (dunes de sable, lac salé, etc.) tout droit sortis d’une autre planète! Les propriétaires du parc sont le peuple Adnyamathanta autrement dit le « peuple des rochers ». D’ailleurs, de nombreuses légendes aborigènes ont écrit l’histoire de ce lieu et continuent aujourd’hui de le faire vivre.

La faune et la flore d’Ikara – Flinders Ranges ne cesseront de vous surprendre tout au long de votre visite. Gorges, crêtes et pics, sable coloré sont les lieux de vie de nombreuses espèces animales. Retrouvons parmi elles les wallabies des rochers, les kangourous, les émeus, des reptiles ainsi que diverses espèces d’oiseaux (aigle royal, plusieurs espèces de perroquets). Ces paysages typiques et vivants forment l’un des sites naturels les plus anciens du monde. À ce sujet, les meilleurs saisons pour programmer une visite sont l’hiver et le printemps, lors de la floraison.

Attention : Il est nécessaire d’acheter un pass pour accéder au parc. Nous vous conseillons d’acheter un pass global qui vous permettra d’accéder à l’intégralité des parcs. Le tarif est de 13$/journée/parc ou alors de 40$ pour bénéficier d’un pass illimité dans l’ensemble des parcs. Celui-ci est valable 2 mois.

Nos coups de coeur ♥️

  • De nombreux sentiers de randonnée à parcourir : Wilpena Pound, Heysen Trail, Boom and Bust, Yukuna Hike ou encore Bunyeroo Gorge. Aussi, Arkaroo Rock Walk est une charmante promenade qui vous permet de découvrir l’art rupestre.
  • Sacred Canyon et son art rupestre, uniquement accessible grâce à une visite guidée de 3 à 4h. Ce lieu a une grande signification culturelle pour le peuple Adnyamathanta.
  • Brachina road, la plus célèbre route du parc. Elle relie Flinders Ranges Way à l’Outback Highway. Elle est plutôt réservée aux 4×4 puisque non goudronnée et accidentée. Autre alternative : Bunyeroo Road, moins connue et moins touristique. Même sans être goudronnée, il est possible de la parcourir en van/camping-car. Pensez seulement à vérifier les conditions en amont.
  • L’authenticité du site : l’Outback et ses paysages désertiques et préservés à couper le souffle, le calme et la tranquillité de ces lieux remplis d’histoire(s) qui forme un véritable havre de paix

Étape 5 : Coober Pedy

Flinders Ranges – Port Augusta > 151 km

Roulez sur la B83 durant 1h40 pour atteindre Port Augusta. Faites un arrêt dans ce joli bourg maritime et changez de paysage. Baladez-vous le long de la plage et respirez l’air marin. D’ailleurs en parlant de balade, il existe à Port Augusta un superbe sentier de randonnée. Il s’agit du Coastal Path, un sentier côtier balisé qui relie la plage au jardin botanique. Il s’étend sur presque 8 km mais vous avez la possibilité d’intégrer le parcours à différents endroits si vous ne souhaitez pas en parcourir la totalité. C’est un sentier partagé pour les marcheurs et les cyclistes. Petit info qui a son importance : le long de celui-ci, vous aurez accès à l’eau potable.

Port Augusta – Coober Pedy > 540 km

À présent, vous allez prendre la route pour un trajet un peu plus long (pensez tout de même à faire une pause toutes les 2h ou quand vous en ressentez le besoin !). 5h30 sont nécessaires pour parvenir jusqu’à Coober Pedy.

Coober Pedy constitue une étape incontournable lors d’un road trip d’Adélaïde à Alice Springs. Cette cité minière se trouve au cœur de l’Outback. Avec son atmosphère très « Far West » et ses animations insolites ! Coober Pedy est célèbre pour ses souterrains. Autrefois, afin d’échapper à la chaleur, les habitants creusaient leurs maisons dans le sol. Commencez par une visite de la ville sans oublier de faire un détour aux églises souterraines (l’une est serbe, l’autre catholique).
Depuis cette époque, des hébergements uniques ont vu le jour. Alors, pourquoi ne pas en profiter pour passez la nuit dans un hôtel troglodyte unique en son genre ?

