Home Découverte de l'Australie La Tasmanie : Que faire & que voir ?

La Tasmanie : Que faire & que voir ?

0
La Tasmanie : Que faire & que voir ?

La Tasmanie est le plus petit État insulaire d’Australie mais n’en demeure pas moins une destination incontournable !  Cette île isolée au large de la côte sud est réputée pour ses vastes régions sauvages et accidentées. Les parcs nationaux qui occupent 21% du territoire, seront ravir tous les amoureux de la nature et des grands espaces. Les paysages de l’île sont très différents de l’Outback Australien. Ici se succèdent collines et plateaux, forêts démesurées et lacs à perte de vue… L’île regorge également de plages de rêves au sable blanc et à l’eau cristalline. Voici donc un petit condensé de tous les lieux incontournables à ne pas rater lors de votre visite en Tasmanie.

Comment et quand se rendre en Tasmanie ?

Comment s’y rendre ?

La Tasmanie est une petite île située à plus de 400km des côtes australiennes. Elle est accessible uniquement par ferry ou par les airs.

Option 1 : en ferry

Les départs se font depuis Geelong, ville portuaire située à 70 km de Melbourne. Spirit of Tasmania est l’unique compagnie qui dessert l’île. La traversée dure 10h (Geelong-Devenport) et le tarif est plutôt élevé. En effet, vous devrez payer entre 210$ et 310$ pour un aller/adulte sans véhicule. Cela-dit, si vous vous y prenez au moins 2 mois à l’avance, vous trouverez des billets à 140$ ce qui n’est pas négligeable. Pour une traversée avec un véhicule de type van ou 4×4, comptez entre 240$ et 390$ en vous y prenant en avance. Le tarif comprend seulement la traversée avec un siège pour vous asseoir, rien d’autre. Si vous souhaitez réserver une cabine pour avoir un peu plus d’intimité et pouvoir dormir dans un lit, il faudra payer un supplément. 

De début Mai à fin Août ainsi qu’en Novembre/Décembre, il n’y a que des traversées de nuit disponibles à raison de 1/jour. Les autres mois de l’année, vous trouverez au moins 2 fois/semaine une traversée le matin. Les départs ont lieux soit à 8h30 soit à 10h30 et le soir sur l’un des trois créneaux suivants : 18h45, 21h30 ou 23h30.

Option 2 : en avion

Vous pouvez prendre un vol interne depuis certaines grandes villes d’Australie. Melbourne, Sydney, Brisbane, Gold Coast et Adélaïde desservent l’île. Adélaïde et la Gold Coast proposent les tarifs les plus élevés. Il y a très peu de vols/mois (environ 2 ou 3) et même certains mois, les avions n’effectuent aucune liaison entre le continent et l’île. Vous atterrirez soit à l’aéroport de Hobart (HBA) situé dans le sud de l’île soit à celui de Launceston (LST) au nord. Depuis Melbourne, la durée de vol est d’environ 1h.

De nombreuses compagnies desservent l’île notamment des low cost (Jetstar, Virgin Australia). Il est donc tout à fait possible de trouver des billets à moins de 100$ par personne tout au long de l’année. Nous vous conseillons de comparer les tarifs des différentes compagnies aériennes sur le comparateur Skyscanner. Pour vous donner une idée, comptez 100$ à 150$ pour un vol A/R depuis les villes les moins chères (Melbourne et Sydney). Les tarifs peuvent grimper jusqu’à 500$/600$ pour la même prestation au départ d’autre villes.

Si vous prenez l’avion, il vous faudra certainement louer un véhicule à l’arrivée pour vous déplacer facilement. Si vous visitez la Tasmanie en saison haute, c’est-à-dire l’été, comptez au moins 500$ par semaine pour une simple voiture (300$ hors saison estivale) et 1200$ à 2000$ pour un van (contre 500$ hors saison). Nous vous conseillons de comparer les options disponibles sur le site spécialisé Motorhome Republic pour la location de van ou sur Airport Rentals pour la location de voiture.

Quand se rendre en Tasmanie ?

La Tasmanie connaît quatre saisons distinctes et bénéficie d’un climat océanique.

La meilleure période pour profiter pleinement du pays est durant les mois d’été de Décembre à Février. Cela-dit, pour être un peu plus flexibles, disons entre Novembre et Mars car ce sont les mois les plus chauds de l’année. En effet, les températures moyennes atteignent 15 à 16°C tandis qu’elles peuvent facilement grimper jusqu’à 35-40°C. L’été se prête donc parfaitement à la pratique de diverses activités de plein air, en particulier la randonnée ou encore la baignade. Mais aussi, le snorkeling ou la plongée, du vélo et du bateau.

En plus de cela, divers festivals ont lieux à ce moment de l’année. De quoi ravir les amateurs d’art, de musique, de gastronomie, d’activité nautique ou culturelle. Autre point positif, l’été est la période de l’année la plus sèche et celle où les journées sont les plus longues, de quoi profiter pleinement ! En outre, il y a quand même un désavantage : c’est la saison qui attire le plus de touristes… 

Enfin, sachez que la météo peut cependant changer très rapidement et le temps se détériorer. En particulier, en fonction de votre emplacement sur l’île. À Hobart, il y a peu de précipitations tandis que sur la Côte Ouest les précipitations annuelles sont de 2400 mm. Soyez donc prévoyants et partez toujours équipés : coupe-vent, pull, crème solaire, eau…

A lire aussi : Le climat en Tasmanie

Se déplacer sur l’île

Trois choix s’offrent à vous : voyager avec votre propre véhicule, en louer un ou utiliser les transports en commun. Aux vues de l’agencement de l’île, de ses routes et de ses paysages, nous vous conseillons fortement d’avoir un véhicule en votre possession durant votre séjour en Tasmanie. Voyager à travers l’île en utilisant les transports en commun comme le bus par exemple est tout à fait réalisable. Mais cela reste compliqué d’un point de vue organisationnel (horaire à respecter, liberté de déplacement, emplacement des lieux d’intérêt). De plus, vous risquerez de louper de très jolis endroits excentrés et/ou non desservis par les transports, ce qui est vraiment dommage ! Autrement, il est très simple de se déplacer en Tasmanie ! Les routes sont en bon état et bien indiquées.

