Lors d’une location de camping-car ou de van, vous n’avez que quelques minutes pour découvrir votre véhicule et vous assurer que tout vous semble en bon état. En effet, les loueurs n’ont pas toujours le temps de passer en revue tous les équipements avec les clients. Et les clients sont aussi parfois pressés de prendre la route et préfèrent donc faire confiance. Voici donc quelques informations vous permettant de savoir quoi vérifier en priorité et comment faire face aux mauvaises surprises.

Vérifier que vous êtes en règle

La carte de crédit pour la location

La majorité des agences de location demandent une carte de crédit à votre arrivée pour récupérer le véhicule. Pour d’autres moyens de paiement certaines agences font un examen approfondi sur votre niveau de crédit pour vérifier si vous réglez vos frais. En utilisant une carte de crédit cela évite ces vérifications sur votre solvabilité. Mais en cas de doute certaines agences s’accordent le droit de bloquer des fonds sur la carte jusqu’à la restitution du véhicule. Les cartes de crédit prépayées sont aussi déconseillées les agences la refuseront.

L’âge des conducteurs

Les restrictions ne sont pas les mêmes selon les agences. En général des coûts supplémentaires sont facturés lorsque le conducteur a moins de 21 ans. La conduite peut même être interdite en-dessous de cet âge.

Le permis

Le permis B suffit à conduire un camping-car ou un van si son PTAC (Poids total autorisé en charge) ne dépasse pas 3,5 tonnes. Si votre permis B a été délivré avant le 20 janvier 1975 vous avez la possibilité de dépasser la limite des 3,5 tonnes à certaines conditions. Pour vérifier si vous avez le droit consultez le site du service public français. Si votre permis B a été délivré après cette date il faut être titulaire du permis C1.

En plus du permis français il faut être en possession d’un permis international. C’est tout simplement la traduction de votre permis français.

Pourquoi faut-il être vigilant ?

Lors d’une location de Camping-Car ou de van il faut être très vigilant au moment du check-in. Si vous découvrez un défaut pendant votre séjour vous aurez du mal à prouver que ce n’est pas de votre faute. N’oubliez pas que vous avez laisser une caution au loueur et qu’il peut s’il le souhaite en prendre une partie pour couvrir des dégradations.

Ensuite il est toujours plus simple de régler un souci lorsque vous êtes encore au dépôt, plutôt que si vous contactez le loueur pendant votre séjour. Surtout qu’en Australie et Nouvelle Zélande, les distances sont souvent longues entre différents dépôts. Par exemple si vous avez un problème avec votre frigo, le loueur vous demandera de vous rendre au prochain dépôt pour qu’ils examinent et règlent le problème. Or cela signifie souvent un gros détour pour vous, ou de voyager plusieurs jours pour vous y rendre.

Et évidemment d’un point de vue sérénité, il n’est jamais agréable de ponctuer son séjour par la découverte de dysfonctionnements divers dans votre véhicule. Donc faites en sorte de vous débarrasser de tout cela avant de prendre la route !

Si vous n’avez pas le temps de vérifier tout ces points lorsque vous ferez le tour du véhicule avec le loueur, pas de panique ! Vous pourrez tout à fait rester quelques minutes de plus sur le parking à faire votre inspection

Etat général extérieur du véhicule 

Comme toute location de véhicule, vous serez amenés à faire le tour du véhicule avec le fournisseur qui prendra note des différents chocs sur la carrosserie, pare-brise etc. Généralement ils sont de bonne foi, mais le tour est assez rapide donc soyez vigilant afin de rien manquer. Le plus souvent les dégâts sont indiqués sur un rapport avec un système de croix ou de rond. Plus la forme est grosse plus le dégât est important. Faites en sorte que l’inspecteur reporte les dégâts avec les plus grosses croix possible. Au moment du retour du véhicule certains dégâts causés lors de votre voyage pourront passer inaperçu.

Pensez à bien vous attarder sur le bas de caisse, toit et pare-brise, généralement pas couverts par les assurances des loueurs.

