Open top menu
Expérience de HelpX dans une famille à Melbourne

Expérience de HelpX dans une famille à Melbourne

Yoann Kerwich vient d’avoir tout juste 26 ans et son arrivée remonte au 9 décembre 2013 à Sydney. Actuellement, il se trouve dans la région du Victoria et plus précisément à Melbourne depuis 1 mois. Pour son arrivée en Australie, il a décidé d’être hébergé dans une famille, en passant par l’organise HelpX. Il raconte son expérience de volontariat en Australie sur notre blog Australie

 

Qu’est-ce que le Helpx ? Comment trouver un hôte ?

Le HelpX (Help Exchange) est une association qui regroupe via le site internet (www.helpx.net), des voyageurs volontaires et hôtes à travers le monde entier. En échange de 3 à 6 heures de travaux par jour, la famille m’offre la nourriture et le logement (j’attire votre attention, car les repas et le logement compte pour prêt de 70% de mon budget par mois). Les travaux proposés sont variés, il y en a pour tous les goûts (faire le ménage, garder des enfants, travaux manuels, s’occuper d’animaux, travailler dans l’agriculture).

Afin d’accéder à cette base de données des hôtes pratiquant le Helpx, il m’a fallu dépenser une somme de 20 € pour une durée de deux ans.  Pour trouver cette famille, je me suis posé la question de la ville où je souhaitais aller. Une fois mon point de chute établi, j’ai recherché des familles qui correspondaient à mes attentes, à mes compétences et au ressenti par rapport à l’annonce. Pour cela, j’ai envoyé une vingtaine de demandes en 2 semaines, avec une dizaine de réponses pour 3 offres.

 

Pourquoi avoir choisi de faire du Helpx ?

Pour moi, le helpX est avant tout une aventure humaine enrichissante. Cela offre l’opportunité de partager la vie des locaux et de tisser des liens. L’idée m’a tout de suite séduite et correspond bien à la devise  « La meilleure façon de gagner de l’argent est de ne pas en dépenser ». Le HelpX permet de

·      Rencontrer des Australiens 
et ouvrir son réseau

·      Économiser de l’argent
 (logement et nourriture)

·      Perfectionner mon anglais

·      Apprendre de nouvelles compétences

·      Découvrir de nouveaux endroits

·      Et voyager autrement

Je trouve qu’il y avait plus d’avantages que d’inconvénients.

 

Comment se passe la vie au quotidien dans une famille australienne ?

La famille qui m’accueille se compose des parents, d’une fille de 6 ans, et de jumeaux, un petit gars et une fille de 3 ans. La famille prône l’éducation par l’écoute et le dialogue pour résoudre les petites disputes de tous les jours. Ils ne souhaitent pas avoir l’image de « parents hélicoptère » (qui court de partout en criant pour se faire respecter.)

De ce type d’éducation, les enfants sont posés et attentifs. Les parents (lui est économiste, elle, travaille dans une organisation de protection du territoire Australien) ont une culture « relax » ; grand amateur de musique (jazz, musique classique, swing, radio libre antenne) ; et ayant pour hobbies la permaculture (production durable, raisonnée et économique en énergie respectant les relations réciproques entre les êtres vivants et la nature).

Avec ce décor en ambiance, j’ai du trouvé ma place au rythme des musiques « lounge », des jeux pour enfants et du jardinage.

Expérience Famille Melbourne HelpX Australie

 

En quoi consiste ton job de Helpx dans la famille ?

La principale tâche, c’est de déposer et d’aller chercher les enfants à leurs activités extra-scolaires ou à l’école. Une fois les enfants déposés, je rentre pour m’occuper des tâches ménagères qui sont le plus souvent la vaisselle et parfois laver le linge. Le rituel a été pris que je devais cuisiner une fois par semaine. J’en profite pour leur faire découvrir des recettes de cuisine française (ficelle picarde, marinade au vin, gratin dauphinois, etc….). À côté de cela, je donne un coup de main dans l’entretien du jardin et des poules. En y réfléchissant, je n’ai pas eu une liste des tâches précises, mais je suis venu en soutien et en fonction de mes envies (comme le jardinage).

Expérience Famille Melbourne HelpX Australie

 

Quelles sont tes conditions de travail ?

Les conditions de travail sont la participation aux tâches ménagères, la cuisine, déposer et d’aller chercher les enfants en échange de l’hébergement et des repas. Je n’ai pas un quota d’heure précis, l’important est d’assumer ces tâches avec responsabilité tout en respectant l’environnement de la famille.

