Home Conseils Voyage Comment réduire son empreinte écologique en road trip ?

Comment réduire son empreinte écologique en road trip ?

0
Comment réduire son empreinte écologique en road trip ?

Vous souhaitez voyager tout en respectant l’environnement ? Sachez qu’avec un peu d’organisation, il est tout à fait possible de réduire facilement votre empreinte écologique. Nous vous proposons une multitude de tips pour vous aider à préparer votre road trip en visant un équilibre pratique, écologique et parfois même économique. Dans le respect de la nature et des autres, votre aventure n’en sera que plus belle ! Découvrez tous nos conseils pour réduire votre empreinte écologique en road-trip.

L’hygiène : simple, efficace et biologique

Une trousse de toilette éthique et minimaliste

Nos trousses de toilette nous accompagnent partout. Pour le meilleur, et parfois pour le pire. En effet, beaucoup de produits d’hygiène et de beauté sont à usage unique, contiennent des produits chimiques et sont donc nocifs pour l’environnement. Sachez qu’il existe des alternatives écologiques accessibles tout aussi efficaces.

Par exemple :

  • Brosse à dent en plastique > Brosse à dents en bambou
  • Dentifrice de grande surface > Dentifrice solide en pastille ou DIY
  • Gel douche en flacon > Savon solide
  • Shampoing en flacon > Shampoing solide
  • Coton classique > Coton lavable
  • Lingettes jetable > Gant de toilette
  • Coton-tige > Coton-tige lavable (en silicone, en bois)
  • Serviettes hygiéniques > Culottes menstruelles
  • Tampons hygiéniques > Cup menstruelle

Pour plus de conseils à ce sujet, consultez notre article : Ma trousse de toilette éco-responsable en Australie.

Des protections hygiéniques réutilisables

La cup et les culottes menstruelles sont actuellement les produits les plus écologiques à utiliser pendant vos règles. Elles protègent tout autant que les tampons et les serviettes, ne contiennent pas de produits chimiques, se portent plusieurs heures et sont certifiées zéro déchet !
Pour en découvrir plus sur la cup :  www.coupemenstruelle.net

En road-trip, assurez-vous de croiser des toilettes publiques ou d’avoir de l’eau et une bassine pour faire votre petite lessive à la main depuis votre van. Et oui, puisque ça ne se jette pas, ça se nettoie !

Une lessive plus respectueuse de l’environnement  

La lessive, passage incontournable en road-trip ! Et si vous rendiez votre geste plus responsable ? Pour limiter l’utilisation de produits chimiques, remplacez vos lessives industrielles par du savon végétal. Le must : le savon de Marseille à l’huile d’olive (à acheter en France).

Qui dit savon, dit lavage à la main ! Équipez-vous d’une bassine qui servira à laver votre linge et votre vaisselle. Pratique, économique et écologique ! Vous utiliserez moins d’eau, moins d’électricité et moins de produits nocifs pour l’environnement. 

Si vos vêtements nécessitent vraiment un tour en machine à laver mais ne sont pas suffisamment nombreux pour remplir le tambour, faites vos lessives en commun afin de limiter les coûts. Enfin, ne nettoyez que les vêtements qui en ont besoin. Moins de vêtements = moins de lessive.
Un bon début sur le chemin de l’écologie.

Savon de Marseille - Road trip Australie

Une douche mobile et solaire

En road trip, ne vous attachez pas trop à votre douche quotidienne. Il n’y a pas toujours de douches publiques sur votre route, surtout au milieu du bush. Heureusement, une solution existe !

Équipez-vous d’une douche solaire et emmenez-la partout avec vous. Elle s’accroche à une barre de toit, à un arbre, à un poteau… Bien entendu, il vous faudra toujours une source d’eau pour la remplir. Et si vous la voulez chaude, exposez-la au soleil une heure avant d’en profiter. Une méthode 100% naturelle.

Douche solaire road trip Australie

Apprendre à se vêtir et s’équiper mieux et autrement

Les Opshops

L’une des premières sources de pollution au monde est la sur-production de vêtements. Alors au lieu d’acheter du neuf, achetez du seconde main ! Parmi d’autres, les magasins Salvos et Vinnies offrent une large palette de produits de très bonne qualité : vêtements, chaussures et accessoires pour tous les genres et tous les âges, mais pas seulement ! Du matériel de camping, de la vaisselle, des jouets, des jeux de société et des livres sont également disponibles. Vous ferez de bonnes affaires, car les articles dépassent rarement $10.

Les Free clothes

Dans les auberges de jeunesse, il arrive que des backpackers dédient un espace où déposer gratuitement des vêtements et accessoires qu’ils n’utilisent plus, car leur voyage prend fin. Un excellent deal entre don et recyclage. Et si les vêtements ne sont pas en très bon état, utilisez-les pour vos 88 jours de ferme.