D’autre part, suivez la piste de l’opale, cette pierre précieuse fascinante. À savoir que 80% des opales du monde sont produites ici, à Cooper Pedy.

Nos coups de coeur ♥️

  • Faites une pause photo pour immortaliser le fameux « COOBER PEDY » dont les lettres s’élèvent en bord de route lorsque vous arrivez par le sud. Tout comme Hollywood, Coober Pedy a aussi droit à son cliché légendaire !
  • Visite de Umoona Opal Mine And Museum : découvrez en davantage au sujet de l’histoire aborigène et de l’exploitation minière. Il existe aussi une boutique de pierres où vous faire plaisir en achetant un joli bijou en opale.
  • Découvrez Josephine’s Gallery et Kangaroo Orphanage. Ce lieu sera certainement la seule opportunité que vous aurez durant votre road trip, de visiter une galerie d’art aborigène et de rencontrer les kangourous et d’autres espèces animales (wombats, oiseaux, lézards, etc.) dans un orphelinat.
  • Observez la vue sur la ville depuis Big Winch ou en empruntant le sentier escarpé depuis le parking du magasin Opal Cave (tout près de la mine).
  • Faites du fossicking (autrement dit : cherchez vous-même vos pierres précieuses) chez Tom’s Opal Mine.

Étape 6 : Uluru – Kata Tjuta National Park

Coober Pedy – Kanku-Breakaways Conservation Park > 32 km

En quittant Coober Pedy en direction d’Uluru – Kata Tjuṯa, faites une pause à Kanku-Breakaways Conservation Park (30 km au nord). Parcourez la boucle d’environ 70 km au coeur des paysages désertiques, de collines colorées et approchez-vous au plus près de la Dingo Fence. Cette clôture s’étend sur plus de 5 300 km, elle permet grâce à sa construction, de protéger les animaux de l’attaque des dingos. Construite au 19ème siècle, elle est la plus longue clôture construite au monde.

Le droit d’entrée au parc est payant (11$).

Kanku-Breakaways Conservation Park > Uluru – Kata Tjuta National Park > 721 km

Le majestueux site et parc national d’Uluru – Kata Tjuta est classé au patrimoine de l’UNESCO. Comme son nom l’indique, le lieu comprend deux sites distincts (30 km les séparent) :
Uluru/Ayers Rock, un impressionnant monolithe (le plus grand du monde !), un mastodonte de 348 mètres de haut,
Kata Tjuta/The Olgas, un massif de 36 dômes de grès rouge.
Ces formations géologiques sont vieilles de plus de 500 millions d’années. Le lieu est un véritable symbole de la culture aborigène et du peuple Anangu.

Attention, le park pass n’inclut pas le site Uluru-Kata Tjuta ! Vous devrez payer l’entrée pour accéder au parc national.

Nos coups de coeur ♥️

  • Admirez le coucher du soleil sur Uluru ! Prenez le temps d’observer les changements de couleurs et le jeu des ombres sur le rocher au fur et à mesure que le soleil disparait.
  • La randonnée ! De nombreux sentiers de différents niveaux vous donnent l’occasion de faire une boucle autour du rocher pour en découvrir ses particularités. À Kata Tjuta, vous passerez à travers les paysages, au plus près des parois rocheuses et des dômes. Parmi les meilleures randonnées, ne manquez surtout pas Uluru Base Walk (10 km – 3,5h – modérée) et Valley of the Winds Walk (7 km – 4h – difficile). Mala Walk, Walpa Gorge Walk et Kuniya Walk and Mutitjulu Waterhole sont 3 randonnées beaucoup plus simples (1 km à 2,6 km) qui nécessitent entre 45 minutes et 1h30 de marche. À travers ces promenades, découvrez les formations géologiques, lisez les panneaux explicatifs, émerveillez-vous devant les peintures aborigènes et bien d’autres richesses naturelles de ces lieux !
    Pensez à vous protéger du soleil et à rester suffisamment hydratés !
  • Visitez le centre culturel pour vous informer sur les traditions et légendes aborigènes, sur l’histoire mais aussi sur la langue. Des oeuvres d’art sont exposées et vous pourrez aussi être éblouis par les expositions qui se tiennent ici ou encore curieux d’en apprendre davantage sur le peuple Anangu grâce à des vidéos explicatives.
  • Faites un dîner sous les étoiles grâce à une expérience avec Sounds of Silence. Vous dégusterez un délicieux menu tout en ayant la chance d’admirer le rocher d’Uluru puis vous découvrirez les constellations et la galaxie avec un professionnel.
  • Apprenez à fabriquer du papier avec des herbes indigènes à Curtin Springs.