La famille est ouverte à la discussion et je peux négocier des jours « sans travail » afin de prendre le temps de visiter Melbourne. Mes conditions de travail sont aussi de parfois dormir avec des peluches qui se sont perdues lors d’une bataille sur mon lit, d’être dessiné avec un corps en triangle ou d’imaginer des histoires avec des dinosaures.

En échange de cette aide que j’apporte à la famille, je suis nourri et logé.

 

As-tu pu profiter de la région de Melbourne, que fais-tu pendant ton temps libre ?

Durant mon temps libre, oui j’en ai profité pour visiter la ville de Melbourne. J’ai beaucoup d’affinités avec cette ville où il est possible de ressentir la culture et l’histoire (je pense au quartier de Fitzroy, au musée de l’immigration, etc…). J’ai aussi aimé me perdre dans les petites rues où le « street art » est présent, discuter avec des tagueurs, voir des photos de mariage dans ces mêmes rues, s’arrêter pour manger un hamburger sur le pouce. L’avantage d’être dans une famille a été le nombre de conseils, l’ouverture de leur réseau et les astuces pour découvrir la ville.

 

As-tu des conseils à donner pour ceux qui souhaiteraient faire du HelpX ou partir dans une famille ?

Le HelpX donne une autre dimension à la façon de voyager (économiser, perfectionner l’anglais, découvrir une ville, rencontrer des Australiens et vivre à leurs rythmes). Il ne faut pas hésiter à contacter plusieurs familles, ainsi que de personnaliser vos mails de demande en fonction des annonces des familles. Les avis m’ont aussi beaucoup orienté, mais il ne faut rester fermé aux nouvelles familles, vous pouvez passer à cotés de pépites. Chaque expérience, comme chaque famille est unique, l’important est de vous connaître, de savoir ce que vous êtes prêts à accepter et de continuer votre route.

Expérience Famille Melbourne HelpX Australie

 

Quels sont tes projets pour la suite de tes aventures ?

J’ai testé les « backpacks » (ou auberges de jeunesse), je suis allé dans une famille, la prochaine étape est de me faire un road trip en voiture de location avec un autre français. L’objectif est de parcourir le pays durant un mois et vivre d’autres expériences qui nous mèneront à Brisbane en passant par le centre rouge.  En Australie, quand rien n’est prévu, tout est possible !

Photos by Yoann Kerwich

Donnez votre avis 🙂

6 Réponses au commentaire

  1. Avatar
    mars 01, 2014

    Merci pour votre article, c’est vraiment sympa à lire ! et ça donne envie 🙂

    Je me demande si les familles acceptent les voyageurs mais qui sont en couple.

    Votre blog est vraiment enrichissant, merci pour tout votre partage

    Répondre

    • Avatar

      Salut Adrien,
      Merci pour ton message ! Oui c’est possible de trouver des familles qui acceptent les couples mais c’est plus rare évidemment. Sinon dans le HelpX ou Woofing en général c’est également possible de trouver pour du jardinage, entretien de la maison etc…
      Cheers

      Répondre

      • Avatar
        mars 22, 2014

        Merci pour votre réponse ! Désolé pour la réponse un peu tardive. Ma copine est un peu plus rassuré, on va se renseigner à fond, merci beaucoup pour tout.

        Répondre

  2. Avatar
    septembre 30, 2014

    Bonjour, As tu trouver la famille avant d’arriver en Australie ou étais tu déjà sur place ?

    Nous partons dans 4 mois avec ma copine et on compte débuter avec Helpx et commencer a contacter des familles quelques jours avant le départ.

    Merci

    Répondre

  3. Avatar
    décembre 14, 2014

    Salut,

    J’étais déjà sur place … cependant, il est possible de convenir d’une date avec la famille pour commencer l’aventure du HelpX. Il m’a fallu 2 ou 3 semaines pour trouver ma famille en accord avec l’aventure que je souhaitais vivre.

    Bon voyage, ouvrez grand vos yeux ! cela restera quoi qu’il arrive une aventure marquante 🙂

    Répondre

  4. Avatar
    janvier 18, 2015

    Bonjour,
    Ton expérience donne vraiment envie et me conforte dans mon projet!
    Mais, mon niveau d’Anglais est assez moyen, disons que je peux me dépatouiller mais il faut me parler lentement ^_^. Penses-tu que cela soit un frein pour les familles? L’idée serait de me perfectionner évidemment, tout en découvrant la culture et être au contact des gens 🙂
    Merci d’avance pour ta réponse!

    Répondre

Laisser un commentaire


69 Partages
Partagez69
Enregistrer
Tweetez