N’hésitez-pas à vous rendre dans les Visitor Center qui mettent à disposition des cartes ou qui en vendent à des tarifs pas trop élevés. De plus, ils sauront vous guider en s’adaptant à vos envies et vos attentes sur l’île. Pour finir, vous pouvez très bien utiliser votre GPS pour vous guider de façon autonome ou télécharger l’application Maps.me. Ce sont des cartes à télécharger en étant hors ligne. Ingénieux lorsque le réseau internet n’est pas disponible ! 

Les régions à découvrir

Hobart, capitale de Tasmanie

Hobart est dotée d’une ambiance sympathique et d’un charme colonial. Etablie en 1804, elle est la seconde plus vieille ville d’Australie mais surtout la plus pittoresque. Elle est devenue prospère dans les années 1830 avec l’arrivée des baleiniers et des activités s’y rattachant. Avec aujourd’hui plus de 226 000 habitants, Hobart offre aux visiteurs de passage un véritable voyage dans le temps. 

Visiter la capitale de la Tasmanie, Hobart.

Autrefois village de marins, le quartier de Battery point est aujourd’hui le centre historique de la ville. Ses maisons coloniales et ses petits restaurants en font un lieu très apprécié des touristes. Perché sur sa colline, Battery Point était à l’époque un lieu d’observation stratégique en cas d’invasion. Les canons et le promontoire témoignent encore actuellement des craintes passées. 

Le quartier de Salamanca, très prisé également, occupe une place intéressante entre le port et Battery Point. Il représente le coeur de la ville et son centre artistique. De nombreuses galeries, des pubs et restaurants se regroupent sur cette place. Tous les samedis matin se tient le célèbre marché Salamanca Market. Avec plus de 250 stands, vous y trouverez de l’artisanat local, de la gastronomie, des bijoux, des pierres, des bougies, des livres, de la décoration et des vêtements pour tous les budgets. 

Voici quelques adresses qui vous permettront de découvrir l’histoire de la ville plus profondément et qui feront plaisir aux amoureux de la nature.

  • Tasmanian Museum & Art Gallery : situé dans le plus vieux bâtiment de la ville (1808), ce musée propose des expositions permettant de découvrir le passé colonial de l’île, l’histoire de ses aborigènes et du tigre de Tasmanie. (40 Macquarie St – gratuit – ouvert de 10h à 17h)
  • Botanical Garden : positionné sur la Tasman Highway (2km du centre-ville) ce parc possède plus de 6 000 sortes de plantes, un jardin japonais ainsi qu’une maison sub-antarctique qui reproduit le climat et la végétation de l’île Macquarie (située à mi-chemin entre la Tasmanie et l’Antarctique).
  • MONA : ce musée excentrique et quelque peu surprenant est un mélange d’art ancien et moderne. Aménagé dans un bâtiment souterrain, il présente plus de 400 œuvres de son créateur ainsi que d’autres expositions aussi loufoques et extravagantes les unes que les autres. Vous pouvez vous y rendre par la route ou en ferry, pensez simplement à réserver en amont (655 Main Rd, Berriedale – 35$ – du vendredi au lundi de 10h à 17h, de fin Décembre au 10 Avril le musée ouvre également les lundis et jeudis).

Les alentours d’Hobart

Les alentours de la capitale regorgent tout aussi bien de trésors à découvrir. 

À 12km d’Hobart, Kingston est un lieu en pleine évolution qui possède notamment un centre commercial. C’est également ici que vous pourrez vous instruire sur les expéditions que mène quotidiennement l’Australie dans les zones polaires qu’elle possède.

Si vous prenez la route pendant 2h, vous arriverez au petit village de Richmond, ancien poste militaire stratégique. Sur place, vous pourrez y admirer de nombreuses bâtisses historiques dont la plus ancienne église catholique d’Australie ! Richmond Bridge est aussi un élément important de la ville. Cet ancien pont à arches est inscrit au patrimoine national du pays. C’est le plus ancien pont encore en service.

Au sud de la capitale, ne manquez en aucun cas Port Arthur & Tasman Peninsula. La Tasman Peninsula est connue pour ses formations rocheuses impressionnantes et pour abriter une colonie de diables de Tasmanie ! De même, c’est au bout de cette bande de terre que se trouve la mystérieuse ville de Port Arthur. Ancien centre pénitencier en ruines, cet endroit a été le théâtre de nombreuses histoires folles. Vous pouvez visiter la prison en réservant un tour de jour ou de nuit !  

À 40 minutes de route de Hobart, la Huon Valley est une zone serpentée par des rivières. Vous y trouverez la ville principale de Huonville, qui est un lieu convoité par les backpackers en quête de travail dans le picking ! Effectivement, la région est réputée pour sa culture de pommes et ses fabricants de cidre. Non loin de là, vous pourrez également découvrir des caves, une piscine thermale. Rendez-vous dans cette région emblématique pour découvrir la Huon River, le littoral, des chaînes de montagne, des parcs nationaux classés au patrimoine mondial, d’incroyables randonnées dans le bush tasmanien, des grottes et de grandes forêts étendues. 