Étape 7 : Alice Springs

Uluru – Kata Tjuta National Park – Kings Canyon > 324 km

Via Luritja Road puis State Route 3 et 4, vous arriverez au parc national de Watarrka où est installé le célèbre Kings Canyon. Vagabondez à travers ses falaises de grès de 300 mètres de haut. Pour les plus sportifs, nous vous conseillons de parcourir Kings Canyon Rim Walk (6 km – 3 à 4h – difficile). Ce sentier vous fera longer le long du canyon tout en vous offrant des vues panoramiques à couper le souffle !

Kings Canyon – Alice Springs > 332 km

À présent, suivez Larapinta Drive, bifurquez sur B6 puis State Route 6 pour atteindre la mystérieuse Alice Springs, votre destination finale !

Nichée entre les imposantes chaînes de montagnes de MacDonnell Est et Ouest, Alice Springs est la ville idéale pour découvrir l’Outback et la culture autochtone. Bien d’autres divertissements sauront vous séduire dans cette cité aride aux allures d’ouest américain. Ici, vous serez plongés au coeur de magnifiques paysages désertiques regorgeant de sentiers, de gorges, de falaises, de gouffres et bien plus encore !

Nos coups de coeur ♥️

  • East and West MacDonnell Ranges (à 1h de route) : malgré la distance, ne manquez pas ces joyaux de l’Outback. Prenez le temps d’admirez les peintures rupestres aborigènes, randonnez dans des sentiers renommés dont certains sont connus mondialement, prélasser vous dans l’une des gorges, ces piscines naturelles au creux des rochers. Profitez simplement du paysage qui s’offre à vous. Pour obtenir plus d’informations sur ce lieu, n’hésitez pas à jeter un oeil à notre article dédié.
  • Appréciez la vue sur Alice Springs et sur les MacDonnell depuis Anzac Hill. Vous y trouverez le Anzac Hill Memorial. Il vous suffira de 10 minutes de marche pour atteindre le sommet.
  • Randonnez sur le sentier Larapinta, l’un des plus grands du monde ! Il serpente jusqu’au Mont Sonder sur 223 km. Vous ne serez pas déçu d’avoir prit part à l’aventure puisqu’il vous offrira des paysages parmi les plus beaux de la région.
  • Observez les étoiles et la voie lactée dans l’un des meilleurs endroits du pays ! Vous en resterez bouche bée.
  • Flânez au Todd Mall Markets pour y découvrir les produits et l’artisanat local (nourriture, bijoux, artisanat, œuvre d’art, décoration, etc.). Attention ce marché ne se tient qu’un dimanche sur deux.
  • Découvrez la flore à Olive Pink Botanic Garden. Plusieurs sentiers vous permettront de traverser ce lieu unique qui représente les régions arides.

Infos pratiques et conseils

Location voiture

Comparateur location de voitures : www.airportrentals.com

Location van & camping-car

Comparateur location van / Camping-car : www.motorhomerepublic.com

Camping & Free Camps

La plupart des parcs nationaux du Victoria et du Northern Territory proposent des campings aux environs de $15/personne. Par ailleurs, dans le NT, les campings se font plus rares. Des freecamps se trouvent aussi tout au long côte ou dans les terres si vous souhaitez profiter d’endroits plus sauvages.
Téléchargez l’application Wikicamps ou Campermates pour trouver les meilleurs !

Bon Road Trip 🙂

Notez cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.