Au Nord de l’Australie, le Territoire du Nord (Northern Territory) s’étend sur plus de 1 300 000 km². Pour autant, c’est aussi l’un des états les moins peuplés … Mais n’allez pas croire qu’il n’y a rien à voir, bien au contraire ! De Darwin à Alice Springs, le NT renferme plusieurs spots incontournables. Parmi eux, des parcs nationaux, des sources d’eaux chaudes et des merveilles de la culture Aborigène. Voici les meilleurs spots du Territoire du Nord en Australie !

Alice Springs

Point de départ de cet itinéraire, Alice Springs qui est une ville en plein désert, au beau milieu du pays. Si vous y arrivez après un road trip à travers l’outback, vous serez plus que ravi de (re)découvrir les commodités : des supermarchés, des douches, des WC, des laveries ! Sinon, la ville est simple : petite mais charmante. Vous pourrez déambuler à Todd Street, rue commerçante agréable où l’on trouve de nombreuses galeries d’Art Aborigène. Bénéficiez ensuite d’une vue à 360 degrés du haut de Anzac Hill. Terminer par une balade à la découverte de la faune et la flore désertique à Olive Pink Botanic Garden. La ville est paisible et il y règne une ambiance bohème.

alice springs australie

Uluru & Kata Tjuta National Park

Classé au patrimoine mondial de l’UNESCO, ce parc national promet une découverte magique, spirituelle, et hautement intéressante. Il est indispensable de commencer sa visite par un passage au centre culturel. Il vous éclairera au sujet de la culture Aborigène, du symbole qu’est Uluru et de comment ce parc est désormais géré.

Après cela, impensable d’imaginer escalader le rocher : signez plutôt le registre de tout ceux qui ne l’ont pas fait (I did not climb Uluru book) ! A noter que depuis fin 2019, il est interdit d’escalader le fameux rocher sous peine de se voir infliger une lourde amende. Vous pourrez également profiter de la balade Mala Walk, proposée quotidiennement, gratuitement et en compagnie d’un guide pour tenter de percer les mystères d’Uluru. Le pass de 3 jours à 25$ vous permettra également de consacrer au moins une journée aux Kata Tjuta, pourquoi pas pour randonner dans la Valley of the Winds. Ce circuit de 7km vous offrira des vues à couper le souffle ! Les levers et couchers de soleil, aussi bien sur Uluru que sur les Kata Tjuta sont sublimes et méritent à eux seuls le détour.

uluru ayers rock

King’s Canyon (Watarrka National Park)

Tout comme Uluru & Kata Tjuta, l’accès au parc national Watarrka se fait via une route goudronnée. Néanmoins, si vous disposez d’un véhicule approprié, certains « raccourcis » peuvent s’effectuer via des pistes (Mereenie Loop entre-autre). Renseignez-vous bien sur les conditions météorologiques tout de même et vérifiez si ces derniers nécessitent l’obtention d’un permis (car vous traverserez probablement des terres Aborigènes).

Trois sentiers de randonnées sont disponibles pour visiter King’s Canyon : le South Wall Return (environ 5km) et Kings Creek (presque 3km) sont accessibles à tous. Si vous êtes en forme, Rim Walk est une boucle de 6km, qui vous permettra de faire l’expérience de randonner le long de falaises abruptes, dans un décor lunaire et époustouflant, sculpté par l’érosion. Ce chemin vous permettra également d’accéder au Jardin d’Eden, écrin de verdure niché dans la roche.

Enfin, Kathleen Springs Walk (3km) propose un sentier ombragé autour de King’s Canyon.

King's Canyon

East MacDonnells Ranges

Un peu moins connu et donc moins fréquenté que le côté ouest, vous trouverez ici des coins de nature préservée, tels qu’Emily (Anthwerrke) et Jessie Gap (Yeperenye) par exemple. Au petit matin ou au crépuscule et en se faisant discret, vous pourrez observer la wildlife à loisirs.

La route principale pour accéder aux différents point d’intérêts est goudronnée (Corroboree Rock Conservation Reserve par exemple). Mais quelques kilomètres sont parfois à prévoir via de la gravel road, notamment pour Trephina Gorge Nature Park ou Ellery Creek Big Hole. Une journée est suffisante pour visiter ces sites car les marches ne sont jamais très longues. Prévoyez peut-être une demi journée supplémentaire si vous souhaitez rejoindre Ruby Gap Park, qui comporte une longue portion de off road.

