Home Queensland Cairns La Grande Barrière de Corail en Australie

La Grande Barrière de Corail en Australie

La Grande Barrière de Corail en Australie

Longue de 2300km, la Grande Barrière de Corail s’étend de la pointe nord-est de l’Australie jusqu’au niveau de Bundaberg (dans l’état du Queensland). Plus longue que la muraille de Chine et visible depuis la lune, elle est classée au patrimoine mondial par l’UNESCO depuis 1981. On vous dit tout sur ce joyau de la Nature, considéré comme la 8ème merveille du monde ! Apprenez à connaître ce trésor fragile et explorez-le avec respect et bienveillance.

Qu’est-ce que la Grande Barrière de Corail ?

La Grande Barrière de Corail est le plus grand récif corallien au monde. Elle compte plus de 900 îles et près de 3000 récifs. Elle est tellement grande que certaines parties n’ont pas encore été explorées.

C’est à 30 km au large des côtes que l’on trouve les premiers récifs. Pour observer des fonds coralliens magnifiques et une diversité de vie sous-marine incroyables, il faut aller au large, sur la partie extérieure de la barrière. 

Les coraux de la Grande Barrière sont relativement proches de la surface car ils ont besoin de lumière pour se développer. Il y a en a donc beaucoup moins en-dessous de 30m de profondeur.

Les récifs de la Grande Barrière

Les ensembles coralliens de la Grande Barrière de Corail peuvent être classés en trois catégories :

  • ’Fringing Reef’’ (récif continental) est la partie la plus proche du continent, par exemple Great Keppel Islands ou la plupart des Whitsunday Islands. Ces îles faisaient autrefois partie du continent, puis ont été détachées au fur et à mesure par la montée des eaux.
  • ‘’Barrier’’ (barrière) est formée par des squelettes coralliens sur laquelle a prospéré une couche supérieure vivante.
  • ‘’Platform Reef’’ (récif plateforme) est la partie extérieure de la grande barrière, créée par la croissance des coraux jusqu’à la surface de l’eau. Avec l’intervention des courants et des vents se forme ensuite un banc de sable, où parfois la végétation s’installe.
Grande barriere WAT

Faits intéressants sur la Grande Barrière

  • Longueur : 2 300km
  • Largeur moyenne : 65km
  • Largeur maximale : 80km
  • Distance depuis les côtes : entre 15 et 150km
  • Âge : plus de 10 000 ans
  • Plus de 1500 espèces de poissons
  • Plus de 400 types de coraux

La Faune à découvrir sur la Grande Barrière de Corail

Une biodiversité marine incomparable

Cet archipel de coraux, îles et îlots de sable abrite une concentration unique d’espèces, dont certaines sont endémiques :

  • Plus de 400 sortes de coraux
  • 1 500 sortes de poissons tropicaux
  • 20 types de reptiles, dont les tortues de mer
  • 200 types d’oiseaux
  • Des raies, requins, thons, dugongs, dauphins et baleines à bosse qui migrent depuis l’antarctique !

Les dangers à connaître

La zone nord-est du Queensland présente quelques dangers mais si de simples règles de bon sens sont respectées, il n’y a pas de raison de s’inquiéter.

  • « Jellyfish » (méduses) : éviter la baignade entre Octobre et Mai. Même si les méduses sont moins présentes autour des îles et littoraux, des filets de protection sont installés annuellement sur les plages les plus fréquentées (Port Douglas, Palm Cove, Mission Beach…). Ce site est très utile pour vous renseigner sur les filets des plages du Queensland. Vous pouvez également vous informer sur les méduses dangereuses en Australie.
  • « Stone Fish » (poisson pierre) : poisson qui possède des épines au poison mortel. Ce poisson reste sur les bancs de sable ou les rochers immergés. Il n’est pas courant d’en croiser mais il est conseillé de regarder sous l’eau avant d’y poser les pieds.
  • « Salt water crocodile » (crocodile marin) : ces crocodiles peuvent être présents dans les eaux du Queensland entre Octobre et Mai, pendant la saison des pluies. Ils fuient les pluies trop violentes, voyagent pour trouver un nouveau territoire, chasser, se reproduire… Évitez de vous baigner en cette période et ne vous promenez pas sur les plages la nuit.

