Itinéraire de Perth à Uluru via la Great Central Road

0
292

Vous souhaitez rejoindre Uluru depuis Perth en traversant l’Outback australien, le vrai ? La « Great Central Road » est faite pour vous ! Margot et son ami ont tenté l’incroyable aventure ! Un itinéraire de plus de 1000km !

Présentation de la Great Central Road

La Great Central Road (on l’appellera GCR maintenant que vous l’avez bien en tête) est une route non goudronnée (unsealed road) d’Australie. Elle relie Laveron dans le Western Australia et Yulara, village touristique voisin du parc national d’Uluru Kata Tjuta dans le Northern Territory.

Elle s’étend sur 1126 km et est une part du « Outback Way » qui est, comme le décrivent les australiens, le « plus long raccourci australien » qui permet de relier Perth à Cairns.

Vous traversez la frontière entre deux états, l’Ouest et le Nord, ainsi que des réserves aborigènes. Vous devez donc vous procurer des permis spécifiques pour effectuer la traversée légalement, expliqué en fin d’article.

Conditions de route

Auparavant considérée comme praticable uniquement en 4×4, elle est maintenant accessible pour tous les types de véhicules.

Mais je vous conseille fortement de dégonfler la pression des pneus durant cette route, spécialement si vous êtes chargés. Il est également important de ne jamais dépasser les 80km/h. Avec notre 4×4 nous restions aux alentours de 70, ce qui a deux effets positifs : faire un peu moins de bruit dans l’habitacle, et diminuer la consommation de carburant, et donc de faire quelques économies !

La Great Central Road : temps à prévoir

Certains disent que 2 jours suffisent, c’est vrai, mais nous vous conseillerons quand même de prendre 3 jours (c’est également la durée du permis pour passer la frontière). La route n’est pas non plus affreuse, mais c’est agréable de ne pas se presser car les vibrations dues aux corporations prennent quand même la tête. Aussi si l’on peut croire que c’est le « grand rien », il y a malgré tout des milliers de choses à voir pour qui sait regarder !

Où se ravitailler ?

Il y a des road houses tout le long du chemin, avec possibilité de se ravitailler en nourriture, en carburant et en eau. Parfois elles font aussi office de caravan park, mais je vous ne le conseillerais pas car il y a des campings gratuits incroyables le long de la route.

Le carburant est plus cher dans ces road houses que sur la route, il peut monter jusqu’à 2 dollars le litre.

Si vous avez la chance de rouler au diesel, essayez de faire des réserves dans des jerrycans à Laverton ou autre ville précédente pour amortir un peu la note. Si vous roulez au « unleaded » pas de panique ! Vous pourrez vous ravitailler sans problème dans toutes les road houses. Notez qu’il est interdit par la loi de transporter du unleaded dans des jerrycans, car pendant un moment les aborigènes contournaient l’interdiction d’avoir de l’alcool (toujours en vigueur) dans la région en sniffant le unleaded. D’ailleurs vous verrez vous-mêmes les pompes sont cadenassées.

L’eau étant rare dans cette région, évitez de recharger vos jerrycans dans ces roadhouses, juste les bouteilles d’eau si possible.

Vous pouvez également demander une assistance mécanique si jamais votre voiture avait un pépin sur la route.

Liste des road houses

  • Cosmo Newberry : 85 km de Laverton, ouvert 10h-12h et 15h-17h du lundi au vendredi et 10h-midi le samedi et dimanche.
  • Tjukayirla : 300 km de Laverton, ouvert 9h-17h du lundi au vendredi et 9h-15h le samedi et dimanche. Tables de pique-nique ombragées, toilettes, possibilité de recharger les bouteilles d’eau, snacks. Apparement (parole de local!) les soupes et hamburgers sont à tomber. Camping payant avec douches.
  • Warburton : 245 km de Tjukayirla, ouvert 9h-17h du lundi au vendredi et 9h-15h le samedi et dimanche. Même facilités que Tjukayirla  Il y a également un centre d’exposition d’art aborigène qui avait l’air chouette, malheureusement fermé quand nous sommes passés. IMPORTANT : On change d’heure entre le Western Australia et le Northern Territory, avancez vos montres de 1h30 !
  • Warakurna : 225 km de Warburton, ouvert 8h30-18h du lundi au vendredi et 9h-3h le samedi et dimanche. Même facilités que les deux précédentes.
  • Docker river : 98 km de Warakurna, ouvert 9h-17h du lundi au vendredi et 9h-14h le samedi et dimanche.
  • Yulara : 227 km de Docker river. C’est le village touristique de Uluru, vous trouverez de quoi vous loger, un IGA (supermarché), une station service et quelques boutiques touristiques.