Passez également un coup d’œil sur l’état des pneus, il faut qu’il soit en bon état car ces véhicules sont plus lourds qu’une simple voiture.

verifier etat general exterieur véhicule van

Etat général intérieur du véhicule 

A l’intérieur, de nombreux éléments sont à vérifier. Et encore une fois, les loueurs ont tendance à aller très vite. Très rapidement vous aurez un aperçu global de l’état du véhicule.

Dans un van ou un camping-car, le plus important n’est pas de regarder le sol ou la cuisinière qui peut se nettoyer en un coup d’éponge. Pensez à vérifier les points suivants :

  • Etat (et odeur) des draps, coussins et serviettes
  • La vaisselle
  • Les toilettes (s’il y en a)
  • Lorsqu’il y a des banquettes (en bas ou à l’étage) vérifiez qu’il n’ai pas trop de poussières, de tâches ou trous
  • Les rideaux également peuvent êtres sales ou dégradés

Evidemment vous ne pourrez pas obtenir grand chose si vous trouvez un peu de poussière, rappelez-vous que vous partez en Road Trip et n’êtes donc pas en 4 étoiles ! Par contre si certaines choses sont dégradées ou que le linge sent mauvais, n’hésitez pas à leur dire.

location camping-car van état général intérieur véhicule

Les équipements du Camping-Car / van

Equipements généraux

Conduite / sécurité

Vous n’aurez pas l’occasion d’essayer le véhicule avant de partir avec, mais n’hésitez pas à tester quelques points importants. Notamment les clignotants et les phares. Il se peut que les clients avant vous n’aient pas roulé de nuit et que le loueur ne les vérifie pas avant chaque location. Idem pour les voyants du tableau de bord et la caméra de recul (très important pour les manœuvres avec les gros camping-car). Il vous suffira de mettre le contact et passer 2 minutes à vérifier tout cela. Les voyants doivent s’allumer au moment où vous mettez le contact ils ne doivent pas rester rouge ou orange (sauf le frein à main s’il est actif). Au passage vérifiez que le plein d’essence a été fait.

Banquettes & lits 

Souvent dans les camping-car les banquettes sont convertibles en lit. Vous pouvez donc faire un premier test pour voir si tout fonctionne bien. Si vous vous retrouvez la première nuit que votre lit ne peut pas se monter correctement vous n’allez pas être très content.. Vérifiez que les tables se démontent bien et se replacent sans encombre. Si vous avez un lit en hauteur et que vous voyagez avec des enfants, pensez aussi à vérifier le filet de protection.

location camping car intérieur banquettes lits

Cuisine

Les principaux points à vérifier dans la cuisine sont les suivants :

  • Que les feux s’allument bien. En général l’arrivée de gaz ne pose pas de problème, mais l’allumage peut parfois poser problème.
  • Testez la pompe à eau. Car sans eau, vous êtes cuits 🙂
  • Une plaque recouvre généralement l’évier. Regardez s’il y a des fissures ou impacts. Ces plaques coûtent assez chères.
  • Vérifier l’état de la vaisselle (assiettes, tasses et autres ustensiles de cuisine)
verifier etat général intérieur véhicule van cuisine

Portes

Sur les camping-car vous avez toujours une porte latérale vous permettant d’accéder à l’intérieur du véhicule sans passer par la cabine de pilotage. Pensez à vérifier que la porte s’ouvre bien et surtout que la barre permettant de laisser la porte ouverte soit en bon état. Il est assez fréquent de casser cette barre. Testez également la marche qui se déplie au pas de la porte. Et n’oubliez pas de la refermer avant de reprendre la route !

Gaz

Pensez à vérifiez vos bouteilles de gaz. Normalement vous en avez une grosse ou deux petites pleines avant votre départ. Si cela n’est pas le cas, prévenez tout de suite le loueur. Sinon vous devrez la remplir à vos frais.