Enfin, à seulement 80 km au nord d’Hobart, Mount Field National Park est réputé pour ses superbes montagnes et ses paysages glaciaires (enneigés en hiver), ses forêts pluviales, ses imposantes fougères, ses chutes d’eau et sa faune abondante. Ce parc national est l’un des plus anciens de Tasmanie mais aussi l’un des plus diversifié. Il est connu sous le nom de « parc de toutes les saisons ».

Côte Est et côte Ouest

La côte Est

Partie la plus touristique de l’île, cette côte regroupe des beautés de la nature extraordinaires telles que Freycinet National Park avec Wineglass Bay (paysage le plus photographié de Tasmanie) et Bay of Fires, plus au nord, avec ses rochers orangers et ses eaux transparentes. C’est également sur cette côte qu’est établie Hobart, capitale et plus grande ville de Tasmanie.

La côte Est de la Tasmanie

Voici un échantillon des lieux incontournables à l’Est de l’île.

Joyau de la Tasmanie, le Freycinet National Park est un site fabuleux, invraisemblable et étonnant. S’il y a bien un lieu à ne manquer pour rien au monde en Tasmanie, c’est celui-ci ! Ici, la chaîne de montagnes faite de granite, « The Hazards » est cerclée de baies aux couleurs azures et de plages de sable blanc.

Visite du Freycinet National Park en Tasmanie, une expérience incroyable

Coles Bay est la seule ville proche du parc qui comprend : la péninsule du Freycinet, Schouten Island ainsi que les superbes Friendly Beaches. Plusieurs sentiers de marches de durées variables sont aménagés pour découvrir le parc.

Bicheno est une jolie ville côtière de 600 habitants. Elle a su garder toute sa simplicité et vit aujourd’hui essentiellement de la pêche. Vous pourrez observer le blowhole au milieu des rochers orangés qui est un impressionnant geyser naturel. N’hésitez pas à marcher jusqu’à Diamond Island (à marée basse) depuis Red Bill Beach. Ce petit îlot est habité par une mignonne colonie de pingouins. Waub’s Bay Beach est quant à elle une plage idéale pour la baignade et le snorkeling.

La petite localité de St Helens (2 000 habitants) au sud de Bay of Fires, est surtout fréquentée par les touristes souhaitant rejoindre les superbes plages des alentours. On y trouve un supermarché, des stations-services et le très utile Visitor Centre où vous pourrez vous procurez une carte de la région avec tous les campspots gratuits. Sur l’Esplanade, il est possible de prendre une douche chaude aux toilettes publiques.

Séduisant spot étendu sur toute la côte nord-est de la Tasmanie, Bay of Fires est une succession de plages de rêve et de criques sauvages aux eaux cristallines… Bien souvent, vous vous retrouverez seul sur place pour profiter de ces vues à couper le souffle. Avec comme point de départ Binalong Bay et s’étirant vers le nord, toute la côte présente des plages pour la baignade et le snorkeling. Seuls les plus téméraires d’entre vous sauront en tirer profit car l’eau est souvent froide. De nombreux campspots gratuits sont à disposition mais pensez à prévoir de l’eau potable.

Créée en 1806, comme base militaire de l’état, Launceston est aujourd’hui la plus grande ville du nord-est de la Tasmanie. Plus de 100 000 habitants sont établis dans cette bourgade sympathique, 2ème plus grande ville tasmanienne. La cité pleine de contrastes mêle marinas et restaurants modernes aux anciennes bâtisses de styles Georgien et Victorien. Son centre-ville, concentré sur Brisbane Street, peut facilement se découvrir à pied. Quelques marches à « Heritage Walks » permettent de comprendre l’histoire de la ville et de la région. Launceston, parfois nommée la « Garden City » offre de nombreux parcs à visiter tels que Prince’s Square au coeur de la ville, Kings Park ou encore Royal Park.

Lauceston, deuxième ville de Tasmanie

Non loin du centre, Cataract Gorge Reserve est un véritable havre de paix où il est possible d’effectuer des randonnées. Vous avez, en outre, la possibilité de vous y rendre simplement pour apprécier un moment à la piscine gratuite qui se trouve à l’entrée du parc (entrée gratuite – ouvert de 9h jusqu’au coucher du soleil).

Tamar Valley est un bassin couvrant la zone de Launceston jusqu’aux côtes nord de l’île. La Tamar River serpente à travers toute la gorge ce qui offre un joli panorama sur le vallon. La vallée de Tamar est surtout réputée pour ses vins, notamment pétillants. En somme, la région est très fertile : vignobles, champs, vergers et superbes forêts se succèdent. Renommée depuis longtemps pour ses pommes, chaque année de nombreux backpackers y sont employés entre Février à Mai. Néanmoins, le développement des vignes dans cette région peut également offrir quelques opportunités de travail tout au long de l’année. Wine Route (indiquée par des panneaux) mène jusqu’aux lieux les plus typiques de la vallée et peut représenter une belle découverte les jours de beau temps.

La côte Ouest

Dans l’Ouest sauvage de la Tasmanie, on peut y découvrir des forêts sauvages, des plateaux alpins couverts de fleurs et de superbes parcs nationaux classés au patrimoine mondial de l’UNESCO depuis 1982. Il est vrai, il y a de ce côté-là de l’île, bien moins de centre d’intérêt qu’ailleurs. Un détour dans l’Ouest ne vous prendra donc que quelques jours.

