Home Expériences de job Pedicabs Rider, un job original en Australie

Pedicabs Rider, un job original en Australie

Pedicabs Rider, un job original en Australie

Samuel, jeune backpacker en WHV en Australie depuis 10 mois, a souhaité partager son expérience de job plutôt originale : celle de “Pedicabs Rider”. Car effectivement en Australie, il n’y a pas que des jobs de serveurs ou dans le fruit picking ! Focus sur ce  job atypique, qui peut être un bon moyen de gagner de l’argent en Australie.

Que sont les pedicabs ?

Ce sont des vélos-taxi qui permettent de promener les touristes de façon écologique. Très populaires en Asie et aux Etats-Unis, ils ont fait leur apparition il y a quelques années, mais vous pouvez également en trouver en Australie !

Pour devenir Pedicab Rider, il suffit de louer un taxi vélo à la journée (tarifs allant de $30 à $220 selon les villes et les jours de la semaine). Une fois la location payée, tout ce que vous gagnez est pour vous. Alors si la location semble chère le week end, c’est pourtant là que c’est le plus rentable. Les vélos sont également équipés d’un sound system, ce qui vous permet de jouer votre musique !

pedicabs australie

En quoi ça consiste être pedicaps ?

Tout d’abord il faut savoir que ce job est physique mais que tout le monde peut le faire. En général il faut à peu près une semaine pour ne plus avoir mal au jambes à la fin de la nuit. Etre sportif est un plus mais ce n’est pas obligé, certains rider ne sont pas des athlètes et s’en sortent très bien. Il faut aussi savoir qu’en moyenne ça marche mieux pour les filles, avec qui les clients sont plus généreux.

Au départ il faut verser $150 à $200 de caution, que l’on récupère en quittant le job.

Pour la tarification, c’est pas vraiment défini… la base est $5 par client si c’est pas trop loin, puis les prix évoluent en fonction de la distance, après ça dépend, si on a un bon feeling avec le/les client(s), on peut lui dire “pay what you think it deserves”. On peut en prendre jusqu’à trois personnes à la fois.

Enfin, on assimile très vite les bons spots, Cairns, Darwin et surtout Byron Bay ne sont pas des grosses villes et on s’y repère facilement.

On commence à rider vers 17-18h jusqu’à 3-5h du matin, selon les villes et les jours de la semaine. A Byron Bay et Cairns, les vendredi et samedi sont séparés en 2 shifts avant 22h30 et après.

Bon à savoir : On peut faire ce job avec un visa tourisme ou étudiant car il n’y a pas de contrat de travail mais un contrat de location. Les revenus ne sont donc pas taxés.

Mon expérience avec Downunder Pedicabs

Downunder Pedicabs est la société pour laquelle j’ai travaillé, ils sont basés à Byron Bay, Cairns, Darwin, Surfers Paradise. 

Cairns : C’est ici que j’ai commencé, un peu sceptique au début, j’y ai bossé 3 semaines en août avec 2 potes, on bossait ensemble, ce qui n’est pas vraiment le meilleure moyen pour gagner beaucoup d’argent. On a donc pas fait fortune mais ça nous permettait de payer le logement, la bouffe et les sorties. Cairns étant une ville très agréable à vivre, nous avons particulièrement apprécié notre expérience ici, notamment grâce aux super rencontres qu’on y a fait.

Byron Bay : J’y est bossé de novembre à décembre, une expérience variée. Certaines semaines très moyennes (environ $400 de profit) et d’autres excellentes : $1200 pendant les “schoolies” et $2000 en 4 nuits entre Noël et le nouvel an ($865 la nuit de la St Sylvestre). Il faut dire que Byron Bay est par ailleurs un des endroits que j’ai préféré en Australie. Surf et repos la journée, et vélo la nuit : parfait !

Darwin : J’y ai bossé de mi-mars à mi-avril, l’expérience y est un peu différente ici. Pour moi, Darwin est assez ennuyante, mais ça gagne plutôt bien, entre $700 et $900 par semaine. Et je préfère ça au picking 🙂

Darwin Pedicabs Australie Lounge

Le Bilan

En tout j’ai fait presque 4 mois de pedicabs, et ça a quasiment été mon seul travail rémunéré en Australie, donc c’est économiquement viable. Si vous voulez tenter l’aventure faites attention à la saisonnalité, Byron Bay est surtout valable en fin et début d’année, Darwin en juillet août, même si ça marche bien en mars avril, Cairns, évitez la saison humide.