Ces informations peuvent inquiéter au premier abord, cela dit les habitants du Queensland ainsi que les opérateurs du Tourisme connaissent leur environnement et les bonnes conduites à suivre. Très peu d’accidents sont enregistrés chaque année et cet Etat reste le plus touristique d’Australie, à juste titre. 

La Grande Barrière de Corail est menacée

La menace la plus connue est celle du réchauffement climatique. Même si sa taille ne cesse d’augmenter, la Grande Barrière de Corail est un écosystème extrêmement fragile. Elle se dirige lentement vers le sud qui voit la température de ses eaux monter, à cause du réchauffement climatique.

Elle est également menacée par les bateaux polluants et leurs ancres lorsque celles-ci sont jetées sans égards sur les récifs. D’autres facteurs abîment la Grande Barrière un peu plus chaque jour, dont la pêche intensive, les plongeurs irrespectueux, la pollution des produits chimiques dont les crèmes solaires des baigneurs…

Certains scientifiques estiment qu’en 2050, il ne restera que 5% de coraux vivants. Le gouvernement australien a pris conscience de ces enjeux écologiques et tente de mettre en place de nouvelles restrictions depuis plusieurs années.

Les espèces menacées de la Grande Barrière de Corail

  • « Sea Turtles » (tortues de mer ) : Sur les sept espèces locales qui habitent les océans depuis 150 millions d’années, six sont menacées.
  • « Dugong » est le seul mammifère marin se nourrissant exclusivement de végétaux. On recense seulement 1400 dugongs sur la Grande Barrière.
  • « Humpback whales » (baleines à bosses), visibles dans la région entre mai et septembre. Elles passent l’été dans les régions polaires car la nourriture y est abondante, puis viennent en hiver dans les eaux chaudes d’Australie pour y mettre bas. Menacées par la chasse et les hélices de bateaux, elles sont classées espèce protégée en Australie.

Comment préserver les coraux

Lorsque vous plongez sur la Grande Barrière, ou même ailleurs, tentez de minimiser votre impact au maximum. Voici les bonnes pratiques à suivre :

  • En visite : Utilisez les toilettes autant que possible, ramenez vos déchets, vérifiez de ne pas avoir d’insectes (ou toute autre espèce vivante) dans vos affaires avant d’effectuer une visite.
  • En excursion : Vérifiez de ne pas être surchargé en poids avant de plonger pour ne pas toucher trop souvent le fond. Ne vous tenez pas debout sur les coraux, il ne faut ni s’y appuyer ni les toucher. Essayez de ne pas effrayer la faune, ne nourrissez en aucun cas les poissons, et prenez votre temps !
  • En camping sur les îles: Ramenez vos déchets sur le continent. Obtenez un permis auprès du Queensland Parks and Wildlife Service et campez uniquement sur les sites prévus. Il ne faut pas faire de feux dans les parcs nationaux. De plus, n’utilisez pas de produits nettoyants à proximité de l’eau, utilisez le sable pour récurer votre vaisselle.
  • Lors de baignade, plongée et snorkeling : n’achetez que des crèmes solaires labellisées saines pour les coraux. Voici la liste des marques à choisir en Australie. Comme elles sont malheureusement difficiles à trouver dans les commerces, nous vous conseillons d’acheter en ligne à l’avance. Si vous n’êtes pas encore partis, voici une liste des marques trouvables en France.

Départs des excursions sur la Grande Barrière de Corail

Pour vous rendre sur la Grande Barrière, les principaux point d’accès sont les suivants :

  • Cairns : Accès le plus pratique et convoité. La plupart des tours opérateurs y sont installés.
  • Port Douglas : Moins touristique et bon accès pour l’Agincourt Ribbon Reef.
  • Cape Tribulation : Moins fréquenté mais moins accessible et moins de choix dans les excursions.
  • Airlie Beach : Accès pour visiter les Whitsundays. Un spot magnifique mais à l’entrée de la Grande Barrière, donc moins intéressant pour le snorkeling par exemple.

Tours & Excursions sur la Grande Barrière – Agence Française

We are Travellers est un collectif de voyageurs et dénicheurs professionnels de tours. Ils ont parcouru l’Australie et pourront vous conseiller sur toutes les excursions de ce beau continent. Cette agence française installée en Australie est à l’affut des meilleurs tours aux meilleurs prix. Testez l’aventure à leurs côtés !