Ville minière, Zeehan a connu ses années de gloire en 1882 lorsque de l’argent y fut découvert. Reliée à Strahan par le chemin de fer, Zeehan était alors la troisième plus grande ville de Tasmanie. C’est aujourd’hui difficile à croire lorsqu’on traverse ce village de 700 habitants plutôt désertique. Ceci-dit, les façades historiques sont plutôt bien conservées et agréables à observer car pleines de couleurs. Sur place, vous pouvez visiter le West Coast Pioneers Museum. Ce dernier possède 30 espaces d’exposition thématiques. Il retrace l’histoire de la côte Ouest et du patrimoine régional. Montez à bord des trains historiques et découvrez les trésors cachés ainsi qu’une mine souterraine (tarif 25$, ouvert tous les jours de 9h30 à 16h).

Entre Rosebery et Zeehan, la Montezuma Falls Walk (3h) traverse une forêt tropicale remplie de fougères arborescentes géantes. Vous suivrez l’itinéraire historique de l’ancien North East Dundas Tramway. La randonnée vous mène jusqu’à la base des chutes où un joli spectacle vous attend. En effet, avec le reflet de l’eau, un magnifique arc-en-ciel se forme au-devant de la cascade, un instant à capturer. Les Montezuma Falls sont les plus hautes chutes de Tasmanie avec leur 104 m de haut !  

À 14km au sud, Henty Dunes est une série de dunes géantes avec vue sur l’océan. Elles mesurent 30 m de hauteur et s’étendent sur 15 km de côte. Ce lieu incontournable forme un désert de sable en plein centre de la forêt tropicale. Sur place, essayez-vous au sandboard (ou surf sur le sable) qui est une activité plutôt inhabituelle, surtout dans ce décor. Des planches sont disponibles à la location à Strahan.

Strahan est une petite ville touristique. Elle est très appréciée du troisième âge pour ses croisières sur la Gordon River et ses sculptures en pin Huon. À 6 km de la ville, on accède à l’Ocean Beach Coastal Reserve. Ici s’étend une longue plage déserte avec de grosses déferlantes venues tout droit de l’Antarctique faisant même parfois s’y échouer des baleines.

Simple localité minière, Queenstown ne présente pas d’intérêt majeur pour le tourisme. On peut tout de même y admirer la vue depuis le lookout. Ici le paysage a des allures lunaires teintées de beige et d’ocre, dues à l’activité minière et à ses émanations. Le point de vue se trouve à quelques kilomètres de la ville, il domine l’ancienne mine abandonnée de Iron Blow.

Le Nord de la Tasmanie

Le Nord Ouest

Moins touristique que le reste de l’île, le Nord-Ouest surprend par la diversité de ses paysages. Le Bass Highway, rythmé par le mouvement des collines, dévoile toute sa beauté à travers des forêts, des plages de sable blanc et des champs de fleurs de pavot.

Devonport est la ville d’arrivée des énormes ferries « Spirit of Tasmania ». Avec 28 000 habitants, elle est la troisième plus grande localité de l’île. Située à l’embouchure de la Mersey River, elle est surtout traversée par les touristes débarquant et malgré tous ses efforts, ne présente pas d’attraits particuliers.

Quelques kilomètres à l’ouest, Ulverstone est une ville réputée pour ses boutiques d’antiquité en tout genre. Elle est aussi le point de départ vers Leven Canyon Reserve et Gunns Plains. D’ailleurs, Leven Canyon, profond de centaines de mètres, offre de belles balades et un superbe Lookout (Cruikshank). Les 54 grottes de Gunns Plains sont de véritables labyrinthes de cavernes calcaires. Celles-ci sont transpercées de cascades, de stalactites et de stalagmites. Plusieurs tours sont disponibles par jour au tarif de 15$/personne.

On rencontre ensuite la minuscule ville de Penguin où – vous l’aurez compris – le pingouin est roi. Cela-dit, vous n’observerez pas ce petit animal dans la nature ici. Tout est à l’effigie de cet oiseau bicolore (statuettes, devantures de boutiques, souvenirs divers en passant même par les poubelles). Une statue de pingouin de 3 mètres de haut orne la place principale de la ville.

Créée en 1827, Burnie était à l’époque spécialisée dans la production de papier. La petite ville compte aujourd’hui 20 000 habitants mais ne possède pas grand intérêt si ce n’est l’observation des pingouins à The Little Penguin Observation Centre. Des tours gratuits sont organisés par des bénévoles tous les soirs à la tombée de la nuit durant les mois d’été (de Septembre à Mars).

Plus à l’ouest, se trouve Wynyard. La grande attraction de la ville est surtout Table Cape. Ce superbe plateau de 180 m de haut abrite aujourd’hui une ferme de tulipes. La période de fleuraison s’étend de sur les mois de Septembre et d’Octobre et transforme le paysage en un immense patchwork de couleurs. Le lookout offre une vue impressionnante sur la baie, et de là, on peut rejoindre le phare par une courte marche de 30 minutes.

Rocky Cape National Park est le plus petit parc de Tasmanie, mais il n’en demeure pas moins une belle escapade. On y rejoint Boat Harbour doté d’une plage de sable blanc aux eaux turquoise immanquables ! 8 km plus loin, Sisters beach est un spot idéal pour pique-niquer avant une baignade. En continuant vers l’ouest, vous pouvez bifurquez vers Dip Falls and Big Tree. Dans cette réserve, au milieu de la forêt, on peut admirer une cascade sur plusieurs niveaux. Big Tree est en fait un eucalyptus géant d’une circonférence de 12 mètres. L’horizon est ensuite soudainement marqué par une énorme plateforme rocheuse ! 