Douche & toilettes

Regardez l’état général de la salle d’eau et vérifier bien les joints autour des toilettes. Car souvent ils sont usés et peuvent rendre les toilettes inutilisables à cause de l’étanchéité. Assurez vous aussi que l’évacuation d’eau fonctionne bien car la cabine est petite et peut donc vite déborder.

Rangements

Un détail, mais regardez si la porte des placards ferme bien. Car sinon au moindre virage vous allez retrouver vos courses par terre ! Un paquet de céréales qui se vide dans le camping-car est toujours assez pénible à nettoyer… Idem pour la porte du frigo.

Equipements électriques

Sur les équipements électriques, rappelez-vous que vous devrez être branchés sur secteur pour les utiliser. Donc vous ne pourrez pas vérifier ce point lors de la prise du véhicule. Mais mieux vaut le faire lors de votre première nuit, car vous aurez plus de facilité à revenir chez le loueur le lendemain si besoin.

  • Frigo : Rien de pire que de se retrouver avec un frigo qui ne marche pas. Donc vérifiez bien que lors de votre premier trajet, le frigidaire commence à prendre le froid.
  • Lumières : Lors de l’arrêt du véhicule, vous pourrez utiliser différentes lumières à l’intérieur du véhicule. Encore un point assez important car tout le monde ne voyage pas avec une lampe de poche, et la batterie de son téléphone en road trip c’est sacré !
  • TV / DVD : Certains camping-car sont équipés d’une télé et d’un lecteur DVD. Donc si point est important pour vous, testez ces appareils au plus vite.
  • Micro-ondes : Le micro-ondes peut être un équipement de cuisine important en Road Trip. Par contre celui-ci ne fonctionne que lorsque vous êtes branchés sur secteur.
  • Lecteur CD / USB / MP3 : Si vous tenez à recharger vos appareils ou écouter votre playlist préférée en Road Trip, ne passez pas à côté de ce point.

Équipements en option

Selon votre véhicule et les options sélectionnées, d’autres éléments peuvent être importants à vérifier. Les principaux sont les suivants :

  • Table et chaises de camping
  • GPS
  • Chauffage électrique ou à gaz
  • Sièges auto

Comment faire une réclamation 

Avant le départ 

Lorsque vous êtes encore chez le loueur, vous êtes évidemment dans la meilleure configuration. Vous pourrez lui montrer sur place le dysfonctionnement ou mauvais état du véhicule. Mais attention, cela ne signifie pas que ce point sera pour autant rectifié. Le loueur fera son possible pour répondre à vos attentes, mais il a parfois des limites. D’abord il dispose souvent d’une flotte de véhicule limitée, donc il ne pourra peut être pas vous attribuer un autre véhicule. Ensuite certains points peuvent prendre trop de temps à réparer. Dans certains cas, il vous proposera alors de vous loger (à ses frais) le temps que les réparations soient faites. 

Pendant votre séjour 

Si vous constatez un défaut lors de votre séjour, vous devrez en avertir le loueur. A aucun moment ne prenez l’initiative de faire les choses vous même ou le faire réparer quelque part sans autorisation. Par téléphone, ils pourront vous guider pour essayer de rectifier le problème. Si cela n’est pas possible, ils vous indiqueront un garage pour vous une réparation ou vous enverront un dépanneur. Pour tout ce qui est équipement du véhicule, ils vous demanderont généralement de vous rendre dans le dépôt le plus proche. Donc à vous de voir si cela en vaut vraiment la peine.

A la remise du véhicule 

Evidemment, évitez d’attendre la remise du véhicule pour signaler un problème technique ou défaut du véhicule. Il sera difficile pour le loueur de savoir si cela est de votre faute ou non. Ensuite il est tout à fait normal de constater des points d’usure ou autres dysfonctionnements qui ne seront pas retenus contre vous. Donc ne vous en faites pas si vous avez remarqué qu’un joint fuyait, qu’un placard se ferme mal, ou qu’un scratch ne colle plus.

Pour aller plus loin :

Article mis à jour le 30/01/2020 – Publié initialement le 27/10/2018