Les incontournables de la Grande Barrière de Corail

Vous l’avez compris, la Grande Barrière de Corail s’étend sur des centaines de kilomètres et possède énormément d’îles et îlots. Alors, quels sont les incontournables de la Grand Barrière de Corail ? Pour nous, voici les activités à ne pas manquer :

  • Survolez Heart Reef en hélicoptère ou hydravion. Une des heures les plus magiques de votre vie ! Nous vous aiguillerons vers les meilleures compagnies.
  • Faire une croisière de quelques jours dans les Whitsundays avec snorkeling, plongée, kayak et baignade au programme. Plusieurs types de bateaux sont disponibles; catamaran, voilier, yacht… Notre préféré? Voilier à l’ancienne avec coque en bois !
  • Passer un moment sur LA plus belle plage d’Australie: visite de Whiteheaven beach.
  • Amerrir et passer un moment sur un banc de sable désert et isolé ! Situé à 43 km au nord de Cairns, l’îlot de Michaelmas Cay ne fait que 360×50 mètres et vous offre une sensation unique de bout du monde! Vous pourrez y faire du snorkeling et découvrir les différentes espèces d’oiseaux qui y nichent : Brown Noddy, Crested Tern, Brown Booby, Greater Frigate Bird, Caspian Tern, Eastern Reef Heron… Une expérience unique où il n’y aura que vous et les oiseaux !
  • Plonger sur le récif d’Agincourt, une pinnacle grouillant de vie avec des grottes et des minis récifs grandissant tout autour ! Celui-ci regroupe des coraux mous et durs et diverses espèces de poissons de toutes les couleurs.
  • Partez à l’aventure pendant quelques jours d’isolement sur une île sans habitation, à la Jurassic Park ! Au programme, randonnée et camping le long du Thorsborne Trail sur l’île parc national d’Hinchinbrook. Située entre Cairns et Townville, elle est connue pour ses randonnées qui offrent une diversité de paysages impressionnante pour ses 2 807 km2. Vous y verrez des mangroves, forêts d’eucalyptus, des portions de jungle tropicales et des montagnes culminant à 1 121 mètres. 
  • Visite des plus belles îles de la Grande Barrière de Corail pour leurs belles plages et récifs coralliens riches en biodiversité.
    • Green Island, Fitzroy, Hayman, Lizard Island : Au départ de Cairns
    • Magnetic Island, Orpheus Island : Au départ de Townsville
    • Whitsundays, Hamilton, Hayman, Daydream : Au départ d’Airlie Beach
    • Gladstone Island, Heron Island : Au départ de Gladstone
    • Lady Elliot : Au départ de Gold Coast, Bundaberg et Hervey Bay

Meilleure saison pour visiter la Grande Barrière de Corail

Le climat en Australie varie beaucoup due à l’immensité du pays. La Grande barrière de corail est pourvue d’un climat tropical et bénéficie de températures agréables toute l’année.

Elle connaît deux saisons. L’été chaud et humide de décembre à avril, l’hiver sec et plus frais de juin à novembre.

La saison des pluies dure de décembre à avril mais soyez rassurés, les îles de la Grande Barrière sont beaucoup moins arrosées que le continent. Le danger peut cependant venir des méduses… mais tout devrait bien se passer avec une combinaison intégrale !

Une autre solution est de choisir une île très au sud ou très au large (Brampton, Heron et Lady Elliot island par exemple). Ces îles ne sont jamais affectées par les méduses.

Enfin, les températures de l’eau varient de 21°C en moyenne l’hiver, à 27°C l’été. Les températures deviennent de plus en plus chaudes à mesure que l’on remonte vers le nord.

La meilleure période pour plonger sur la Grande Barrière de Corail se situe donc entre avril et novembre.

4.7/5 - (19 votes)
La communauté des backpackers vous aide à préparer votre voyage en Australie. Partage de bons plans, d'expériences, conseils jobs, astuces de backpackers etc.. Guide gratuit (eBook) pour travailler et voyager en Australie avec un Working Holiday Visa ! Un guide écrit par des backpackers, pour les backpackers