Cela annonce votre arrivée vers Stanley. Cette petite ville de pêcheurs semble ne pas avoir changé depuis le 19ème siècle. The Circular Head, surnommée « The Nut » est un ancien cône volcanique. Depuis son sommet, on domine les alentours pour le plus grand plaisir des yeux.

Sisters beach  Tasmanie

Le Nord Est

George Town est une ville côtière qui se trouve sur la rive Est de l’embouchure de la Tamar River. C’est la 3ème plus ancienne colonie européenne d’Australie mais aussi la plus ancienne ville du pays. L’industrie du tourisme et celui de l’aluminium lui permettent de s’en sortir économiquement parlant. À 5 minutes se trouve Low Head. Un arrêt est nécessaire dans cette belle zone calme et pittoresque, pour y découvrir ses bâtiments historiques et ses magnifiques plages où pratiquer de nombreuses activités ! Terminez avec la visite de Beauty Point qui est une modeste ville de pêcheurs. Le lieu est surtout célèbre pour Platypus House (la maison de l’ornithorynque) et Seahorse World (une ferme d’hippocampes).

Bridport est un lieu de villégiature balnéaire très populaire les mois d’été. Il est aussi un centre pour l’industrie de la pêche (au pétoncle, au homard et à la truite) commerciale ou sportive. Des ferries relient la ville à Flinders Island.

Waterhouse et Tomahawk sont deux agréables étendues de plage immaculées de blanc où il fait bon de se détendre. Le paysage fait de ce lieu un endroit magique, mais il n’y a rien de plus à faire ici que de lézarder sur la plage et de pratiquer des activités nautiques. De nombreux pêcheurs viennent ici. Sympathique bourgade balnéaire, Tomahawk surplombe le détroit de Bass. La région côtière se caractérise grâce à ses plages et ses dunes de sables imposantes ainsi qu’à se campagne verdoyante. 

La pointe de Cape Portland est une zone importante pour la reproduction de plusieurs espèces d’oiseaux. Vous pourrez y observer des sarcelles d’hiver, les oies du cap et le pluvier à capuchon. C’est également une petite communauté de pêcheurs.

Enfin, Musselroe Bay à l’extrémité Est, est un petit hameau balnéaire. C’est le lieu idéal pour passer des vacances et se détendre sur les plages de sable blanc. Prenez ensuite un bain dans les eaux chaudes et cristallines de la baie.

Les parcs nationaux du centre de l’île

Cradle Mountain – Lake St Clair National Park

C’est sur la terre aux 3 000 lacs que s’étire sur plus de 160 000 hectares ce sublime parc national. Ici cohabitent chaînes de montagnes et glaciers, forêts pluviales et lacs ainsi qu’une faune abondante dont le fameux Diable de Tasmanie. Cradle Mountain National Park est de ce fait un parc national à ne pas manquer en Tasmanie !

Cradle Mountain National Park, un parc national à ne pas manquer en Tasmanie

Cradle Valley dans le nord, marque l’entrée de ce parc national au niveau de la « Ranger Station ». C’est à cet endroit que vous pourrez prendre l’une des navettes qui sont mises à disposition au public. Leur utilisation est gratuite si vous possédez un pass (demandez un ticket pour les bus à l’accueil du site). Également, vous pourrez vous informer sur les diverses randonnées (il y a une grande carte à l’intérieur du Visitor Center avec des informations telles que le niveau de difficulté et la durée de la randonnée) et y récupérer des cartes.

Lake St Clair se situe dans la partie sud de ce fabuleux parc. Une randonnée d’1h30 est possible, entre forêt, lac et culture aborigène. Si vous souhaitez réaliser de plus longues marches à cet endroit, il vous faudra cependant prendre un ferry que vous pourrez réserver au Visitor Center. 

À 500 m de l’entrée du parc se trouve également le Tasmanian Devil UnZoo. Vous pourrez y apprendre de nombreuses informations au sujet des diables. 

Franklin – Gordon Wild Rivers National Park

Ce parc sauvage classé au patrimoine mondial de l’UNESCO comprend près de 450 000 hectares, majoritairement recouvert de forêts impénétrables. Quelques randonnées sont réalisables dans le nord du parc depuis le point de départ de Lyell Highway. Nelson Falls Nature Trail (20 min) est une marche au milieu de la forêt pluviale qui mène jusqu’à des chutes d’eaux. La promenade de Donaghys Hill (40 min) – qui est un chemin sans grand intérêt – mène à un lookout avec une vue impressionnante sur les montagnes, notamment Frenchman’s Cap. Franklin River Nature Trail (25 min) quant à elle, longe la Franklin River au milieu des forêts pluviales.

Attention toutefois, le temps est très changeant et la météo tasmanienne se détériore rapidement. Pensez donc à prévoir des vêtements chauds et surtout un K-way. Pour les marches les plus longues, prévoyez des réserves d’eau et un petit encas.

Les îles de la Tasmanie

La Tasmanie ne compte pas moins de 334 îles. Certaines ne sont seulement que des gros rochers qui émergent à la surface. Peu sont accessibles mais vous pouvez cependant en visiter certaines qui offrent des paysages réellement extraordinaires. Parmi les plus fréquentées, vous pouvez retrouver Flinders Island, King Island ou encore Bruny Island qui est la plus accessible, mais aussi la sauvage et apaisante Maria Island. Vous pouvez y réaliser de nombreuses randonnées plus ou moins longues…

Bruny Island

Cette petite île de la taille de Singapour, est située au sud-est de la Tasmanie et compte seulement 600 habitants. Il est possible de la découvrir en réservant une croisière à la journée (à partir de 145$/personne) ou de s’y rendre par le ferry (au sud de Hobart) avec son véhicule (46$ pour les moins de 6m avec la compagnie Sealink gratuit pour les passagers). Après une traversée de 15 minutes, vous arrivez à Roberts Point au nord de l’île.

