Home Faune La Faune d’Australie : les étranges créatures

La Faune d’Australie : les étranges créatures

1
La Faune d’Australie : les étranges créatures
Thorny Devil in Uluru-Kata Tjuta National Park, NT

La faune australienne est surprenante et diverse. La majorité des espèces du pays (90%) est endémique ! Le grand isolement de l’Australie et ses changements climatiques expliquent en partie la diversité de cette faune riche et si spécifique à l’île continent. La colonisation de l’Australie par les aborigènes il y a plus de 40 000 ans, puis les Européens au 18ème, a considérablement affecté la faune. Aujourd’hui même si certaines espèces ont complètement disparues, d’autres ont survécu à ces changements. En voici quelques exemples :

Thorny Devil

Le Diable épineux (Thorny Devil) est un petit lézard dont le corps est recouvert d’épines, de quoi en effrayer plus d’un !

Il se nourrit essentiellement de fourmis (près de 2000 par repas), en les attrapant avec sa langue. Le diable épineux est un reptile diurne (actif le jour) pouvant mesurer jusqu’à 20 cm de long. Il vit dans les régions arides et sablonneuses d’Australie et s’enfouie dans le sable pour se protéger de la chaleur.

Pendant la nuit, la rosée se condense sur leur corps et le matin, ils se frottent contre l’herbe couverte de rosée. Ensuite, les rainures hygroscopiques entre leurs écailles canalisent cette eau vers leur bouche ! Un processus ingénieux !

Vous pouvez les observer dans la moitié sud du Northern Territory, le Western Australia, le South Australia et l’ouest du Queensland. C’est une espèce bien connue, cependant les scientifiques sont encore quelque peu incertains quant à sa répartition et à la taille de sa population.

Le Diable de Tasmanie

Plus gros des marsupiaux carnivores vivants, le Diable de Tasmanie doit son nom à son impressionnante mâchoire et les cris terrifiants qu’il pousse lors de la chasse. On ne le trouve que dans l’île de Tasmanie, séparée du reste du pays.

Auparavant chassés et mangés par les colons, le Diable est aujourd’hui une espèce menacée et cela malgré sa protection depuis 1941. Depuis les années 1990, la race est touchée par une forme de tumeur faciale cancéreuse, 100% mortelle.

Près de 70% de la population aurait été décimée. Il resterait entre 15 000  et 50 000 diables à l’état sauvage. Il est estimé que si rien n’est fait la population sauvage pourrait disparaitre complètement d’ici 15 ans. Le gouvernement tente de sauver l’espèce et a transféré une partie de la population saine vers d’autres îles d’Australie

Le Casoar – « Cassowary »

Cet oiseau qui ressemble étrangement à une autruche préhistorique, se trouve uniquement dans les forêts tropicales du nord-est de l’Australie. Il existerait environ 1 200 spécimens à l’état sauvage à l’heure actuelle.

Il mesure environ 1m70 pour 70kg… Ses pâtes sont puissantes et dotées d’une grosse griffe alors mieux vaut éviter toute confrontation ! Vous pourrez notamment les croiser à Mission Beach et ses forêts alentours. Ne vous approchez pas trop ils sont très territoriaux, et ont déjà blessé quelques curieux

Le Kookaburra

Oiseau unique de la famille des Martin-Pêcheurs, il est particulièrement connu pour son cri étrange : un rire moqueur ! Cet oiseau mythique dans la culture aborigène se nourrit de tout ce qui rampe, vole et nage ! Vous serez sûrement réveillés par leurs cris

Le ‘Laughing Kookaburra’ se trouve dans tout l’est de l’Australie. Ils ont été introduits en Tasmanie, à l’extrême sud-ouest du WA et en Nouvelle-Zélande. Dans le centre-nord et le nord-ouest de l’Australie, vous verrez plus le Kookaburra à ailes bleues, un peu différent.

L’Échidné

Ce petit hérisson étrange (pas de la même famille cependant) est un animal emblématique de l’Australie. On le retrouve d’ailleurs sur les pièces de 5 cents du pays. Son long museau est doté de capteurs sensibles lui permettant de localiser sa nourriture…

Leur museau est rigide et solide, ce qui leur permet de casser des bûches et des termitières. Les échidnés aspirent ensuite les fourmis et autres insectes avec leur langue collante recouverte de salive, qui peut mesurer 17 cm de long !

Les échidnés ont un sens de l’odorat très développé, utile pour localiser les potentiels partenaires, détecter le danger et renifler pour se nourrir. Ils ont des membres courts avec des griffes en forme de pelle, parfaites pour creuser le sol.

 Frilled Neck Lizzard

Le lézard à collerette se trouve dans le nord et l’est du pays. Quand il se sent menacé, il déplie sa collerette pour effrayer les attaquants … So Jurassic ! Ils sont cependant totalement inoffensifs.

Ils sont l’emblème des reptiles de l’Australie et ils figuraient auparavant sur la monnaie australienne.

C’est un lézard assez gros, atteignant plus de 90 cm (la queue représente environ les deux tiers de cette longueur) et pesant jusqu’à 500g.

L’Ornithorynque

Avec son bec de canard et sa queue de castor, l’ornithorynque ou platypus est une espèce unique. On le trouve sur la côte Est du pays et en Tasmanie. Il repère la nourriture (petits invertébrés) grâce aux électro-récepteurs de son bec…

C’est un animal nocturne et très bien adapté aux conditions de vie du continent australien. Il ressemble à un castor par son pelage et sa queue stocke des réserves de graisse comme chez le diable de Tasmanie.

La taille des platypus varie entre 40 et 50 centimètres en moyenne. Les spécimens seront plus ou moins gros selon les régions où ils habitent.

Le Wombat

Le Wombat est un petit marsupial timide qui se retrouve dans la partie Est de l’Australie ainsi qu’en Tasmanie. Il ressemble à un petit ours mais peut tout de même peser jusqu’à 40kg et mesurer 1,30m!

Ils ont des pattes courtes et musclées et des griffes acérées, parfaites pour creuser le sol. Les wombats creusent leurs terriers dans des sols mouillés, souvent à proximité de ruisseaux.

Comme leurs proches, les Koalas, ils dorment beaucoup, environ 16 heures par jour. Ils sont heureux de partager des terriers, mais ils sont territoriaux pour les zones où ils se nourrissent.

Les wombats sont des herbivores nocturnes avec une vue assez mauvaise. – ils comptent sur l’odorat pour naviguer et trouver de la nourriture. Ils peuvent parcourir 3 km par nuit pour manger de l’herbe, des pousses, des racines et des arbustes. Comme les lapins, leurs incisives poussent continuellement, ils doivent donc ronger des matériaux résistants comme l’écorce pour user leurs dents.

Le Blobfish

Cette masse gluante vit dans les eaux profondes aux larges des côtes d’Australie et de Tasmanie. Sa densité est plus faible que celle de l’eau, ce qui lui permet de « flotter » et donc de conserver son énergie en évitant de nager. Il est aujourd’hui en voie de disparition due à la pêche intensive.

www.regardsurlemonde.fr

Vous pouvez aussi consulter l’article concernant les animaux disparus qui vivaient autrefois en Australie : découverte de la Méga Faune en Australie. Frissons garantis!

4.9/5 - (59 votes)
La communauté des backpackers vous aide à préparer votre voyage en Australie. Partage de bons plans, d'expériences, conseils jobs, astuces de backpackers etc.. Guide gratuit (eBook) pour travailler et voyager en Australie avec un Working Holiday Visa ! Un guide écrit par des backpackers, pour les backpackers

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.