Pensez aussi à regarder sur Marketplace, il n’est pas rare que des personnes donnent des sacs entiers de vêtements qu’elles n’utilisent plus.

Le kit de couture

Et si, plutôt que de jeter, vous raccommodiez ? En plus de vous faciliter la vie et de vous éviter des situations inconfortables, utiliser un fil et une aiguille est bien plus pratique et écologique que de courir dans les magasins pour remplacer la pièce que vous venez d’abîmer par du neuf. 

En effet, le fait de jeter s’est normalisé par sa facilité. Et pourtant, ce geste à un impact très néfaste pour l’environnement. Les produits jetés sont (trop) souvent mal recyclés ou simplement brûlés parmi d’autres tonnes de déchets. Réparer vos vêtements vous-même, ou chez un couturier, réduira votre impact et vos dépenses.

Mieux se nourrir

Faire ses courses de manière durable

Avant de vous perdre dans les rayons de Coles, de Woolworths ou d’Aldi : prévoyez vos repas en faisant une liste de courses. Easy, mate! Les backpackers les plus professionnels ne jurent que par ça 😉
Ainsi, vous serez sûr d’acheter ce dont vous avez vraiment besoin. Cerise sur le gâteau : prenez avec vous vos sacs de courses réutilisables !

Liste de courses - Road trip Australie

Acheter et consommer des produits locaux

En Australie, vous aurez la chance de profiter de nombreux produits frais mis à disposition au bord des routes. Ici, la confiance est de mise. Des légumes et des fruits achalandés en extérieur et une simple caisse pour payer. Une excellente manière de supporter les communautés locales et de réduire l’empreinte carbone. Dans les magasins, nous vous invitons à regarder la provenance des articles proposés. Si vous avez le choix, choisissez toujours la proximité. Facile !

Manger moins de viande et plus de végétaux

Se nourrir sainement et de manière responsable passe également par la réduction de sa consommation de viande au profit de plats à base de végétaux. En avant les burgers végé, les salades composées, le muesli au fromage grec et aux fruits, les omelettes à la tomate et aux poivrons, et les fondues de poireaux. Vous verrez, ce ne sont pas les idées qui manquent.

L’idée n’est pas de s’imposer un régime végétarien ou végan du jour au lendemain, mais de prendre conscience de l’impact de sa consommation alimentaire et de réduire les excès. La viande (qu’elle soit rouge ou blanche) n’est absolument pas indispensable à chaque repas, si ceux-ci sont équilibrés. Vous trouverez une multitude de recettes végétariennes gourmandes en ligne. 

Si vous souhaitez y aller par étape, commencez par limiter votre portion de viande à 1 par jour (que le midi, ou que le soir). Puis à 1 jour sur 2, etc.

La planète vous en remerciera, vous verrez !

Marché fruits légumes locaux - Road trip Australie

Utiliser les bons ustensiles de cuisine

Pour diminuer votre empreinte écologique jusque dans les tiroirs de votre kitchenette, choisissez des ustensiles de cuisine durables, c’est-à-dire de bonne qualité. Évitez le plastique à tout prix. Privilégiez le bois, le bambou, l’inox ou la céramique.

Pour une meilleure conservation de vos courses alimentaires, investissez dans des boîtes de rangement. Ainsi, garder vos denrées à l’abri des températures et des animaux. Vous éviterez le gaspillage.

N’utilisez pas de couverts jetables tant que possible. Optez pour de véritables couverts ou des couverts en bambou. Si VRAIMENT vous avez besoin de couverts jetables, optez pour des couverts en feuilles de palmier (si vous n’avez VRAIMENT pas d’autre choix). Nous vous recommandons la marque australienne Palmora.

Remplacez les bouteilles d’eau en plastique par des bouteilles d’eau réutilisables (si possible avec un filtre) ou par des gourdes. 

Déposer ses canettes dans un centre de tri

Un petit geste appréciable qui plus est, pourrait vous rapporter quelques dollars. En effet, les centres de tri récupèrent parfois les canettes pour les recycler en échange d’une contrepartie financière. Ainsi, nous vous invitons à vous renseigner auprès de la collectivité où vous résidez afin de participer à ce processus génialissime.

Réduire l’empreinte carbone de ses déplacements

Les modes de transport

Avoir son propre véhicule est évidemment indispensable lors d’un road trip. Cependant, on peut le partager à 3 ou 4 personnes afin de réduire son empreinte écologique et les frais de déplacement. En plus, il est souvent possible d’utiliser des moyens de transport alternatifs pour des petits trajets quotidiens : bus, tram, métro et vélo.