En empruntant la route principale à quelques kilomètres au sud vous rencontrez la Bruny Island Cheese Company. On peut y tester de nombreux fromages, un délice ! D’autre part, The Neck est l’étroite bande de terre qui relie le nord et le sud de l’île et où l’on peut observer les pingouins rentrer de la pêche au coucher du soleil. Un moment magique à ne pas manquer de Décembre à Mars. La partie sud de l’île regroupe les principaux commerces et services à Alonnah, Adventure Bay et Lunawanna. Une route non goudronnée mène ensuite au phare à la pointe sud de l’île, le bout du monde.

The Neck
Quelles randonnées faire à The Neck ?
  • Cape Queen Elizabeth : cette balade dure environ 3h et permet de découvrir deux agréables lagons, de superbes vues sur l’océan et une plage à perte de vue.
  • Truganini Lookout : certainement la randonnée la plus rapide puisqu’elle ne dure que 10 minutes ! Par un escalier vous accèderez à une plateforme offrant une vue panoramique sur le Neck. À ne rater sous aucun prétexte (surtout lors du coucher de soleil) ! On peut aussi y voir le simple mémorial érigé en l’honneur de Truganini, dernière femme pure aborigène morte en 1876. Ses ossements furent envoyés partout dans le pays pour « célébrer » la fin des aborigènes sur l’île. 
  • Mount Mangana : cette randonnée d’environ 1h30 vous permettra d’atteindre le mont le plus haut de l’île.
Crédit : Tourism Australia

Maria Island

Parmi les îles de Tasmanie les plus populaires se trouve Maria Island. Petite île devenue parc national dans les années 70, elle est accessible en ferry depuis Triabunna. Sa petite taille fait que souvent elle peut être visitée en une journée. On peut y voir quelques sites historiques (bâtiments et ruines), de magnifiques falaises, des forêts et de très belles plages. Pour s’y rendre, deux compagnies de ferry sont disponibles (A/R dans la journée pour 50$/personne environ) : Maria Island Ferry et East Coast Cruises . Vous pouvez également faire une croisière organisée mais évidemment les tarifs sont plus élevés (270$ la journée).

Quelles randonnées faire sur Maria Island ?
  • The Reservoir Circuit : cette balade d’environ 1h30 vous fait voyager à travers une forêt d’eucalyptus et quelques ruines, jusqu’à un réservoir. C’est un lieu de pique-nique idéal.
  • Fossil Cliffs : d’une durée de 2h, la randonnée longe les falaises tout en vous offrant des vues imprenables sur la péninsule de Freycinet.
  • Painted Cliffs : préférez la marée basse pour effectuer cette balade de 2h. De ce fait, vous pourrez passer par Hopground Beach pour découvrir les Painted Cliffs. Ce sont de magnifiques formations rocheuses créées au fil du temps par l’érosion et les vagues.
  • Bishop and Clerk : randonnée d’environ 3h30 qui traverse les falaises et les forêts d’eucalyptus. Vous pourrez ensuite monter progressivement dans les terres jusqu’au sommet (620 m) où Bishop & Clerk offre une vue splendide.
Crédit : Maria Island Walk / Great Walks of Australia

Flinders Island

Cette île au nord de la Tasmanie est uniquement accessible en avion. Pour explorer les 450 km de réseau routier de Flinders, vous aurez bien évidemment la possibilité de louer un véhicule une fois sur place. Quelques localités permettent de trouver les services essentiels (poste, librairie, supermarché, banque, etc..) telles que Whitemark et Lady Barron. Ce sont les 2 principales villes de l’île, elles comptent environ 850 habitants. Deux compagnies aériennes effectuent des trajets quotidiens dont Sharpairlines. Tarifs : AR depuis Hobart, comptez environ 500$.

King Island

Elle aussi est uniquement accessible par avion. Et comme Flinders Island, pourquoi ne pas louer un véhicule pour se déplacer à travers l’île ? Elle compte environ 1 800 habitants et sa ville principale est Currie. King est connue pour sa gastronomie tels que ses fromages, ses homards et sa viande bovine. Ne manquez pas de vous faire plaisir ! Certaines compagnies aériennes desservent l’île telles que Regional Express ou King Island Airlines avec des tarifs variables selon la ville de départ et la saison. Comptez environ 150$ pour un trajet depuis Melbourne par exemple.

Crédit : Tourism Australia

Les meilleures randonnées en Tasmanie

La Tasmanie est réputée auprès des marcheurs du monde entier pour ses nombreux sentiers de randonnées. En effet, l’île offre près de 3 000 km de sentiers avec plus de 880 pistes. Et celles-ci sont accessibles à tous les niveaux. Il y a en effet60 itinéraires courts, appelés « Great Short Walks » of Tasmania. Et pour les plus expérimentés, vous trouverez de grandes randonnées, les « Great Walks ». Celles-ci représentent plus de 300 km d’itinéraires. 

Voici donc à présent notre petite sélection personnelle !

