Le Litchfield National park se situe dans le Territoire du Nord de l’Australie. Il fait partie des incontournables de la région. Si vous aimez la nature et le dépaysement, ce parc sera un stop à prévoir lors de votre séjour. Contrairement à son rival le Kakadu, le Parc National du Litchfield est moins pris d’assaut par les touristes. En effet, il reste encore méconnu du grand public, ce qui fait l’affaire des locaux. L’avantage principal de ce parc national est que vous pourrez vous baigner (sans danger) et profiter gratuitement du parc! Vous y trouverez des bassins, cours d’eau, cascades, des chemins de randonnée et des animaux typiques d’Australie.

Un peu d’histoire

Situé à 114km au Sud Ouest de Darwin, le site était habité par les aborigènes Mak Mak Marranunggu, Werat et Waray depuis près de 60 000 ans. Il a été découvert en 1864 par Frederick ‘Fred’ Henry Litchfield. Ce dernier avait pour mission d’explorer les alentours de la Adelaide River. A l’époque, les Britanniques voulaient bâtir des forts. En effet, ils redoutaient la venue des colons Français et Hollandais. Mais ils trouvèrent vite une nouvelle utilité au territoire : un domaine d’agriculture et d’élevage.

Le Territoire du Nord fut annexé, les aborigènes chassés de leur terre, placés en réserves ou missions chrétiennes. Ils furent souvent utilisés comme gardiens de bétail ou domestiques dans les fermes. Un groupe de colons s’installa dans le Litchfield. Mais les débuts ont été très difficiles, car ils ont souffert des pluies incessantes, de l’humidité, de la chaleur, et des moustiques.

En 1870, la découverte d’étain et de cuivre permis aux nouveaux venus de débuter une exploitation des sols, ‘aidés’ des aborigènes Mak Mak Marranunggu, qui dura jusque dans les années 1940. En 1949, l’uranium fut découvert, offrant aux locaux une nouvelle source de revenus avec son exploitation minière, qui dura de 1953 a 1971. Le site ferma ses portes suite à une faillite. Le Litchfield fut laissé à l’abandon jusqu’en 1986, lorsqu’il fut déclaré Parc National.
(Sources: Australian Geographic, www.nt.gov.au, Lonely Planet et Wikipedia).

Se rendre au Litchfield National Park

Banner excursion au Litchfield

Avec ses 1 500km², le Parc couvre la majorité d’un immense plateau de grès et de falaises, appelé Tabletop Range. Il doit sa particularité à ses chutes, cascades et bassins accessibles et ‘”crocodile free” pendant la saison du “dry”.

Seules deux routes joignent le Parc via la Stuart Highway :

  • au sud : celle goudronnée et sure de Batchelor (attention tout de même à ne pas percuter un buffle perdu…),
  • au nord : celle de la Cox Peninsula Road, généralement fermée durant la saison du “wet” et déconseillée aux véhicules non adaptes aux “dirt roads’”

Faune et flore du Litchfield National Park

Grâce à son climat tropical, le Litchfield jouit d’immenses forêts sauvages, de fleurs et de marais (qui se transforment en “bush” pendant le “dry”) qui entourent les gorges creusées par les chutes d’eau continuelles. Vous ne pourrez manquer en aucun cas les immenses termitières qui occupent les lieux, et qui font la 2ème particularité du Litchfield National Park.

Litchfield National Park 8

De nombreuses espèces d’animaux peuplent le Litchfield, allant des plus mignons : wallabies, geckos, kangourous, possums, grenouilles vertes et renards volants… aux moins sympathiques : cochons sauvages, buffles, crocodiles, crapauds, serpents et chauves-souris.

Kangourou australie Litchfield
Litchfield National Park 11

Arachnophobes, attention : on trouvera également l’araignée Nephila et sa copine Huntsman, qui, malgré leur taille et leur nom, sont inoffensives pour l’homme.