Emily Gap

West MacDonnells Ranges (Tjoritja)

La chaîne de montagnes des MacDonnells s’étire à l’ouest sur plus de 161km. Différents points d’intérêts sont à visiter, principalement des gorges, parmi lesquelles : Simpsons Gap, Serpentine Gorge, Ormiston Gorge, Glen Helen. Seul l’accès à Standley Chasm (Angkerle Atwatye) est payant (12$). Le site protégé d’Ochre Pits est assez incroyable. L’ocre extrait est encore utilisé aujourd’hui pour les cérémonies des Western Arrernte, communauté Aborigène à qui la mine appartient.

Sans surprise, la conduite le long de la Stuart Highway peut s’avérer très monotone … C’est pourquoi certains villages méritent un arrêt, pour décompresser tout en faisant une pause insolite ! À Wycleff Wells, vous aurez la possibilité de vous prendre en photo avec des extra-terrestres. Et même d’en admirer un de très près … Ambiance paranormale garantie ! Toujours dans l’étrange, catégorie urbex, Newcastle Waters est une ville fantôme, où vous pourrez visiter des maisons et restaurants abandonnés. Enfin à Daly Waters, complétez l’ahurissante collection du bar faisant sa renommée : carte d’identité ou bancaire, sous-vêtements, tout est permis !

West MacDonnells

Devils Marbles (Karlu Karlu)

Spectacle géologique datant de plusieurs millions d’années, Karlu Karlu est une curiosité à découvrir en chemin.

Le marbre du diable est en fait du granit, qui scintille au soleil. Les Aborigènes Warumungu, Kaytetye, Alyawarra et Warlpiri qui veillent sur les lieux depuis la nuit des temps les ont tout simplement appelé « bloc rocheux arrondis ». 

Karlu Karlu

Mataranka

En arrivant par le Sud, Mataranka marque à coup sûr un changement de décor notable : les étendues désertiques laissent place à la mangrove verdoyante et humide. Pas de doute, vous êtes bien sous les Tropiques ! Pour se détendre, vous pourrez alors profiter de deux types de sources chaudes et naturelles. Les Bitter Springs, promettent un petit circuit de baignade dans un décor magnifique, au plus proche de la nature. Soyez prudents, ce cadre agréable et fréquenté est aussi l’habitat des crocodiles ! Vous pourrez également accéder librement à la Thermal Pool du camping de la ville, pour une ambiance familiale. Et si comme moi vous souhaitez éviter la foule et rêvez d’un spot insolite : essayez un bain de minuit ou piquez une tête à l’aube !

Mataranka - Thermal Pool

Katerine

Un arrêt à Katerine s’impose pour profiter comme il se doit des Hot Springs. Plus étendue que celles de Mataranka, cette source serpente à travers la roche, offrant cavités et « sièges » naturels. Différents accès par des escaliers aménagés vous permettront de vous jeter à l’eau. Là encore, vous aurez le choix : vous baigner parmi le tumulte de la journée, ou vous laisser tenter par l’expérience de nager sous les étoiles … Baladez-vous également à Low Level Reserve, le long de la rivière. Du fait des nombreuses fermes aux alentours, vous risquez de croiser quelques backpackers en train de cuisiner au BBQ !

katerine

Katerine Gorge (Nitmiluk National Park)

Deux jours ne sont pas de trop pour visiter Nitmiluk. Une randonnée de 8km vous emmènera à la découverte de Leliyn (Edith Falls) : succession de cascades et autres piscines naturelles, à l’ombre des palmiers, dans une végétation luxuriante.

Upper et Lower Pool, ainsi que Sweetwater Pool sont les spots de baignades recommandés.  

Vous pourrez ensuite randonner ou pagayer en canoë pour admirer les différentes gorges : que vous soyez en hauteur ou à fleur d’eau, les gorges sont agréables et impressionnantes à découvrir. Le clou du spectacle ? Rester jusqu’au coucher du soleil et observer alors l’incroyable ballet de centaines de chauve-souris qui s’éveillent …

Nitmiluk Gorge

Kakadu National Park

Le parc national de Kakadu est le plus grand parc d’Australie, avec 20 000km² de surface à explorer ! À ce titre, attendez-vous à conduire beaucoup pour le visiter … Lui aussi classé au patrimoine mondial de l’UNESCO, le Kakadu conjugue arts et culture aborigène avec randonnées et observation de la faune.

Renseignez-vous bien sur les divers accès aux spots qui vous intéressent. Durant la dry season (saison sèche) le prix d’entrée sera de 40$ (valable 7 jours) et pendant la wet season 25$.