Great Short Walks

Une des marches à ne pas manquer lorsque l’on visite la Tasmanie est celle de Wineglass Bay Lookout. Située dans le Freycinet National Park, elle est de niveau modéré. Comptez 1h30 de marche. Vous devrez emprunter une montée assez raide mais serez nettement récompensés par la vue sur les eaux cristallines et le sable blanc de la plage. Toujours dans le même parc national, l’ascension du Mount Amos est un must do ! Celle-ci ne fait que 4 km mais demande une bonne condition physique car la montée est difficile et très pentue. Par moment, c’est plus de l’escalade que de la randonnée que vous pratiquerez ! Mais la vue panoramique au sommet est incroyable, vous ne regretterez pas d’avoir eu mal aux cuisses et d’avoir souffert du vertige. Vous l’aurez compris, Freycinet National Park est notre coup de cœur tasmanien !

Une marche facile et courte dans le Mount Field National Park vous mènera aux Russell Falls. Cette balade est accessible à tous (20 min). Pour la parcourir, vous traverserez une admirable forêt avant de découvrir les rafraîchissantes chutes d’eau. Vous pourrez prolonger la balade vers deux autres cascades si vous le souhaitez.

Dove Lake Circuit est aussi une belle randonnée à faire lorsque l’on visite le Cradle Mountain – Lake St Clair National Park. En suivant le sentier qui forme une boucle, vous ferez le tour du lac Dove et pourrez en observer la beauté ainsi que des platypus si vous avez un peu de chance. Cette marche est facile et réalisable en environ 2h30. Dans le même parc national, lancez-vous sur la randonnée de Crater Lake passant par Marions Lookout, Lake Lilla et Dove Lake Loop. 3h30 environ seront nécessaires pour arpenter cette boucle de 9,2 km près de Cradle Mountain. Vous pourrez admirer des points de vue à couper le souffle et l’abondante flore locale. Vous pourriez peut-être croiser un mignon wombat sur le chemin.

Great Walks

Pour les plus expérimentés ou ceux qui souhaitent tenter une grande randonnée, l’île compte 6 grandes randonnées dont l’emblématique Overland Track (65 km). En effet, l’Overland est réservée aux sportifs les plus aguerris, et s’étire de Cradle Valley à Lake St Clair. Elle requiert environ 1 semaine de marche. Vous traverserez des forêts, découvrirez les montagnes et lacs du parc national. Des paysages à couper le souffle vous attendent.

Parmi les autres marches longues à recommander, Three Capes Track est à faire. Long de 46 km ce sentier longe les plus hautes falaises de l’hémisphère Sud ! Vous pourrez admirer la mer de Tasman, des falaises grandioses, notamment à Cape Raoul et Cape Hauy.

Sur la côte Est de l’île, Bay of Fires Walk est aussi extraordinaire. Randonnée de 33 km qui se fait en 4 jours, vous serez émerveillés par les plages de sable blanc, les falaises, les forêts d’eucalyptus… Cette marche est connue au niveau mondial pour la beauté des paysages et les lodges qu’elle propose. Elle suit la côte depuis le sud jusqu’au coeur du Mount William National Park, en passant par Eddystone Point et un spot de pêche réputé, Ansons Bay.

Enfin sur la côte nord, nous vous recommandons Walls of Jerusalem. Cette région est uniquement accessible à pied au départ de Launceston. Elle nécessite 4 jours de marche pendant lesquels vous découvrirez des paysages montagneux et forestiers.

Ce ne sont là que certaines des randonnées que vous pouvez faire en Tasmanie. N’hésitez pas à consulter le site officiel de l’état pour découvrir toutes les marches disponibles. Dans tous les cas, encore une fois, sachez que le climat peut vite changer en Tasmanie. Partez donc toujours avec des vêtements chauds et un vêtement pour vous protéger de la pluie de type k-way.

Itinéraire pour un séjour de 10 jours

En fonction de votre lieu d’arrivée, votre parcours ne sera pas le même. Nous effectuons le trajet dans le sens des aiguilles d’une montre (vous pouvez le faire dans le sens anti-horaire si vous préférez).

Option 1 : depuis Devonport (arrivée en ferry), vous partirez en direction de Tamar Valley puis descendrez la côte Est jusqu’à Port Arthur et Hobart. Vous remonterez ensuite jusqu’à Table Cape au Nord-Ouest en passant par Mount Field National Park et Queenstown. 

Option 2 : depuis Hobart (arrivée en avion), prenez directement la direction du Nord jusqu’à Table Cape. Ensuite, vous partirez en direction de Tamar Valley puis longerez la côte Est en descendant jusqu’à Port Arthur.