On ne pourra pas (hélas) échapper aux indésirables tels que les “green ants” – les fourmis vertes – et la plaie des lieux : les moustiques ! Un bon répulsif sera de mise.

Les plus beaux spots

Pour observer les plus belles termitières, RDV au Magnetic Termite Mound, 17kms après l’entree du Parc, via la route sud de Batchelor.

Pour se baigner, les plus beaux bassins sont ceux de Florence, Wangi, Tolmer Falls et Buley Rockhole, mais aussi les plus populaires. Alors pour éviter la foule allez-y tôt le matin ou les week ends. Ou tournez-vous vers Greenant Creek, qui vous demandera 1h de marche aller/retour, mais une fois en haut, vue imprenable assurée !

Litchfield National Park 10
Litchfield National Park 5
Litchfield National Park 9

La “Lost City” est aussi un lieu incontournable, mais uniquement si vous avez un 4*4 pour y accéder.

Les activités au Litchfield National Park

Vous pouvez bien sûr profiter des bassins et vous baigner !

Vous pouvez camper ou dormir dans votre van a Wangi Falls, Buley Rockhole et Florence Falls. Prenez en compte que les emplacements sont payants. Si vous ne voulez pas payer, il vous faudra faire un bout de marche dans le bush pour rejoindre Walker Creek. Mais il n’y a aucune douche ni accès a de l’eau, uniquement des toilettes sèches.

Dans l’ensemble du Parc, vous ne trouverez aucune poubelle, elles ont toutes été retirées au Printemps 2015. Il vous faut désormais ramener vos déchets avec vous. De même, la seule eau potable accessible est celle que vous pourrez acheter en bouteilles à Wangi Falls, soyez prevenus !

En parlant de Wangi Falls, vous pourrez vous restaurer, prendre un café, acheter des souvenirs et visiter le art shop aborigène si vous le souhaitez. Il y a également un téléphone. N’hésitez pas à vous adresser au personnel du cafe pour toute indication et/ou en cas de soucis.

Vous avez la possibilité de faire un tour en hélico pour profiter d’une vue imprenable sur les cascades du site. Pour cela vous devez vous rendre au Litchfield Cafe, à 4kms de Wangi Falls.

Pour les plus sportifs, il y a une randonnée à faire dans le bush, le “Tabletop Track“. Une boucle qui fait 39kms et relie Wangi Falls, Greenant Creek, Florence Falls et Walker Creek. Choisissez votre point d’arrivée/départ, prenez BEAUCOUP d’eau (car vous ne pourrez pas vous ravitailler en chemin), des bonnes chaussures, une crème solaire (indice 50) et un antimoustique, puis armez-vous de bonne humeur 😉 ! Nous vous conseillons de faire Wangi Falls – Florence Falls, c’est le plus intéressant, et vous pourrez vous rafraîchir en arrivant !

Litchfield National Park 3
Litchfield National Park 2
Litchfield National Park 4

INFOS PRATIQUES

Tarifs

Entrée gratuite

Saison

Avril à Septembre – Evitez la saison des pluies entre Novembre et Février car les routes peuvent être inondées.

Camping

Campings payants dans le parc national à Wangi Falls, Buley Rockhole et Florence Falls

Location Van / Camping-Car

href=”http://www.motorhomerepublic.com/fr/?affiliate=agb” target=”_blank” rel=”noopener noreferrer”>Comparateur Location Camping-Car en Australie

Conseils

Pour éviter les foules, évitez de vous rendre dans le parc durant les week-end. Profitez des matinées pour faire les balades dans le parc et éviter les fortes chaleurs. L’après-midi rafraichissez-vous dans les nombreux bassins du parc. Pensez à mettre de la crème solaire et de l’anti-moustique dès le coucher du soleil !
Litchfield National Park map

Article écrit par Marine Garcia 
Mis à jour le 27/08/2019 – Initialement publié le 13/10/2015