Où camper ?

Comme expliqué précédemment, les road houses vous proposent des emplacements de camping pour tentes, caravanes etc. Honnêtement, je ne vous conseille pas de vous y arrêter. Ce n’est même pas une question de prix, simplement la vue n’a rien de folichon.

Il y a des camping gratuits tout le long de cette route, faciles d’accès et avec des paysages incroyables.

Le Giles Breakaways reste sans aucun doute mon préféré, situé à environ 120 km de Laverton, c’est un camping situé au bord d’une sorte de canyon, avec une vue incroyable. Voilà pourquoi je conseille de faire la route en trois jours, des endroits pareils méritent qu’on s’y arrête !

Au centre d’information de Laverton, on vous donnera une « carte » de la route, et certains campings gratuits sont indiqués. Je vous recommande de télécharger également Wikicamps, car même signalés les campings sont parfois difficiles à trouver.

Si vous décidez de camper dans ces endroits, on ne le dit jamais assez, prenez TOUTES vos ordures avec vous, même le papier toilette. Et si l’envie de se soulager les intestins vous prend, n’oubliez pas de creuser un trou, de déposer votre offrande puis de la recouvrir. Cela parait évident, mais je vous assure que ça ne l’est pas pour tout le monde !

Saison recommandée

Entre avril et octobre. Les températures la journée ne sont alors pas extrêmes (nous y étions en août et les températures ont tourné autour de 25 degrés.) Les nuits peuvent être fraiches, très fraiches (une nuit à 0 tout de même) mais avec un bon duvet, aucun problème. La beauté du ciel (voie lactée incroyable) et le silence profond du désert valent bien quelques frissons !

En plein été australien (de décembre à février) , les températures peuvent monter au dessus de 50 degrés. Pour peu que vous ayez des sièges en cuir je vous laisse imaginer le plaisir intense de la ballade. La route n’est pas fermée durant cette période, mais on vous déconseillera très fortement de l’emprunter de toute façon.

Voilà, on espère que ces conseils vous seront utiles, et que vous profiterez de cette aventure autant qu’on a pu le faire. Et vous verrez à la fin de la route vous serez récompensés par une vue hallucinante sur… Oh et puis non, on vous laisse la surprise, mais WOUAW !

INFOS PRATIQUES 

Permis

Prendre vos permis à Laverton. Vous pouvez en faire la demande en ligne sur le site du « Ngaanyatjarra Council ». Il est possible sinon les demander directement au centre d’information de Laverton, ça ne prend que quelques minutes, le staff est adorable et le café super bon.

Conseils sur la route

– Demandez également au centre d’information de Laverton pour la pression de vos pneus ce qu’ils recommandent. Encore mieux, renseignez-vous auprès des « grey nomads » que vous rencontrerez sur la route, ils savent de quoi ils parlent !

– Faire le plein d’eau, de provisions, de carburant avant de partir.

– Vérifier les suspensions de la voiture. Si jamais (comme nous) les amortisseurs vous lâchaient à la fin de la route, le garagiste de Yulara est vraiment adorable et efficace.

– Si par mésaventure la voiture tombait en panne, NE VOUS EN ELOIGNEZ PAS. Des gens empruntent cette route tous les jours vous n’aurez aucun problème à obtenir de l’aide.

Autres spots sympas

Passez au Visiter Center de Leonora. Ils sont très sympas et nous ont conseillé d’aller à Gwalia, ancienne cité minière. La fermeture de la mine d’or « Sons of Gwalia » en 1963 a entrainé la mort de la ville, qui est aujourd’hui connue pour être une ville fantôme. C’est à environ 4 km de Leonora, et ça vaut vraiment le détour. Vous pouvez rentrer dans les anciennes maisons des mineurs, voir le garage, le pub, le motel.
En face du centre d’information, il y a le « Central Hotel » et son pub (testez leurs succulents burgers, bon rapport qualité/prix). Le staff est super sympa, l’ambiance décontract’, et surtout authentique ! 

Location de 4x4

Vous pouvez comparez les offres des différents fournisseurs sur le comparateur de www.motorhomerepublic.com

Article rédigé par Margot Legendre
Mis à jour le 19/09/2019 – Publié initialement le 25/09/2017