EtapesOption 1
Distance (temps)
Option 2À ne pas manquer
Jour 1Tamar ValleyDevonport – Tamar Valley 80 km (1h)HobartRendez-vous dans l’une des caves + restaurant viticole pour vous offrir un repas aux saveurs exaltantes. À la tombée de la nuit, allez observer les pingouins à l’embouchure de Kanamaluka/Tamar River. Visite de champs de lavande et dégustation de glaces, milkshake, gâteaux… ça vaut le détour !
Jour 2Binalong Bay/Bay of FiresTamar Valley – Bay of Fires : 170 km (2h30)HobartRandonnez jusqu’à Skelton Bay ou Humbug Point pour observer le lever du soleil et randonnez simplement le long des rochers colorés (Cosy Corner ou Binalong Bay Loop sont incroyables !). Faites du snorkeling dans les piscines naturelles. Nous vous conseillons de passer la nuit à Freycinet National Park.
Jour 3Freycinet National ParkBay of Fires – Freycinet NP : 140 km (2h)Mount Field National ParkFaites la randonnée du Mount Amos : frissons et vue spectaculaire garantis ! Celle de Mount Freycinet est également immanquable, elle vous offre un panorama sur toute la péninsule. Aller vous prélasser à Wineglass Bay pour vous détendre dans ses eaux cristallines.
Jour 4Maria IslandFreycinet – Tribuanna 109 km (1h20) + ferry 45 minutesQueenstownDécouvrez les incroyables Painted Cliffs ces falaises côtières colorées. Pour vous y rendre, vous observerez certainement des wombats qui se trouvent sur le chemin. Découvrez Fossil Cliffs, une plateforme rocheuse qui est composée de vieux fossiles datant de 300 millions d’années. Si vous êtes fan de plongée sous-marine ou de snorkeling, vous pourrez observer ici de grandes épaves ou encore de jolies forêts d’algues. Apprenez-en d’avantage sur l’histoire des condamnés à Encampment Cove en visitant les anciennes cellules de prisonniers ou à Darlington, vestige de prison. Nous vous conseillons de retourner à Tribuanna avec le dernier ferry de 16h15 
Jour 5Port ArthurTribuanna – Port Arthur 93 km (1h30)Table CapeVisitez le parc national de Tasman et Tasmans Arch, Devil’s Kitchen, Pirates Bay (pour sa vue incroyable) mais avant tout le centre pénitencier de Port Arthur. Découvrez Eaglehawk et sa reconnue « Dog Line ».
Jour 6HobartPort Arthur – Hobart 91 km (1h20)Tamar ValleyLe marché de Salamanca du samedi matin est l’événement à ne pas manquer si vous vous trouvez à Hobart ce jour-là ! Sinon ne manquez pas de faire une escapade au Mount Wellington, au MONA, au waterfront (front de mer), au jardin botanique ou encore au Tasmanian Museum & Art Gallery. Veuillez à partager ces diverses visites et activités entre les 2 jours que vous passerez à Hobart.
Jour 7HobartHobart – Mount Field National Park 83 km (1h30)Binalong Bay/Bay of Fires + Freycinet National ParkLe mieux est de passer la nuit à Mount Field National Park.
Jour 8Mount Field National ParkFreycinet National ParkNe rater pas Russell Falls, Lady Barron Falls et Horseshoe Falls, Tall Trees Walk, Forest Secret ou encore le Lake Dobson. Passez la nuit au parc national et observez les vers luisants la nuit le long du chemin menant au Russell Falls.
Jour 9QueenstownMount Field National Park – Queenstown 219 km (3h20)Maria IslandNe manquez pas Horsetail Falls, et Iron Blow Lookout.   Empruntez le West Coast Wilderness Railway pour un trajet de plus de 7 km le long de la rivière.
Jour 10Table CapeQueenstown – Table Cape 172 km (2h20) + Table Cape – Devonport 72 km (1h)Port ArthurSi vous vous trouvez dans la région au printemps (Septembre – Octobre), pour rien au monde vous ne devriez manquer la floraison des tulipes ! Les champs se parent de 1 000 couleurs, le spectacle est fascinant ! La promenade du belvédère au phare ainsi qu’une visite du phare sont intéressantes. 

Tasmanie – Infos Pratiques

Les ferries

Comme tout moyen de transport, pensez à réserver vos places de ferry dès que possible. D’autant plus que les prix varient selon les saisons.
Vous pouvez retrouver tous les tarifs ainsi que les dates disponibles sur le site  : www.spiritoftasmania.com.au

Les parcs nationaux

Un pass pour accéder à tous les parcs nationaux de l’île est disponible à l’achat. Cette option s’avère beaucoup plus rentable que de payer chaque entrée individuellement. Comptez 80$ pour un véhicule (jusqu’à 8 personnes). La validité du pass est de 2 mois.
À savoir : l’entrée des parcs est gratuite durant le Centenary Weekend (fin Août) et la Tasmanian School Holiday Period (fin Septembre).

Location Van Camping Car

Les principaux fournisseurs sont Britz et Apollo. L’idéal est d’effectuer une réservation depuis Hobart voire même depuis Melbourne. Vous trouverez assez peu de loueurs dans les petites villes de Tasmanie. N’hésitez pas à comparer les offres des différents fournisseurs sur le comparateur suivant www.motorhomerepublic.com

Observer la faune

Où voir le diable de Tasmanie ?
Tasmanian Devil Conservation Park
Tasmanian Devil Sanctuary (Cradle Mountain National Park)
Bonorong Wildlife Sanctuary ou tout autre sanctuaire de l’île
Dans son milieu naturel, si vous avez vraiment beaucoup de chance! (Oui c’est arrivé à certains d’entre vous).

Où voir des Wombats ?
Cradle Mountain National Park (Ronny Creek)
Bruny Island
Mount William National Park
Trowunna Wildlife Park
Maria Island

Où voir des échnidés ?
Cradle Mountain National Park
Mount Field National Park
Central Plateau Conservation Area
Dans les nombreuses forêts de l’île

Où voir des Ornithorynques ?
Lake St Clair National Park
Platypus House
Rathmore Lake
Dans des points d’eau n’importe où en Tasmanie

Si vous êtes chanceux (voir vraiment chanceux pour le diable de Tasmanie !), vous pourrez rencontrer tous ces animaux dans leur milieu naturel n’importe où en Tasmanie.

4.8/5 - (18 votes)
La communauté des backpackers vous aide à préparer votre voyage en Australie. Partage de bons plans, d'expériences, conseils jobs, astuces de backpackers etc.. Guide gratuit (eBook) pour travailler et voyager en Australie avec un Working Holiday Visa ! Un guide écrit par des backpackers, pour les backpackers

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.