Je pense que c’est valable quand on reste au moins 3-4 semaines, car le profit est quand même irrégulier. Il faut aussi être patient : certaines nuits commencent très lentement, puis à partir de 1h du matin ça s’emballe, les gens alcoolisés étant de très bons clients, même si très chiants parfois…Les australiens gagnent très bien leur vie, et vous serez surpris de voir combien ils peuvent donner !

Les Pedicabs c’est aussi beaucoup de rencontres, les autres riders, les clients, il y a tant d’anecdotes que je ne pourrait raconter… Bref, si le picking et l’hôtellerie ne vous tentent pas, les pedicabs sont une alternative.

Pour information, la société Downunder Pedicab a depuis fermé. Pour trouver un job de pedicab en Australie, vous pouvez regarder sur Gumtree ou via la compagnie “Green Cabs”

Article mis à jour le 22 août 2019 – Publié initialement le 23 mai 2013

Australie Guide Backpackers
La communauté des backpackers vous aide à préparer votre voyage en Australie. Partage de bons plans, d'expériences, conseils jobs, astuces de backpackers etc.. Guide gratuit (eBook) pour travailler et voyager en Australie avec un Working Holiday Visa ! Un guide écrit par des backpackers, pour les backpackers

12 Commentaires

  1. J'ai fait ce même job à Brisbane chez les GreenCabs, ce que tu dit résumé bien le job mais c'est vrai qu'il faut bien connaitre les périodes qui rapportent sinon on peut vite se décourager! En tout cas pour moi aussi c'était une expérience sympa! 😉

  2. J'ai fait ce même job à Brisbane chez les GreenCabs, ce que tu dit résumé bien le job mais c'est vrai qu'il faut bien connaitre les périodes qui rapportent sinon on peut vite se décourager! En tout cas pour moi aussi c'était une expérience sympa! 😉

  3. Bonjour,
    Très bon article ! Merci pour toutes ces infos 🙂

    Et sinon, j’ai une question : vous dîtes que pour faire ce job, il suffit simplement de louer un vélo-taxi… Mais j’imagine qu’il faut également bien connaître la ville au préalable ? En tant que touristes, comment sommes-nous censés connaître les noms des rues, etc… ? Ou bien est-ce le passager qui vous indique généralement les directions à prendre ?
    Lors de vos différentes expériences de pedicab rider, avez-vous rencontré des difficultés pour vous repérer ?

    • Pour répondre à Vincent, les pedicabs opèrent dans des petites villes (Byron) ou dans le centre-ville des villes moyennes (Cairns et Darwin). L’australie est un pays récent, et les rues sont toutes parallèles ou perpendiculaires, donc pour se repérer c’est très simple. En gros les 2-3 premiers soirs, les gens t’indiqueront les directions à prendre et après tu retiendras les adresses clés.

      N’hésitez pas à partager vos expériences les gens !

  4. Mon experience du pedicab (a Darwin en Juillet) etait vraiment pas extraordinaire. Ce que l’article ne dit pas est que c’est un des seuls jobs ou tu peux aussi perdre de l’argent. La location a 150 dollars la soiree de Samedi, ca veut dire 30 personnes qui te donnent 5 dollars pour UNIQUEMENT remboursser la location. Bref, c’est pas pareil pour tous le monde mais ca peut aussi etre une galere. Tu pedales toute la nuit pour payer ta location, tu t’achetes un sandwich et tu rentres a la maison epuise avec 10 dollars en poche. Cela dit, les jolies filles font bien plus de sous !

    • LOL

      Tu devais vraiment etre mauvais pour pas faire de fric a darwin en Aout

      C’est la pleine saison et c’est la folie, avec tous les mecs des mines/militaires qui claquent leur fric, j’ai vu des mecs faire des 1500 de profit semaine. mais oui il faut se donner a fond et se motiver, avoir de la rigueur et faire des heures. c’est pas donner a tout le monde, faignant s’abstenir.

      Sinon c’est un metier tres sympa 🙂 plein de bons moments et le meilleur taff pour ameliorer son anglais, faire de l’argent en faisant du sport

  5. Salut à tous et merci pour l’article, il est top!
    Je compte tenter l’aventure à Byron Bay, vers juin-juillet. Est-ce que c’est une bonne période? Savez-vous s’il est possible d’être logé et nourri comme à Cairns, pour pas cher?
    Merci d’avance 🙂

    • Bonjour Agathe
      Ce sera l’hiver en Juin / Juillet à Byron donc il sera un peu plus difficile de trouver du travail (saison moins touristique). Il est possible de trouver une colocation à moindre frais en effet. Si vous souhaitez être également nourri, le mieux serait surement de rechercher un Wwoofing ou HelpX dans la zone.
      Bon voyage 🙂

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.