C’est pourquoi dès que vous en avez l’occasion, troquez votre voiture contre un moyen de déplacement plus respectueux de l’environnement. Une bonne marche pour acheter quelques courses vaut mieux que des petits allers-retours en auto. Et visiter les alentours à vélo est une excellente manière de rendre votre séjour plus authentique.

Attention : Le hitchhiking (en français : le stop) est très encadré sur tout le territoire australien. Certains États sont plus stricts que d’autres. Prenez vos précautions.

Marcheur - Road trip Australie

Panneaux solaires transportables

Se déplacer a aussi un coût en matière d’électricité. Nous rechargeons généralement nos portables, tablettes, batteries externes, etc. en voiture lorsque nous prenons la route. Pour minimiser notre émission, pourquoi ne pas faire l’acquisition d’un panneau solaire transportable qui permettra de recharger tous nos périphériques gratuitement ?

Le temps d’aller vous baigner ou d’installer votre campement, branchez vos appareils électroniques dessus et le tour est joué ! Facile, efficace et écolo, vous aurez le bonheur de profiter d’une énergie solaire propre et gratuite. En plus, en Australie, le soleil ne manque pas. Alors, profitons-en.

Les éco-gestes de tous les jours

Eliminer le packaging

Choisir intelligemment ce qu’on achète a beaucoup d’importance. Le but est de favoriser au maximum les articles avec un minimum de packaging, c’est-à-dire d’emballage.

Vous hésitez entre deux boîtes de cookies pour le goûter ? Dans l’une, chaque cookie est emballé individuellement dans un sachet plastique. Dans l’autre, les cookies ne sont pas emballés. La deuxième solution est bien entendu la meilleure. Ce raisonnement s’applique à tous nos actes d’achat. (Mention spéciale à ceux qui l’appliquent déjà !).

Refuser le plastique

On peut toujours aller plus loin dans l’élimination des déchets quotidiens inutiles. Nous vous invitons à refuser les sacs en plastique qui vous sont proposés en magasin et à les remplacer par des sacs réutilisables. Il en va de même pour les pailles. Il est tout à fait possible d’apprécier votre boisson sans paille en plastique, ou bien de la remplacer par une paille réutilisable en bois, en bambou, en métal ou encore en verre que vous pourrez emporter partout avec vous !

Café avec paille en métal réutilisable - Road trip Australie

Utiliser une poche à mégots

Chers fumeurs et fumeuses, voici une astuce révolutionnaire dans votre quotidien. Saviez-vous que les mégots sont la principale source de pollution des océans ? Selon l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), entre 340 et 680 millions de kilos de déchets issus du tabac sont récoltés chaque année dans le monde !! De plus, 2 cigarettes sur 3 sont jetées par terre, contaminant l’eau de pluie et donc l’océan.
C’est pourquoi, où que vous alliez et où que vous fumiez (treks en montagne, chill au bord de la plage, cigarette en voiture, …), nous vous conseillons de vous munir d’une boîte à mégots. Un geste simple qui aura un impact indiscutable et aidera les générations futures.

Réinventer la poubelle

Ce qui est extra en road-trip, c’est le système D, la débrouille, les trucs et astuces ! Par exemple, tout sac inutilisé peut devenir une poubelle. Un sac de pain de mie vide, un sac de courses en trop, un sachet de chips, etc. Certainement pas besoin de faire un quelconque achat de sacs poubelle. Et n’oubliez pas de trier vos déchets, of course.

Prise de conscience

Vous l’aurez compris, un road trip éco-responsable passe par la prise de conscience de nos actes. Chaque geste peut être une marque bénéfique ou destructrice pour la planète. Ici, nous sommes tous acteurs de demain.

Les simples faits de ne pas jeter ses déchets par terre, de limiter sa consommation d’eau et d’électricité, de refuser le plastique dans notre quotidien, et de réfléchir à l’utilité et à l’impact environnemental d’un produit avant de l’acheter, sont des démarches vertueuses qui tendent à réduire notre empreinte écologique pour un monde meilleur.

Passez le message à ceux que vous rencontrerez sur la route.
Chaque geste compte pour préserver notre planète et continuer à voyager ! 

5/5 - (2 votes)
Moi c'est Marion et je rêve de faire le tour du monde. En France, je suis ingénieure en Génie Civil. Suite à l’obtention de mon diplôme, j’ai décidé de visiter l’ensemble de l’Australie pendant un an. Mon endroit favori : la Tasmanie pour ses paysages à en couper le souffle et sa gastronomie raffinée. Mon but premier est de voyager seule afin de vivre chaque moment intensément. Hâte de vous croiser sur la route !