La partie sud du parc semble plus destinée aux conducteurs de 4×4. Les points d’intérêts au nord sont plus rapprochés et accessibles par tout temps et tous types de véhicule. Parce qu’il faudra un peu escalader pour atteindre Gunlom Waterfall, vous profiterez à la fois d’une vue mythique sur le parc ainsi qu’un spot de baignade sans aucun danger pour se rafraîchir. Découvrez également Maguk (Barramundi Gorge) et ses eaux translucides, un peu plus au Nord. Jim Jim Falls et les Twins Falls quant à elles, sont les cascades emblématiques de Kakadu. Attention : il est indispensable d’être équipé d’un 4×4 pour les atteindre.

Ouvrez grand vos yeux du côté de Yellow Water ou le long de la South Alligor River qui porte très bien son nom ! Le circuit artistique de Burrungkuy (Nourlangie Rock) vous permettra d’admirer différentes peintures Aborigènes. Apprenez un peu plus sur des traditions ancestrales !

Arrêt impératif au visitor centre de Bowali, assez moderne et interactif. Celui-ci dispose de nombreuses informations sur la gestion du parc et les écosystèmes assez uniques qu’il abrite.

À Ubirr, profitez des explications d’un guide (gratuitement) en découvrant de sublimes peintures Aborigènes. Au sommet d’une roche, vous bénéficierez ensuite d’une vue dégagée sur le reste du parc. C’est un endroit parfait pour admirer le coucher du soleil.

Peintures Aborigène

Litchfield National Park

Bien que différent de son voisin Kakadu, le parc national de Litchfield a le mérite de vous embarquer pour une aventure réalisable en une journée. Sur la route et à l’entrée, ce sont les termite mounds (termitières) qui vous accueillent. Vous retrouverez des petits sentiers de marche ainsi que des spots de baignade à Buley Rockhole, Florence Falls et enfin Wangi Falls. À l’extrémité du parc, vous pourrez visiter l’ancien site d’une mine d’étain. Un bon moyen d’en apprendre un peu plus sur le processus d’extraction. De manière générale, il est très agréable de conduire à travers le parc : le rouge de la terre battue contrastant avec le vert éclatant de la végétation, le tout au son des cockatoos !

Litchfield NP - Buley Rockhole

Darwin

Point final de ce road trip à travers le Territoire du Nord, Darwin saura vous conquérir. Je vous recommande vivement de découvrir la ville durant la dry season (de mai à octobre). Pour faire le plein de saveurs et de musique live, direction les marchés ! L’incontournable Mindil Market au son du didgeridoo de eMDee, mais aussi Rapid Creek (spécialisé en cuisine asiatique, indienne et indonésienne), Malak Market (et ses produits organiques), en passant par Nightcliff, Parap et Palmerston : vous trouverez de quoi vous faire plaisir !

Darwin est également réputé pour ses couchers de soleils somptueux : pourquoi ne pas les admirer depuis les plages ? Mindil, Vesteys, East Point, étant accessoirement les lieux de rencontres des backpackers. Côté culture, vous pourrez faire un tour au MAGNT (Museum & Art Gallery Northern Territory) afin d’y découvrir les collections permanentes au sujet de la wildlife, de l’Art Aborigène ou bien jeter un œil aux expositions temporaires (celle du moment est très intéressante, au sujet des vagues migratoires du pays, depuis les années 40). Et si vous aussi vous êtes restés un grand enfant, direction Leanyer Recreation Park ou Palmerston Water Park pour passer une après-midi à barboter dans la piscine ou à dévaler les toboggans en bouée, le tout gratuitement !

Darwin Lee Point

Smith Street (« The Mall ») est la rue commerçante principale, idéale pour flâner. Si vous souhaitez boire des verres, vous trouverez votre bonheur du côté de Mitchell Street et ses quelques bars. Si au contraire vous souhaitez vous déconnecter : allez faire un tour au Botanical Garden. Avec 42 hectares de végétation, vous aurez la possibilité de déambuler à travers la rainforest tout comme les « jardins » du désert. Pour terminer en beauté vos visites, direction le Waterfront pour prendre un verre et/ou déguster du fish&chips.

Vous l’aurez compris, après avoir effectué un road trip à travers le NT, fait une partie de mon farm work à Katerine et vécu quelques mois à Darwin : le Northern Territory est (pour l’instant …) mon état favori ! Je vous souhaite de belles découvertes et de fabuleuses rencontres.

Article rédigé par Marina – www.belleestlaroute.com
Mis à jour le 17 septembre 2019 – Publié initialement le 21 novembre 2017